Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Scandale du pétrole : Macky envoie "ses" experts au charbon

Single Post
Scandale du pétrole : Macky envoie "ses" experts au charbon

Seneweb a appris que sur instruction du Président Macky Sall, la coalition présidentielle, Benno bokk yakaar (BBY) va organiser, ce dimanche à la permanence de l'Apr, une conférence sur le thème : "Pétrole et gaz". 

La rencontre sera animée par le ministre du Pétrole et des Énergies, Mouhamadou Makhtar Cissé, le journaliste et ancien ministre de la Culture Abdou Latif Coulibaly, l'avocat de l'État Me Ousmane Sèye, le ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, et le coordonnateur du Cos-Pretrogaz, Mamadou Fall Kane.

Cette conférence fait suite au tollé suscité par le reportage de la BBC intitulé "Un scandale à 10 milliards de dollars" et dans lequel Aliou Sall, le frère du chef de l'État, est éclaboussé. Dans son enquête, la chaîne britannique pointe de prétendus versements suspects dans le cadre des opérations de cession de blocs pétroliers et gaziers à Petro-Tim.

?


Article_similaires

50 Commentaires

  1. Auteur

    Doul Rek

    En Juin, 2019 (02:55 AM)
    Une conference pour quoi faire ? Doul way, casser le contract illegal recuperer les centaines de milliards deja distribues a ce repris de justice roumanais qui q ete comdane pour traffic de drogue dure (heroine) en australie. Foutez tous les individus impliques en taule en perpetuiete. Ces individus pensent qu'il sont superieurs aux 15 millions de senegalais qui galeret chaque jour. Traites et criminels REK
    • Auteur

      Enough - Assez

      En Juin, 2019 (05:49 AM)
      western union boycott:

      my dear daughter, ma chère fille,

      the best way to destroy our relation is to expect me to send money in senegal under macky sall's governance. i am not prepared to do it - whatever the emergency might be :
      health - education - training - food - wedding - funerals ....

      it is asking me to help macky sall enjoy the comfort of robbing, stilling and wasting the country's money and having a blind eye on the people's priorities and needs.

      so no more communication until you fixe your problem of funding the last year of your master degree in "it and management " at your institut: "École multinational of communication "
      you need to fight the system - seek your entitlement - and lodge your complaint to the relevant body - as you are a top student with great results in your cohort.

      i have asked you to put pressure on your local mp whose job should mainly be to advocate for resident of his constituency ( beside legislating ) - that's democratic exercice by a citizen.

      in senegal you allow the leadership to raid on your public finances because the social demand is absent in their consideration - as you ordinary citizens (not partaking in their so called benno seddo yakkaar ) don't bring any request/demand to their attention.

      fight my dear daughter. you should develop that spirit. your right, fight for them - get up and stand up - and fight for it - it = your right.

      your president is not governing in an inclusive way - and using propaganda to blind people away from his dishonest leadership style.

      the children of those benno are studying abroad: morocco, france, uk, usa, canada ect...
      the ministers and members of parliament: visit hospital in france for their dental or other health issues

      the clan or system: share diplomatic passeport - even those of them unable to differentiate the senegalese flag with the one of ghana ( laudateur, griot, children's , spouses, serignes, féticheurs ) when scientists and experts in medical field such as neurosurgeon struggle to get their visa approved in order to make their ways to symposiums or other pd seminar ( professional développement ).

      as much as i love you - i am not funding the final year of your study - you gotta fight for it. i want you to develop the spirit of a real citizen.

      it is time for everyone in senegal to disturbed the comfort of this corrupted leadership for the solution of their issues - rather than calling on exhausted, struggling and discriminated relatives migrants in foreign lands who are contributing already 1000 billions cfa annually on the senegalese gdp to enable macky sall and his clan and system to raid on your public finances: plus de 2500 milliards entre 2000 et 2008 ( wade/macky et co. ) selon le fmi ( archives disponibles. les même pratiques de gouvernances clienteliste oligarchiques et migmag ayant été poursuivies par macky ( trahissant la volonté de rupture ) aujourd'hui on peut extrapoler de manière minimale et déclarer le montant volé au senegalais par 2 décennies de migmags et gouvernance corruptive à plus de: 5750 milliards de francs cfa.

      destination: enfoui dans les sous sols de maisons. - convertis en investissement dans des propriétés à l'étranger ( huston paris et autres pour macky - montréal pour madike niang for exemple ). - propriétés multiples avec prêtes nom au sénégal. - achats d'actions dans des groupes quotes en bourses. - y compris des groupes miniers ayant bénéficies de deals contre le sénégal ( 10% sénégal vs 90% compagnie étrangère expl sable tetanifere mdl ( grande côte pal - loumpoul - cayar ). comptes banquaire sur offshore dans paradis fiscaux ( dubai - abou dhabi - caïmans island - luxembourgs ect... ou autres pays peu scrupuleux sur conventions internationales et très éloignés du sénégal ( malaise - india ect...)

      bouscule le systeme ma chère fille - pour tes droits et rien que pour ton mérite - et rien que ton mérite et droit. refuses toute forme de corruption - pour te contenter de ton mérite - et seulement ton mérite.

      merci
      ton père
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (08:33 AM)
      pour accuser des forces déstabilisatrices et essayer de un sentiment de nationalisme. mais tout ça ne nous intéresse point.
      les vraies questions sont :
      pourquoi le président de la république macky sall a signé les décrets d'approbation malgré les conclusions de l'ige ?
      pourquoi les taxes réclamées par timis pour le sénégal sont virées dans les comptes de son frère ?
      faire gagner à un simple courtier plus de 6000 milliards au détriment du sénégal et laisser son frère devenir coéquipier et partenaire de ce courrier n'est rien d'autre que de la haute trahison.
      nous sommes de vrais patriotes mais la seule force déstabilisatrice serait de continuer à accuser à tort des opposants et des forces extérieures.
      la solution c'est de récupérer toutes las actions de timis puisque le contrat n'est pas légal des lors que la signature est antérieure à la création de petrotim et que la filiale petroasia n'est rien d'autre qu'un gro mensonge. il faut qu'alioune sall rende tous ce qui 'a pu gagner dans cette société. en ce qui concerne son sort lui le président il fmva falloir atteindre qu'il termine son mandat s'il prend les décisions idoines sinon il doit être destituer toute suite.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (08:33 AM)
      pour accuser des forces déstabilisatrices et essayer de un sentiment de nationalisme. mais tout ça ne nous intéresse point.
      les vraies questions sont :
      pourquoi le président de la république macky sall a signé les décrets d'approbation malgré les conclusions de l'ige ?
      pourquoi les taxes réclamées par timis pour le sénégal sont virées dans les comptes de son frère ?
      faire gagner à un simple courtier plus de 6000 milliards au détriment du sénégal et laisser son frère devenir coéquipier et partenaire de ce courrier n'est rien d'autre que de la haute trahison.
      nous sommes de vrais patriotes mais la seule force déstabilisatrice serait de continuer à accuser à tort des opposants et des forces extérieures.
      la solution c'est de récupérer toutes las actions de timis puisque le contrat n'est pas légal des lors que la signature est antérieure à la création de petrotim et que la filiale petroasia n'est rien d'autre qu'un gro mensonge. il faut qu'alioune sall rende tous ce qui 'a pu gagner dans cette société. en ce qui concerne son sort lui le président il fmva falloir atteindre qu'il termine son mandat s'il prend les décisions idoines sinon il doit être destituer toute suite.
    • Auteur

      Galladjou Macky Todjnah

      En Juin, 2019 (09:36 AM)
      li moussibah la. macky sall moussibah aak balaah - tchattou senegal moy macky sall: - djogleen gaw arrêter macky aak ay anda doo mother yi

      alaah kilifeu dineh yoyou dicko djappaleh toujours. - xannaah daniou khawaah aam ass tout gatcheh. - motaxh gnougui hybernewou:

      diok len diok len , ay waay diok len guiir yalla, wakh ci li dimbali sen yay yi akh sen raka yi. rewmi nougno ko nara sedo dou yone dou deug. guiir yalla diok len. sathie gui, akh fen yi dafa doy. na gor gni diok takh li niaw neu. danio khiif, soneu, wopa, febar, te amouniou lounio fadio, sounou domyi amoutouniou ben yakar loudoul marchand ambulant, akh diay cafe. li metina sa deug deug. kilifa dine yi delene khoutba gouvernement bi ci situation rewmi. delene wakh deugueu. rewmi bayou kene momouko. yalla mougui len di xol. eska sakh gueume guene ko. djioulite waroul ragal ken koudoul sounou borom. yenangui setane deh.bakhna. fi galgui di terrer euleuk bou bir yi continer ni dina doy war. wa salam
    • Auteur

      Galladjou Macky Todjnah

      En Juin, 2019 (09:36 AM)
      li moussibah la. macky sall moussibah aak balaah - tchattou senegal moy macky sall: - djogleen gaw arrêter macky aak ay anda doo mother yi

      alaah kilifeu dineh yoyou dicko djappaleh toujours. - xannaah daniou khawaah aam ass tout gatcheh. - motaxh gnougui hybernewou:

      diok len diok len , ay waay diok len guiir yalla, wakh ci li dimbali sen yay yi akh sen raka yi. rewmi nougno ko nara sedo dou yone dou deug. guiir yalla diok len. sathie gui, akh fen yi dafa doy. na gor gni diok takh li niaw neu. danio khiif, soneu, wopa, febar, te amouniou lounio fadio, sounou domyi amoutouniou ben yakar loudoul marchand ambulant, akh diay cafe. li metina sa deug deug. kilifa dine yi delene khoutba gouvernement bi ci situation rewmi. delene wakh deugueu. rewmi bayou kene momouko. yalla mougui len di xol. eska sakh gueume guene ko. djioulite waroul ragal ken koudoul sounou borom. yenangui setane deh.bakhna. fi galgui di terrer euleuk bou bir yi continer ni dina doy war. wa salam
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:22 AM)
      fall kane est un escroc avec un faux cv vous vois en rendrez compte aujourd’hui il ne maîtrise rien de tout cela
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:36 AM)
      signer un décret approuvant un contrat dénoncé par l'ige, juste après que le bénéficiaire de ce contrat ait recruté son propre frère comme administrateur, au moment où le népotisme venait juste de perdre son prédécesseur , voilà la scandale!
      les documents publiés par bbc sont clairs et n'ont jamais été contestés: aliou a reçu la promesse d'entrer dans le capital de timis corporation, laquelle bénéficie de redevances de 12 millards de dollars sur 40 ans, ce qui fait de aliou sall le bénéficiaire de ces redevances découlant de l'exploitation de notre pétrole.
      aliou sall est partout! il est directeur général de la caisse des dépôts et consignation, il contrôle air sénégal sa (dont la caisse des dépôts et consignation est l'actionnaire unique), il est maire de guédiawaye, il est actionnaire à sahel aviation (qui , selon clédor sène, sera chargée de l'avitaillement de l'exploitation du pétrole), il est actionnaire de la banque de dakar, président de l'association des maires du sénégal etc.
      pour un sombre inconnu avant 2012!
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (01:10 AM)
      pour proteger le petit voleur avec le gros bidon on envoi les ministres de la republique.. quelle honte macky sall eat une honte vraiment liii dafa niawww
  2. Auteur

    En Juin, 2019 (03:00 AM)
    Le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, a fait un point de presse sur les contrats pétroliers.



    voici l’allocution prononcée à cette occasion. Vous pouvez également télécharger les documents y relatifs, en bas de page

    Mes chers concitoyens,

    Mesdames, Messieurs les Journalistes,

    Mesdames, Messieurs,



    Si j’ai tenu à prendre la parole aujourd’hui, c’est que depuis un moment, la question des contrats pétroliers signés par l’Etat du Sénégal, agite l’opinion et alimente les débats dans les média.



    Certains de nos compatriotes en parlent avec souvent très peu d’éléments d’information. Ceux-là sont excusables et ils ont le droit à l’information car il s’agit de richesses nationales potentielles, si elles se confirment.



    Par contre, d’autres évoquent la question en versant dans l’invective et la désinformation, véhiculant de fausses allégations et des contrevérités pour tromper les sénégalais, décourageant en même temps les firmes internationales engagées dans l’exploration et le développement de ces ressources potentielles. Ils tentent vainement de divertir le Gouvernement dont l’attention reste focalisée sur l’action pour répondre aux attentes des sénégalaises et des sénégalais.



    Personnellement, j’ai pensé que ce faux débat sur l’exploitation des permis d’exploration était clos, suite aux différents éclairages des Ministres Thierno Alassane Sall et Amadou Ba, en charge respectivement de l’Energie, et de l’Economie, des Finances et du Plan.



    Mais devant la persistance des sorties hasardeuses qui visent à entretenir le flou sur cette question, parce que le Peuple nous écoute, parce que le marché nous observe, il nous revient de donner aux sénégalaises et aux sénégalais, la bonne information.



    Nos compatriotes ont en effet le droit de savoir et de comprendre. Ils ont le droit de savoir et de comprendre pour ne plus être la cible de manipulations et d’affabulateurs qui tronquent assez souvent et de manière volontaire les faits et essayer de jeter le discrédit sur les institutions de notre pays.



    Je rappellerai d’emblée que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL a décidé de placer son mandat sous le signe de la transparence et de la gestion vertueuse des ressources publiques, conformément à sa vision déclinée à travers le Plan Sénégal Émergent. C’est ce qui nous vaut aujourd’hui le respect et la considération que nous vouent les autres nations du monde.



    Mon second rappel, j’irais le chercher dans ma déclaration de politique générale. J’avais rappelé en effet le principe de gouvernance qui demeure un des trois piliers du PSE dont la mise en œuvre nous vaut aujourd’hui des performances macroéconomiques saluées partout, avec le retour d’une croissance plus forte et plus solidaire.



    Maintenant de quoi s’agit en réalité ?



    Notre pays bénéficie par la grâce de Dieu d’un potentiel en hydrocarbures dans notre bassin sédimentaire onshore et offshore. Il s’est doté en conséquence d’un dispositif juridique rigoureux et performant qui traverse le temps : il s’agit de la Loi 98-05 du 8 janvier 1998 portant code pétrolier, qui définit les conditions d’exploration, de développement et d’exploitation des hydrocarbures.



    Tous ces documents sont publiés dans le journal officiel et peuvent être consultés.



    Ce qu’il faut comprendre, c’est que la recherche pétrolière est bien souvent une opération onéreuse pour des Etats encore en construction comme le notre.



    La recherche pétrolière est en effet un métier. On n’est pas dans les assurances, la banque ou l’information elle est le fait d’acteurs privés spécialisés, qui parce qu’ils prennent le risque d’investir dans des opérations pouvant s’avérer infructueuses, bénéficient de mesures pour stimuler l’exploration des hydrocarbures, puis le développement et l’exploitation desdites ressources une fois découvertes.



    Il faut noter que :



    le coût journalier d’un appareil de forage offshore : +1 million USD (soit 500 millions FCFA) ;

    le coût d’un forage : entre 20 et 100 millions USD (soit entre 100 et 50 milliards FCFA) ;

    le taux normal de succès d’un puits : entre 10 et 15%

    Au regard de ces coûts et de ces risques élevés, pour créer les conditions au développement du potentiel en hydrocarbures sur le territoire national, le code pétrolier a prévu de créer des dispositions attrayantes, susceptibles de favoriser le développement des investissements privés pour l’exploration et le développement.



    Un petit rappel historique permet de noter que jusqu’en 1961, les découvertes se résumaient globalement :



    à des indices de bitume, d’huile et de gaz dans des puits et des forages d’eau dans l’ancienne région du Cap-Vert.

    à la découverte en 1967 de pétrole lourd (1 milliard de barils) dans le Dôme Flore dont la gestion est confiée à l’AGC Sénégal – Guinée Bissau, de gaz naturel pour 235 millions m3 à Diamniadio, et 300 millions m3 de gaz naturel Gadiaga, utilisés pour produire de l’électricité et 100.000 barils de condensats et pétrole léger utilisés par la SAR

    C’est au cours des ces trois dernières années, sous le magistère du Président Macky Sall, les oulofs diraient « Tomber Waral aay gaaf » que des découvertes importantes ont été faites :



    en 2014 : 473 millions de barils de pétrole dans le Sangomar offshore Profond ;

    en 2015 : découverte de gaz naturel (17 à 20 TCF, soit près de 500 milliards de m3), dans le Saint-Louis offshore profond ;

    en 2016 : découverte de gaz naturel (5 TCF soit 140 milliards m3) dans le Cayar offshore profond.

    De 1952 à 2014, plus de 20 compagnies pétrolières s’y sont essayées dont Shell, Exxon, Tullow, Vanco Energy, Hunt, Cairn etc.. ont mené des travaux d’exploration dans le bassin sédimentaire, sans succès.



    Durant cette période, près de 168 forages réalisés dont 160 puits secs et plus de 500 milliards FCFA ont été investis avec peu de succès. Beaucoup de ces compagnies pétrolières qui ont investi à perte, ont quitté le Sénégal à la fin de leur contrat (Exemple SHELL, Tullow, Hunt etc).



    Ainsi, à cause des résultats peu encourageants, l’Etat n’avait jugé utile de demander aux operateurs des bonus de signature.



    C’est seulement en octobre 2012 sous le Président Macky Sall, quand le prix du baril avait dépassé le seuil fatidique de 100$ que l’Etat a exigé le versement de bonus de signature symbolique (500.000 $US, payable une seule fois). Ces ressources sont versées à PETROSEN qui les gère pour le compte de l’Etat.



    Dans la phase exploration, les recettes de l’Etat demeurent insignifiantes et se résument aux :



    Taxes de surface : 5 à 15$/km²/an ;

    frais de formation et de promotion du bassin : 300.000 $US/an ;

    bonus de signature symbolique : 500.000 $US, payable une seule fois ;

    Fonds sociaux : 150.000 $US/an.

    La nouveauté dans le code pétrolier adopté par l’Assemblée nationale du Sénégal en 1998, aura été l’accent mis sur l’engagement de travaux des opérateurs sur les permis de recherche à eux attribués.



    C’est pourquoi il nous faut être modeste. Avant nous, des générations de cadres ont construit ce pays.



    Désormais, le législateur fait obligation à tout détenteur de permis de réaliser un certain nombre de travaux. Chaque engagement de travaux est assorti d’un engagement financier qui, au demeurant, constitue une pénalité que la compagnie devrait payer à l’Etat si son engagement n’est pas respecté.



    En fin 2015, 14 contrats étaient en cours de validité. Pour non-respect des engagements de travaux, le Gouvernement a annulé 3 contrats :



    le contrat Rufisque Profond détenu par African Petroleum ; que détenait depuis plusieurs années Franck Timis

    le contrat Sénégal Sud Offshore peu Profond détenu par Elenilto ; et

    le contrat Diourbel détenu par AZ Petroleum.

    Cela me permet maintenant d’aborder la situation des blocs de Saint-Louis offshore Profond et Cayar offshore Profond qui sont opérés aujourd’hui par KOSMOS ENERGY.



    Pour rappel :



    Le bloc Saint-Louis Offshore profond contient des réserves de gaz naturel estimées à près de 500 milliards de m3, dont la production est attendue vers 2021.

    Le bloc Cayar offshore Profond, les réserves de gaz naturel sont estimées à 140 milliards de m3.

    La recherche dans ces deux blocs a commencé avec la Société Africaine de Pétrole (Elf) vers 1967. Elle s’est poursuivie avec les compagnies Shell, Husky, Shell de nouveau, Vanco Energy et Kampac Oil.

    C’est le 8 décembre 2011, qu’un Mémorandum d’Entente a été signé entre PETRO-TIM Limited (filiale du groupe chinois PETROASIA) et PETROSEN, pour l’exploration de ces blocs.

    Le 17 janvier 2012, le contrat PETRO-TIM LTD – PETROSEN – ETAT du Sénégal portant sur la recherche et le partage de production sur les permis de CAYAR OFFSHORE profond et SAINT LOUIS OFFSHORE a été signé. Le voici. Il est distribué à la presse car comme tous les autres contrats pétroliers, il s’agit de documents publics.

    Ce qui est important, comme il en est d’usage dans le secteur, par un acte dénommé « FARMOUT AGREEMENT » (ou accord d’affermage ou de cession de parts), TIMIS CORPORATION qui a eu par la suite à racheter la société chinoise à PETROTIM Limited, a procédé à la cession à KOSMOS ENERGY de 60% de ses droits et obligations de travaux sur les eux permis d’exploration de Cayar Offshore profond et Saint-Louis Offshore profond.



    Conformément au code pétrolier, cette cession a été approuvée par arrêté du ministre de tutelle. Ce type d’opération est courant. J’aurai pu évoquer ici les cessions de droits et d’obligations de travaux opérées sur le bloc Sangomar Offshore profond où la compagnie HUNT Oil avait été rejointe par la société australienne FAR, elle-même rejointe par la suite par CAIRN Energy et CONOCO Philipps.



    Il faudrait rappeler que les accords d’affermage sont des accords courants dans l’industrie pétrolière et minière qui lient deux compagnies d’exploration, par lesquels les droits de prospection de l’une sont attribués à l’autre, en tout ou en partie, moyennant l’approbation du gouvernement qui a accordé les permis de recherche ;



    Le détenteur primitif acceptant de louer son permis et le nouveau détenteur s’engageant généralement à une obligation de travaux, contre une part des bénéfices en cas de découverte.



    Dans ce cas précis, TIMIS CORPORATION s’étant engagé à travers le contrat de recherche le liant à PETROSEN à entreprendre des investissements sur les permis de recherche délivrés sur les puits Saint-Louis Offshore Profond et Cayar Offshore Profond, KOSMOS ENERGY s’est substitué à PETROTIM Limited quant à l’obligation de travaux de recherche et s’est engagé dans la poursuite du programme de recherche à hauteur de 250 millions de dollars américains (7.000 km2 de sismique 3D et 2 forages).



    TiMIS 100 millions de dollars – KOSMOS/250 millions



    En contrepartie de la poursuite de ces importants investissements sans certitude sur les résultats escomptés par KOSMOS ENERGY, la société TIMIS CORPORATION a transféré partie des actifs qu’elle détenait sur lesdits permis (soit 60%) à KOSMOS ENERGY, sans aucune contrepartie financière. Une telle pratique est courante dans l’industrie pétrolière au stade très risqué de la recherche.



    Voilà les faits. Tout le reste relève de la spéculation et d’une volonté de désinformation et de manipulation de l’opinion.



    En vérité, c’est une plus value, un profit, que l’on fiscalise. Ici ce dont il s’agit, ce sont des engagements de travaux, des investissements à réaliser avec une probabilité de réussite se situant entre 10 et 15%. C’est pourquoi le législateur sénégalais n’a pas souhaité taxer de telles cessions de parts et d’obligations de travaux.



    Cependant, il est à noter que sous l’impulsion du Président Macky SALL, le Sénégal a adopté en décembre 2012 une vaste réforme fiscale qui a, entre autres innovations majeures, conduit à revoir profondément le régime des exonérations en vigueur, notamment dans le secteur pétrolier.



    C’est ainsi qu’à la faveur de la loi n°2012-32 du 31/12/2012 portant Code général des impôts, toutes les dispositions fiscales anciennement contenues dans le Code Pétrolier ont été abrogées et certaines d’entre elles rapatriées dans le code général des impôts (CGI) qui constitue aujourd’hui leur seul référentiel fiscal.



    Mieux, pour les secteurs pétrolier et minier, ces exonérations ont été fortement rationalisées et ne concernent, pour les phases recherche ou développement, que les opérations strictement pétrolières ou minières.



    Désormais, les mutations de propriété ou de jouissance de titres miniers, lesquels s’entendent de tous droits d’exploration, d’exploitation et autres autorisations présentant un avantage économique, accordés dans le domaine des mines ou des hydrocarbures au Sénégal sont appréhendées à l’impôt aussi bien chez le cédant que chez le cessionnaire.



    Aussi, si ces cessions avaient été régies par le nouveau Code Général des Impôts, auraient-t- elles été taxées.



    Je dois aussi rappeler que pendant la phase d’exploitation, c’est le droit commun qui est applicable et aucune exonération n’est accordée. Dans le cas précis des blocs opérés KOSMOS ENERGY, et conformément aux dispositions du contrat, le recrouvrement des coûts et le partage de la production sont ainsi fixé.



    75% de la production au titre du recouvrement des investissements pour la société ;

    Impôts sur les sociétés : 25%

    la participation de PETTROSEN : 20%

    Partage de la production restante :

    Baril/jour ou l’équivalent en gaz Part Etat Part Contractant

    0 – 30.000 35% 65%

    30.000 – 60.000 40% 60%

    60.000 – 90.000 50% 50%

    90.000 – 120.000 54% 46%

    ? 120.000 58% 42%

    Je voudrais pour conclure rappeler que le Président Macky SALL et son Gouvernement dont l’ambition est de créer les conditions d’une prospérité partagée s’attacheront à une gestion rigoureuse, transparente de toutes nos ressources. Tel est notre engagement.



    Par ailleurs, cet engagement justifie notre adhésion à l’Initiative pour la Transparence des Industrie Extractive (ITIE).



    Nous mettons ainsi à disposition des sénégalaises et des sénégalaises, tous les documents relatifs au code pétrolier ainsi qu’aux contrats. Ces documents publiés au journal officiel pourront être consultés en ligne et téléchargeables sur le site du Gouvernement.



    C’est pourquoi, nous ne pourrons plus laisser prospérer les propos diffamatoires, les allégations sans fondements et les attaques malveillantes, sans aucune preuve, avec nul autre dessein que de jeter le discrédit sur l’Etat, ses institutions et les citoyens comme je le rappelai tout à l’heure.



    Le Gouvernement prendra toutes ses responsabilités pour défendre l’intérêt national. Désormais, quiconque diffusera de fausses nouvelles s’exposera à la rigueur de la Loi, la Loi pénale.



    Je vous voudrais donc, au nom du Chef de l’Etat, appeler les uns et les autres à davantage de retenue mais aussi de modestie, car nul n’a le monopole de l’amour de notre pays. Nul n’a le monopole de l’engagement patriotique. Nul n’a le monopole de l’éthique. Ce dont il s’agit en définitive, c’est du Sénégal, le Sénégal d’aujourd’hui et de demain, celui des générations actuelles et futures, le Sénégal que nous aimons tous.



    Je vous remercie.



    Source: www.gouv.sn



    Seneleaks









    LOI N° 98-05 DU 08 janvier 1998 PORTANT CODE PETROLIER (PDF – 368.5 ko)

    ACCORD D’ASSOCIATION ENTRE LA SOCIETE DES PETROLES DU SENEGAL ET SENEGAL HUNT OIL COMPAGNY – RUFISQUE ET SANGOMAR OFFSHORE PROFOND (PDF – 1.6 Mo)

    ACCORD D’ASSOCIATION ENTRE LA SOCIETE DES PETROLES DU SENEGAL ET PETRO-TIM Limited – ST LOUIS OFFSHORE PROFOND (PDF – 620.7 ko)

    Contrat de Recherche et de partage de production d’hydrocarbures St Louis OFFSHORE PROFOND(PDF – 6.6 Mo)

    Décret N° -98-810- du 06 Octobre 1998—— Fixant les modalités et conditions d’application de la loi n° 98-05 du 08 janvier 1998 portant Code pétrolier. (PDF – 216.3 ko)

    ACCORD D’ASSOCIATION ENTRE LA SOCIETE DES PETROLES DU SENEGAL ET PETRO-TIM Limited – CAYAR OFFSHORE PROFOND (PDF – 625.2 ko)

    Contrat de Recherche et de partage de production d’hydrocarbures RUFISQUE ET SANGOMAR OFFSHORE PROFOND (PDF – 1.8 Mo)

    Contrat de Recherche et de partage de production d’hydrocarbures CAYAR OFFSHORE PROFOND(PDF – 6.6 Mo
    • Auteur

      Lebboon Lippoon

      En Juin, 2019 (06:20 AM)
      monsieur le valet ayant mordu au clientélisme mackysard à milliards spontanes et illicites:

      you would definitely be less wordy to convince if you were to defend the adverse opinion - coming from a neutral position ( not being in the government )
      the length of your input clearly demonstrate a desperate search of substance.

      your writing piece is more of a narrative littérature piece - rather than a persuasive document.

      monsieur le valet neomilliardaires - revenant juste de vienne et paris ou tu été occupé à revoir le placement de tes milliards - prétextant ( visit medical - comme pour nous décourager sur la qualité de notre system de santé. - good job )

      tu aurais été moins verbal ( vocable ) si tu avais à défendre l'opinion contraire - dans une autre position ( celle d'un citoyen non partisans ):

      tu as produit comme d'habitude une pièce littéraire narrative ( vide de substance ). - en lieu et place d'un document persuasif ( convaincant ).

      trop mots
      top de phrase
      trop de victor hugo. et moins de martin luter king
      you were just a bullshit artist - comme disent les australien avec des beuldemaan ( jolof style ). -

      ay poubous nak. lolou nganiou servir - sur ton long lebboone liippoon amoon naffey danaan

      l'argent a eu raison de ta probité intellectuel bounefokkhley les milliards. djaarnakko lool. même qui semble faire le patriote who knows peut être que j aurais succombé a l arme fatale de macky. les milliards spontanes

      mais nak bounfokkin diop. il faut que tu rakkh un peu de ngore ladans. - parceque on ne sais jamais - adouna deffa terreuddi lool.



      the southern pacific diaspora - australia think tank: blowing te whistle - for the salvation of senegalese interests.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (11:32 AM)
      thiey nos franglais émigrés! ils se croient toujours plus intelligents que nous autres sénégalais restés au pays.
      je suis sûr que tu n'as pas lu, mais tu as parcouru le texte car tu préparais déjà ta réponse dans ta tête. je te conseille de lire te texte en essayant de comprendre ce que dit le texte.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (18:46 PM)
      faux débat de franglais, immigrés....

      ce meme pm qui a signé les contrats nébuleux pour total doit aussi rendre compte
    Auteur

    Denzel

    En Juin, 2019 (03:09 AM)
    ECLUSIF EXCLUSIF EXCLUSIF

    Voici un extrait du Rapport de l’Inspection générale d’Etat que Macky Sall refuse de publier

    Rapport IGE N°94/2012, page 45-46

    ...

    IV-2 Propositions

    • Proposition n°1- Ministre en charge du secteur pétrolier

    Mise en place d’un registre spécial des hydrocarbures coté et paraphé par le Ministre en charge du secteur pétrolier et tenu par le Directeur des hydrocarbures, conformément aux dispositions de la loi ;



    • Proposition n°2-Président de la République :



    RETRAIT du permis de recherche d'hydrocarbures accordé à Petro Tim pour irrégularités qui entachant la validité de la convention signée avec Petro Tim qui est le substrat.



    • Proposition n° 3 – Ministre de la Justice

    Saisir éventuellement la justice des faits de :

    ? Soustraction de deniers publics (l’indemnité compensatrice des travaux non réalisés au préjudice de l’Etat) au préjudice de l’Etat

    ? Utilisation à l’insu de l’Etat des fonds ainsi soustraits à des fins autres que celles décidées par celui-ci ;

    (….)



    Fait à Dakar, le 21 septembre 2012



    Gallo SAMBE (Inspecteur Général d’Etat)

    Oumar SARR (Inspecteur Général d’Etat)

    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (11:39 AM)
      mais le rapport de l'ige n'est ni le coran, ni la bible. le rapport est et reste une proposition et non un ordre. ce rapport est le fait d'êtres humains; donc perfectible.
      le président n'a pas obligation d'en tenir compte car il a aussi ses services qui peuvent lui produire un rapport contradictoire.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (18:47 PM)
      si on partr de ton hypothese c'est grave
      cela veut dire que le president a fauté simplement
    Auteur

    En Juin, 2019 (03:57 AM)
    Pétrole : bras de fer entre Woodside et FAR pour l’offshore sénégalais

    31 octobre 2016 à 17h43 | Par Joël Té-Léssia Assoko



    L'opérateur australien Woodside annonce avoir finalisé le rachat des parts de l'américain ConocoPhillips dans un projet pétrolier au Sénégal. Une transaction estimée à 440 millions de dollars. Son compatriote FAR Limited, qui se prévaut d'un droit de préemption sur ces actifs, est loin de s'avouer vaincu.

    Ce lundi 31 octobre, à la Bourse de Sidney, Woodside Energy a annoncé avoir finalisé le rachat des 35 % du groupe américain ConocoPhillips dans les permis d’exploration pétrolière Rufisque Offshore, Sangomar Offshore and Sangomar Offshore Profond, au large du Sénégal.

    Selon le groupe australien (4,6 milliards d’euros de revenus en 2015), le prix de cette acquisition atteint 350 millions de dollars. Vont s’y ajouter 90 millions de dollars d’ajustements complémentaires, soit 10 millions de dollars de plus que le montant évoqué en juillet dernier, lors de l’accord initial avec le géant pétrolier américain (28 milliards d’euros de revenus l’an dernier).

    L’annonce de juillet avait provoqué une vive réaction de la junior pétrolière australienne FAR Limited (191 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015), qui détient 15 % des permis en question et revendique un droit de préemption sur les parts de ConocoPhillips.

    Contestations :

    Si pour le groupe dirigé par Peter Coleman (ancien d’ExxonMobil), la transaction avec ConocoPhillips est « finalisée », Far Limited, pour sa part, laisse entendre un autre son de cloche.

    Ce lundi, dans un communiqué ce lundi signé par sa directrice générale, Cath Norman, FAR souligne « qu’un avis de droit de préemption valable n’a pas été délivré par [ConocoPhillips] à ses partenaires ».

    Le groupe australien laisse également entendre que la vente n’a pas encore reçu l’aval des autorités de Dakar – l’État sénégalais détient 10 % du projet, à travers l’opérateur pétrolier national Petrosen. « FAR n’est pas au courant de l’émission par le gouvernement [sénégalais] d’un avis d’approbation de cette transaction », glisse le groupe australien.

    La junior pétrolière indique « réserver ses droits » et se laisse ouverte l’option de « résoudre ce différend [avec ConocoPhillips] conformément à l’accord d’exploitation conjointe ».

    Un potentiel de 2,7 milliards de barils :

    Ni Cairn Energy, premier actionnaire (40 %) et opérateur du projet pétrolier, ni le gouvernement sénégalais n’ont pour l’instant réagi à ces annonces. En août dernier, Dakar recommandait aux différentes parties concernées de rechercher une solution à l’amiable.

    Le potentiel de ce projet pétrolier attise les convoitises. Mi-août, Cairn Energy a revu à la hausse les réserves du champ SNE, situé sur le bloc Sangomar Offshore Profond. Selon le groupe écossais, elles pourraient dépasser 2,7 milliards de barils.



    question: pourquoi cette cession d'actifs entre ConnocoPhilips qui a vendu toutes ses parts à Woodside n'a pas suscité de débat , pourtant elle est strictement similaire à celle entre Petrotim et BP.Est ce que le nom d'Aliou Sall n'est pas citée ?

    En plus ConnocoPhilip et Cairn ont acquis des parts dans un permis initialement octroyé à FAR comme Kosmos et Petrotim l'on fait. là en core aucun débat. Le seul permis de recherche qui interesse les opposants est celui de Petrotim pour des raisons politiciennes
    • Auteur

      Stop à La Manipulation

      En Juin, 2019 (08:38 AM)
      vous ne savez pas ce que c'est un contrat obtenu de manière indue, trompeuse, illégale? bref un contrat vicié par les manipulations de timis, ali ngouille ndiaye, aliou sall, macky sall etc pour ce qui concerne la procédure validée par décret du président. si le contrat initial entre le sénégal et petrotim est non conforme à la loi et aux règles, même s'il est mis en exécution par le biais du décret d'approbation présidentiel, son application est dénoncée et tout autres contrats qui en découlent peuvent etre annulés. c'est aussi simple que ça.
    • Auteur

      Stop à La Manipulation

      En Juin, 2019 (08:39 AM)
      vous ne savez pas ce que c'est un contrat obtenu de manière indue, trompeuse, illégale? bref un contrat vicié par les manipulations de timis, ali ngouille ndiaye, aliou sall, macky sall etc pour ce qui concerne la procédure validée par décret du président. si le contrat initial entre le sénégal et petrotim est non conforme à la loi et aux règles, même s'il est mis en exécution par le biais du décret d'approbation présidentiel, son application est dénoncée et tout autres contrats qui en découlent peuvent etre annulés. c'est aussi simple que ça.
    Auteur

    Not My President

    En Juin, 2019 (05:00 AM)
    Un president vomi par son peuple comme un DEUM.

    Macky a succes le sang du peuple et un criminel des grands chemins.

    IL faut les guillotiner point barre
    Auteur

    Verite

    En Juin, 2019 (05:04 AM)
    Vous savez quoi, Aly ng Ndiaye et Aliou Sall et Macky ne sont pas condamnes apres l'exercice du pouvoir de ce dernier, je vous assure que ce sera une porte ouverte a toutre sorte de derives. Il faut qu'ils servent d'exemple aux autres comme il l'a fait avec Khalifa et Karim. Une chose est sure. De tous les presidents qui ont eu a diriger le Senegal, Macky reste le plus corrompu, le plus qui deteste le Senegal, raison pour laquelle il a toujours sa green card American. Senegalais yewoulene waw
    Auteur

    Denzel

    En Juin, 2019 (05:35 AM)
    ECLUSIF EXCLUSIF EXCLUSIF EXCLUSIF

    Voici un extrait in extenso du Rapport de l’Inspection générale d’Etat que Macky Sall refuse de publier

    Rapport IGE N°94/2012, page 45-46

    ...

    IV-2 Propositions

    • Proposition n°1- Ministre en charge du secteur pétrolier

    Mise en place d’un registre spécial des hydrocarbures coté et paraphé par le Ministre en charge du secteur pétrolier et tenu par le Directeur des hydrocarbures, conformément aux dispositions de la loi ;



    • Proposition n°2-Président de la République :



    RETRAIT du permis octroyés à Petro Tim en raison des irrégularités qui entachent la validité de la convention signée avec Petro Tim qui en est le substrat.



    • Proposition n° 3 – Ministre de la Justice

    Saisir éventuellement la justice des faits de :

    ? Soustraction de deniers publics (l’indemnité compensatrice des travaux non réalisés au préjudice de l’Etat) au préjudice de l’Etat ;

    ? Utilisation à l’insu de l’Etat des fonds ainsi soustraits à des fins autres que celles décidées par celui-ci ;

    (….)



    Fait à Dakar, le 21 septembre 2012



    Gallo SAMBE (Inspecteur Général d’Etat)

    Oumar SARR (Inspecteur Général d’Etat)



    PARTAGEZ
    Auteur

    Je Haaaalllluuuuuccccinnne....

    En Juin, 2019 (05:37 AM)
    ... LU QUELQUE PART DANS LA PRESSE EN LIGNE: HOPITAL REGIONAL DE SAINT-LOUIS..... DEUX AMBULANCES..... ET TOUTES LES DEUX TOMBEES EN PANNES....
    Auteur

    Force IrrÉsistible

    En Juin, 2019 (05:39 AM)
    ACHIFAA est un médicament miraculeux naturel qui soigne une dizaines de maladies dont on peut citer :



    faiblesse sexuelle – impuissance sexuelle – appétit sexuel

    – Feltilité – Ejaculation Précosse

    – Regénère les cellules fatiguées ou mortes

    – Renforcer l’endurance et la libido

    – Faiblesse sexuelle – Impuissance sexuelle – Appétit sexuel (bon aphrodisiaque)

    – Diabète – Vision floue – Maux de ventre – Fatigue générale

    – Fièvre – Tension artérielle – Ulcère

    – Règle douloureuse – Perte blanche – Insomnie – Maux de rein

    -Hémorroïde – Ballonnement de ventre – Constipation

    – Fièvre typhoïde – Asthme – Sinusite

    – Hernie – Kyste – Fibrome – Brûlure du bas des pieds (Mara)



    * interdit aux femmes enceintes



    Livraison Gratuite a Dakar

    24h / 24h 7j/7j
    Auteur

    Beug Sa Rew

    En Juin, 2019 (06:11 AM)
    Mais Bon Dieu, debarassons Dakar des charettes. Ca devient inacceptable. Les sereres et les baol baol ont envahi Dakar avec drs charettes. Les strangers se moquent de nous. Ils appellent Dakar la capitals des charettes.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:03 AM)
      bo beugone sa rew ,dofi wakh ay wakhi sarette ak kou danou si sarettte, si petrole bi ngay wakh
    Auteur

    En Juin, 2019 (06:33 AM)
    maky envoie les petrotimbo faye sall gaz au frais et dans les milliards
    Auteur

    En Juin, 2019 (06:34 AM)
    ADIE en panne depuis 12 mois, vive Orange pour nous connecter
    Auteur

    En Juin, 2019 (06:35 AM)
    ADIE ne travaille pas
    Auteur

    Galsen

    En Juin, 2019 (07:18 AM)
    Macky SALL et famille sont pires que les agresseurs des parcelles.

    Mais un jour, le pouvoir leur tournera le dos. Bande de voleurs de merde.
    Auteur

    En Juin, 2019 (07:37 AM)
    KOUMOUNEKH NGA CONFPRESS , BOY DJINNE SAKH DEY CONFPRESS MAIS SANS CONVAINCRE PERSONNE SAUF NGAKHA BLINDE PTET ???
    Auteur

    Macky Korr Marieme Faye

    En Juin, 2019 (07:49 AM)
    Daye Leer



    Daye Leer



    Macky bougoule leundeume



    It will be clear



    It will be clear



    Macky does not like opacity
    Auteur

    En Juin, 2019 (08:09 AM)
    Je ne suis d'aucune obédience politique, mais la meilleure façon de clarifier les choses est de :

    -Porter cette affaire devant les juridictions nationales et instituts ;

    -démettre Aliou SALL de tous ces postes pour mettre ces dernières à l'aise ;

    -déclassifier le rapport de l'IGE comme Wade l'avait fait avec les chantiers de Thiès;

    -publier les différents contrats y compris ceux liant les sociétés privées.
    Auteur

    En Juin, 2019 (08:12 AM)
    Le club des bouches puantes ( latif , Me sèye, ...) s’active. Mr le ministre cissé ne rentre pas dans ces saletés. les sénégalais vous estiment beaucoup.
    Auteur

    Gall

    En Juin, 2019 (08:37 AM)
    Le gouvernement américain va inéluctablement bloquer les avoirs de la dynastie faye sall et de aly la nouille.
    Auteur

    Mahler

    En Juin, 2019 (08:42 AM)
    Latif coulibaly et ses compères n'ont pas intérêt à défendre l'indéfendable. Se rappeler du sort réservé à Blé Goudé
    Auteur

    Stop à La Manipulation

    En Juin, 2019 (08:44 AM)
    Vous ne savez pas ce que c'est un contrat obtenu de manière indue, trompeuse, illégale? Bref un contrat vicié par les manipulations de Timis, Ali Ngouille Ndiaye, Aliou Sall, Macky Sall etc pour ce qui concerne la procédure validée par décret du président. Si le contrat initial entre le Sénégal et petrotim est non conforme à la loi et aux règles, même s'il est mis en exécution par le biais du décret d'approbation présidentiel, son application est dénoncée et tout autres contrats qui en découlent peuvent etre annulés. C'est aussi simple que ça.
    Auteur

    Malick

    En Juin, 2019 (09:15 AM)
    Les accusations sont très graves et très probablement vérifiées vu le sérieux de l’accusateur. Au lieu de faire amende honorable et de faire machine arrière, ils s’entêtent à vouloir nous enfumer et nous embrouiller.

    Cette affaire n’est absolument pas politicienne pour que bby s’en empare,, c’est une affaire économique et financière qui touche la bonne gouvernance et menace gravement les fondements de stabilité de notre pays et met en péril le futur de notre pays.

    Est-ce ces gens mesurent la gravité de la situation ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:25 AM)
      il aurait licencie aly ngouille ndiaye et demande des scusations a la population et surtout le parti...mais vu qu'il insiste,je dirai k'il va divise le parti, apriste vrai. mais on aime plus le senegal k parti...
    Auteur

    Takou

    En Juin, 2019 (09:18 AM)
    EXPERTS ? Le ministre du Pétrole et des Énergies, Mouhamadou Makhtar Cissé, le journaliste et ancien ministre de la Culture Abdou Latif Coulibaly, l'avocat de l'État Me Ousmane Sèye, le ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, et le coordonnateur du Cos-Pretrogaz, Mamadou Fall Kane.

    QUELS MINABLES EXPERTS ! ENCORE DES COUTS QUE NOUS DEVONS SUPPORTER INUTILEMENT
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:20 AM)
      fall kane est un escroc avec un faux cv vous vois en rendrez compte aujourd’hui il ne maîtrise rien de tout cela
    Auteur

    Boy Lebou

    En Juin, 2019 (09:20 AM)
    Macky Sall doit démissionner ou être destitué et jugé pour haute trahison.
    Auteur

    En Juin, 2019 (09:42 AM)
    Ben la societé civile et n'importe quel sénegalais peut demander le blocage des fonds et bien appartenant à la famille Faye -Sall dans tous les pays occidentaux ,il faut agir vite.Je me demande si ses gens croient à dieu et au dela ?
    Auteur

    Ousmane

    En Juin, 2019 (09:44 AM)
    Au lieu de se faire entendre sur cet accident qui a coûté la vie à toute une famille des enfants surtout, ils se mobilisent pour défendre le président et son frère qui vont se faire une fortune sur nous pendant 40 ans. Le peuple en a marre et doit stoper ces bandits à tout prix.
    Auteur

    Vérité

    En Juin, 2019 (09:53 AM)
    Moi je me souci de cisse que tout le senegal estime à du bon boulot qu'il fait. S'il rentre dedans le peuple va le vomir. Satif, lui est un eternel menteur. Seye on comprend c'est son assiette qu'il cherche à bien garnir.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2019 (10:06 AM)
    amoule bèn sense
    Auteur

    En Juin, 2019 (10:11 AM)
    si on nous avait dit tout cette magouille avant les elections,,,on aurait pas vote pour lui.......nous sommes vraiment decu...
    • Auteur

      Anonyme

      En Juin, 2019 (12:06 PM)
      combien de fois sonko à alerter les sénégalais.. mais vu que vous votez à l'aveugle, je suis desole maisfaudra assumer.
    Auteur

    En Juin, 2019 (10:15 AM)
    Bilahi akh Khalifa dale nalène
    Auteur

    En Juin, 2019 (10:17 AM)
    Tout est dans le chapitre IV du rapport fait à Dakar le 21 septembre 2012 par les Inspecteurs généraux d’Etat Gallo Sambe et Oumar Sarr. La première partie de chapitre intitulé « Manquements constatés », il est relevé cinq « fautes graves » dans le contrat entre l’Etat du Sénégal, Petrosen et Petro-Tim. Entre autres, « Octroi à Petro-Tim de permis de recherche et de partage d’hydrocarbures relatifs aux blocs de Saint-Louis Offshore profond et Cayar Offshore profond en violation de la règlementation... »



    Dans la deuxième partie de ces Conclusions, les deux inspecteurs font, entre autres propositions, « l’annulation du permis octroyé à Petro-Tim, en raison des irrégularités qui entachent la validité des conventions signées avec Petro-Tim qui en sont le substrat ».

    Mieux, les deux Inspecteurs trouvent « surprenante, improductive et risquée », la soumission précipitée de la même convention signée par Petro-Tim, accompagnée du projet de décret portant approbation de ladite convention, par le ministre Aly Ngouille Ndiaye, en charge du secteur pétrolier.

    Auteur

    En Juin, 2019 (10:19 AM)
    Les conclusions du rapport accablant de l’IGE qui enfonce Aly Ngouille Ndiaye et dément El Haj Kassé



    Tout est dans le chapitre IV du rapport fait à Dakar le 21 septembre 2012 par les Inspecteurs généraux d’Etat Gallo Sambe et Oumar Sarr. La première partie de chapitre intitulé « Manquements constatés », il est relevé cinq « fautes graves » dans le contrat entre l’Etat du Sénégal, Petrosen et Petro-Tim. Entre autres, « Octroi à Petro-Tim de permis de recherche et de partage d’hydrocarbures relatifs aux blocs de Saint-Louis Offshore profond et Cayar Offshore profond en violation de la règlementation... »



    Dans la deuxième partie de ces Conclusions, les deux inspecteurs font, entre autres propositions, « l’annulation du permis octroyé à Petro-Tim, en raison des irrégularités qui entachent la validité des conventions signées avec Petro-Tim qui en sont le substrat ».

    Mieux, les deux Inspecteurs trouvent « surprenante, improductive et risquée », la soumission précipitée de la même convention signée par Petro-Tim, accompagnée du projet de décret portant approbation de ladite convention, par le ministre Aly Ngouille Ndiaye, en charge du secteur pétrolier.

    Auteur

    En Juin, 2019 (10:46 AM)
    l'autre scandale de cette rencontre, c'st Fall Kane qui a un faux CV et qui est parvenu à faire croire au Président qu'il était un spécialiste des finances. Ecoutez le et vous verrez que c'est un grand escroc
    Auteur

    En Juin, 2019 (10:57 AM)
    Une conférence pourquoi faire ? C est comme donner un sujet de discertation dans une classe de Lycée. En plus de vouloir détourner l attention, Macky nous prend pour des enfants dans ce cas ! C est un cas de justice, pas un examen de Français!
    Auteur

    Myriam

    En Juin, 2019 (10:59 AM)
    Témoignage ! Je m’appelle Mariam, je veux partager avec vous mon histoire.Pour tous vos problèmes, veuillez contacter le grand maître AZE HOUNON, il fait du miracle et je vous promets que votre vie va changer en 3 jours,Alors pour tous vos problèmes,son travail est très éfficace et rapide, Voici son Contact Télephone: Whatsapp/Viber : 0022966547777
    Auteur

    Germany

    En Juin, 2019 (11:01 AM)
    Ces faysall & Co nous prennent pour des putes quoi !

    Et cette dame de marieme faye qui voit tous et joue les inoncente. J'etais traumatise apres cette Campagne electorale et ce recent hold up du pouvoir. Maintenant je me sens meurtri deboussole. Lentement on perd cette fierte d'etre senegalais. Meme la presse allemande en parle de cette boulimie des frere sall Voir:*( Spiegel online ) du 8 juin. Ils sont vraiment sans foi sans coeurs ceux qui font subir a nos famille cette galere. Des monstres quoi aux idees malefique.

    Vive le senegal debout pour lutter contre ces ennemis de la nation. Macky doit etre juge pour haute trahison.
    Auteur

    En Juin, 2019 (11:18 AM)
    ha les delinquants vous tous payez
    Auteur

    En Juin, 2019 (11:40 AM)
    L’état a choisi ses conférenciers et ils en ont le droit mais pour plus de transparence il faut y associer la partie adverse qui accuse l’état et en particulier Macky and Family. Aussi ce serait bien qu’elle se fasse en direct à la TV. Sinon ce débat sera bidon et sans intérêts
    Auteur

    En Juin, 2019 (12:02 PM)
    BBC sera invité sur cette conférence de présse ,je pense

    Auteur

    En Juin, 2019 (12:38 PM)
    des experts en manipulation peut être mais certainement pas en contrats pétroliers. Arrêtons ce cirque et rendons nous à l'évidence: la situation est hors de contrôle. Sou ndox touro an babhe
    Auteur

    En Juin, 2019 (12:49 PM)
    Thiey n merci BBC d'avoir donné du travail aux "spécialistes du pétrole " sénégalais, les pauvres se tournaient les pouces et bavardaient dans les grandes places , voilà qu'ils ont trouvé un lieu de travail: SENEWEB
    Auteur

    En Juin, 2019 (12:55 PM)
    Nous Sénégalais, nous nous croyons très malins, mais pas du tout, car nous ne voyons rien venir, avec ce grave danger, qui se profile à l'horizon. Et ce réel danger n'est pas tant la "malédiction du pétrole ", bien que nous en ressentions qq prémices ou frémissements annonciateurs, mais c'est surtout la doctrine "NEDDO KO BANDOUM ", portée en bandoulière par Macky Sall soi-même. Dangereuse doctrine au même titre que le nazisme, et lentement et patiemment mise en place par ce dernier. Cette funeste doctrine a ceci de très dangereux qu'elle met en péril l'équilibre de la Société sénégalaise, dont nos ancêtres ont mis tant de patience et d'ingéniosité à asseoir les fondements.

    La forte ressemblance avec le nazisme hitlérien, c'est que cette doctrine, vigoureusement prônée par le Président Sall, est qu'elle place l'éthnie halpoular, et l'éthnie toukouleur en particulier, sur toutes les autres éthnies du Sénégal. même l'éthnie wolof, qui de tous les temps, a toujours constitué le groupe racial majoritaire de notre pays, tant du point de vue de la langue la plus parlée, du groupe social le plus nombreux, de ses eus et coutumes les plus pratiqués et de sa philosophie la mieux partagée dans le pays.

    Voilà pourquoi cette doctrine de NEDDO KO BANDOUM, chère à Macky est est plus dangereuse que toutes les autres menaces qui planent sur la tête des Sénégalais qui vivent parmi eux.
    Auteur

    Poli

    En Juin, 2019 (13:00 PM)
    E.Kassé et A.GNING ont nié l'existence de ce rapport recommandant au Président de ne pas signer les décrets d'approbation. Tous les gens raisonnables attendent de voir les plaintes. ILS ne se mouillent pas à la place de qui vous savez. Cette fois-ci, la porte-parole du gouvernement s'est effacée puisque le terrain est très glissant...On espère que A.L.Coulibaly, en témoin privilégié, nous gratifiera de livres croustillants sur les affaires du clan FAYESALL.Cey Li, neexna ba pare. Le Bon Dieu ne dort pas.
    Auteur

    En Juin, 2019 (14:11 PM)
    Voilà donc pourquoi cette doctrine de NEDDO KO BANDOUM, qui prône la suprématie de l'éthnie toukouleur, celle de Macky Sall, sur toutes les autres, est dangereuse aussi bien pour les Sénégalais que les étrangers qui vivent parmi eux.

    Et disons-le tout haut, et tout le monde peut en témoigner, dans l'esprit de Macky Sall, les Sénégalais, quels qu'ils soient, s'ils sont Halpoulars, et surtout Toukouleurs, sont supérieurs aux autres, et méritent de ce fait, en première instance, les responsabilités les plus en vue, les plus juteuses économiquement et financièrement, et les plus reposantes.

    Bref, selon la doctrine NEDDO KO BANDOUM, la sinécure pour les proches parents de Macky Sall et ses parents Toukouleurs - qui portent notamment les patronymes tels que SALL, SOW, SY, DIA, KANE, BÂ, KÂ, DIALLO, etc., et le sacerdoce ou rien d'autre pour les autres. En tout cas, cher compatriote Sénégalais, si tu veux avoir qq chances de réussir dans ce Sénégal de Macky Sall, porte au moins un de ces patronymes halpoulars, que voilà.

    Allah bénisse et protège le Sénégal. Amin.
    Auteur

    En Juin, 2019 (14:24 PM)
    In fine, le vrai danger potentiel qui plane sur la tête des Sénégalais, de l'intérieur comme de la diaspora, ce n'est pas tant la malédiction du pétrole, mais c'est surtout le SUPRÉMACISTE TOUCOULEUR EN CHEF !
    Auteur

    En Juin, 2019 (00:51 AM)
    Le suprémaciste toukouleur en chef, Macky Sall bien sûr !
    Auteur

    Tousse

    En Juin, 2019 (09:10 AM)
    N'EST-CE PAS QUE COUTE QUE COUTE TU VOULAIS CE 2 EME MANDAT POUR GERER NOS RESSOURCES AVEC TON CLAN.DINALA SAF SAP.TES EXPERTS QUI SONT TREMPES DANS LE PETROLE ET LE GAZ NE DIRONT QUE CE QUI T'ARRANGE MAIS C'EST PEINE PERDUE CAR LES SENEGALQIS SONT MURS.WASSLAM
    Auteur

    Lui

    En Juin, 2019 (09:16 AM)
    ET PUIS IL A MIS SON CLAN PPUR DISSIMULER NOS BIENS PARTOUT À AIR SENEGAL /CDC/FONSIS /BDK.TOUS DES HALPULAR POUR MIEUX FILTRER LEUR SALE BESOGNE.JE NE PRENDRAI PLUS AIR SENEGAL CAR ON COMPREND MAINTENANT LE JEU.WASALAM
    Auteur

    En Juin, 2019 (16:16 PM)
    moi ,je me demande comment on peut utiliser ce pretendu rapport IGE comme arme fatale contre Macky et son frere , alors que ce rapport charge lourdement Wade et surtout son fils Karim ,avec des relents de corruption quasi evidente
    Auteur

    En Juin, 2019 (16:16 PM)
    moi ,je me demande comment on peut utiliser ce pretendu rapport IGE comme arme fatale contre Macky et son frere , alors que ce rapport charge lourdement Wade et surtout son fils Karim ,avec des relents de corruption quasi evidente

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR