Mercredi 21 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Présidentielle : L’UE déploie un premier groupe de 28 observateurs

Single Post
Présidentielle : L’UE déploie un premier groupe de 28 observateurs

 La Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE UE) au Sénégal annonce avoir déployé depuis dimanche, un premier groupe de "28 observateurs de longue durée dans le pays", pour les besoins de la présidentielle du 24 février prochain.


"Au total, quelques 100 observateurs issus de 21 Etats membres de l’UE ainsi que de la Norvège, de la Suisse et du Canada seront présents pour l’élection présidentielle le 24 février’’, peut-on lire dans un communiqué transmis à l’APS.
 
Selon la Mission d’observation de l’UE, "ces 28 observateurs dits +de longue durée+ assureront le suivi de la phase pré-électorale et de la campagne électorale, de la distribution des cartes d’électeur, des préparatifs et du déroulement du scrutin, ainsi que la compilation des résultats au niveau local".
 
"Ils seront renforcés une semaine avant le vote par 56 autres observateurs dits de courte durée, ainsi que par des diplomates de l’Union européenne en poste à Dakar", pour un total d’une "centaine d’observateurs sur le terrain", le 24 février, renseigne le communiqué.
 
La MOE de l’UE précise être présente au Sénégal "en accord avec le Gouvernement sénégalais pour l’observation de l’élection présidentielle. C’est la deuxième fois que l’UE mandate une mission d’observation électorale au Sénégal, après celle de la présidentielle de 2012".
 
Elena Valenciano, membre du Parlement européen et cheffe de mission, a invité "tous les acteurs du scrutin à s’inscrire dans les acquis démocratiques du Sénégal", dans des propos rapportés par le communiqué, rappelant que le Sénégal "possède une pratique républicaine bien ancrée avec des alternances pacifiques, y compris à la tête de l’Etat". 
 
"Nous encourageons tous les acteurs du scrutin à s’inscrire dans ces acquis démocratiques", a-t-elle dit.
 
La MOE de l’UE a pour mandat d’effectuer "une évaluation approfondie, impartiale et à long terme du processus électoral au regard des normes internationales pour des élections démocratiques", relève le communiqué
 
Il signale qu’à cet effet, les observateurs de l’UE "évalueront le processus électoral conformément au cadre juridique sénégalais et des obligations régionales et internationales du pays".
 
"Deux jours après le scrutin, la MOE UE présentera publiquement dans une conférence de presse ses premières observations et conclusions sur le processus". 
 
"Le rapport final de la MOE UE sera présenté aux autorités et au public quelques semaines après la proclamation des résultats définitifs. Ce rapport comprendra une évaluation plus approfondie du processus électoral, ainsi que des recommandations pour les scrutins à venir", indique le communiqué.

Article_similaires

7 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (11:43 AM)
    L’UE était elle présente au Congo ? Tshisekedi a t’il vraiment gagné ?
  2. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (11:52 AM)
    Qu'ils degages. Ils ne seront jamais les bienvenues!
    • Auteur

      Ad

      En Janvier, 2019 (15:14 PM)
      d'accord avec vous. pourquoi nous faut-il des etrangers pour superviser nos elections??? ne sommes nous pas assez mature pour le faire nous meme? les africains ne se melent des elections europeennes ou americaines, alors pourquoi le font-ils chez nous? est-ce pour faire gagner leur marionnettes? nous nous devons de refuser leur ingerence dans nos affairers interieurs. salam a tous
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (11:58 AM)
    Il ne faut pas faire une extrapolation. Vous êtes de mauvaise foi, vous l’opposition. Vous critiquez tout le monde et n’accepterez pas votre défaite.

    Les observateurs sont indépendants et ça permettra de faire taire vos grandes gueules.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (16:53 PM)
      comment sais-tu que l'oppsition va perdre avant meme que les resultats ne soient proclamés? bizarre bizarre!!! si des doutes ne planaient pas sur la transparence personne ne remettra en cause la présence de ces soit disant ''observateurs''. on sait tous que mis à part quelques rares pays de l'ue, l’écrasante majorité est là pour ses intérêts et il y'a des candidats qui ont justement l'intention une fois élus de tout remettre en cause. il y'a de quoi être dubitatif sur la présence de ces observateurs
    Auteur

    Deugdji

    En Janvier, 2019 (11:59 AM)
    Le Sénégal amorce un virage vers le vote ethnique, confrérique et régionaliste pour la première fois de l'histoire politique de notre pays. Notre démocratie est en crise, 2019 va consacrer l'échec de la démocratie sénégalaise. Les facteurs non spécifiés dans notre modèle démocratique vont se manifester. Adieu la République Sénégalaise, vive la monarchie sénégalaise. 2019 verra l'émergence d'un Roi et non d'un président de la République. Que le Seigneur nous porte assistance.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (12:03 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (12:16 PM)
    Il faut une tierce partie pour juger. C’est rassurant de voir des observateurs étrangers.

    Macky va gagner au 1er tour inchAllah
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (12:16 PM)
    Il faut une tierce partie pour juger. C’est rassurant de voir des observateurs étrangers.

    Macky va gagner au 1er tour inchAllah

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR