Mercredi 19 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Soutiens aux jeunes entrepreneurs sénégalais: Le ministre français Franck Riester «séduit» par le modèle de financement de la DER

Single Post
Soutiens aux jeunes entrepreneurs sénégalais: Le ministre français Franck Riester «séduit» par le modèle de financement de la DER

En visite, ce mardi, dans les locaux de la Délégation générale de l’entreprenariat rapide des jeunes des femmes et des jeunes (DER/Fj), le ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité de la France, Franck Riester, a apprécié le modèle de financements de la structure dirigée par Papa Amadou Sarr. Il a, à cet effet, annoncé que son pays, à travers l’Agence française de développement (AFD), va soutenir le Sénégal dans ses programmes d’emploi.

Lors de la rencontre à laquelle ont pris part l’Ambassadeur de la France au Sénégal, Philippe Lalliot, des jeunes entrepreneurs hommes et femmes et autres autorités françaises et sénégalaises, le ministre Franck Riester a d’emblée rappelé que le cœur de la stratégie de la France, c’est de soutenir la société civile sénégalaise, la société civile africaine et notamment soutenir tout ce qui permet la réalisation des rêves de la jeunesse africaine, la jeunesse sénégalaise via  l'entrepreneuriat. « C’est pourquoi, explique-t-il, la France soutient ce qui est fait par la Der, qui est absolument une clé pour l’avenir du Sénégal pour soutenir toutes les innovations, toutes les ambitions, toutes les idées de la jeunesse d’une façon inclusive avec la place des femmes qui est considérable ici à la Der et qui permet d’accompagner ces initiatives à travers des financements à travers des mentorats, à travers des locaux, à travers tout ce qui permet que des idées, des projets se transforment et deviennent des réalités au service des besoins de la population ».

« Je crois absolument à vos projets »

Après une présentation de quelques projets, M. Riester a salué ces modèles qui « permettent de répondre aux besoins de formation, de mobilité, en matière d’agro-alimentation pour accompagner l’agriculture, les filières agricoles. Bref, tout ce qui permet de donner des opportunités à la jeunesse sénégalaise, aux entrepreneurs sénégalais, de réaliser leurs rêves ».

« Je crois absolument à vos projets. On va vraiment vous aider, encore davantage qu’on le fait. On va accélérer parce que le potentiel est immense, c’est un potentiel culturel, un potentiel économique, technologique et c’est un potentiel d’épanouissement pour les jeunes », a insisté Franck Riester. Ce dernier a, d’ailleurs, annoncé que « l’Agence française de développement (Afd) est partie prenante, l’Ambassade de la France au Sénégal accompagne aussi les projets à travers des moyens financiers et des équipes dédiées, la Banque publique d’investissement de France (BPI) qui est présente aussi et accompagne le Sénégal à travers des financements ».
Pour l’hôte de la DER, « tous les outils et toutes les équipes de la France seront mobilisés pour accompagner l’entreprenariat sénégalais pour aussi soutenir la société civile sénégalaise dans la réalisation de ses ambitions et de ses rêves ».
Pour sa part, Papa Amadou Sarr a rappelé que depuis sa création, la Délégation générale à l’entreprenariat rapide, a investi prés de 60 milliards de francs CFA pour accompagner les jeunes et les femmes. « On a également un nouveau projet dans le cadre du plan d’urgence d’emploi des jeunes, initié par le Président Macky Sall », a-t-il souligné au cours de la rencontre.

Près de 150.000 entrepreneurs à accompagner dans les trois prochaines années

M. Sarr indique, en outre, que la DER prévoit d’accompagner près de 150.000 entrepreneurs dans les trois (03) ans qui viennent en termes de financements et de renforcement de capacités. « Nous soutenons aussi les entrepreneurs qui s’activent dans le domaine des technologies, de la réalité virtuelle, de l’intelligence artificielle, mais également pour l’utilisation des technologies dans l’agriculture, l’élevage, et de la pèche, à hauteur de 3 milliards de francs CFA », a-t-il fait savoir. Et d’ajouter : « La visite du ministre français dans nos locaux confirmera non seulement le partenariat que la France a avec le Sénégal. La France nous a prêté le montant de 20 million d’Euro (13.119.140.000 Fcfa) pour aider les femmes et jeunes entrepreneurs ».
A noter, par ailleurs, que les deux délégations ont profité de cette rencontre pour présenter toutes leurs condoléances à la presse suite au décès, lundi matin, des 3 agents de Leral.net au cours d’un accident de la route.




5 Commentaires

  1. Auteur

    Der-nière Arnaque

    En Juin, 2021 (21:51 PM)
    En quoi un ministre francais a-t-il à être satisfait d'un groupe de startups senegalaises ???

    Est ce qu'un ministre sénégalais est satisfait des startups francaises ???

    Toute cette comédie de la DER doit cesser, mais vraiement cesser.

    Une grosse arnaque et une trahison pour livrer des idées de solutions à la France.

    La France vient avec ses financements (des prêts avec taux d'interet) mais elle vient surtout avec ses startups qui vont réaliser les projets et encaisser tout l'argent. Les quelques traîtres qui acceptent de les aider dans cette sale besogne ne seront que des sous-traitants et seront jetés au diable à la fin du processus. Comme la France le fait toujours avec les collaborateurs...

    Retenez bien ce que je dis et on jugera dans quelques mois ou dans quelques années.

    Cet événement c'est de la poudre aux yeux, les décisions ont été prises ailleurs et le ministre n'était pas venu pour cela.

    Je me remercie.

     
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2021 (22:07 PM)
      La France a un plan tres bien ficelé pour le Senegal surtout depuis la decouverte de petrole et de gaz. Elle ne laissera rien lui echapper. Chose qui semble impensable il y a 10 ans, de plus en plus de petites entreprises francaises arrivent en masse sur nos sols avec des business plan tres bien fait et des financement plus facilement accessibles. ALERTE
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Juin, 2021 (21:55 PM)
    Incroyable. On est vraiment des proies faciles. Comment on peut séduit par une DER qui n' a fait aucun bilan? Impact sur les bénéficiaires ? Suivi?

    La France voit un régime au abois prêt à tout pour se maintenir. Une proie facile a refourguer toute sorte de schéma tordu
    {comment_ads}
    Auteur

    Lai

    En Juin, 2021 (22:00 PM)
     Pour koi ne pas être séduit par des gens ki volent de l'argent du contribution
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2021 (22:03 PM)
    Encore des colonialistes qui cherchent toujours à nous apprauvir. Il est tant qu'on laisse de l'Afrique ces criminels de français.
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Juin, 2021 (00:26 AM)
    Pour gueun léna nélawal 

    Gueuneu meun djéko nakhaté bi

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email