Mercredi 20 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Présidence Ams : Pour Aliou il n’est pas question de faire valoir une quelconque majorité mécanique

Single Post
Présidence Ams : Pour Aliou il n’est pas question de faire valoir une quelconque majorité mécanique

Candidat de l’Alliance pour la République (Apr) pour briguer le fauteuil de la présidence de l’Association des maires du Sénégal (Ams), Aliou Sall veut un consensus pour le choix du prochain remplaçant de Abdoulaye Baldé, le président sortant de ladite structure. Choisi au milieu de ses 4 collègues au sein de l’Apr, il a clairement exprimé sa volonté de prioriser un choix consensuel du prochain président de l’Ams au lieu d’une majorité mécanique.  
 
«Pour nous à l’Apr, il n’est pas question de faire valoir une quelconque majorité mécanique pour imposer une présence massive dans les instances de l’Ams. L’association a une tradition de partage, de consensus de solidarité. Et ces principes seront rigoureusement respectés. La commission ad-hoc a donné des instructions aux plénipotentiaires du parti, à entamer sans délai des discussions avec nos premiers partenaires que sont d’abord nos alliés au sein de Benno bokk yakaar, mais aussi, avec les forces politiques de l’opposition, à savoir le Pds», a dit le maire de Guédiawaye, après l’annonce du choix faite sur sa personne.
 
Après des remerciements exprimés à ses pairs qui ont désisté, à qui, il a tressé des lauriers, Aliou Sall dit avoir rencontré dans le cadre de la campagne, «plus de 300 maires dans le pays», «sillonner plus de 38 départements parmi les 45 que compte le Sénégal». Ce qui, à l’en croire, lui «a permis de mieux appréhender, de mieux comprendre, de mieux sentir, les préoccupations de ses collègues maires, dans les villes mais aussi et surtout dans les campagnes puisque désormais le trait caractéristique de l’Ams sera sa ruralité».
 
A quelques heures du renouvellement du bureau de cette association, prévu ce week-end, il a promis à ses collègues maires de «faire en sorte que leurs priorités qu’eux-mêmes ont dégagées, soient prises en charge. A savoir : un travail acharné pour un meilleur équilibre des terroirs et des territoires,  pour la promotion et la défense des statuts de l’élu, le choix stratégique du chef de l’Etat pour que la territorialisation des politiques publiques soit effective et pour que les maires soient solidaires». 

Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    King

    En Janvier, 2015 (16:28 PM)
    Monsieur le Maire vous avez sillonné tout le Sénégal pour se donner une crédibilité pour ta nomination a la tête de l'AMS
    • Auteur

      Garmi Gaolo Guelwar Gueer Gor

      En Janvier, 2015 (07:24 AM)
      oui le maire alioune sall serait un bon président des maires du sénégal identiquement proche du président de la république pour plaider leurs doléances

      c'est plus pragmatique que politique non !!!!
  2. Auteur

    Deu

    En Janvier, 2015 (08:52 AM)
    Beutt bou rouss soûl todj,aliou sall watawatt. , ce pays n est pas ta propriété toi et ton frère et sa femme et son oncle te son beau père et ses beaux frères et sa goor mère de sa femme et ses gassamas et ses Thimbo et ses Charlie avec ses franc maçons !!!! Le peuple ne supporte plus votre voracité de parvenus
    • Auteur

      Ophree

      En Janvier, 2015 (11:53 AM)
      monsieur ou madame bayilene ignane il faut reconnaitre le travail de ce citoyen qui a en bandoulière le developpement de notre cher pays. il ne faut pas insulter la population de guédiawaye qui la portée à la tete de leur chère ville. est un péché d'etre le frère du président. regardons du coté des usa dont le visa vous empeche de dormir est la plus grande démocratie au monde et pour un père et son fils se sont succédé au pouvoir avec un intervalle de 8an je parle des bush. et pourtant le fils était gouverneur quant le père était président. il faut juger un homme par ses actes. en quoi les ministres nommés par son frères de président ou ses conseiller ont plus que lui et le président n'a nommé aucun timbo ni gassama ou sall qui est de son sang. faite attention aux nom de famille au sénégal exple ouztaz aliou sall est au conseil economique et social si personne ne le connaissait par ses prêches vous direz que c'est son frère.
      allez dans les ministères ou les directions il nya que les parents du ministre ou du directeur qui remplissent les bureau le dg aliou mara na til pas nommé son frère retraité. mame mbaye niang n'est il pas le fils de imam mbaye niang député. pourquoi le président nomme d'autres citoyens et laisse en rade les autres citoyens sénégalais diplomé et fonctionnaires qui peuvent occuper ces fonctions qui ont la mal chance d'etre ses parents. répondez a ces interrogations si vous etes épris de justice et d'équité.
    Auteur

    Ap

    En Janvier, 2015 (14:30 PM)
    aliou sall sa biir bi limouy reuye yeub al riba rekla sa dapara mame

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email