Lundi 12 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Rapport annuel 2020: Amnesty International parle de « Droits humains bafoués »

Single Post
Rapport Amnesty International sur les violences policières

Face à la presse hier, Amnesty International a dévoilé le contenu de son rapport annuel de 2020. Son directeur exécutif a soulevé différents points relatifs aux violences qui ont secoué le pays.

Dans le journal Kritik, il est mentionné que des violences policières, la liberté d’expression et de réunion, l’accès aux soins du personnel de santé, les conditions carcérales, cause des Lgbt, droit des enfants entres autres constituent un certain nombre de points soulevés par Amnesty International et qui démontre un pays ou les droits humains sont bafoués.

La liste est longue mais si l’on prend l'exemple des violences policières exercées sur des citoyens, Amnesty  note un décès enregistré à Fatick et trois cas suspectés pour cet acte en plus de deux jeunes grièvement blessés à Cap Skiring et quatre autres à Gadaye. 



4 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 4 jours (11:17 AM)
    Les policiers et gendarmes tués ou blesses ou mis en prison pour bavure involontaire pourquoi Amnésique n'en parle jamais. Ne sont ils pas humains comme vous et moi.



  2. Auteur

    Esprit

    il y a 4 jours (11:51 AM)
    Le Sénégal est un pays où l hypocrisie fait pire que le corona.ce seydi gassama ami des opposants qui théorise la liberté sexuel et je ne vois parmi ceux qui accusait l état de l autoriser élever la voix pour le denoncer. Ce pays a la maladie d une nation hypocrite chacun y va selon son intérêt. Tout le monde y comprit ceux qui vivent de la religion se terre.
    {comment_ads}
    Auteur

    Défenseur

    il y a 4 jours (12:01 PM)
    À travers le monde oui
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 4 jours (16:15 PM)
    Gassama qui a pris fait et cause pour SONKO, accusé de viol ose nous parler de droit de l'homme!!! L'hypocrisie est devenue endémique au Sénégal. Quand on ne soutient pas une jeune dame de moins de 20 ans qui se dit victime de viols répétés sur son lieu de travail, on perd toute crédibilité. Gassama est simplement un politicien qui n'a le courage de d'assumer tel
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email