Dimanche 29 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Présidence de Macky Sall à l’Ua : Les crises structurelles et conjoncturelles, une surpriorité, selon le Pr. Mamadou Diouf

Single Post
Le point de Point du Pr Mamadou Diouf sur la présidence de l'UA
Le président Macky Sall va prendre les rênes de l’Union africaine, cette année, avec un agenda assez complexe marqué par des crises structurelles et conjoncturelles, notamment des coups d’Etat militaires (Guinée, Mali) et la menace djihadiste.

Invité de l’émission «Objection» de ce dimanche, Mamadou Diouf, Professeur d’histoire à l’université de Columbia (Usa) estime que la recherche de solutions à ces crises doit être une surpriorité pour le président Macky Sall. 

«Il faut mettre l’accent sur ces crises et non sur la renaissance africaine et le panafricanisme», argue-t-il. Car, explique-t-il, «il y a un décalage entre l’idée de la renaissance africaine et la fondation socio-économique qui doit la porter. La question est de savoir quel est l’espace qui va porter cette idée ? Si l’idée de la renaissance africaine et du panafricanisme continue à être portée à l’intérieur des États comme un discours palliatif à une crise interne sans changer les institutions et les structures, sans avoir la possibilité de créer des réseaux, on n’ira nulle part». 

Aujourd’hui, fait constater le Pr. Diouf, les coups d’Etat sont en train de revenir, parce que «les sociétés sont bloquées à cause de leaders qui ont mis en place des systèmes autoritaires où ils veulent et doivent garder le pouvoir. Et c’est cette situation qui crée le coup d’Etat militaire, parce qu’il y a une impasse». 

La solution, selon lui, c’est «d’établir de vraies démocraties avec une administration des élections acceptables par tout le monde». Un défi que doit relever le nouveau président de l’UA, Macky Sall.


4 Commentaires

  1. Auteur

    En Janvier, 2022 (14:16 PM)
    Quelqu'un qui avait souhaité et prédit la défaite de Macky Sall aux présidentielles de 2019 sur cette même émission. La Renaissance Africaine passe aussi par l'ancrage de la démocratie et la lutte contre les coups d'état.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2022 (14:37 PM)
       
      Worse crime by the Senegalese president:  L'ex-présidente de Corée du Sud Park Geun-hye, condamnée à 20 ans de prison pour un retentissant scandale de corruption qui avait précipité sa destitution en 2017, a été graciée, a annoncé vendredi le ministre de la Justice.
      Park Geun-hye figure sur une liste de personnes bénéficiant d'une amnistie spéciale et a été graciée dans "une perspective d'unité nationale", a déclaré le ministre Park Beom-kye aux journalistes. Âgée de 69 ans, elle purgeait une peine de 20 ans de prison pour corruption et abus de pouvoir, suivie de deux autres années pour violation de la loi électorale. On est tolérant au Sénégal :  djaam tchi laah lep khatchh Même les voleurs de Milliards tripatouilleurs de la constitution et violeur de loi électorale et magouilleurs d' élection.
      Macky is not fit for the most unsignificant responsability - The man is crocked dealer .....
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2022 (19:47 PM)
      Que cherchait il á sweet beauty?
      Massage thérapeutique par une fillette analphabète donc ayant aucune connaissance en anatomie ?
       
      La reponse á cette question svp
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Macky Korr Marieme Faye

    En Janvier, 2022 (15:00 PM)
    Ce qui est notoire en tout cas au Sénégal, c'est que les populations sont prises en otage par les politiques et la classe maraboutique, otage volontaire on peut dire car selon le  fameux  adage mak lou mou  nangou ték kako  dagane na.

    La renaissance africaine, le panafricanisme demeurent de beaux discours depuis Nkrumah, Cheikh Anta Diop... Cependant la montée du tribalisme, de l'ethinicisme, du régionalisme constitue aujourd'hui une menace pour le vivre ensemble au Sénégal.  La récente proposition de  Sonko pour une monnaie locale  casamançaise a été largement  interprétée dans ce sens après  près de 4 décennies de la rébellion casamançaise.  

    L'éducation, l'école devrait nous permettre de réaliser que nous appartenons d'abord à une nation, à un pays avant d'appartenir à une ethnie, une tribu une confrérie , une religion, une région ou un village. 

     

    Bonne Année à tous ! Happy Healthy  New Year!

     

     
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2022 (19:47 PM)
      Que cherchait il á sweet beauty?
      Massage thérapeutique par une fillette analphabète donc ayant aucune connaissance en anatomie ?
       
      La reponse á cette question svp
    {comment_ads}
    Auteur

    Defi

    En Janvier, 2022 (16:10 PM)
    Le premier défi structurel est en chacun des africains !

    Cessez de croire les occidentaux qui nous décrivent comme des êtres altruistes avec un sens particulier du partage... L'africain le serait tellement qu'il demeure le seul peuple incapable de constituer un pays, une république, je parle du vrai sens des termes. Il est d'un individualisme maladif. Pour lui seule compte l'atteinte de ses objectifs propres, alors que tout son environnement lui dicte le contraire.

    Celui qui est facile à acheter...
    {comment_ads}
    Auteur

    En Janvier, 2022 (22:55 PM)
    Oui mais le problème est qu'il est très mal placé pour parler de transparence puisque l'élection présidentielle sénégalaise de 2019 est entâchée d'irrégularité et l'opposition sénégalaise n'a toujours pas reconnu sa victoire.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email