Mardi 31 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Politique

[Billet du jour] "Dans la tête du Président" (Par Salla GUEYE)

Single Post
Billet du jour, Macky et Noo Lank
Dans ce pays, tout marche à merveille. En tout cas, tout semble l'être drôlement vu le déroulement des choses. Il suffit tout simplement de lire, de vraiment bien "lire dans la tête du Président" pour s'en rendre compte. C'est un simple "exercice journalistique" qui est à la portée de tout sénégalais. 


D'ailleurs, dans cet exercice, très différent de la "voyance politique", les flics sont des pros. Naturellement, me dirait-on.


Eux qui, décidément, savent bien lire dans la tête des jeunes de "Nio Lank". Pour leur rappeler gentiment qu'au pays de Rangou, il n'est pas totalement interdit de distribuer des flyers dans la rue pour dénoncer un petit "réajustement" sur le prix de l'électricité. Mais attention, gare à celui qui touchera aux grilles du Palais. 


Purée ! Chez nous, à défaut de faire comme Ascosen, il est seulement conseillé de rallier le building administratif, pour prendre part au grand show, excusez, au dialogue national de Big Famara. Là où il est attendu des "consensus forts" afin de tout remettre sur de bons rails, ceux du Ter. De quel Ter?


C'est cela une grande démocratie. Nous ne sommes pas au Togo, nouvelle référence en matière de lutte contre les faux médicaments. Ah oui, comparaison n'est peut-être pas raison. 


Car Faure Gnassingbé est officiellement en lice pour un quatrième mandat présidentiel. Alors que nous, on n'en est même pas encore au troisième. Loin de là. Niokhor ne dit "ni oui ni non", il lit dans la tête de ses collaborateurs. 


Et puis au Sénégal, on gracie librement un trafiquant de ces mêmes faux médicaments. Au nom de la téranga, on n'attend même pas que son dossier judiciaire soit définitivement vidé. Sacré pays !

liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    En Janvier, 2020 (13:15 PM)
    Tu as oublié de nous dire ce qui s est passé dans la tete de Coumba Kane
  2. Auteur

    En Janvier, 2020 (14:40 PM)
    Les affaires Yérim Seck et Tamsir Jupiter Ndiaye ont démontré à suffisance, qu’au Sénégal, la presse a cessé d’informer, elle n’est plus dans son rôle : elle est devenue une boîte à conneries, une machine à répéter sans tri et sans discernement, les gestes des plus abjects d’entre nous.
    Auteur

    Lion

    En Janvier, 2020 (14:52 PM)
    "Dans la tête du lion qui dort"
    Auteur

    En Janvier, 2020 (17:12 PM)
    Ce type là aussi se prend pour un grand éditorialiste

    C est trop facile au Senegal , tu te réveilles , tu ponds une connerie et tu te dis journaliste
    Auteur

    Niokhor Diouf

    En Janvier, 2020 (17:35 PM)
    On se demande si certains journalistes ont toute leur tête quand ils écrivent des inepties comme dans cet « article »

    Ni queue ni tête donc du n’importe quoi
    Auteur

    Bimbo

    En Janvier, 2020 (15:20 PM)
    Les pouilleux de y en a marre là qu'espèrent ils ? Ils n'ont pas le profil intellectuel ni, d'ailleurs, la presentabilité physique de meneurs. Regardez thiat qui fait plus petit loubard ou fou malade qui serait plutôt banabana ! Des nuls. ..et non avenus ! !!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email