Mardi 28 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

[Le Récap] Présidentielle: Le report entériné dans la confusion, le récit d’une journée inédite

Single Post
[Le Récap] Présidentielle: Le report entériné dans la confusion, le récit d’une journée inédite
Le Parlement a entériné dans une grande confusion le projet de loi visant à repousser la présidentielle au 15 décembre 2024, un vote qui plonge mardi le pays dans l'inconnu et fait craindre une ébullition.

La loi a été adoptée dans la nuit de lundi à mardi à la quasi-unanimité, par 105 voix pour et une voix contre, après que les députés de l'opposition qui faisaient obstruction au vote ont été évacués manu militari par la gendarmerie.

Le président Macky Sall restera dans ses fonctions jusqu'à l'installation de son successeur, précise une autre disposition de la loi.

"La situation est complètement catastrophique, l'image du Sénégal est ruinée et je ne pense pas que nous nous relèverons de sitôt de cette faillite démocratique, de ce tsunami dans l'état de droit", a réagi après le vote Ayib Daffé, un député de la coalition Yewwi Askan Wi.

Le débat qui avait commencé lundi dans la matinée s'est poursuivi jusqu'en pleine nuit dans une ambiance électrique, des parlementaires en venant même aux mains dans l'après-midi.

Heurts sporadiques

La tension est montée d'un cran au Sénégal, considéré comme un îlot de stabilité en Afrique de l'Ouest, après l'annonce samedi par le président Sall de reporter la présidentielle prévue le 25 février, quelques heures avant l'ouverture de la campagne.

Cette décision sans précédent, dénoncée avec virulence par ses détracteurs comme un "coup d'Etat constitutionnel", a provoqué un tollé parmi les candidats qualifiés et dans la société civile, y compris dans les milieux religieux.

Lundi matin, autour du Parlement, les gendarmes ont repoussé avec des gaz lacrymogènes des tentatives sporadiques de rassemblement à l'appel de l'opposition. De petits groupes se sont repliés plus loin en scandant "Macky Sall dictateur !".

Le quartier du Plateau a offert le spectacle rarissime de protestataires en petit nombre jouant au chat et à la souris avec les forces de sécurité parmi les Dakarois vaquant à leurs activités autour de l'Assemblée placée sous la protection de dizaines de gendarmes et de policiers appuyés par des véhicules lourds.

"L'essentiel pour moi est de dire non à cet agenda politique, ce coup de force pour essayer de rester au pouvoir", a dit l'un des manifestants, Malick Diouf, 37 ans.

Les autorités avaient déjà réprimé de premières tentatives de rassemblements dimanche.

L'internet a été coupé lundi, moyen devenu courant d'ailleurs afin d'enrayer les mobilisations et déjà employé par le gouvernement sénégalais en juin 2023, dans un contexte de crise politique.

Inquiétude internationale

Avec cette adoption de la loi par le Parlement, la situation du Sénégal qui a régulièrement élu ses présidents et n'a jamais connu de coup d'Etat, une rareté sur le continent, demeure hautement volatile.

La Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao), l'Union africaine, les Etats-Unis, l'Union européenne, la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne, partenaires importants du Sénégal, ont exprimé leur inquiétude.

De nombreuses organisations de défense des droits, sénégalaises et internationales, ont réprouvé les restrictions à internet ainsi que la suspension de la licence de la télévision privée Walf TV. Elles ont appelé les autorités à se garder d'un usage excessif de la force, des arrestations arbitraires et des atteintes aux libertés.

"Le Sénégal est considéré de longue date comme un modèle de démocratie dans la région. Cette réalité est aujourd'hui menacée", a écrit Human Rights Watch.

La crise fait redouter au Sénégal un nouvel accès de fièvre comme ceux qu'il a connus en mars 2021 et juin 2023, qui ont causé des dizaines de morts et donné lieu à des centaines d'arrestations.

Le flou maintenu pendant des mois par le président Sall sur une nouvelle candidature en 2024 avait contribué aux crispations à l'époque. Il avait finalement annoncé en juillet 2023 qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat.

Malgré une indignation largement partagée sur les réseaux sociaux, la protestation contre le report de la présidentielle n'a pas gagné massivement les rues. L'université de Dakar, haut lieu historique de contestation, est fermée depuis les troubles de 2023 et le parti anti-système Pastef a été éprouvé par les arrestations.

L'opposition dénonce une dérive autoritaire du pouvoir. Avec l'ajournement de la présidentielle, elle soupçonne un plan pour éviter la défaite inévitable selon elle du camp présidentiel, voire pour prolonger la présidence Macky Sall, malgré l'engagement réitéré samedi par ce dernier de ne pas se représenter.


36 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2024 (09:42 AM)
    Il a achevé son coup d'état constitutionnel avec l'aide de la gendarmerie maintenant si les sénégalais se laissent soumettre c'est leurs problèmes !
  2. Auteur

    En Février, 2024 (09:50 AM)
    Beaucoup de sénégalais ne réalisent qu'aujourd'hui, que le Gang des libéraux ne va pas laisser les caisses et le pouvoir démocratiquement, surtout avec le pétrole et le gaz qui doivent arriver. Ils défendront leurs fortunes  par les armes, la corruption et la ruse comme tous les mafiosos du monde.  Bon courage pour les déloger !
    {comment_ads}
    Auteur

    Cestdevotrefaute

    En Février, 2024 (10:02 AM)
    Fekk badola bou meussoul lekk ba sour nga koy faleu!! Lii yeup yen la rék!

    Mane dé meussouma votel ndaffa! Meussou mako wolou! Deum biiii
    {comment_ads}
    Auteur

    L’historien

    En Février, 2024 (10:17 AM)
    Le seul et unique qu'on veut dans se pays c'est le dialogue entre les hommes politiques lolu késsé nakk 
    {comment_ads}
    Auteur

    Nogaye Fall

    En Février, 2024 (10:19 AM)
    C'est intéressant de savoir que le président Macky Sall restera en poste jusqu'à ce que son successeur soit installé. Cela semble être une mesure importante pour assurer une transition en douceur. Qu'est-ce que tu penses de cette décision ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2024 (22:33 PM)
      C'est surtout intéressant pour le pouvoir en place qu'il ne perdra pas les prochaines élections comme annoncé, étant donné qu'elles n'auront pas lieu. Et d'ici le 15 décembre 2024, cela laissera le temps de nouvelles condamnations et donc de disqualifications de quelques opposants...
    {comment_ads}
    Auteur

    L'infatigable Sy

    En Février, 2024 (10:19 AM)
    Un pays de justice mais malgré certaines sénégalaise ne le savent pas 

    Le président Macky Sall a bien fait  car les 7 Sages du conseil constitutionnel ont été accusé de corruption et il est clair que l'argent circulé
    {comment_ads}
    Auteur

    Demba Sall

    En Février, 2024 (10:20 AM)
    Le Sénégal est uni derrière le leadership de Macky Sall et l'engagement de nos forces de sécurité. La présence des gendarmes, militaires et policiers est importante pour assurer la sécurité et la tranquillité dans notre pays. Leur travail contribue à maintenir la paix et à garantir le bien-être de tous les citoyens sénégalais. Continuons à soutenir nos forces de sécurité et à travailler ensemble pour un Sénégal sûr et prospère
    {comment_ads}
    Auteur

    L’intouchable

    En Février, 2024 (10:20 AM)
    Respecter notre constitution et à nos dirigeants vrema merci pour ce décision mieu reculé pour bien sauter 
    {comment_ads}
    Auteur

    Momo L'officiel

    En Février, 2024 (10:21 AM)
    "Ce n'est pas une victoire pour la partie au pouvoir  mais plutôt une bonne réorganisation pour pouvoir  permettre au peuple de choisir leur candidat sans de la corruption" Cette publication nous apprend beaucoup de chose pour pouvoir passer les élections en tranquilité en décembre 2024
    Auteur

    Momo L'officiel

    En Février, 2024 (10:21 AM)
    "Ce n'est pas une victoire pour la partie au pouvoir  mais plutôt une bonne réorganisation pour pouvoir  permettre au peuple de choisir leur candidat sans de la corruption" Cette publication nous apprend beaucoup de chose pour pouvoir passer les élections en tranquilité en décembre 2024
    {comment_ads}
    Auteur

    Fatim

    En Février, 2024 (10:22 AM)
    Macky est un homme d'Etat. Cest de son droit le Absolu de regler les institutions et s'organiser des élections transparentes. Qu'aucun parti politique ne soit léser 
    {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Hassanatou Nafina Diallo

    En Février, 2024 (10:22 AM)
    Je sollicite vraiment la décision prise par le Président de la République car en quelques jours des élections ya déjà de la corruption au sein du conseil constitutionnel et aussi Karim recalé pour double nationalité au même moment où 4 autres dans la même situation passent
    {comment_ads}
    Auteur

    Hassanatou Nafina Diallo

    En Février, 2024 (10:23 AM)
    Je sollicite vraiment la décision prise par le Président de la République car en quelques jours des élections ya déjà de la corruption au sein du conseil constitutionnel et aussi Karim recalé pour double nationalité au même moment où 4 autres dans la même situation passent
    Auteur

    Demba

    En Février, 2024 (10:23 AM)
    Li moh geun si rew mi.. jous on ne veut plus de tensions dans ce pays
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Le Sage

    En Février, 2024 (10:23 AM)
    Le report des élections une très belle initiative pour la nation et le peuple 🇸🇳🇸🇳
    {comment_ads}
    Auteur

    Pape Ndao

    En Février, 2024 (10:24 AM)
    Je pense que c'est une décision sage et responsable de la part du président Macky Sall. Assurer une transition en douceur est essentiel pour la stabilité et la continuité de notre pays. Cela permet de garantir que les intérêts du peuple sénégalais sont pris en compte et que les institutions fonctionnent de manière efficace pendant la période de transition. C'est une mesure qui démontre l'engagement du président envers la démocratie et le bien-être de notre nation.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sunugal Tv

    En Février, 2024 (10:25 AM)
    Un pays de justice mais malgré certaines sénégalaise ne le savent pas 

    Le président Macky Sall a bien fait  car les 7 Sages du conseil constitutionnel ont été accusé de corruption et il est clair que l'argent circulé
    Auteur

    Cheikh Mbaye

    En Février, 2024 (10:27 AM)
    président Macky Sall de reporter les élections pour assurer la tranquillité de tous. Cela permettra de garantir un processus électoral transparent et équitable. Continuons à suivre les développements et à soutenir les mesures prises pour le bien-être de notre pays. 💪🇸🇳
    {comment_ads}
    Auteur

    Fatou Sy

    En Février, 2024 (10:29 AM)
    l'état ne doit jamais etre faible face a son peuple et c'est ce que macky nous a montré la stabilité du pays en dependait donc arreter cette manipulation nakh deuk bi ken douko tale nakh nioune nieup nioko bokou mettez de l'eau dans votre vain et aller attendre le 15decembre inchallah 
    {comment_ads}
    Auteur

    Fatou Sy

    En Février, 2024 (10:29 AM)
    l'état ne doit jamais etre faible face a son peuple et c'est ce que macky nous a montré la stabilité du pays en dependait donc arreter cette manipulation nakh deuk bi ken douko tale nakh nioune nieup nioko bokou mettez de l'eau dans votre vain et aller attendre le 15decembre inchallah 
    {comment_ads}
    Auteur

    Katy Chimere Sylla

    En Février, 2024 (10:31 AM)
    Il est important de reconnaître et de remercier SEM Macky Sall pour avoir pris l'initiative de reporter les élections, ce qui contribue à maintenir la stabilité du pays. Souligner que le dialogue est essentiel pour des élections apaisées et inclusives Merci président Macky Sall vous êtes Meilleur pour le Sénégal émergents 🇸🇳
    Auteur

    La Princess

    En Février, 2024 (10:31 AM)
    Le report des élections et le mieux Pour tout je crois afin de pouvoir garder la stabilité du pays et assister à des élections paisibles et inclusive 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Mignonne

      En Février, 2024 (10:33 AM)
      Le report de ses élections et la meilleure décision
      À prendre en vue de la situation 
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Modou Diop

    En Février, 2024 (10:32 AM)
    Le président Macky Sall a pour objectif de servir au mieux les intérêts de notre pays et de ses citoyens. Avec le soutien de tous, nous pouvons travailler main dans la main pour promouvoir le progrès, la justice et le bien-être de tous les Sénégalais. C'est en unissant nos forces et en mettant en pratique nos valeurs communes que nous pouvons construire un avenir meilleur pour notre cher pays.

    Continuons à soutenir notre président dans ses efforts pour le développement du Sénégal
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (10:34 AM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Sokhna Marieme Sonko

    En Février, 2024 (10:34 AM)
    Le rapport était inévitable pour que la lumière soit faite les allégations du PDS qui accuse le conseil constitutionnel de corruption 
    Auteur

    Niang

    En Février, 2024 (10:35 AM)
    Le Président Macky Sall, mais je suis ravi de voir que tu apprécies cette initiative. La stabilité de notre pays est essentielle et le report des élections permettra de garantir un processus électoral transparent et équitable. Continuons à soutenir les mesures prises pour le bien-être de notre nation. 🇸🇳💪
    {comment_ads}
    Auteur

    Amy Diagne

    En Février, 2024 (10:36 AM)
    Beaucoup de sénégalais ne réalisent qu'aujourd'hui, que le Gang des libéraux ne va pas laisser les caisses et le pouvoir démocratiquement, surtout avec le pétrole et le gaz qui doivent arriver. Ils défendront leurs fortunes  par les armes, la corruption et la ruse comme tous les mafiosos du monde.  Bon courage pour les déloger ! Son excellence Président Macky Sall ♥️



     

     

    {comment_ads}
    Auteur

    Azoura

    En Février, 2024 (10:37 AM)
    Ablaye Wade ak ndiabotam....

    A chaque fois qu'on les entend, c'est que le pays va être dans des problèmes.

    Et les gros rêveurs qui croient qu'il y aura des élections en décembre... Ce premier coup était un essai; si ça passe, le 2ème éjournement sera décidé en septembre ou octobre. Votre gros là, il se présente pas aux éléctions. Il a raison: comment peux t-il se présenter à des élections qui n'auront jamais lieu tant qu'il est là?

    Vous , le peuple êtes prévenu. A vous de décider de votre action.
    {comment_ads}
    Auteur

    Salimata Diouf

    En Février, 2024 (10:40 AM)
    Le président Macky Sall et un vrai patriote. Et il est toujours dans sa logique d'organiser des élections libres et transparentes. Et qu'il fera tout sont possible pour le maintien de la paix et de la stabilité du pays 
    Auteur

    Azoura

    En Février, 2024 (10:42 AM)
    Ablaye Wade ak ndiabotam....

    A chaque fois qu'on les entend, c'est que le pays va être dans des problèmes.

    Et les gros rêveurs qui croient qu'il y aura des élections en décembre... Ce premier coup était un essai; si ça passe, le 2ème éjournement sera décidé en septembre ou octobre. Votre gros là, il se présente pas aux éléctions. Il a raison: comment peux t-il se présenter à des élections qui n'auront jamais lieu tant qu'il est là?

    Vous , le peuple êtes prévenu. A vous de décider de votre action.
    {comment_ads}
    Auteur

    Awa Diop

    En Février, 2024 (10:45 AM)
    Le peuple sénégalais vous redevra ça monsieur le Président. Car c'est une décision difficile mais vous l'aviez prie 
    {comment_ads}
    Auteur

    "moulay Thieuguin"

    En Février, 2024 (10:47 AM)
    What image is damaged? That of the CC or what because their corruption leeds to all these mess and we will follow it to end and everything will be exposed Insha-Allah. 

    Why the rush?.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Abdou Mbaw

    En Février, 2024 (10:50 AM)
    Le PDS accuse un autre candidat et le conseil constitutionnel de corruption. C'est normal que le président de la République repousse les élections présidentielles pour  que la lumière soit faite 
    Auteur

    Mohamed Diop

    En Février, 2024 (10:56 AM)
    Les hommes passent mais les institutions demeure. Est ces allégations de corruption qui vise a discréditer le conseil des sages, ce même conseil charger de donner les résultats définitifs des élections présidentielles , le président n'a nullement un autre choix que de repousser les élections pour que la lumière soit faite 
    {comment_ads}
    Auteur

    Sad

    En Février, 2024 (11:07 AM)
    Donc les nervis du net de l'APR yena gui sene doul yi ba tay! vos messages insipides qui se suivent à la queue leu leu proviennent tous de la meme source! mais laisse mouton pisser rek...!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Mimi

    En Février, 2024 (13:40 PM)
    Dieu Seul Sait, qu'est qui traverse, l'esprit de ce président, dont, on ne sait, si c'est le pouvoir, qui est entrain, de le posséder, car, même, nos voisins africains, comme occidentaux, sont tous surpris et choqués, par son attitude incompréhensible, et le pire, dans tout cela, est qu'il ne s'explique pas, selon, les raisons, de ce report ! il a le droit de s'exprimer, en donnant, les raisons de ce report, car le peuple a le droit de savoir, attention, votre excellence, vous jouez, à un jeu dangereux, ainsi, tous, sont en colère contre toi, or la malédiction, de certaines langues, bakhoul, ça peut conduire, à des conséquences ! je suis écoeurée, par le mutisme de nos grands guides religieux, c'est extraordinairement, fort étonnant, leur mutisme et silence, qui choque et rend perplexe, et confus ! nos guides, doivent, le faire revenir, à la raison, en lui réveillant, la conscience, et lui rappelant, que Attention, son pire des Conseillers, est le Redoutable Ibliss, le Satan !, qui lui chuchote à l'oreille, et murmure au coeur, afin, qu'il prolonge, son mandat, et l'égare, dans la mauvaise direction, du pouvoir ! et son épouse, Mariame Faye, étant, la 1ère personne, la plus intime, de lui, qui elle, seule, peut l'influencer, lui conseiller, bien, de renoncer, à cette mauvaise idée, dont, tous sont contre ! Mais, nos khalifes généraux, ont leurs mot à dire, et le faire revenir, à la raison, donc, votre, excellence, votre attitude, a déçu tout le monde, à part, votre mauvais entourage satané, qui n'ose pas vous dire la vérité ! car, attendre jusqu'à la fin de l'année 2024, pour voter les élections, là, c'est une manière de profiter de votre mandat, qui est déja fini !, et c'est malhonnête ! vraiement, l'Afrique, n'est pas sortie de l'auberge, à cause, de nos dirigeants, obssédés par le pouvoir ! Macky, nos respects, mais de graâce, ne provoquez pas, un coup d'état, de nos militaires, car, s'ils entrent, dans le bal politique, là, le sénégal, est foutu ! ce pays n'a jamais connu l'otage des militaires, donc, il ne faut, pas qu'un dirigeant civile, créee, des secousses, de la pirogue ! Que Dieu nous Guide et Sauve !
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email