Mercredi 25 Novembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Saccages du siege du Pds : la colère noire de Me Wade

Single Post
Saccages du siege du Pds : la colère noire de Me Wade
Les événements survenus, vendredi dernier 16 octobre 2020, lors de l’installation officielle de la commission nationale de vente des cartes au siège du Pds continuent de défrayer la chronique au sein de la formation bleue.

En effet, à peine trois jours après ces faits, un rapport situant les responsabilités a été remis au président Abdoulaye Wade, secrétaire général national du Pds, pour qu’il en tire les conséquences. Ayant pu survoler le rapport, «Le Témoin» révéle, dans son édition du jour, que le maire libéral de Yeumbeul-Sud, Bara Gaye, a été épinglé comme étant l’instigateur des actes de vandalisme et de sabotage enregistrés vendredi dernier. Ce qui est regrettable dans cette affaire de délinquance et vandalisme politique, c’est le fait que l’élément déclencheur soit venu d’un niveau insoupçonné en l’occurrence Bara Gaye, selon le document.

Depuis le départ du coordinateur Oumar Sarr, le maire Bara Gaye s’est mis dans les habits de N°2 du Pds jusqu’à squatter le bureau de Me Wade au niveau de la permanence pour y recevoir en audience. Ce, alors que le Pape du Sopi ne cesse de persister et signer qu’il n’existe ni N°2, ni N°3 dans le Pds, signalent nos confrères. Qui rappellent, dans la foulée, que Bara Gaye n’est pas le seul puisque le rapport a aussi épinglé certains militants et responsables libéraux.

Selon ce rapport plein de révélations -puisque les langues des vigiles, chauffeurs et sergents-recruteurs se sont déliées-, tous ces militants et responsables ont participé de près ou de loin aux actes de destruction ou de dégradation volontaire de la permanence Oumar Lamine Badji du Pds, écrit le Témoin qui cite le document.

Toujours est-il que le secrétaire général national du Pds se réserve le droit de porter plainte pour tentative d’assassinat, violences et destruction de biens d’autrui.

Une affaire qui rappelle celle de la Maison du Parti socialiste (Ps) où le maire de la Médina Bamba Fall et ses nervis avaient été arrêtés et placés sous mandat de dépôt pour les délits et crimes de tentative d’assassinat, violences, destruction de biens appartenant à autrui, injures publiques et menace de mort.


6 Commentaires

  1. Auteur

    En Octobre, 2020 (18:52 PM)
    Le petit chinois est attendu à Versailles....
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (19:56 PM)
      la terrible machine médiatique du pds.(par emmanuel desfourneaux)
      bonjour, puis-je parler à me wade ? bien sûr, attendez un instant que je vous mette en relation.
      les minutes passent. pendant ce temps, une sonnerie retentit à doha. karim ! machin truc chouette veut parler à me wade. la réponse est sans appel : pas question !
      après 5 longues minutes interminables, machin truc chouette se fait éconduire sous prétexte que me wade est présentement indisponible.
      le lendemain, les journaux gracieusement payés titront que me wade refuse de parler à machin truc chouette. il est désavoué.
      il faut donc lire entre les lignes. la vérité d'un journal est loin de décrire les faits réels notamment si derrière il y a une manipulation orchestrée.
      dans le cas présent, la plainte n'est pas l'idée de me abdoulaye wade. c'est un avocat chevronné. il connaît mieux que quiconque le principe du contradictoire, un élément central d'un état de droit.
      je ne peux un seul instant concevoir que me wade se contenterait d'un réquisitoire à charge. dans sa grande sagesse, il aurait besoin d'entendre la partie accusée. en l'espèce, il n'en fut rien.
      où sont passés les principes des libéraux ? comment faire la guerre au président macky sall en particulier pour non respect de la présomption d'innocence dans l'affaire judiciaire de karim wade, tandis qu'au sein du pds on jette en pâture l'un des leurs sans garantir les droits basiques de la défense.
      la plainte ou la menace de celle-ci est devenue une arme politique au sein du pds: elle intervient pour établir un rapport de force et de terreur. elle vise à faire plier les récalcitrants : à les faire démissionner ou alors à les rendre aphones. bonjour la démocratie !
      au lieu de se mettre autour d'une table et de discuter des contentieux (d'ailleurs on se demande à quoi sert le secrétariat des conflits !), on élimine, on élimine... À la fin, il restera qui ?
      en réalité, me wade est soit dans l'ignorance de ce qui se passe dans son parti, soit dans l'instrumentalisation pernicieuse. dans les deux cas, me wade n'est plus libre de son appréciation.
  2. Auteur

    En Octobre, 2020 (19:03 PM)
    Bara Gaye Nafi diallo tafsir thioye sont des taupes

    RV dans 4 mois
    Auteur

    Cincin

    En Octobre, 2020 (19:54 PM)
    S'en adala
    Auteur

    Dioufel

    En Octobre, 2020 (21:15 PM)
    J veux acheter une carte j fais quoi
    Auteur

    As

    En Octobre, 2020 (21:19 PM)
    Ce vieux maudit la on s’en fou de toi tu nous as mis dans la merde c’est toi qui à ramener ce poulo de macky dans la politique comme le poulard est traître il t’a bien niquer toi et ton fils va en n’enfer vieux con
    Auteur

    En Octobre, 2020 (01:33 AM)
    Il n"y a plus de numero 2 mais il y a un et un seul numero c'est Karim wade. Le PDS est un mouvement maintenant. La violence et le vol est leur marque de fabrique. C'est le wade formula.

    Tous ces voleurs liberaux devraient être en prison.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email