Mercredi 16 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Sonko à Ngaye : "Il n'y aura plus d'exportation de peau"

Single Post
Sonko à Ngaye : "Il n'y aura plus d'exportation de peau"


(Ngaye, envoyé spécial) - Le secteur de l'artisanat, combiné au tourisme, participe grandement au développement d'un pays. Cette conviction, le candidat Ousmane Sonko l'a exprimée ce mercredi à Ngaye. Le patron du Pastef a déclaré que Ngaye symbolise l'artisanat du pays, puisque même pour un produit fabriqué en Casamance, on dira que ça vient de Ngaye.
Cependant, regrette-t-il, l'activité a du mal à se développer. D'abord, parce que les artisans n'ont pas les intrants nécessaires pour leur travail. Sur ce point,  Sonko promet une mesure radicale. "Nous avons dit qu'il n'y aura plus d'exportation de peaux au Sénégal. Mais ce qui est plus important, c'est qu'il y aura des unités de transformation et de traitement pour des peaux de qualité", promet-il.


Ensuite, les frontières sont ouvertes, imposant aux produits locaux une concurrence insupportable et fatale aux acteurs. "Celui qui ouvre les frontières au point que ce qui est vendu à 1 000 ou 2 000 par l'artisan est cédé à 500 par le Chinois, détournant ainsi les Sénégalais, c'est celui-là qui a tué l'artisanat du pays", souligne-t-il."
Le numéro un des Patriotes promet d'accompagner les artisans par un mécanisme de financement déjà arrêté. Sonko de préciser que l'artisanat est plus large que ce qui se fait à Ngaye, puisque la couture, la teinture, la peinture, la coiffure en font partie.
Après tout cela, pour ne pas les laisser à la merci des grandes puissances, il s'engage à protéger les frontières au point qu'un produit importé ne puisse pas être vendu moins cher au Sénégal qu'un produit local. 
 


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Pape

    En Février, 2019 (23:41 PM)
    la plus grande escroquerie politique ds l'histoire du Galsen c ce petit Sonko....
  2. Auteur

    En Février, 2019 (00:10 AM)
    LIMAMETTI.COM – Il se voulait le candidat de l’antisystème qui va tout changer s’il gagne la présidentielle du 24 février 2019. Mais en voulant trop pousser le bouchon de l’antisystème, il s’est à son propre piège en grillant sa carte maîtresse…



    Sonko le vengeur



    Les propos de Sonko avant la candidature faisaient sensation. Mais les propos de Sonko dans la course à la présidentielle, montrent le vrai visage du candidat : un homme vindicatif, rancunier et entêté. Son aura d’homme honnête a été éclaboussée avec les affaires ATLAS et MERCALEX. Sonko n’est plus cet homme honnête qui vient redresser les torts mais un inexpérimenté qui s’aventure dans la destinée de toute une nation…Avec la rage du vengeur.



    Il va raser le système…Qu’est-ce à dire ?



    Changer toutes les instituions, virer les magistrats, éliminer les PCA, changer les PDG et auditer tous les DG. Il va dissoudre l’Assemblée nationale, supprimer le Haut Conseil des Collectivités territoriales (HCCT), le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE), la Commission Nationale de Dialogue des Territoires (CNDT) et le Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS)…Et ce n’est pas tout…



    Il va s’attaquer aux agences de Macky et les supprimer : le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), le Programme d’Urgence de Modernisation des Axes et territoires frontalier (PUMA), le Projet Pôle de Développement de la Casamance (PPDC), le programme de modernisation des villes du Sénégal (PROMOVILLES)…



    Et ce n’est pas encore fini…



    Sonko le régleur des comptes effrayant



    Le régime de Sonko sera parsemé de règlement de comptes…Il va commencer par régler les comptes de son principal rival, Macky Sall. Comme il l’a promis, Macky, sa femme, son frère Aliou Sall, ses beaufs Mansour et Adama, son oncle Abdoulaye Thimbo et ses sœurs seront tous en prison. Ensuite il va s’en prendre au PM, aux ministres et à tous les responsables politiques de l’APR, du PS, de l’AFP, de l’URD, d’And/Jëf Authentique…



    Tout ça fait peur



    Avec cette vengeance et ce règlement de comptes, Sonko risque de plonger le Sénégal 20 ans en arrière…Et le pays cessera d’exister.



    Cette ambition démesurée de Sonko l’a grillé aux yeux des électeurs qui préfèrent un Idy, un Madické ou un Issa Sall…Ou encore, continuer avec Macky Sall…



    Auteur

    En Février, 2019 (01:19 AM)
    Alléluia!Y'aura plus de problémes au sénégal avec Sonko,il sait tout,réglera tout et il va même commencer a neiger au senegal tellement qu'il est fort
    Auteur

    En Février, 2019 (09:38 AM)
    Enfin il descend de sa voiture. Il commençait à y prendre racine

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR