Jeudi 17 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Révocation : Diouf Sarr ne veut pas parler de Khalifa Sall

Single Post
Révocation : Diouf Sarr ne veut pas parler de Khalifa Sall

Le ministre de la Santé et de l'Action sociale a refusé formellement de se prononcer sur la révocation de Khalifa Sall de la mairie de Dakar. Il a même éludé la question.

"Le débat actuel, c'est celui du parrainage et de la préparation de notre victoire au premier tour, au soir du 24 février 2019. Qu'on ne nous distraits pas sur des questions qui ne sont pas des sujets de l'heure. Qu'on ne nous pose pas la question de nos ambitions immédiates par rapport à une quelconque mairie. Ma conviction est que mon combat, et le seul qui vaille aujourd'hui, c'est celui pour moi de mobiliser le maximum de parrains (…). Ce, pour que le candidat de l'émergence gagne au premier tour. Si la question ou les questions qui se préparent, est de savoir  "Est-ce que je serai, aujourd'hui, candidat quelque part ? Là, je dis que ce n'est pas mon débat, aujourd'hui. Mon seul débat, c'est celui qui m'impose de donner à mon candidat le maximum de parrains, mais aussi de lui faire gagner dès le premier tour", a indiqué Abdoulaye Diouf Sarr, par ailleurs maire de Yoff.

Qui a mis à profit la cérémonie d'installation du "Village du parrainage", pour faire le point sur leur objectif.

"Ici à Yoff, (plus exactement à la Place Mamadou Diop), nous sommes certains qu'au bout d'un mois, l'objectif qui nous est fixé en tant que commune qui est de verser au département 22 500 parrains sera atteint dès le premier mois. Donc, les trois mois qui vont suivre, seront un moment où Yoff va verser son supplément de cotisation au niveau du parrainage. Parce que vous pouvez être conscients que Yoff seul peut mobiliser le parrainage nécessaire pour le grand département de Dakar. Yoff doit être la locomotive du parrainage de Dakar", souligne Diouf Sarr.


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Lucide

    En Septembre, 2018 (13:33 PM)
    Franchement voilà quelqu'un de lucide, fixé sur ses objectifs. L'opposition doit lire la leçon en filigrane. Ne pas perdre son temps sur des détailts mo gueun. Aucun texte n'a été violé ici mais s'il s'agit de l'opportunité d'une chose ou d'une, c'est à l'acteur d'apprécier. Il ne faut pas prendre les sénégalais pour des ignorants car la finalité c'est la gestion des deniers publics. :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (13:40 PM)
    Macky comme Staline Macky comme Mao tous les deux brimaient, opprimaient leurs peuples au prix du "socialisme" ou du "communisme" ( les massacres de la place Tian'anmen, la répression féroce par Staline de l'opposition, l'exil de Trotsky, son exécution à Mexico par un nervis de Staline). Macky n'est réellement pas un démocrate. Il dit qu'il est social libéral, moi je trouve que c'est un néo-stalinien tortionnaire dans la stratégie de conservation du pouvoir, néo-libéral dans la politique économique. Macky ne connait pas le centralisme démocratique dans un parti, il décide les autres exécutent. Il demande l'avis de ses collaborateurs mais n'en tient souvent pas compte, il décide seul. Il faut dire qu'il est entouré par des brebis galeuses très nombreuses. Pour Macky ce qui est important, c'est de surtout pas s'opposer à lui. Il a le même esprit que les dictateurs, la seule différence avec les dictateurs au sens classique, au Sénégal on ne tue pas directement, on ne torture pas directement, c'est plus fin, plus subtil, plus hypocrite mais au final tout aussi efficace que les dictatures des pays de l'est ou d'Amérique du sud. Macky est à l'aise dans ce système néo stalinien. Il pavoise, dès qu'il y en a un qui bouge il l'enferme et fait marcher l'armada judiciaire. Il faudrait que le peuple voir l'opposition soit plus vicieux et l'affronte sur tous les fronts en même temps pour le déstabiliser à l'effigie d'une bombe à défragmentation qui n'arrête pas de pétarader et qui fait des bruits assourdissants à répétition constante comme lorsqu'une bande de lycaons chasse une proie en faisant des relais puis en l'encerclant. Il faudrait chasser Macky comme une proie. LA CHASSE AU SANGLIER POUR MACKY EST OUVERTE. ORGANISONS UNE BATTUE PERMANENTE POUR MACKY.

    Dans le fond Macky n'a jamais cru au maoïsme ; il partageait les idées de Mao quand il était étudiant. Il a embrassé le libéralisme assez vite car il est arriviste et calculateur ; le libéralisme lui permet de tromper son peuple en gagnant beaucoup d'argent parce que Macky l'argent il l'aime, il l'adore et comme il aime l'argent, il sait que la seule façon d'en avoir beaucoup, c'est être au pouvoir et garder le plus longtemps possible le pouvoir. De ce fait sa folie pour le fric et pour le pouvoir le fait glisser aisément vers la dictature. Il n'a jamais cru aux idées de socialisme et de communisme.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (15:01 PM)
    Macky comme Staline Macky comme Mao tous les deux brimaient, opprimaient leurs peuples au prix du "socialisme" ou du "communisme" ( les massacres de la place Tian'anmen, la répression féroce par Staline de l'opposition, l'exil de Trotsky, son exécution à Mexico par un nervis de Staline). Macky n'est réellement pas un démocrate. Il dit qu'il est social libéral, moi je trouve que c'est un néo-stalinien tortionnaire dans la stratégie de conservation du pouvoir, néo-libéral dans la politique économique. Macky ne connait pas le centralisme démocratique dans un parti, il décide les autres exécutent. Il demande l'avis de ses collaborateurs mais n'en tient souvent pas compte, il décide seul. Il faut dire qu'il est entouré par des brebis galeuses très nombreuses. Pour Macky ce qui est important, c'est de surtout pas s'opposer à lui. Il a le même esprit que les dictateurs, la seule différence avec les dictateurs au sens classique, au Sénégal on ne tue pas directement, on ne torture pas directement, c'est plus fin, plus subtil, plus hypocrite mais au final tout aussi efficace que les dictatures des pays de l'est ou d'Amérique du sud. Macky est à l'aise dans ce système néo stalinien. Il pavoise, dès qu'il y en a un qui bouge il l'enferme et fait marcher l'armada judiciaire. Il faudrait que le peuple voir l'opposition soit plus vicieux et l'affronte sur tous les fronts en même temps pour le déstabiliser à l'effigie d'une bombe à défragmentation qui n'arrête pas de pétarader et qui fait des bruits assourdissants à répétition constante comme lorsqu'une bande de lycaons chasse une proie en faisant des relais puis en l'encerclant. Il faudrait chasser Macky comme une proie. LA CHASSE AU SANGLIER POUR MACKY EST OUVERTE. ORGANISONS UNE BATTUE PERMANENTE POUR MACKY.

    Dans le fond Macky n'a jamais cru au maoïsme ; il partageait les idées de Mao quand il était étudiant. Il a embrassé le libéralisme assez vite car il est arriviste et calculateur ; le libéralisme lui permet de tromper son peuple en gagnant beaucoup d'argent parce que Macky l'argent il l'aime, il l'adore et comme il aime l'argent, il sait que la seule façon d'en avoir beaucoup, c'est être au pouvoir et garder le plus longtemps possible le pouvoir. De ce fait sa folie pour le fric et pour le pouvoir le fait glisser aisément vers la dictature. Il n'a jamais cru aux idées de socialisme et de communisme.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR