Dimanche 11 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

SERIGNE FALLOU DIENG, PRESIDENT DU CERCLE DES INTELLECTUELS SOUFIS : «Si le deal politique que Wade a fait avec certains hommes religieux passe, c’est le peuple qui ira le déloger du Palais»

Single Post
SERIGNE FALLOU DIENG, PRESIDENT DU CERCLE DES INTELLECTUELS SOUFIS : «Si le deal politique que Wade a fait avec certains hommes religieux passe, c’est le peuple qui ira le déloger du Palais»

Serigne Fallou Dieng, président du cercle des intellectuels Soufis s’est penché sur la situation politique actuelle du Sénégal, notamment le second tour de la présidentielle qui aura lieu le 25 mars prochain. Il a, de prime abord, dénoncé un complot entre les foyers religieux et le pouvoir dans le but de permettre à Abdoulaye Wade de confisquer la volonté du peuple sénégalais. «Je voulais d’abord dénoncer le complot qui se dessine entre les foyers religieux et le pouvoir», déclare-t-il avant d’indiquer qu’«il y a une violence qui s’était produite à Touba quand on avait brûlé la maison de Souhaïbou Cissé, le porte-parole du défunt Khalife, Serigne Saliou Mbacké et personne n’a réagi suite à cet acte». Un fait que Serigne Fallou Dieng trouve très grave. D’où l’interpellation des «autorités religieuses pour qu’elles réagissent et condamnent cet acte. Les religieux de Touba ne peuvent pas faire profil bas. Parce que quand on a brûlé l’agence de la Senelec de Touba, c’est le Khalife général des mourides qui avait dit à la population qu’il ne voulait pas que la violence s’installe dans la ville de Touba. Et quand le Conseil constitutionnel a donné sa décision validant la candidature de Wade, c’est le Khalife général qui a invité les Sénégalais à se conformer à cette décision». Aussi, ajoute Serigne Fallou Dieng, «je voulais alerter les autorités religieuses. Parce que ce qui est dangereux, c’est que la famille de Cheikh Béthio Thioune a brandi des gourdins. Et pour ma part, je crois que Wade, qui ne peut pas gagner au second tour, va s’appuyer sur le ‘ndigël’ de certains ‘Serignes’ qui ont beaucoup de personnes derrière eux, pour se déclarer vainqueur au soir du 25 mars». «Maintenant, poursuit le président du cercle des intellectuels Soufis, si le deal politique que Wade a fait avec certains hommes religieux passe, c’est le peuple sénégalais qui ira le déloger au Palais. Et il sera humilié, parce que l’ardeur et le dynamisme populaires n’accepteront pas les forfaitures de Wade». «L’autorité religieuse a le droit de prendre position et donner parfois des ‘ndigël’. Mais ce qu’on ne peut pas comprendre, c’est un ‘ndigël’ que le président Wade obtient juste parce qu’il prend des mallettes d’argent qu’il amène à Touba, comme le roi des mages qui donne de l’argent aux gens. Ca, c’est honteux», clame Serigne Fallou Dieng qui réaffirme «au peuple sénégalais que le cercle des Soufis reste à ses côtés. On n’a jamais rejoint Wade et on ne le fera jamais. On est et on restera du côté du peuple, contre Wade».




0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email