Dimanche 15 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

PUDC : Mamadou Lamine Diallo révèle une dette de 26 milliards de francs Cfa

Single Post
PUDC : Mamadou Lamine Diallo révèle une dette de 26 milliards de francs Cfa

La polémique sur la dette que le Programme d’urgence communautaire (Pudc) devrait à des entreprises sénégalaises n’est pas encore estompée. Mamadou Lamine Diallo du mouvement Tekki a, ce mardi, animé une conférence de presse pour revenir sur cette dette. 

Le député estformel dans sa déclaration. Selon lui, le gouvernement doit 26 milliards de francs Cfa aux entreprises qui ont réalisé les travaux du Pudc et non 9 milliards comme on le prétend. «Voici la situation telle qu’elle se présente : 26 milliards sont dus à plus de 10 entreprises sénégalaises. 

Ces dernières, n’ayant pas reçu une avance pour le démarrage des travaux, ont fait des prêts bancaires pour exécuter le travail. Mais, aujourd’hui, elles ne sont pas payées parce que le Pnud a disparu, il n’est plus là», a déclaré le parlementaire qui estime que ce programme gouvernemental est en faillite.

Ainsi, il annonce  une saisine de l’administration du Pnud, afin de permettre à ces entreprises de rentrer dans leurs fonds. «Je vais écrire à l’administrateur général du Pnud pour lui demander de payer aux entreprises sénégalaises. J’en ferai également une copie aux institutions suivantes : le Fonds monétaire international, qui surveille nos finances publiques, mais aussi la Banque africaine de développement, qui a soutenu le Pudc,  la Banque islamique du Sénégal, qui veut soutenir le Pudc, et le Fonds saoudien, qui veut également soutenir le Pudc», s’engage M. Diallo, non sans dénoncer la violation grave du Code de transparence des finances publiques. Ainsi, il demande au directeur général du Programme d’urgence communautaire de s’excuser publiquement ou de partir.


Article_similaires

25 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (00:25 AM)
    Souleymane Jules Diop le domrame on attend ta réaction
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (00:56 AM)
      julot le mercenaire de la plume.
      il nous a quand meme eu mr chopain!

      thialky!
  2. Auteur

    Mimil

    En Octobre, 2018 (01:17 AM)
    SJD est une des plus grosses déceptions de ma vie! Je croyais tellement en lui a l’époque! Si naïve et bête! Plus jamais!



    Sonko rekk!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (01:26 AM)
    Bon travail sjd courage n'ecoute pas ces aigris ils vont tous mourir
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (01:37 AM)
    Lamine Diallo. Vas apprendre à parler, d'abord.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (02:11 AM)
    Ca c'est un economiste
    Auteur

    Le Sn Supporter

    En Octobre, 2018 (02:32 AM)
    Mamadou Lamine Diallo , vous etiez au ministere du plan et celui des finances pendant des annees, vous n'avez jamais pense faire un plan comme le PUDC qui est une grande reussite.

    Manossi kheupeu sof.Le plan fait des emules meme des pays viennent s'en inspirer.

    La difference a ete expliquee par Jules Diop, il ya eu des populations rurales qui ont exprime vivement leurs droits de beneficier du Programme alors qu'elles n'etaient pas prevues.

    C'est ca .La preuve le PUDC a deja acquis le financement pour la phase 2.

    Au moins Macky a mis quelque chose pour changer la vie de ces populations oubliees par tous les gouvernements passes dont justement Mr Diallo etait un des planifacateurs.

    Il faut etre modeste Mr Diallo, economiste sous le brise fraiche de Dakar, ne connait rien de l'interieur du Senegal.Voila exactement pourquoi ces gens ont ete oublies depuis l'independance, meme pas de l'eau , l'electricte n'en parlons meme pas.

    Diarama Macky qui a fait du Senegal de tous pour tous son credo! Au moins lui , il en a fait une priorite !
    Auteur

    Deug

    En Octobre, 2018 (03:44 AM)
    doule rek
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (05:17 AM)
    Numéro 6 a été envoyé par SJD. Ça se sent!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (05:17 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (05:17 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (05:31 AM)
    Numéro 6 à parfaitement raison. Si c'est une dette pour faire des réalisations dans le monde rural, je la trouve salutaire.

    J'ai l'impression que y a n'a qui prie pour que rien ne marche dans le pays afin de pouvoir sortir pour faire leur passe temps favoris : le dénigrement malhonête. Macky a au moins pensé au monde rural en mettant en place le PUDC dont les réalisations sont partout visibles au grand bonheur de nos parents des villages.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (05:47 AM)
    Avec led bienfaits que le PUDC ns apoorte

    can vaut le cout
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (05:55 AM)
    Ça ressemble à une histoire de sous insuffisants pour faire face à l'ampleur des travaux réalisés. Ce n'est pas propre au Pudc.Nos politiciens n'apprennent pas des erreurs du passé : il y a manifestement dépassement de budget, insuffisance des crédits dans lebudget et tension de trésorerie. Tout cela ne dépend pas de Jules Diop. Il n'a fait que demander, on a du lui refuser ou donner moins que ses engagements sur le terrain. Pauvre Jules, ce n'est pas de ta faute. Tu payes pour les autres et ce n'est pas juste!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (05:55 AM)
    Ça ressemble à une histoire de sous insuffisants pour faire face à l'ampleur des travaux réalisés. Ce n'est pas propre au Pudc.Nos politiciens n'apprennent pas des erreurs du passé : il y a manifestement dépassement de budget, insuffisance des crédits dans lebudget et tension de trésorerie. Tout cela ne dépend pas de Jules Diop. Il n'a fait que demander, on a du lui refuser ou donner moins que ses engagements sur le terrain. Pauvre Jules, ce n'est pas de ta faute. Tu payes pour les autres et ce n'est pas juste!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (05:55 AM)
    Ça ressemble à une histoire de sous insuffisants pour faire face à l'ampleur des travaux réalisés. Ce n'est pas propre au Pudc.Nos politiciens n'apprennent pas des erreurs du passé : il y a manifestement dépassement de budget, insuffisance des crédits dans lebudget et tension de trésorerie. Tout cela ne dépend pas de Jules Diop. Il n'a fait que demander, on a du lui refuser ou donner moins que ses engagements sur le terrain. Pauvre Jules, ce n'est pas de ta faute. Tu payes pour les autres et ce n'est pas juste!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (06:00 AM)
    A la commune de Lambaye la moitie des 50 villages restant st electrifies a cause due PUDC. Alors que 2/50 avaient du courant de 1960 a 2012

    bravo PUDC
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (07:03 AM)
    Monsieur Diallo, est ce qur les 26 milliards incluent les "surplus" d'usage? ie surfacturations, pots de vin, détournements et autres dessous de table?

    Le problème que vous sembler poser est lié aux échéances de paiement à respecter certes important pour le PMEs locales. Mais in fine, qui remboursera cette dette énorme? Est ce le contribuable senegalais? Ou parle t-on d'un don du Pnud?

    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (07:18 AM)
    le PUDC vaut le cout
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (07:21 AM)
    dette sur investissement reel n'est pas gachis
    Auteur

    Anonymes Demba Yoro

    En Octobre, 2018 (07:46 AM)
    Je crois que nos politiciens doivent plus sérieux. En faisant ces affirmations totalement fausses je me rend compte qu'ils ne font que du sensationnel. On croirait qu'il sait quelque chose sur ce sujet alors qu'il en est rien. Ce monsieur est dangereux et très malhonnête. Qu'est ce que le PNUD a voir dans le paiement des entreprises. Il ne sait même pas que le PNUD n'a pas financé le programme. Il en était juste Agence d'exécution. Un peu plus de sérieux. Vous dites le gouvernement doit aux entreprises et vous voulez que le PNUD paie.

    C'est dommage que dans ce pays ce sont les moins informes qui parlent.

    Monsieur Diallo il faut vous renseigner avant de dire des contrevérités.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (19:45 PM)
      anonyme demba yoro. c'est vous qui êtes un ignorant par rapport à la question. c'est vous qui n’êtes pas sérieux et vous n’êtes pas bien informé! sache que c'est le pnud qui a contracté avec les entreprises et non le pudc en conséquence, c'est bien le pnud qui paie les entreprises. c'est un montage bâtard où l'etat est passé par le pnud pour avoir de la crédibilité. le pnud doit être présentement très embarrassé de ne pouvoir payer les entreprises du fait de la faillite du programme.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (19:45 PM)
      anonyme demba yoro. c'est vous qui êtes un ignorant par rapport à la question. c'est vous qui n’êtes pas sérieux et vous n’êtes pas bien informé! sache que c'est le pnud qui a contracté avec les entreprises et non le pudc en conséquence, c'est bien le pnud qui paie les entreprises. c'est un montage bâtard où l'etat est passé par le pnud pour avoir de la crédibilité. le pnud doit être présentement très embarrassé de ne pouvoir payer les entreprises du fait de la faillite du programme.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (07:50 AM)
    Répondeurs automatiques apr.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (10:12 AM)
    Et le Prodac c'est aussi un gouffre, un scandale financier, MBAYE PRODAC le blanchi de Mbacky est en partie responsable.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (10:48 AM)
    Opposant de deuxième zone ratatati rek

    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (11:08 AM)
    On n'a rien contre "l'endettement productif". Mais une dette, il faut la payer ! Sinon, le créancier se trouve dans des difficultés de trésorerie, même à moyen terme, si tant est qu'il a une surface financière qui ‘’peut tenir le coup’’. Les entreprises qui ont réalisé ces ouvrages dans le cadre du PUDC, si elles n'ont pas eu recours à leurs fonds propres, ont dû emprunter auprès d'institutions financières. Or, un emprunt "c'est pas cadeau" (comme diraient nos frères "y voient rien". Si vous utilisez vos fonds propres pour réaliser un ouvrage au profit d'un tiers et qu'en retour ce "tiers" ne vous rembourse pas, bonjour les difficultés de trésorerie ! De même si la réalisation de cet ouvrage a été rendu possible par un emprunt bancaire et qu'il y a défaut de remboursement, bonjour les poursuites judiciaires à l'encontre du débiteur en l’occurrence, l'entrepreneur ! C'est aussi simple que cela !
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (12:01 PM)
    il est deputé (on sait comment ,il l'est devenu ) qu'il pose cette question au ministre des finances à l'occasion des seances de l'Assemblée c'est là le lieu , au lieu de faire du show politicien , je suis certain qu'il sera ridiculisé ,on dirait qu' il souhaite l'echec du Pudc ,quand je l'entends interpeler les Institutions qu'il cite ,je me demande à quel titre

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email