Lundi 17 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

POSITION - Samba Diouldé Thiam, député Bby, rame à contre courant de Ci la bokk : «Les élections locales doivent être réservées aux politiques»

Single Post
POSITION - Samba Diouldé Thiam, député Bby, rame à contre courant de Ci la bokk : «Les élections locales doivent être réservées aux politiques»

Me Mame Adama Guèye et les membres de l’initiative Ci la bokk ne séduisent pas le député Samba Diouldé Thiam. Ce dernier estime que les Locales doivent être l’affaire des politiques.

L’initiative citoyenne Ci la bokk peut ne pas compter sur Samba Diouldé Thiam pour participer aux Locales. Du moins si l’on en croit sa position qu’il précise «personnelle», qu’il a livrée samedi dernier, lors du vote du budget du ministère de l’Aménagement du territoire et des Collectivités locales. «Les élections locales doivent être réservées aux politiques. Je pense qu’il s’exprime dans notre société une défiance à la politique et aux politiques. Sans doute, la stabilité de notre pays y est pour quelque chose. Et je pense qu’on ne dirige pas un pays sans des hommes politiques, sans la politique», a déclaré M. Thiam. Le 4ème vice-président de l’Assemblée nationale est d’avis, en effet, que «si les gens sont intéressés à faire de la politique, y compris au niveau local, les opinions locales se situent dans les partis politiques».


Sur l’Acte 3 de la décentralisation proprement dit, le député de Benno bokk yaakaar (Bby) adhère à l’érection des pôles de développement régionaux car, souligne-t-il, «ce que nous avons fait jusqu’ici n’a pas pu produire le développement». Il ajoute : «Il y a dans le document public ce qu’on a appelé le ‘’Sénégal utile’’. Et le Président Macky Sall veut que tout le territoire sénégalais soit utile. C’est pourquoi il a pensé aux pôles de développement régionaux. Il s’agit de déconcentrer le développement hors de Dakar. Et je souhaite que cette option soit accompagnée par une incitation financière pour amener les régions qui le souhaitent à se regrouper et à constituer des pôles de développement», plaide M. Thiam.

liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Lokosso

    En Décembre, 2013 (20:20 PM)
    ce gars a toujours été un opportuniste: il appartient à une espèce très haïssable: celle des traîtres qui ne roulent que pour leurs intérêts immédiats et jamais pour le peuple. Jugez -en: il était au PIT qu''il a quitté pour rejoindre Djibo KA avec son parti URD pour brouter. Quand ce parti a perdu son éclat avec l'arrivée de wade au pouvoir, il est allé au PDS sous l'aile de son parent Kalidou Diallo et a brouté. Un peu avant la chute de Wade, en tant que député du PDS, il a commencé à se rapprocher de Macky Sall et le revoilà qui broute encore. Quel leçon de dignité ce gars peut-il enseigner? Il est regrettable de le dire mais ce gars n'est là qu'à cause de sa parenté avec certains leaders du PDS et de l'actuel APR originaires de Matam.
  2. Auteur

    Pepes

    En Décembre, 2013 (01:17 AM)
    SAMBA DIOULDE EST POURTANT ECONOMISTE ET MATHEMATICIEN ET DEVRAIT SAVOIR CE QU'EST UN POLE DE DEVELOPPEMENT...CE N'EST CERTAINEMENT UNE ASSOCIATION DE REGIONS ....CE SONT LES FACTEURS DE PRODUCTION QUI DETERMINENT UN POLE ECONOMIQUE.SUR CE POINT LES "EXPERTSDE LA COMMISSION ACTE3 D'ISMAILA MADIOR DEVRAIENT REFLECHIR D'AVANTAGE!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email