Jeudi 28 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Sénégal : Le débat sur le troisième mandat relancé

Single Post
Sénégal : Le débat sur le troisième mandat relancé
Pas de polémique autour d'un éventuel troisième mandat : c'est le mot d'ordre imposé par le président sénégalais Macky Sall à son entourage. Une omerta qui a pourtant bien du mal à tenir.

On pensait le débat sur le troisième mandat enterré par Macky Sall lui-même. Mais cette semaine, son ex-Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a relancé le débat, estimant qu'il fallait questionner la pertinence de la limitation des mandats. Dans la foulée, l'ex-ministre de l'Intérieur Mbaye Ndiaye a estimé que si l'on se référait à la nouvelle Constitution, le président de la République, Macky Sall, réélu en février dernier, en était à son premier mandat. La relance du sujet par des membres de la majorité laisse craindre à une partie de l'opposition une stratégie de banalisation du sujet.

"Le fait que ces deux hauts responsables de l'État et du parti ne soient pas sanctionnés laisse croire que le débat a été volontairement relancé pour que sa banalisation s'impose très tôt, estime l'ex-député Thierno Bocoum. Il fallait le remettre sur la table autrement."

Pour Pape Diouf, en charge de la communication du groupe majoritaire Benno Bokk Yakaar, continuer d'alimenter ce débat nuit à l'image du pays. Il l'assure : un an après la réélection de Macky Sall à la tête du pays, la priorité est à l'application du Plan Sénégal Émergent, et rien d'autre. "Comment peut-on considérer qu'il est utile et sérieux de poser un tel débat un an après les élections présidentielles ? Le fait de poser ce débat est ubuesque, c'est comme si nos institutions ne fonctionnaient pas et que nous avions une crise absurde, qui n'est pas le reflet de la réalité de nos institutions."

Le mouvement citoyen Y'en a Marre dénonce quant à lui dénonce "une diversion de l'État" pour détourner les Sénégalais de préoccupations telles que la hausse du prix de l'électricité ou l'accès à l'éducation et la santé. Fadel Barro, ex-coordonnateur du mouvement, promet une conférence de presse sur le sujet dans le courant de la semaine.

liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2020 (07:54 AM)
    les pays qui ont plus de problemes sont les pays ou les limites des mandats n existent pas.

    en tout cas mbaye ndiaye et boun dionn seront des cibles le jour ou macky sall deciderait de briguer un troisieme mandat.

    le senegal aurait du depasser ce debat depuis longtemps
    • Auteur

      Abandon Du Gaal Sénégal

      En Mars, 2020 (08:48 AM)
      longue récréation pour le régime du président sall. on s'amuse maintenant, y compris avec le gag de l'exclusion et non exclusion de amadou ba...et guéguerre plus mimi touré plus autres...
      le régime aperien a décidé de ne plus travailler pour le peuple sénégalais au cours de ce second mandat de leur patron, le président de l'apr, oublié le senegal rek. ce dernier reste passif et semble abandonner son combat véritable pour faire émerger le senegal en laissant un match de foot sans arbitre à propos d'un éventuel 3em mandat. le parti et les délices terriens du pouvoir , avant la patrie.
      rÉpondre +0 -0
      signalier permalink
  2. Auteur

    -_-

    En Mars, 2020 (08:02 AM)
    Les sénégalais on voté 2 fois pour élir macky sall .. ne nous prend pas pour des moutons a parler d'un seul mandat. Faut avoir au moins un peu de tact avec vos manips
    Auteur

    Teki

    En Mars, 2020 (11:50 AM)
    Nous disons non. c'est terminépour le president Macky SAL Lc'est mon avis personnel

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email