Samedi 19 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Réaction de M. Moïse SARR suite à la fermeture des Consulats de Bordeaux et de Lagos

Single Post
Réaction de M. Moïse SARR suite à la fermeture des Consulats de Bordeaux et de Lagos

Le Secrétaire d’État chargé des Sénégalais de l’Extérieur, M. Moïse D. SARR réagit suite à la fermeture des Consulats de Bordeaux et de Lagos et explique le sens et la portée des nouvelles mesures de rationalisation des effectifs et d’amplification des Consulats mobiles prises par le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.

Pouvez-vous revenir sur certaines des dernières mesures prises par le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur et, plus particulièrement, sur la fermeture de nos consulats à Bordeaux et à Lagos ?

A la suite des dernières mesures prises par le Département (des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Ndlr), dont la réduction des effectifs de certaines missions diplomatiques et consulaires et la fermeture annoncée des Consulats généraux du Sénégal à Bordeaux et à Lagos, il me semble important d’éclairer l’opinion nationale et internationale, particulièrement les Sénégalais de la Diaspora, afin de leur permettre de comprendre ces décisions, qui ne sont dictées que par une ferme et réelle volonté de Son Excellence, le Président de la République, Macky SALL, à mieux prendre en charge l’ensemble des préoccupations de nos compatriotes de la Diaspora. Dans un souci
d’optimisation des ressources, Son Excellence, le Président de la République, Macky SALL, a instruit le Gouvernement de mettre en oeuvre un certain nombre de réformes orientées vers la satisfaction des besoins de nos concitoyens. Ainsi, le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, a pris certaines mesures dont l’objectif est d’améliorer sensiblement les conditions de travail et de vie de nos diplomates, mais aussi et surtout de renforcer l’efficacité de notre réseau diplomatique et consulaire en vue d’améliorer la qualité des services offerts à nos compatriotes vivant à l’Étranger. Dès lors, ce qu’il faut comprendre, c’est que le processus de rationalisation entamé n’est
nullement en opposition avec les attentes légitimes de nos compatriotes, surtout en ce qui concerne l’accès aux services consulaires.
Pourtant, le Gouvernement est accusé de ciblage dans cette rationalisation qui va encore engendrer beaucoup de soucis pour les Sénégalais de l’extérieur ?
Au contraire, nous travaillons à moderniser davantage notre Administration à travers, entre autres, un processus de dématérialisation de plusieurs actes administratifs. Ces innovations vont limiter certains déplacements physiques, avec une opérationnalisation renforcée des procédures et une amélioration
conséquente du traitement des demandes de nos compatriotes. Vous conviendrez avec moi qu’au 21e siècle, la proximité géographique n’est plus le seul critère pour apprécier la qualité d’un service rendu. En effet, d’une proximité géographique, il est important de savoir que nous nous inscrivons dans une proximité organisée qui aura le double avantage de maintenir les services de proximité et d’améliorer considérablement et de manière continue la qualité des services offerts. Faut-il le rappeler, c’est avec le Président Macky SALL que nous avons inauguré et amplifié les consulats mobiles qui ont permis de répondre efficacement aux besoins de la Diaspora sénégalaise dans plusieurs
villes où il n’y avait aucune représentation physique consulaire. C’est sous le magistère de Son Excellence, le Président Macky SALL, que nous avons commencé à produire et à délivrer des passeports dans certains de nos consulats, comme ceux de Paris, de New York, de Milan, de Djeddah, d’Abidjan, de Libreville, de Bamako et, souvent, en moins de 24 heures, à enrôler et produire également, de manière continue, des Cartes Nationales d’Identité dans certains centres. Nos compatriotes de la Diaspora ont bien compris que la satisfaction de leurs préoccupations légitimes est une priorité pour le Président de la République, Macky SALL. Le retour du Secrétaire d’État chargé des
Sénégalais de l’Extérieur, après l’élection des quinze députés dédiés à la Diaspora, sans oublier, entre autres, leur présence dans toutes institutions de la République et leur implication active dans la marche du pays, en sont une parfaite illustration.


Certaines voix se sont levées, surtout celles de l’opposition, pour associer, par exemple, la fermeture du Consulat de Bordeaux à la défaite de la majorité dans cette ville de France lors de la dernière Présidentielle. Qu’en est-il réellement ?


C’est de l’agitation puérile, qui ne repose que sur de la mauvaise foi et des interprétations simplistes. Un tel argument ne tiendrait pas une seule
seconde à l’analyse. C’est vraiment dommage et regrettable de voir distiller de telles fausses informations. Bordeaux est un fief de l’APR et n’en déplaise à ces activistes, nous y avons gagné, à l’exception de la Présidentielle de 2019, toutes les élections depuis 2012. Que diront-ils alors de la fermeture du consulat du Sénégal à Lagos où le Président Macky SALL a remporté l’élection ? Ces gens doivent être plus rigoureux dans leurs analyses s’ils veulent que les Sénégalais les prennent au sérieux. J’insiste sur le fait que rien ne saurait nous détourner de notre mission : satisfaire avec éthique et responsabilité les préoccupations légitimes de nos concitoyens, où ils se trouvent. Les agitations de certains
acteurs de mauvaise foi ne sauraient nous détourner de notre agenda des réformes utiles et nécessaires pour notre pays, encore moins de notre but ultime : assurer l’émergence de notre pays, dans tous les domaines. Je rappelle, avec force, qu’aujourd’hui plus que jamais, nous nous inscrivons dans une dynamique de réformes pour une meilleure efficacité de l’action publique. Dès lors, tous les services offerts par nos consulats seront au moins maintenus à défaut d’être élargis et enrichis. En effet, les services consulaires se rapprocheront davantage des administrés, à travers la dématérialisation de certains actes administratifs et la multiplication des consulats mobiles pour une couverture géographique optimale et
une proximité renforcée. Toute autre interprétation politicienne de cette réforme de l’action publique de l’État, à tous les niveaux, tant national qu’international, n’engage que son auteur. Au-delà de ces deux villes, que nos compatriotes de la Diaspora soient assurés de la détermination sans faille du Président Macky SALL, du Ministre Amadou Bâ et de tout le gouvernement, à leur assurer, autant que faire se peut, de meilleures conditions de vie dans leurs pays d’accueil et de notre engagement à satisfaire toutes leurs demandes et préoccupations légitimes, ainsi qu’à leur fournir la protection et l’assistance dont ils ont besoin, partout à travers le monde. C’est, en résumé, le temps du renforcement de
l’influence et du rayonnement de notre pays à l’international grâce à son réseau diplomatique.
 


Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    A True Aperiste

    En Juillet, 2019 (18:25 PM)
    Go fuck yourself
  2. Auteur

    En Juillet, 2019 (18:34 PM)
    No matter what Macky does, his haters will continue to hate him. Why fuck'n waste your time explaining?
    Auteur

    En Juillet, 2019 (18:41 PM)
    Le Sénégal est à la dernière place de vos priorités
    Auteur

    Senef

    En Juillet, 2019 (19:56 PM)
    Très pertinent . Avec la demat, les sénégalais de la diaspora auront un autre regard des services consulaires en termes de qualité de sévices à eux offerts.

    Bonne continuation et surtout faire tout pour vaincre les résistances car résistance il y en aura.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2019 (20:14 PM)
    MOISE TU AS COMMENCE TON TRAVAIL COMME TES PREDECESSEURS PARLER PARLER NOUS N'AVONS PAS BESOIN DE BEAU DISCOURS OU NOUS FAIRE DU PRESIDENT NOUS N'AVONS PAS DE SECRETAIRE D'ETAT DELEGUE NOUS VOULONS UN MINISTERE DE PLEIN EXERCICE QUI CONNAIS BIEN LA DIPLOMATIE MAGRATOIRE AVEC CES NOMMINATIONS POLITIQUES L'ECHEC EST IMMINANT

    CA SE VOIT VOUS COMMENCER A ELIMINER LES CONSULATS QUE ONT FAIT ECHEC ELECTORAL DONC QUE MILAN ET AUTRES POINTS PERDUS SE PRFEPARENT A CONNAITRE LE MEME SORT JE NE LE SOUHAITE PAS AUX SENEGALAIS DE LA ZONE INTERESSE
    Auteur

    En Juillet, 2019 (20:22 PM)
    Mensonges car macky de fout de la diaspora à moins que tu ne sois de l’apr
    Auteur

    Dembo

    En Juillet, 2019 (21:20 PM)
    La plupart des sénégalais de la diaspora n'ont pas eu la chance d'avoir fait des études poussées. La plupart d'entre eux ne savent ni lire ni écrire. Ils sont au Gabon, Côte d'Ivoire, bref dans plusieurs pays africains. En Europe, particulièrement en France ils vivent dans les foyers de travailleurs émigrés en majorité. Dès lors la dématérialisation des démarches administratives les eloignera davantage ! L'argument du secrétaire d'État ne tient pas la route !



    La présence des consulats dans les grandes agglomérations où vivent nos compatriotes est la seule vraie politique de proximité.

    Y a-t-il eu une évaluation sur la pertinence des actions des consulats pour changer de politique ?

    N'est ce pas pour faire des économies alors que les caisses de l'État semblent fragiles que celui-ci ferme des consulats?
    Auteur

    Ba Fatimata

    En Juillet, 2019 (22:54 PM)
    Marseille et Paris ça suivent pour la France le reste on peut avoir des hôpitaux au Sénégal
    Auteur

    Diaspora

    En Juillet, 2019 (07:39 AM)
    C'est vius qui êtes de mauvaise foi imbécile. Et vous osez nous parlez de proximité et d'efficacité dans le traitement des dossiers?

    Vous vous prenez pour qui là?

    Vous avez une très très sale politique.

    Ce consulat de Bordeaux nous est très cher et fait partie des plus actifs de France.

    Vous imaginez le nombre de Senegalais vivant à Bordeaux et dans les départements environnants?

    Vous en fichez complètement de nos préoccupations et prenez des décisions aveuglément politiques car Sonko vous a laminé à Bordeaux.

    Vous n'y pouvez rien bande de crétins..... merde.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2019 (08:40 AM)
      crétin tu as sûrement raison mais on est au pouvoir donc on ne vas pas vous faciliter la tâche vous allez comprendre que le presi est travailleur. seulement il ne faut pas donner la confiture au cochons
    Auteur

    Kilab

    En Juillet, 2019 (08:32 AM)
    Le consulat de bordeaux avait au moins du travail contrairement au CESE d'Aminata Touré (combien de milliards) au HCCT de tanor qui ne fout absolument rien. Qui a déjà entendu parlé d'une réunion de la HCCT ? Il faut arrêter. Vous n'aimez pas le Sénégal.
    Auteur

    En Juillet, 2019 (09:32 AM)
    Qui peut nous renseigner sur l'adresse et les contacts du Secrétariat en charge de la Diaspora ? En tant qu'association nous la cherchons . Merci
    Auteur

    Kaduz

    En Juillet, 2019 (11:57 AM)
    wait and see LA CHASSE COMMENCE

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR