Mardi 20 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Présidentielle 2019 : Darou Salam Chérif prie pour "un espace politique apaisée"

Single Post
Présidentielle 2019 : Darou Salam Chérif prie pour "un espace politique apaisée"

Le khalife général de Darou Salam Chérif Cheikhna Cheikh Hatab Aidara a prié mercredi pour "un espace politique apaisé" en perspective de l’élection présidentielle du 24 février prochain au Sénégal.

Il a formulé ces prières au cours de la cérémonie officielle marquant la 29 ème édition de la ziarra annuelle de Cheikh Chamsidine Aidara, à Darou Salam Chérif, une cité religieuse du département de Bignona (sud).
 
A cette occasion, le khalife a invité les politiques "de tous bords à privilégier l’intérêt général’’ et ’’favoriser un climat politique apaisé à quelques encablures de l’élection présidentielle".
 
Plusieurs disciples venant du Sénégal et de la sous-région ont rallié les villages de Darou Salam et de Darou Khairy pour assister à cette ziarra, qui coincide avec la célébration du centenaire de la disparition de Cheikhna Cheikh Makhfouz Aidara, considéré comme "un symbole de l’intégration" au niveau de la sous-région ouest-africaine.
 
"Nous appelons la classe politique à la plus grande responsabilité dans ses déclarations et dans ses actes. Dans ce contexte électoral, le climat politique doit être apaisé. L’intérêt national et celui du peuple doivent être privilégiés", a insisté Chérif Boun Chamsidine Aidara, porte-parole du khalife de Darou Salam Chérif.
 
"Les élections riment souvent avec des périodes de tension. Mais, nous ne nous limitons pas à des déclarations. Nous avons tenu aussi des séances de prières pour la paix en Casamance, mais aussi pour une élection présidentielle apaisée et sans problèmes dommageables pour le Sénégal", a ajouté le porte-parole du khalife.
 
Il affirme que "pas moins de 4375 exemplaires du Saint Coran ont été récités dans ce sens", confondant dans ses appels "aussi bien le pouvoir que l’opposition".
 
Plusieurs autorités territoriales de la Casamance, dont les maires de Bignona, Kataba 1 et Diouloulou, ainsi que des autorités administratives, des délégations étrangères et plusieurs officiels ont pris part à la cérémonie officielle.
 
Le ministre de l’Emploi, de l’Insertion professionnelle et de l’Intensification de la main-d’œuvre Abdoulaye Diop, par ailleurs maire de la commune de Sédhiou, avait auparavant été reçu par le khalife de Darou Salam Chérif en tant qu’émissaire du chef de l’Etat.
 

Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (20:30 PM)
    Fermez vos gueules bandes d’hypocrites.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (20:30 PM)
    Le deal Wade Madické Macky a été ficelé depuis longtemps, officiellement conclu en secret lors de la rencontre Madicke Wade a Doha.

    Contrairement à ce que les gens croient Macky et son régime savent bien qu’ils ne peuvent gagner au premier tour car l’électorat de Touba quoi qu’il en soit va voter contre Macky. L’idée est donc de pouvoir les récupérer au deuxième tour avec la stratégie suivante :

    - Créer Madicke pour capter l’électorat de Touba.

    - continuer à entretenir l’espoir sur la candidature de Karim afin de continuer à mobiliser l’électorat de Wade et éviter de les disperser dans l’opposition ci-tôt

    - Au dernier moment après invalidation officielle de la candidature de Karim, entretenir le flou en ne soutenant pas un candidat de l’oppodition

    - pendant ce temps Madicke caresse Wade dans le sens du poil pour convaincre les wadistes sceptiques à voter pour lui

    - Au 2 eme tour, Madicke soutient Macky et le motif serait qu’apres Négociation, ce dernier lui aurait donné la garantie de gracier Karim après sa victoire, ce qui sera suffisant pour convaincre les wadistes à voter pour lui

    Malheureusement y a bcp de failles dans la stratégie adoptée.

    Madicke risque de ne pas capter la majorité de l’électorat mouride, Sonko et Idrissa risquent de créer la surprise dès le premier tour.

    Ensuite au 2em tour que ce soit Idy ou Sonko en deuxième position, ils auront le même motif que Madicke pour faire appel à l’électorat mouride. Ils diront que Karim en effet est un prisonnier politique et qu’ils le gracieront rapidement. Ce qui est plus rassurant que Madiké qui lui au lieu de soutenir l’opposition pour rester dans sa logique confirmerait ses accointances avec Macky depuis le début



    Ils complotèrent, mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes. S8 V30

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR