Mardi 18 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Regroupement de la famille libérale : chronique d'une fratrie en lambeaux

Single Post
Regroupement de la famille libérale : chronique d'une fratrie en lambeaux

Le maître-mot ces derniers temps, c'est le regroupement de la famille libérale. Un aveu de taille. On ne regroupe qu'une famille éparpillée.  Le Pds a perdu son lustre d’antan. Sa quintessence. Il est en lambeaux. Ceux qui constituaient sa charpente ont quitté le navire. Un à un.  Ceux qui restent sont pour la plupart frustrés.

Pourtant, pendant longtemps, le Parti démocratique Sénégalais (Pds) a trôné à la tête de l'opposition, a donné des sueurs froides au parti-état de l'époque, le Parti socialiste. Plus tard, il régnera, quasiment sans partage, à la tête du pays. Abdoulaye Wade, son charismatique leader, a toujours été la "seule constante", faisant des rois et défaisant des reines. Il a toujours joué le rôle de chef d’orchestre. Il arme des hommes, leur donne du pouvoir et finit par les déboulonner.

 Ses « victimes» sont nombreuses au Pds. C’est d’abord Ousmane Ngom qui a été consacré numéro 2. Avec lui, Idrissa Seck et Aminata Tall, Wade est entré dans le gouvernement du président de Diouf à maintes reprises. Mais Ousmane finit par être déboulonné au profit d’Idrissa Seck. Il est retourné au bercail après avoir cheminé un bon moment au sein de son parti le Pls (Parti libéral du Sénégal). Serigne Diop «Sadaxta», ex-homme fort et tête pensante du Pds, connaîtra la même mésaventure et créera lui aussi le Pds/R (Pds rénovation) avant de revenir à la maison du «père».

 Mais, au retour des deux juristes (Ousmane Ngom et Serigne Diop) Wade avait déjà promu Idrissa Seck et Aminata Tall. Le premier est devenu n°2 du Pds et la seconde responsable des femmes. À eux deux, ils ont géré le parti, étendu leurs tentacules, placé leurs hommes et contrôlé de larges pans du Pds. Jusqu’au jour où Wade a senti son fauteuil chanceler. Il le met sur le coup des ambitions trop débordantes d’Idrissa Seck. Commence alors une «déseckysation» tous azimuts. Aminata Tall est certes épargné. Mais pas pour longtemps. Macky Sall, alors militant discipliné et peu ambitieux, est mis sur la sellette.

Il est propulsé à la «station primatoriale» au moment où Idrissa Seck s’est retrouvé dans les geôles de Rebeuss. Comme Idy l’avait fait, Macky place ses hommes là où les hommes d’Idy ont été limogés. Puis s’attaque à Aminata Tall, alors ministre des collectivités locales et de la décentralisation. Pour affaiblir l’ex-maire de Diourbel qui ne se laisse pas faire, il décide de prendre le financement du Pndl, gérée alors par Aminata Tall, pour le loger à la primature. Une bataille larvée s’ensuit. Wade joue les arbitres bien qu’il prend fait et cause pour Macky à qui il confiera la direction de campagne pour la présidentielle de 2007.
 
Wade fait les yeux doux à Idy
 
Mais depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts.
À la veille des élections de 2007, il reçoit Idy et trouve un accord avec lui. Macky et sa bande ne sont pas d’accords, mais ne veulent pas s’attaquer directement à la volonté du vieux.

Pour ne pas réitérer la jurisprudence Idrissa Seck, Wade, fin stratège, fait sauter Macky et nomme Haguibou Soumaré, un technocrate, politiquement incolore. Macky est «muté» à l’Assemblée nationale. Il y commettra une «bourde» monumentale en osant convoquer le fils du président, alors tout puissant Karim Wade, devant l’hémicycle pour s’expliquer sur sa gestion de l’Anoci.

Les porteurs de sabres de la place Soweto (les députés de la mouvance présidentielle) sont activés et le glaive s’est alors abattu sur sa tronche. Il est déboulonné. Macky tire toutes les conséquences de sa disgrâce et quitte le Pds, créant son propre parti, l’Apr. Aminata Tall, bien que restant dans le Pds, est affaiblie à son tour. Elle n’est plus responsable des femmes du Pds et n’est même pas investie pour les locales à Diourbel.

Au même moment, dans sa volonté d’être un chef d’orchestre qui contrôle tout, Wade entame des négociations pour faire revenir Idrissa Seck au Pds. Un lavage à grande eau est décidé. La commission d’instruction de la Haute Cour de justice qui avait inculpé l’ex-Premier ministre dans le cadre des chantiers de Thiès délivre à Idy un non-lieu. Mais les négociations se heurtent aux ambitions de la "génération du concret" avec à sa tête le fils du président, Karim Wade, qui prend de plus en plus goût à la chose publique. Macky Sall parti, Idy Seck chassé, Aminata Tall, Ousmane Ngom et Serigne Diop affaiblis, le Pds est dépouillé de son essence.

Le Pds n’a plus de personnalités fortes, si ce n’est Me Abdoulaye Wade «la seule constante». Ousmane Ngom et Serigne Diop végètent. Macky a claqué la porte. Idy est à la fois dans et hors du Pds. Aminata Tall se rebelle. Le Pds est dirigé, outre Abdoulaye Wade, par son fils Karim, des technocrates comme Zackaria Diaw et des gens de la génération du concret comme Abdoulaye Baldé, Innocence Ntap ou encore Kalidou Diallo. Seuls les Habib Sy et autres Mamadou Seck sont des libéraux qui sont aux affaires et qui peuvent se targuer d’une certaine base politique. Du coup, la bataille vers les élections de 2012 s’annoncer âpre. Wade a en face de lui ses «fils» et «filles» putatifs. Plus que l’opposition, ils seront ses adversaires les plus irréductibles.

Fin analyste politique, Wade sait le risque qu'il encourt. Il multiplie les clins d’œil à l’endroit d’Idrissa Seck pour amoindrir les dégâts. Aminata Tall se rappelle qu’Idy et Macky sont des frères. Et Macky qui commençait à avoir du poil de la bête de muscler son discours. "oui, c’est possible (les retrouvailles). Mais l’Apr est derrière moi. Je suis disposé à accueillir Aminata Tall et Idrissa Seck. Finalement, Aminata Tall s'alliera avec Macky, Idy croira dur comme fer qu'il sera le 4e président de la République et Abdoulaye Wade jouera son va-tout lors de la présidentielle de 2007. Au finish, le président de l'Apr surclasse tout le monde et devient Macky "4president".

Virant dans l'opposition, le Pds s'affaiblit davantage. Oumar Sarr, nommé coordonnateur du Pds. Aliou Sow, Serigne Mbacké Ndiaye, Habib Sy, créent en son sein des courants. Pape Diop, Abdoulaye Baldé, Thierno Lô, entre autres, portent sur les fonts baptismaux leurs formations politiques.  Malgré tout cela, l'idée de regroupement de la famille libérale est toujours agitée. A-t-elle des chances de prospérer. Il y en a qui pensent, à raison ou à tort, qu'un tel regroupement est du domaine de …l'utopie.

liiiiiiiaffaire_de_malade

24 Commentaires

  1. Auteur

    Diomminaa

    En Octobre, 2014 (07:43 AM)
    Article écrit pour faire la promotion de Idrissa Seck, comme souvent à seneweb.



    Vous êtes les seuls à croire en Idrissa Seck qui n'arrête jamais de démontrer, à chaque moindre occasion, qu'il est dangereux pour notre pays.



    Une personne sensée peut-il franchement souhaiter que Idrissa Seck gagne des élections présidentielles, ou pire, le soutenir ?
    • Auteur

      Kodio Doum

      En Octobre, 2014 (08:46 AM)
      en réalité, les célèbres lieutenants de wade ont été d'abord l'excellent fara ndiaye, vrai cerveau des débuts étincelants de wade, puis le brûlant babacar sall, alias le lion de thies ou lion du cayor. celui qui faisait frémir tout le pays. des fidèles de wade, il devait être l'un de ceux qui y croyait le plus. c'est avec rage qu'il professait ce qu'il croyait être le wadisme. avec fara ndiaye et babacar sall, c'était de la vraie bonne graine capable de faire face à un ps solidement bourrés de grosses têtes de l’intelligentsia du pays, ayant été à l'école du parti depuis longtemps.

      ensuite, viendront une nouvelle générations de numéros 2 incarnée par le professeur sérigne diop sadaxta suivi de ousmane ndom et du professeur marcel bassène. aminata tall était toujours là mi-discrète, mi-publique, sereine avec ses mythiques lunettes d'intello qui finalement, n'auront que très peu foulé les salles d'amphis de l'université cheikh anta diop. la politique aura pris le dessus sur une brillante carrière d'universitaire, prématurément chantée.



      idrissa seck n'a été vraiment connu des sénégalais qu'après la victoire de wade en 2000. il y a eu un peu de bruit autour de idrissa seck avec le scandale des licences d'importation de voitures quand il était ministre du commerce avec la cohabitation sous diouf, mais aussi avec l'affaire du nom de domaine de la sonatel. a part cela et hors du pds ou peut-être de thiès; il a vraiment célèbre qu'une fois le pouvoir conquis en 2000.

       :sn:  :sn:  :love:  :love:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   khalifa sall président inshaallah   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :love:  :love: 

       :sn:  :sn:  :love:  :love:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   khalifa sall président inshaallah   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :love:  :love: 

       :sn:  :sn:  :love:  :love:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   khalifa sall président inshaallah   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :love:  :love: 
    • Auteur

      Kalanga

      En Octobre, 2014 (09:34 AM)
      @dominaa


      cherche s des arguments au lieu de vouloir jeter l'opprobre sur idrissa seck qui quoiqu'on puisse dire est plus compétent plus rigoureux et plus ferme que macky sall ainsi que tous ces acteurs politiques du moment.
      en aucun moment dans l'article il a été question de faire la promo d'idrissa au contraire l'article retrace l’éclatement de la famille libérale.

      me concernant je fais partie des 65% de senegalais qui avaient voté pour macky mais en 2017 inchalla je voterais pour idrissa seck.yalnaniou ko faiker té talko
  2. Auteur

    Honoris Causa Diom Ak Diomb

    En Octobre, 2014 (07:56 AM)
    OUI POUR COMPRENDRE CE QUI SE PASSE DANS LA FAMILLE LIBÉRALE APRÈS LA DÉFAITE DU 25 MARS 2012 IL FAUT REFAIRE LE CHEMIN EN SENS CONTRAIRE DE LA DÉROUTE DU PARTI SOCIALISTE DE SENGHOR QUI EST VITE DEVENU CE PS TOUJOURS COGITANT ET S'AGITANT EN PARTI DE SATAN DEPUIS SES MARÉCHAUSSÉES POLITICIENNES DE SON FIEF POLITIQUE......



    OUI A DROITE LE PDS EST LE PREMIER PARTI DE L'OPPOSITION AU MÊME MOMENT OU MACKY MASSIFIE SON PARTI POUR DEVENIR INCONTOURNABLE OU POUR REVENIR A PLUS DE 65% A LA TÊTE DES MAIRIES SUR TOUT L'ENSEMBLE DU TERRITOIRE NATIONAL....



    OUI A GAUCHE LE MEME PS COGITANT ET S'AGITANT EN PARTI DE SATAN QUI N'ETAIT PLUS DEJA DANS LE TRIO DE TETE DE LA DERNIERE PRESIDENTIELLE DU 26 FEVRIER 2012 A ETE MEME BATTU AVEC SES MISERABLES 11% DE SA COALITION DU "bennoo ak tanor dou tanneff" PAR L'APR DU JEUNE MINISTRE OMAR YOUM DANS SON PROPRE FIEF SECULIER DU DEPARTEMENT DE MBOUR DES NOBLES PRINCES QUE FURENT SENGHOR JEAN COLLIN DEMBA DIOP ABDOU MANE D'ENERVILLE ET DES PLUS OU MOINS ANONYMES NOUS EN PASSERONS ICI.... AU MEME MOMENT OU DANS LA REGION DE DAKAR LE SORT DU CHANGEMENT DE CAP ET DE CAPITAINE SE SCELLAIT AUTOUR DU GRAND CHOIX FAIT SUR KHALIFA SALL BAMBA FALL ALIOUNE NDOYE AUGUSTIN SENGHOR DE GOREE ET TOUS LES AUTRES PLUS OU MOINS INCONTOURNABLES DANS CETTE NOUVELLE MOUVANCE INTERNE QUI VEUT GOMMER LE CERCLE FERMÉ DE LA DÉFAITE PERMANENTE DES ANNÉES DE BRAISES DE CE NEWLOOK POLITIQUE QUI DEPUIS MARS 2000 OU MÊME MARS 96 N'AURA ETE QUE SOMME TOUTE FORGERON DE PEINES DANS SON ESSENCE ET FORGEUR DE HAINES DANS SON AISANCE....



    POUR DIRE OU REDIRE QUE SI A DROITE C'EST UNE OMERTA POUR LE SIECLE DE LA PART DU LION ANNONCÉ PAR LE PAPE DU SOPI QUI SE PRÉPARE AVEC "MACKY-IDY-PABY ET FILS" ..........A GAUCHE C'EST LE NEWLOOK POLITIQUEMENT SERVILE DU MARECHAL FERRANTISME EN SERF QUI DEVRA ÊTRE ENTERRÉ DANS CETTE PROPRE TOMBE DE CRIMES ET DE MENSONGES QU'IL A CREUSÉ.... DEPUIS SON PREMIER CONGRES SANS DEBAT DE MARS 96 JUSU'A SON DERNIER CONGRES LE PLUS MERDIER DE TOUTE L'HISTOIRE POLITIQUE DU PS DE SENGHOR ET DE DIOUF....



    • Auteur

      Xeme

      En Octobre, 2014 (09:37 AM)
      la grande différence.
      les choses ont commencé avec la « démission » de fara ndiaye. j’ai mis démission entre guillemets parce que tous les observateurs savent le travail, en amont, fait par le ps pour obtenir cette démission. sérigne diop avait quitté la pirogue bleue. il avait porté plainte contre wade pour réclamer la paternité exclusive du sigle pds. il a perdu son procès et a été obligé d’ajouter un r à pds sur le nom du parti qu’il venait de créer. il s’est opposé à wade durant deux élections, au moins, tirant plus sur lui que sur le parti au pouvoir d’alors. wade a tout effacé, tout pardonné et a négocié avec lui son retour au pds.
      lors des élections présidentielles de 83 le ps avait concocté un plan diabolique contre wade. jean collin recruta ahmed khalifa niass pour aller « emprunter » à hissène habré des prisonniers libyens, arrêtés lors de la guerre de la bande d’aouzou, pour les faire passer comme des mercenaires recrutés par wade pour perpétrer un coup d’état au sénégal et évidemment khalifa niass devait avouer, cela fait parti du complot. le casting du film bouclé et les équipement mis en place, lorsque l’avion qui devait ramener khalifa niass et ses mercenaires débarque a l’aéroport de yoff, en bout de piste attendaient les cameramen de la rts et le ministre de l’intérieur d’alors, djibo kâ pour annoncer devant les caméras, avec les images d’arabes libyens en kalachnikovs et les aveux de niass, que le sénégal venait d’échapper à un bain de sang grâce à la vigilance du président abdou diouf et le professionnalisme de nos forces de l’ordre. c’est l’épouse d’ousmane ngom, alors employée d’air afrique, qui a pu se procurer les documents prouvant que les billets d’avion de niass pour dakar-ndiaména, et ceux de trois libyens et niass pour ndiaména-dakar ont été payés par jean collin. par une conférence de presse, après les élections, wade et ngom révèlent aux sénégalais le modus operendi de cette affaire. mais trop tard, ils avaient déjà perdu les élections. la bulle médiatique, la stratégie de campagne électorale avait déjà fait son effet. la suite, c’est que, pour cette raison, mme ngom a été licenciée d’air afrique. le ps était fort. aujourd’hui, tous les membres de ce complot sont (ou ont été, après) en collaboration avec le président. wade a tout effacé, tout pardonné et a négocié avec eux une coalition pour une majorité d’idées avec le pds. cela permet de comprendre (surtout pour les nouveaux nés en politique) pourquoi hissène habré fuyant le tchad est venu chercher refuge chez l’ami-président à qui il avait donné un coup de pouce électoral, à savoir diouf. et surtout mesurer le pardon de wade qui refuse de remettre habré à la justice belge et cela contre la presse, les ong et l’opposition sénégalaise (dont le ps ancien bénéficiaire du coup de pouce électoral). je passe l’affaire des armes de malika de 1978. là, encore en veille de campagne électorale le ps annonce dans ses médias avoir découvert des armes en quantité énorme dans une maison à malika et que ses armes étaient entreposées par un opposant qui voulait faire une guerre civile au sénégal. et évidemment dans les deux cas les campagnes du ps furent basées sur les slogans : ps=parti de la paix. il n’y avait pas besoin de préciser que de l’autre côté c’est la guerre, les sénégalais ne sont pas des borgnes intellectuels. ces recettes de campagne de diabolisation pour des buts électoraux et qui font floraison dans les médias sénégalais datent de très longtemps. les méthodes de la presse actuelle ne sont que de pâles réchauffées.
      ousmane ngom avait aussi quitté le pds et créé son parti libéral, pour s’opposer à wade, se retrouver dans le gouvernement ps, accuser wade d’être un mauvais musulman qui ne fait pas la mosquée du vendredi, et j’en passe. mais wade a cherché durant tout ce temps à le ramener dans le pds et lorsque l’occasion s’est présentée, wade a tout effacé, tout pardonné et a négocié avec lui son retour au pds.
      idrissa seck avait été exclu du pds pour des raisons judiciaires. il a combattu wade de la façon la plus farouche possible. mais malgré tout cela, wade avait tout effacé, tout pardonné et a négocié avec lui son retour au pds. c’est à la suite de cela qu’il cherche et obtient son exclusion, espérant bénéficier des sentiments de soutien que le sénégalais moyen réserve, en général, aux victimes. malgré sa tortuosité légendaire, la position officielle au pds est que la porte reste ouverte pour l’éventuel retour du fils égaré.
      macky sall a aussi quitté le pds, pour moi, grâce à un travail réussi de la presse d’opposition qui a su inventer des histoires là où elles n’existent pas, en premier lieu, mais où elles finissent par avoir lieu. c’est que, en général, l’un de ceux qui sont visés par la campagne de déstabilisation a prêté l’oreille à la presse et a commencé à croire. quand la presse utilise de pareilles stratégies de déstabilisation, la meilleure solution est de se boucher les oreilles. parce que « seytaané waxul dëgë waayé yakkana xalaat. ce fut les mêmes types de stratégie pour radicaliser idy et aminata tall. les mêmes méthodes sont en train d’être tentées avec souleymane ndéné. malgré cela la radicalisation est toujours obtenue par les journalistes du côté de macky et non du côté de wade ou de son entourage. pour le pds, la porte reste ouverte derrière macky pour le cas où il souhaiterait revenir.
      la même chose peut être observée avec le départ d’aminata tall. c’est elle qui se montre radicale. annonçant qu’elle ne reviendra jamais, mais le pds laisse la porte ouverte derrière elle.
      face à wade, le ps a pratiquement toujours poussé ses mécontents vers la porte avec en prime des accusations de corruption et de manque de représentativité.
      djibo kâ n’avait demandé rien de plus que l’autorisation de créer au sein du parti un courant d’idées. parce qu’il était devenu flagrant que depuis l’imposition de tanor durant un congrès sans débats, les taux de mécontentement allait crescendo dans le parti. donc un courant pour maintenir les mécontents dans le parti en leur fournissant un lieu d’expression dans le parti même. en réponse on lui désigna la porte. dans le ps d’alors, la pensée était unique et elle était de tanor, plus d’ailleurs, que de diouf. les idées, théories et doctrines étant des créations humaines, si des gens d’idées, de théories ou de doctrines différentes ou opposées sont obligés, par les circonstances, de se retrouver la solution est de créer de nouvelles théories les réunissant. certains me diront que les positions peuvent être si différentes que cela nécessiterait des contorsions impossibles à réaliser. ma réponse est que les théories, même, sont des contorsions, toutes les théories. serait-ce parce que le ps a perdu trop tôt un théoricien de la trempe de babacar sine parti sans laisser d’héritiers ? entre les deux tours d’élections de 2000, djibo, se retrouvant au point crucial du choix historique, a opté pour sa famille naturelle : le socialisme. le ps s’est mis à hurler avec les loups. on a parlé de traitrise (par rapport à qui ? a quoi ?). on a parlé de trahison légendaire des peulhs (que nous sommes). alors qu’une bonne lecture de cet acte par les ténors du ps devait leur faire voir que l’opposition de djibo kâ à la mère(le ps) ne pouvait survivre que lorsque la vie, même, de la mère n’est pas menacée. djibo avait fait un pas vers sa maman (ps) qui n’avait pas compris la main tendue. or dans cette situation de sacrifice du fils, seule les dirigeants du ps pouvaient le sauver, pas la populace, pas le commun des journalistes qui est du même niveau d’intelligence que la populace. ces gens là ne pouvaient pas comprendre, ils n’avaient pas les outils nécessaires. les dirigeants ps, aussi, peut être, étaient dans le même lot.
      moustapha niass, aussi avait fini par quitter le parti socialiste toujours par la suite des conséquences du fameux congrès sans débat. le sommet du ps a maintenu la même stratégie. pour eux, négocier avec un partant, c’est s’humilier.
      a la suite la liste n’a pas fini de s’allonger : robert sagna, mbaye jacques diop, abdoulaye mactar diop, souty touré, tidjane dally, mamadou diop, abdourahim agne, adama sall, aïda mbodj, aïda ndiongue… le ps et ses journalistes ont maintenu la même réponse : tous des corrompus-vendus ne représentants rien. le ps, disaient-ils, se séparent de ses bois morts. et je passe sous silence la longue période de désenghorisation. et à chaque séparation, le ps a toujours eu des dirigeants que leur égo n’a pas laissé négocier avec un mécontent. alors qu’un bon dirigeant politique doit avoir un égo soluble. le ps a surtout raté de belles occasions d’utiliser les talents d’un homme, d’un militant ps depuis toujours et pour toujours. je veux nommer hadj mansour, rompu à la diplomatie de réconciliation. voilà un homme dont, je suis convaincu, l’utilisation au moment qu’il faut, aurait pu ramener dans le bercail ps tous les mécontents de ce parti. mais ce serait sans compter avec l’égo hypertrophié des dirigeants de ce parti. ces accusés par le ps et par le langage populiste d’être des corrompus sont, pourtant, vénérés comme des prophètes par des milliers d’électeurs. la notion de grand électeur n’est pas une invention du sénégal. c’est une vérité universelle. il faut savoir faire avec ou, alors, choisir de ne pas faire de la politique. un grand électeur entraîne dans ses mouvements des milliers de votants, fussent-ils des « moutons ». et au moment du vote la carte de l’ivrogne-sdf vaut celle du khalife général. elles comptent chacune une voix.
      pendant que le ps pensait pouvoir se délester de ses mécontents sans coup férir, wade engrangeait. il récupère les grands électeurs du ps, les dissidents des autres partis, propose des coalitions à des partis entiers et négocie des accords d’absorption de partis par le pds. il se retrouve avec une coalition de marxiste-léniniste, maoïstes, trotskistes, socialistes, libéraux, progressiste, panafricanistes, nationalistes. il transcende tous les différents, efface toutes les oppositions, pardonne toutes les offenses. et vouloir classer tout ce monde dans la seule rubrique des vendus, c’est faire preuve manifeste de paresse intellectuelle ou vouloir surfer sur le populisme. or le langage populaire a le don d’être facile et reposant, donc ne requiert pas des nuits blanches de cogitation. mais il ne fait pas, toujours, recette en politique. en tout cas pas à long terme. une alliance contre nature diront ceux qui surfent sur le langage populiste. oui, puisque vous êtes obnubilés par les dogmes. mais en pratique, les alliances contre nature gagnent en 2000 et en 2007. et ailleurs, dans le monde, des alliances contre nature gagnent souvent des élections. n’est-il pas temps d’en tirer une leçon ?
      xeme.
    • Auteur

      Deug

      En Octobre, 2014 (09:52 AM)
      au senegal y a que deux familles politiques;celle de senghor et celle de wade.et aujourdhui force est de reconnaitre que le digne heritier du liberalisme au senegal c est idrissa seck..kou mer kalamel yalla
    • Auteur

      Ngor Diegane Diouf

      En Octobre, 2014 (12:36 PM)
      nous sommes bien socialistes senghoristes et dioufistes mais nous n'avons rien contre macky
    Auteur

    Honoris Causa Diom Ak Diomb

    En Octobre, 2014 (08:05 AM)
    Tous ceux qui Honoris Causa Diom Ak Diomb ont chanté La Marseillaise à l'école primaire devront s4effacer de notre histoire politique à la présidentielle de 2019 qui sera elle aussi doublement générationnelle comme la précédente de 2012....



    En 2019 ou c'est Macky qui sera réélu ou c'est un petit frère comme ....par l'age et la raison.... qui sera choisi à la tête de notre État de Droit
    • Auteur

      Nécrophile

      En Octobre, 2014 (08:11 AM)
      c'est la plus vaste étude scientifique au monde jamais réalisée autour de la mort. sous la direction du docteur sam parnia de l'université britannique de southampton, 2 000 patients ont été interrogés au sortir d'un arrêt cardiaque. or, près d'un sur deux (39 %) ont assuré avoir eu une "conscience étrange" de ce qui leur arrivait après l'arrêt du coeur, et ce, pendant trois minutes en moyenne. 46 % faisaient quant à eux état d'un "sentiment de peur", 9 % ont dit vivre une "expérience de mort imminente" et 2 % ont carrément affirmé être "pleinement conscients".
    • Auteur

      Ngor Diegane Diouf

      En Octobre, 2014 (12:39 PM)
      notre avenir politique doit être remis entre les mains de nos enfants et des enfants de nos enfants...
    Auteur

    Moi

    En Octobre, 2014 (08:46 AM)
    Il est temps que TOTAL arrete de vendre de la boisson alcoolisee dans ses stations d'Afrique.

    Les chauffeurs s'approvisionnent pour les voitures et pour eux memes avant de reprendre la route...est ce que lolu woorna?

    Il est temps que les pays Africains se fassent respecter! Walla book!?
    Auteur

    Souleymanes

    En Octobre, 2014 (08:54 AM)
    Wayyyy doul lassez Wade trankil
    Auteur

    Indigné

    En Octobre, 2014 (09:19 AM)
    Est-ce que quelqu'un peut arrêter les "chroniques sportives" de Malal Jr. Diagne ? Aujourd'hui, il a tenu des propos on ne peut plus raciste à l'endroit d'Alain Giresse. Il a utilisé 8 fois les termes "LE BLANC" pour désigner Alain Giresse. Je pense que les responsables de GFM doivent agir avant qu'il ne soit trop tard pour arrêter cet impertinent de Jr. Diagne. Je me demande même dans quelle école de journalisme il est sorti. J'ose espérer qu'il n'a pas hérité le métier de son pater Golbert.
    • Auteur

      Indigné

      En Octobre, 2014 (20:35 PM)
      arrêtez de me chiper mon pseudo. en outre, la vie de mr malal junior diagne ne m'intéresse nullement.
    Auteur

    Isis

    En Octobre, 2014 (10:46 AM)
    les obelisques et les pyramides leurs sommets une miroir speciales pour emplifiers effet de lumieres amont RA  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  
    Auteur

    Corro

    En Octobre, 2014 (12:16 PM)
    très déçu par Macky! vouloir coûte que coûte un deuxième mandat ne doit pas le conduire à agir contre la volonté du peuple! vouloir faire revenir ce qui ont été honni par le peuple est une grave erreur! le président doit comprendre que c'est le peuple qui va le réelir et non le PDS,le PS,l'AFP ou une confrerie. Si ça ne tenait qu'au chantre des retrouvailles PDS MACKY (serigne Mbacké Ndiaye) macky ne serai jamais président : Qui avait proclamé des résultats la nuit du premier tour?
    Auteur

    M

    En Octobre, 2014 (12:58 PM)
    Il a été emmené sur d'autres mondes pour être préparé à vivre certaines énergies. Il a aussi été amené sur certains lieux très privilégiées de ce monde pour être enseigné sur certaines énergies dont il aurait besoin pour supporter l'adombrement christique les obelisques correspondraits a un rayon de soleil figè pour RA le dieu soleil site du soleil la maison du soleil senegal le monolithe de 44m et de 1000t parole de juste "Ne dérobe pas une parole et ne l’apporte pas, ne mets pas une

    chose à la place d’une autre, prends garde à rompre les entraves en

    toi, prends garde à ce que dit celui qui connaît les choses :



    écoute si tu désires durer dans la bouche de ceux qui entendent,

    parle seulement lorsque tu auras atteint la maîtrise du métier ;



    si tu parles de manière accomplie, ta manière de vivre sera en

    rectitude LA SAGESSE EST LA FORCES ENTRE LE BIEN ET LE MAL AMONT RA :sn: 
    Auteur

    Moije

    En Octobre, 2014 (14:30 PM)
    Le jour que j'apprendrai que Maitre Wade s'est marié avec une 2eme femme, j'en prendrai une 2éme le lendemain. Ma femme est avertie. Devinez quoi ; elle est d'accord
    Auteur

    Moom

    En Octobre, 2014 (14:37 PM)
    si on pouvait m'enlever ce vieux de seneweb, je ne m'en porterais que mieux. moi je ne veux pas hair une créature du bon dieu celui la je ne l'aime pas pour tout le mal qu'il a crée au sénégalais que nous sommes. ce vieux est un voleur

    son fils est voleur, sa femme voleuse et sa fille de même. regarder ce vieux peu porter malheur car il est satan regarder le bien sans sourcilier, il est satan et les mara qui le couvrent son tous des receleurs des vols de la républiques. ils auront un RV avec le vrai juge, ALLAAAAAAAAAAAAAAH. nous devons rattacher le sénégal à la gambie pour aspirer devenir un état de vérité et de justice, un état ou les maras sont de simples citoyen
    Auteur

    @moom

    En Octobre, 2014 (15:19 PM)
    Moom PAUVRE CRETIN!
    Auteur

    Bougas

    En Octobre, 2014 (15:24 PM)
    C'est quoi la famille libérale?

    N'importe quoi!!!!!!!
    Auteur

    Mboula

    En Octobre, 2014 (17:41 PM)
    Oui macky es devenu president par defaut

    Macky mounoule dafay tatoner :down: 
    Auteur

    Malcolmxxl

    En Octobre, 2014 (18:48 PM)
    Soutenons Assiatou diallo/liker la page: https://www.facebook.com/BoycottonsLECLERC
    Auteur

    M

    En Octobre, 2014 (19:02 PM)
    si tu parles de manière accomplie, ta manière de vivre sera en

    rectitude LA SAGESSE EST LA FORCES ENTRE LE BIEN ET LE MAL AMONT RA  :sn: 

    Auteur

    Amoulyakaar

    En Octobre, 2014 (20:06 PM)
    Jusqu'à preuve du contraire il y a un deal entre l'actuel et l'ancien président. Karim sera libéré et va se rapprocher de Maky pour espérer le succéder a la fin d'un ou de ses deux mandats. Touba, Serigne Mbacke Ndiaye, entre autres vont jouer le rôle de chargé de missions pour les dits retrouvailles. Retenez bien ce que je vous ai dit.
    Auteur

    Bogui

    En Octobre, 2014 (20:25 PM)
    wade dafa perime waay
    Auteur

    Soukholi

    En Octobre, 2014 (21:01 PM)
    En politique, nous Peuple sénégalais, serons toujours les dindons de la farce. Même entre Wade et Senghor, il y a eu un Deal. Wade a été choisi par Senghor, parmi tant d'autres, pour être son opposant sur mesure.
    Auteur

    Boo

    En Octobre, 2014 (22:08 PM)
    Le pds actuel est constitue' de laches qui n'osent pas dire au

    Chef de brigands Wade ce vieux fou deep rendre Sa retraite et de fourteen le camp,,en fait ills competent tous sur l'argent vole' par Karim pour se faire des sous ,,,Tous des gens sans voleur aucune,,,Le pds est foutu
    Auteur

    Abdoulatif Seye

    En Octobre, 2014 (22:56 PM)
    REGARDEZ DANS YUTOUBE, LA VIDEO DE LA MORT DIABILIQUE DE AHMED DIDATE.

    OSEZ REGARDER.
    Auteur

    Famara Diop

    En Octobre, 2014 (00:31 AM)
    Retards et arrières de salaire à Pcci(centre d'appel):les employés de Pcci courent encore derrière des retards et arrières de salaire la faute à une administration nulle et qui ne cherche que le profit avec la complicité de l'Etat à travers ses organes de contrôle comme l'inspection du travail qui ne fait pas son travail et pourtant de gros contrats sont signés avec les opérateurs téléphonique mais qui ne profitent qu'aux dirigeants de la boite les travailleurs sont plus que fatigués avec ces retards de salaires et de cette exploitation qui frise l'esclavage même pas 100.000 fcfa de salaires pour des jeunes diplômes.on peut même PA inscrire nos enfants dans les écoles avec cette rentrée des classes trop c'est trop et les charges sont la .cela nous a pas étonné qu'un de nos collègues a voulu se suicider à l'intérieur de la boite.On demande le respect de nos droits et de notre dignité !!!
    Auteur

    Faac

    En Octobre, 2014 (03:32 AM)
    Xeme n'est autre k Laye Ndiombor. Ecrit ce que le rehausse et omet /oublie certains qui pourraient lui nuire. Son posting est bon rappel historique, mais il y a des trous/manquements/omissions volontaires.
    Auteur

    Just Saying

    En Octobre, 2014 (04:17 AM)
    Franchement , il faut arreter cette politique de merde. Le vieux, il doit se reposer. Depuis le temps de Senghor il ns emmerde. On lui a donne 2 mandats (Just trying to B nice) il n'a cree que la Zinanie, seriously ya need to stop.

    Its time to make Up.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email