Lundi 30 Novembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Session de clôture Cese: L'enseignement de l'Arabe bientôt intégré à la Case des Tout-petits

Single Post
Cese au Sénégal
La session de clôture du Conseil économique, social et environnement (Cese) a été consacrée à l'amélioration des conditions des enfants en difficulté au Sénégal. Les représentants du Cese ont soumis a cet effet des propositions au ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance. Un rapport qui porte sur les dispositions à adopter pour "l’effectivité des droits de l’enfant au Sénégal" afin que le ministre de tutelle plaide cette cause auprès du président Macky Sall.

Sous le contrôle du ministre, les co-présidents Mme Marie Madeleine Pinto Sène et Monsieur El Hadji Momar Samba, ont voté le rapport, adopté à l’unanimité par les différents conseillers ainsi que le projet de résolution. Afin que des dispositions soient prises à l’égard des enfants, le ministre Madame Mariama Sarr a pris acte du plaidoyer des membres du CESE. 

Trois thèmes ont était abordé au cours de la séance à savoir la réutilisation de la Case des Tout-petits sous une autre forme, la déclaration tardive des naissances et la question de la mendicité.

Pour apporter des solutions, le ministre s’est prononcé à la fin de la séance. « Je suis présente au Cese pour valider ce projet. Un projet sur lequel les honorables conseillers avec toute leur structure ont travaillé pour la mise en disposition d’un document de référence, sur la mise en œuvre de tout cette politique pour la prise en charge de l’enfant. Donc, c’est très important pour le secteur de l’enfant. Nous remercions et félicitons toute l’équipe du conseil économique, les commissions qui ont travaillé en relation avec le ministère de la famille et tous les autres ministères sectoriels concernés. 

Ce document comme je l’ai dit à l’entame de mes propos va nous permettre de prendre en compte le contenu, composé essentiellement de recommandations. Les questions soulevées au cours des débats nous ont mené vers un consensus, donc des réponses ont été apportées. Ce qu’on a retenu comme contribution sur l’agence de la case des Tout-petits, c’est qu’il faudrait qu’on revoit un peu le contenu des enseignements, et d'y intégrer l’arabe. La Case prend en compte l’aspect des valeurs. Mais, les conseillers ont fait des propositions parce qu’ils ont constaté que la plupart de ces cases sont fermées alors que les enfants sont dans la rue. Et on va voir comment faire pour satisfaire ces préoccupations », a relevé le ministre.

Pour ce qui en est de l’enregistrement des naissances « c’est un problème qui est là qui ne concerne pas seulement le ministère de la famille mais, également d’autres structures de l’Etat. 

Mais la délégation à la solidarité nationale y travaille déjà parce que, cela fait partie des mécanismes de mise en œuvre du programme de la bourse de sécurité familiale. Dans les projets du ministère, le ciblage de l’enregistrement à la naissance est aussi pris en compte. Pour la troisième question relative à la mendicité, c’est une question très complexe qui nécessite beaucoup de moyens. Vous savez que le Sénégal à ratifier beaucoup de conventions, notamment la convention sur les droits des enfants et la charte pour le bien-être et les droits des enfants. Donc, pour harmoniser et faire un suivi régulier, le Sénégal a mis en place ce qu’on appelle "défenseur de l’enfant " qui est une institution indépendante et qui est pour l’application de ces droits-là. 

Nous disposons aussi d’un code de l’enfant qui est cour de mise en œuvre mais, nous allons le soumettre au Premier Ministre qui est le président du comité intersectorielle et ça va être proposé au parlement pour sa validation. Nous avons déposé nos rapports pour aller droit vers l’éradication de la mendicité au Sénégal. Mais, il faudrait aussi mettre l’accent sur la prévention, la sensibilisation, l' implication des collectivités locales et élus locaux pour la réussite de ce projet», ajoute Mme Sarr qui appelle la population sénégalaise à faire de ce combat, un combat collectif pour la bonne marche du pays.


17 Commentaires

  1. Auteur

    Tidiane

    En Décembre, 2015 (13:49 PM)
    Tchimmm politique matin midi et soir. A quoi sert l'arable ? l'anglais serait plus utile pour les enfants et le pays pour le futur. Le monde avance et regarder en dehors du pays
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2015 (16:42 PM)
      merci l'anglais est la solution
      oui peut etre le coran, et y mettre un maitre coranique
  2. Auteur

    Shangai

    En Décembre, 2015 (13:52 PM)
    Manque de vision stratégique à cause de l'oeillère de la religion, il vaut mieux intgérer le chinois qui sera au courant de ce siècle, une langue internationale incontournable sur le plan des affaires économiques et politiques plus que l'arabe dont l'espace géographique qui s'en prévaut n'a de poids économique que grâce au pétrole (qui est épuisable), n'a aucun poids politique déterminant, et n'est pas une soupape pour le transfert de technologie parce quétant constitué de pays consomateurs de ces technologies comme nous. La religion est l'opium du peuple mais ne doit pas être celui des décideurs qui doivent être lucides et réalistes pour faire les bons choix stratégiques. laissez aux daaras le soin d'apprendre l'arabe et l'Islam aux enfants Sénégal dieum kanam
    Auteur

    Botta Fuggu

    En Décembre, 2015 (13:58 PM)
    Petit a Petit la bête s'installe au Sénégal........
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (14:06 PM)
    A quoi bon intégrer l'arabe dans l'enseignement ? j’espère que ça ne sera pas obligatoire pour tous. L'anglais serait mieux car étant une langue parlée même par les pays arabes! Pourquoi au Sénégal on prend toujours des décision qui nous font reculer ?
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (14:13 PM)
    Tres tres mauvaise decision .
    Auteur

    Senegal En Danger

    En Décembre, 2015 (14:36 PM)
    ç se voit comment des senegalais qui se disent musulmans ,ignorent leurs religion et devenu meme ennemie de leur religon.comment le Diable s'abuse des jeunes senegalais ,pour cause la politique politicienne. un peuple perdu sans referance.les politiciens divisent la société et creent la division au sein des musulmans. :sunugaal: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2015 (11:18 AM)
      yow tam arabe ne veut pas dire islam. arabe c'est une langue. il il y a des arabes chretiens. bailene kou ne arabe reck nguene ne musulmans islam. c'est toi qui ne connait pas ta religion. vous faites trop d'amalgane qui vous conduits souvent a des betises. les personnes que tu traites d'ennemi de leur religion ne le sont guere il sont simplement plus reflechis que toi.
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2015 (12:46 PM)
      la langue est est abandonné même par les arabes. même les princes saoudiens sont formés dans les universités occidentales avec des langues de ces pays.
    • Auteur

      Kocc Barma

      En Décembre, 2015 (18:34 PM)
      c'est l'histoire des arabes qu'il faudrait enseigner, comme ça les futures génération de noirs (mot souvent confondu avec esclave dans la langue des nars) sauront dès leur plus jeune âge l'ampleur des sévices et de l'aliénation mentale subis par leurs parents depuis des siècles.
    Auteur

    Batie22

    En Décembre, 2015 (14:50 PM)
    senegal dal defeu melni bougou gnu developer. les gosses nont pas besoin de larabe
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (15:29 PM)
    trés bonne idée , mais il faut y rajouter la programmation informatique comme en france !!
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (15:34 PM)
    Avec les MOOCS des meilleures universités mondiales , l' anglais et le français peuvent s'apprendre à tout moment , a condition de faciliter l'accés au net au plus grand nombre !!
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (15:44 PM)
    Le problème n'est pas un comparaison entre l'arabe et l'anglais ou le chinois. Le but de cette réforme est clair. Il s'agit d'une lutte contre les talibés. Mais vu qu'au Sénégal il y a tellement de cons qui sont prêts à hurler sur touts les toits dès qu'on touche au talibés, le gouvernement est obligé de passer par des détours. Il faut qu'on accepte que notre peuple est très en arrière parce que des illétrés ont le pouvoir sur les léttrés. Comment peut-on laisser cette horde d'enfants (généralement ils parlent peulhs) aux mains de salopards de maîtres coraniques qui les laissent sales, dégueulasses, ne prennant jamais de douches, laisser à eux même. Je sidéré de voir que dans certaines villes comme saint louis, les talibés pour apprendre à psalmodier leur allois se regroupent sous les lampes puliques ou dans le lavage de certaines stations services.

    Quand l'état parle de modenoser les daras, il y a l'associations de maîtres coranique qui est là à nous tympaniser. Ils voient tous les jours ces petits innocents dans des conditions déplorables ça fait leur affaires, ils vont meme allerrecevoir des tablettes. C'est seulement des enfoirés
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2015 (16:55 PM)
      je suis d'accord avec vous sur la question des talibés, mais je ne vois pas comment une mesure comme celle d'enseigner l'arabe va faire disparaître ce phénomène abject. pour autant que je sache la case des touts-petits ne concerne que les enfants de très bas âge (maternelle et préscolaire) alors que la plupart des talibés ont un âge équivalent aux enfants du cycle primaire de l'école formelle. je ne crois pas que cette mesure vise réellement cela sinon elle est inefficace avant même d'entrer en vigueur (toutes les localités du pays n'ont pas de case des tout-petits et beaucoup des maitres coraniques et leurs talibés vienent de la sous-région, gambie notamment). le seul moyen de freiner le phénomène est d'appliquer la loi point-barre. l'enseignement de l'arabe à un tel stade vise autre chose et personne n'est dupe, il n'y a aucune pertinence à le faire à ce stade pour des raisons évoquées déjà dans ce thread.
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2015 (17:31 PM)
      oui je pense que vous n'avez pas faux dans ce que vous dites. mais mon raisonnement est fondé sur le fait que la réforme peut concurrencer les daara dans la mesure où si les enfants savent lire l'arabe depuis la case des touts petits, leur apprende le coran ne nécessitera pas de passer par les maîtres coranique. cela signera la mort des daara qui n'est pas une bonne chose. mais dans la mesure où les bons darras ne luttent pas contre les esclavagistes.
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2015 (23:19 PM)
      l'homo senegalensis est juste perdu et n'a plus de culture. les gens parlent francais, anglais ou portugais parce que cela a ete impose. et vous voulez apprendre la langue des peuples qui deteste les noirs au plus profound de leur coeur. apprendre la langue people tres mechant et vous deviendrait mechant. les langues europeennes nous on rendu individualiste (je ne sais pas si c'est bien ou pas mais au moins ca fait avancer le monde). la langue rendra le people senegalais tres tres mechant et vicieux. wait and see
    Auteur

    Zeu

    En Décembre, 2015 (16:28 PM)
    en tout cas le conseil a le mérite de deamasquer les grandes gueules qui nous tympanisaient comme samb patio, madior balai j en passe ,bandes de vauriens
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (17:14 PM)
    Ne soulez pas trop votre monde , apprendre l'anglais et le français , c'est du passé, avec les ressources dans ce domaine sur le net et les

    applications pour enfants , la réussite est a porter de mains . l'arabe n'est pas présent dans le net , en plus la spiritualité est essentielle pour etre un trés bon citoyen !!

    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (17:58 PM)
    Pensez à l'anglais devenu une langue universelle l'arabe ne leur apportera pas grand chose
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (18:29 PM)
    CETTE INSTITUTION N'A AUCUNE UTILITE !!!
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (11:23 AM)
    Je ne suis pas d'accord avec le n°14 qui dit que l'arabe à l'école va servir à lutter contre le phénomène des talaibés dans la rue. Ces talibés n'ot - t-il pas de père et mère. Je crois que ce n'est pas le fait d'intégrer l'arabe à l'école qui va faire disparaître les talibés mais plutot enfermer ces maîtres coraniques qui vivent à la sueur de ses pauvres enfants innocents et mettre en garde leurs parents qui les livrent à ces boureaux.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (13:37 PM)
    LES TALIBES SONT DES PEULS
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (14:42 PM)
    Colonisés un jour.... Colonisés TOUJOURS !!!!!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email