Lundi 15 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Processus électoral : un juriste corrige Me Sidiki Kaba

Single Post
Processus électoral : un juriste corrige Me Sidiki Kaba
Si le président de l'Assemblée nationale, Amadou Mame Diop, devait assurer l’intérim, à partir du 2 avril, date butoir du mandat du président sortant, Macky Sall, c’est tout le processus électoral qui sera repris.

La précision est faite par Me Sidiki Kaba, ministre de l’Intérieur et président de la commission politique du dialogue national tenu lundi et mardi derniers au Cicad.

Que nenni ! « Le 2 avril, au terme du mandat de Macky Sall, le processus électoral se poursuit, mais n’est pas repris », rectifie le juriste Mounirou Sy.

S’exprimant sur la Rfm, le mandataire du candidat et ancien Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne explique que « dans ce cas, le président de l’Assemblée nationale assure une suppléance » car « ce n’est pas une vacance de pouvoir ».



8 Commentaires

  1. Auteur

    Vacance,/ Suppléance. Intérim

    En Mars, 2024 (09:17 AM)
    Bien sur que c'est au conseil de décider. Ici la seule chose qui donne pouvoir au Cc est que le processus électoral a démarré. 

    Avec la vlonté de Maky de ne pas organiser sa succession et respecter les décisions de CC; on est dans une violation de la constitution. 

    En vertu des pouvoirs conférés au CC, il décidera. et il a plusieurs alternatives : 

    il peut décider une vacance, alors c'est Mame diop

    il peut décider d'une suppléance ou d'un intérim. Il devra alors motivé et désigné. Peut- etre que le PM peut ête désigné.  

    Une chose est sûre, la volonté de Kaba d'enfermer le CC sur deux options est dangereuse. car ceci montre qu'ils font exprès de faire ce qu'il font. Il avait déja tenter le coup avec Madior qui avait dit que le Cc ne pouvait pas annuler une loi constitutionnelle. cette fois ci, ils ont mis Kaba devant et Madior derrière. car le conseil constitutionnel a montré qu'il a plus de tours dans sa poche. On va attendre sa décision. 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (10:47 AM)
      Tous les vrais Juristes de l'ombre savent que Sidiki a tout faux. Grave pour un Ministre de l'intérieur.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Colombo En Colère

      En Mars, 2024 (11:09 AM)
      La première personne à rechercher par la Police c'est cet individu qui a pû filmer en direct , en pleine nuit, cette vidéo de Maimouna à terre appelant les secours ? Cette personne présente apparemment sans émotions et qui a publié cette choquante sur les réseaux sociaux.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Mars, 2024 (09:18 AM)
    Bof
    {comment_ads}
    Auteur

    Khoussi

    En Mars, 2024 (09:19 AM)
    ELECTIONS AVANT LE 02 AVRIL 2024 : Il est parfaitement possible d’organiser le 1er tour du scrutin avant le 02 avril 2024 le 17 ou le 24 mars 2024. Pour un scrutin à tenir le dimanche 17 mars 2024, la campagne électorale ne pourra excéder douze (12) jours et à la condition que le décret convoquant le corps électoral soit signé et publié au plus tard le 03 mars 2024. Les résultats définitifs seront attendus le 25-26 mars 2024. Pour un scrutin à tenir le dimanche 24 mars 2024, la campagne électorale pourra durer entre 15 et 21 jours et à la condition que le décret convoquant le corps électoral soit signé et publié au plus tard entre le 02 et le 08 mars 2024. Les résultats définitifs seront attendus le 31 mars 2024. A titre d’exemple, si le décret convoquant le corps électoral soit signé et publié au plus tard le 05 mars 2024, la durée de la campagne électorale serait alors de 18 jours calendaires. C’est peut- être l’hypothèse la meilleure si le Président est dans les bonnes dispositions d’organiser les élections avant le 02 avril 2024, c’est à dire le 24 mars 2024. Dans ce cas, la Prestation de Serment et l’installation du nouveau Président pourraient se tenir le même jour, 02 avril 2024 (c’est ici que l’article 36 a tout son sens). En cas de second tour, le Président de l’Assemblée nationale sera chargé d’organiser le scrutin le dimanche 14 avril 2024. La Prestation de Serment et l’Installation du Président élu auraient lieu le vendredi 26 avril 2024 !

    Le Président sortant pourrait aller représenter le Président élu au Daaka qui devra se tenir du 27 avril au 06 mai 2024. La fête du travail se tiendra comme d’habitude le 1er mai 2024 ! La fête de l’Aid El Fitr aura lieu en pleine campagne électorale du 2ème tour (chacun des 02 candidats restants pourront la passer dans son Fief électoral ou chez lui) ! Dans ce cas de figure, le Président de l’Assemblée sera obligé de poursuivre le processus en cours et ne pas reprendre le processus depuis le début comme le souhaite vivement Macky Sall à travers la déclaration de Sidiki Kaba, l’Apériste !
    {comment_ads}
    Auteur

    Khalasse

    En Mars, 2024 (09:24 AM)
    Le Président de l'Assemblée nationale, quel que soit son statut (suppléance, vacance) est lié à 100% par la Décision 1/C/2024 du 15 février 2024 du Conseil constitutionnel qui s'inscrit dans la POURSUITE du processus électoral enclenché, avec 19 candidats ! Même en créant une Cour constitutionnelle ou en changeant tous les 07 Sages, cette Décision survivra pour la prochaine élection attendue ! C'est une Décision à vie !
    {comment_ads}
    Auteur

    Bakari Kanté

    En Mars, 2024 (10:15 AM)
    Mounirou Sy est un grand Juriste qui n'agit pas légèrement. 
    • Auteur

      Yabaté

      En Mars, 2024 (11:18 AM)
      Mounirou est certes un grand juriste mais il est également un politicien comme Madior, donc partisan dans le fond 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Yabaté

      En Mars, 2024 (11:18 AM)
      Mounirou est certes un grand juriste mais il est également un politicien comme Madior, donc partisan dans le fond 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (11:10 AM)
    Je me demande à quoi servent les conseillers de Macky, il a des juristes tout autour mais ils font trop d'erreurs d'appréciation à tel point que je pense qu'on se demande s'ils disent le droit ou ils disent ce que Macky veut entendre. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (11:10 AM)
    Je me demande à quoi servent les conseillers de Macky, il a des juristes tout autour mais ils font trop d'erreurs d'appréciation à tel point que je pense qu'on se demande s'ils disent le droit ou ils disent ce que Macky veut entendre. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (12:55 PM)
    pour mon humble avis les 19 candidats devront accepter la date du 2 juin pour que le prochain président fasse la passation avec le président sortant mais pas avec  amadou Mame Diop mais pressé d aller aux après se trouver dans une situation chaotique 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email