Lundi 20 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Secteur de la justice : Plaintes et complaintes des députés

Single Post
Secteur de la justice : Plaintes et complaintes des députés

Les parlementaires ont fait part de leurs préoccupations et observations au Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Malick Sall, ce vendredi, à l’Assemblée nationale. Ceci, lors du vote du budget du ministère. Ainsi, ils ont parlé de la construction, au relèvement et à l’équipement des infrastructures. Les députés ont sollicité la construction de sièges de tribunaux à Pikine, Vélingara, Kaffrine et Tivaouane. Ils ont également demandé l’équipement en groupe électrogène de la Cour d’appel de Ziguinchor pour éviter des désagréments en cas de coupure d’électricité. En outre, la député Sira Ndiaye a plaidé pour le renforcement des ressources matérielles et humaines dans les tribunaux de Sédhiou, Salémata, Mbour et Fatick.

Dans la cadre du rapprochement de la justice du justiciable, il a été souhaité l’implantation d’une maison de justice au niveau de Pikine, Vélingara, Kaffrine et Tivaouane.

Tenant compte du degré de la vétusté des maisons d’arrêt et de correction (Mac), ils ont appelé à la rénovation complète de ces lieux de privation de liberté afin d’améliorer les conditions de vie des détenus.

 

Multiplication des parloirs, réduction des mandats de dépôts, utilisation de bracelet électronique, …

 

Pur un meilleur respect de la vie privée des détenus, il a été demandé la multiplication des parloirs pour humaniser davantage les prisons et permettre aux visiteurs de s’entretenir convenablement avec les détenus.

Dans l’optique d’un désengorgement des prisons, les parlementaires ont prôné la réduction du nombre de mandats de dépôts, afin de mettre fin aux longues détentions provisoires, l’utilisation de bracelet électronique et le recours à la médiation pénale.

Ils ont toutefois décrié les intercessions et autres inventions multiples dans certains dossiers judiciaires qui portent atteinte à la bonne marche et à l’indépendance de la justice et favorisent l’impunité et la hausse de la délinquance.

Dans la dynamique, ils ont déploré le phénomène des enfants de la rue particulièrement au niveau de Dakar. Ils ont appelé à l’adoption du Code de l’Enfant pour éradiquer toutes les formes d’exploitation des mineurs dont celles liées à la mendicité.



« Des tensions de trésorerie avaient retardé exécution des travaux de la Cour d’appel de Saint-Louis et du Tgi de Fatick »

 

Eu égard aux saisies record de drogue effectuées ces derniers mois au Sénégal, ils ont suggéré des mesures de lutte contre les narcotrafiquants pour éviter de faire du Sénégal une plaque tournante du trafic international de stupéfiants en Afrique de l’Ouest.


Sur un autre chapitre, ils souhaitent l’application effective de la loi portant baisse des loyers n’ayant pas été calculés suivant la surface corrigée.

Soutenant avoir bien pris en compte ses interpellations, le ministre a, toutefois, fait savoir qu’en ce qui concerne la Cour d’appel de Saint-Louis et le Tribunal de grande instance de Fatick, des tensions de trésorerie avaient retardé leur exécution mais ces projets vont bientôt redémarrer. Pour les autres tribunaux, Me Malick Sall renseigne que l’argent nécessaire a été libéré.

Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2019 (16:52 PM)
    Moi je ne savais même pas c'est qui le ministre Malick Sall



    on le connait pas ce Monsieur

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email