Jeudi 16 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Pont de Farafenni : Les chauffeurs déplorent la sévérité des sanctions

Single Post
Pont de Farafenni : Les chauffeurs déplorent la sévérité des sanctions

Les transporteurs déplorent les tracasseries de la police gambienne sur le pont de Farefenni. En Assemblée générale ce dimanche, par la voix du président régional du regroupement des chauffeurs de Kaolack, Pape Ndour, ils ont pointé leur calvaire, fustigeant la sévérité des sanctions.

"Pour le moment le billet pour la traversée sur le Pont de Farefenni est abordable, donc on ne trouve pas de problème au niveau du paiement. Mais le problème se trouve au niveau des sanctions et ça commence à être sévère et je pense que ce n'est pas la meilleure solution, suggère le transporteur dans Sud Fm. Aujourd'hui on doit nous permettre nous les présidents du regroupement de sensibiliser les chauffeurs, de faire des ateliers afin de leur apprendre le Code de la route et on est prêts."


liiiiiiiaffaire_de_malade

18 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:00 AM)
    Il faut que ça soit severe c'est bien . C'est normal . Vous allez y habitué . On ne doit pas badiner avec la sécurité . Ni avec la vie des passager et le pont aussi
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (13:19 PM)
      apprendre le code de la route aux chauffeurs ? qu'est ce qui s'est passé pour en arriver là ? plus de rigueur dans la délivrance des permis de conduire !!!
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:06 AM)
    "sensibiliser les chauffeurs, de faire des ateliers afin de leur apprendre le Code de la route"



    ai je mal lu ????
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (11:11 AM)
      on est au djolof mon cher, cela ne m´étonnerait pas d´organiser des ateliers pour les pilotes de ligne afin de leur apprendre comment faire décoler un avion.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (11:17 AM)
      poste n°2, vous m'avez marché sur la langue. cette phrase devrait attirer l'attention des lecteurs, des autorités, et des passagers. "apprendre aux chauffeurs le code de la route". donc les chauffeurs n'ont pas appris le code de la route ? chers gambiens, pas de masla, appliquer la règle avec la plus grande rigueur. sanctionner sans état d'âme car nos chauffeurs sénégalais ont, pour la plupart raté l'éducation de base.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (11:58 AM)
      hum donc il y'en qui conduisent et qui ne connaissent pas le code de la route
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:07 AM)
    Apprendre à qui le Code de la route? Si c'est aux gambiens, c'est un manque de considération car le code de la route n'a jamais varié depuis le bac jusqu'au pont. Sachez que vous êtes en territoire gambien, vos anciennes sales habitudes parrainées par le pouvoir contre Yaya DIAMe doivent cesser. Corsez encore les sanctions pour que les chauffeurs comprnenent que c'est un pont gambien et non sénégalais. Il faut de la discipline pour éviter les accidents.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:08 AM)
    Ce n'est pas de l'info. Ce papier n'a pas de sens
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:10 AM)
    Ce n'est pas de l'info. Ce papier n'a pas de sens
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:40 AM)
    comment ces chauffeurs ont pu obtenir le permis de conduire transport en commun sans connaître le code de la route. ils nous fatiguent ces soit disant chauffeurs sénégalais. ils refusent systématiquement tout ce qui est ordre et discipline. il faut sanctionner dur. c'est le seul langage qu'ils comprennent.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:45 AM)
    "de faire des ateliers afin de leur apprendre le Code de la route et on est prêts."  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  wa légui les chauffeurs ou est ce qu'ils ont eu leur permis de conduire
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:58 AM)
    Sévérité, sinon ils vont tout dégrader en moins d'un an
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (12:14 PM)
    le mal dans ce pays c'est quand tu as tout essayé sans succès que la famille te demande d'aller apprendre à conduire. donc ce sont les ratés de la société qui se retrouvent chauffeur de taxi, de bus ... et sans éducation. vous voulez qu'ils comprennent quoi? rien du tout. ils pensent qu'ils ont toujours raison parce que leur cerveau n 'est pas structuré pour comprendre des choses



    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (13:04 PM)
     :sunugaal: ordre, discipline et force :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (14:51 PM)
    La plupart des chauffeurs du monde sont des anes meme en Europe, cela fait partie de leur ADN donc il faut les gerer avec rigueur.

    Celui qui n'est pas content doit faire le tour par Tamba. Si on commence a accepter des camions de plus de 40 tonnes ce pont ne tiendra pas 10 ans je vous le promets. Ils dissent que le cout du ticket n'est pas cher donc ils doivent dire qu'ils se plaignent de la limitation des charges a l'essieu qui est uen directive communeautaire de la Cedeao afin de preserver le reseau routier de l'afrique de l'ouest.Si on les laisse faire ils vont rouler avec les gros camions jaunes de 50 tonnes avec du foin, du bois , des boeufs etc...
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (16:02 PM)
    Tout le monde sait ce que ça coûte de traverser la Gambie par voir routière... Racket partout.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (16:22 PM)
    Vous faites semblant ou avez vous oublié les réalités du pays..Oui vous avez bien lu apprendre aux chauffeurs les code de la route,la majorité ne savent lire ni lire ni écrire et sans compter ceux qui le savent peuvent facilement avoir le permis sans passer aucun test donc je trouve trés normale cette déclaration
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (16:24 PM)
    Si y a pas de faute y a pas de sanction ! Juste traverser un pont sans faire de faute c'est pas diable. Une fois en territoire sénégalais, vous pourrez reprendre vos sauvageries.
    Auteur

    Intact6

    En Février, 2019 (17:32 PM)
    La surcharge à l'essieu est le véritable problème. Ces chauffeurs sont des habitués de cette infraction. Ils l'ont banalisé.

    A part cela, il y'a trop de postes de contrôle en territoire gambien.

    Les policiers, les douaniers et les militaires. Les militaires n'ont rien à faire sur la route. Rien du tout.

    La Gambie n'est pas en état d'urgence.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (17:37 PM)
    si on parle de sanction cela veut dire que les chauffeurs ne respectent pas le code de la route et cela merite de lourde sanctions
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (17:58 PM)
    si c'est pour renforcer la sécurité des passagers,je ne vois pas où se trouve le problème.
    Auteur

    Boybourew

    En Février, 2019 (19:43 PM)
    Apprendre le code de la route à un chauffeur, c’est Comme apprendre à un bachelier à lire et écrire. Pas étonnant on est au Sénégal.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email