Mercredi 29 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Suppression de la loi sur le parrainage: La Cour suprême dit non à Me Abdoulaye Tine

Single Post
La Cour suprême dit non à Me Abdoulaye Tine
La Cour suprême de Dakar dit non au président du l’Union sociale et libérale (Usl), Me Abdoulaye Tine. Elle a rejeté, ce jeudi 23 juin, le recours introduit par ce dernier, relatif à la suspension de l’arrêté n°004071 du 3 mars 2022 du ministre de l’Intérieur. 

Le requérant voulait faire respecter la décision de la Cour de justice de la CEDEAO.

En effet, ladite Cour avait ordonné, en 2021, la suppression de la très controversée loi sur le parrainage. Ce, suite au recours introduit par l’Union sociale libérale (USL) de l’avocat.

 Ainsi, la juridiction sous-régionale avait fixé un délai de 6 mois à l’Etat du Sénégal pour procéder à la suppression pure et simple de cette loi adoptée sans débat par l’Assemblée nationale le 11 décembre 2018. Depuis, cela tarde à se faire.

«Si le Sénégal ne respecte pas les injonctions de l'arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO jusqu’au 29 octobre à 23 h 59 mn, il s’expose à des sanctions sur le plan juridique qui peuvent aller jusqu’à l’expulsion, une fermeture des frontières ou suspension des flux monétaires par rapport à cela. De plus, il y a maintenant les sanctions ciblées pour certains dirigeants qui refusent d’exécuter les décisions obligatoires», avait  mis garde le leader de l’USL, le lundi 31 mai, lors d’une conférence de presse consacrée à l'impact juridique et politique de l'arrêt de la CEDEAO ordonnant la suppression de la loi sur le parrainage au Sénégal. 

Depuis, les choses n’ont pas bougé.


20 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 6 jours (14:28 PM)
    Dommage qu'une porte de sortie apaisante à été fermée.
    Top Banner {comment_ads}
  2. Auteur

    il y a 6 jours (14:29 PM)
    C'est pas la peine ,macky va fuir.
    {comment_ads}
    Auteur

    Paco

    il y a 6 jours (14:29 PM)
    Une énième défaite de l opposition toutes réunies la prochaine humiliation sera la validation de la  3eme candidature du président Macky Sall a l élection présidentielle de 2024 Incha Allah d ici 2024 Sonko et Barth seront au garage Incha Allah 
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (14:40 PM)
    .Les chauve-souris de l'apocalypse bourdonnent dans les oreilles de macky à cause des casseroles cassées hier,il s'apprête à quitter le pays et c'est plus fort que lui.....il ne terminera pas son mandat.
    {comment_ads}
    Auteur

    Dio

    il y a 6 jours (14:44 PM)
    Une défaite de l'opposition ou de la justice qui montre encore sa faiblesse C'est vraiment dommage
    Top Banner
    Auteur

    Doumo

    il y a 6 jours (14:56 PM)
    Dommage j'ai peur pour mon pays
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Fodé

    il y a 6 jours (14:58 PM)
    Il fallait s'y attendre, sans doute cette fait partie intégrante de la mafia politico-judiciaire.

    La solution face à une mafia c est : read my lips.

    On descend pas sur le champ juridique avec des hors la loi.

    La destitution par tous les moyens.

    By any mean necessary.
    {comment_ads}
    Auteur

    Fodé

    il y a 6 jours (14:58 PM)
    Il fallait s'y attendre, sans doute cette fait partie intégrante de la mafia politico-judiciaire.

    La solution face à une mafia c est : read my lips.

    On descend pas sur le champ juridique avec des hors la loi.

    La destitution par tous les moyens.

    By any mean necessary.
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    il y a 6 jours (15:02 PM)
    Qui s'attendait à un miracle?hey africain et pouvoir
    Top Banner
    Auteur

    El

    il y a 6 jours (15:05 PM)
    Affaire bi khekhou mbed la bayilene juge yi perte de temps le
    {comment_ads}
    Auteur

    Paco

    il y a 6 jours (15:14 PM)
    Descendez sur le terrain comme dethie dall et Ahmed haidara pourquoi Sonko le violeur nba oser défier les policiers devant sa maison parce qu il a peur de prendre des coups de pieds aux couilles c tout
    {comment_ads}
    Auteur

    Iceberg

    il y a 6 jours (15:16 PM)
    Arrêtons de nous leurrer , nous vivons dans un monde de compétition . Du CI de l'école primaire jusqu'à l'université nous passons les étapes du cycle d'enseigenement par des filtres qui retiennent pas mal de monde pour les bouter hors de la course( CEP / BFM / BAC....) Donc pourquoi prendre la destinée politique de notre pays et la placer banalement à la portée de n'importe quel individu . On ne doit pas banaliser les fonctions de politiques , car on leur confie notre destin pendant un temps bien défini. Le parrainage est un filtre bien necessaire dans les joutes électorales . Maintenant là où il faut mettre le doigt ,c'est que le système tel qu'il est posé et appliqué dans ce pays pose problème. au sortir des élections présidentiels et législatives ,on sait bien combien "pèse" chaque candidat . Donc une barre doit être fixée , exemple : toute personne ayant obtenue un certains nombre de voix ,passera d'office sans parrainage pour les prochaines élection pour une durée de 10 ans. Les nouveaux passeront impérativement par le parrainage pour tant de voix. Pour ma part les élections doivent être reportée , le code remis sur l'établit ,pouvoir ,opposition et société civile par consensus , trouver une solution durable et acceptée par toute la classe politique. Celui qui ne respecte pas les règles du jeux sera purementet simplement écarté.
    {comment_ads}
    Auteur

    Doumo

    il y a 6 jours (15:33 PM)
    Chacun son tour chez le coiffeur votre règne finira tôt ou tard 
    Top Banner
    Auteur

    il y a 6 jours (16:02 PM)
    SEULE LA LUTTE S'IMPOSE AVEC CE RÉGIME DICTATORIAL DE MERDE. 

    Ils nous pompent l'air ces pouvoiristes. Macky croit avoir hérité le pays de ces parents. Mais il verra. Son réveil lui sera très brutal. Wait an see
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (16:06 PM)
    Cours constitutionelle cour supreme cest tous les memes. Ils ne sont la que pour celui qui est au pouvoir. Cest le peuple qui doit refinder ces institutions et les confier a des hommes integre et digne. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (16:46 PM)
    ce farceur vous a fait rever ndeysaan.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (17:16 PM)
    Il faut supprimer ce conseil consti. Nous sommes dans les temps de l'apocalypse : tous les complots, et les malhonnêtes sont démasqués. C'est pour ouvrir les yeux des peuples. C'est mondial. Tous les systèmes de mensonges sont démasqués et s'effondrent.
    Top Banner
    Auteur

    Nkhson

    il y a 6 jours (17:23 PM)
    Décidement la main lourde du PR pèse sur la justice et l'administration, qui ne vont jamais à contre-courant de ses attentes et désirs. Ainsi la république est couchée, le super présidentialisme comme système de gouvernance politique est une catastrophe. La séparation des pouvoirs telle que stipulée par la constitution, demeure une chimère avec ce système inique. On espère avoir un prochain président patriote et résolument démocratique, très enclin à instituer des réformes constitutionnelles profondes. Celles ci devront aller dans le sens d'assurer un équilibre institutionnel adéquat, pour la bonne marche de l'état. Il est incongru, voire aberrant dans une république véritable, de consacrer des chefs d'états, qui ont de larges prérogatives les assimilant à des rois ou à des demi-dieux. Si nous voulons avancer, progresser vers l'émergence, il devient indispensable de mettre en place des institutions fortes, dirigées par des compétences avérées et intègres. Le Sénégal a des potentialités énormes, des ressources humaines de qualité. La gestion politicienne qui a toujours caractérisé notre pays, nous a mené au sous-développement pérenne et à la pauvreté endémique. La médiocrité prônée par le culte des antivaleurs qui promeut le clientélisme politique et autres formes de corruption, est à la base de notre retard économique. Il conviendrait à l'avenir de remédier à ces tares pour le grand bien des populations, assez éprouvées par la gouvernance criminelle de nos élites politiques. En attendant nous devrions nous mobiliser, faire face à ce régime casse-tête, le combattre farouchement, afin de sauver notre cher Sénégal. Soyons encore plus déterminés, et prêts à mourir s'il le faut pour le salut de notre patrie. Contrairement à une idée qu'aiment distiller certains sbires du régime actuel au pouvoir, prétendant que ceux qui meurt dans ces manifestations qui sont des combats patriotiques sont perdants. Une façon certainement de décourager les esprits faibles, car eux-mêmes sont des gens sans convictions, rompus à la facilité. Quant aux vaillants patriotes, combattants pour la cause noble de libération de leur peuple, ils  bénéficieront certainement en vrais martyrs de l'agrément d'Allah(SWT). La vérité finira toujours par triompher un jour ou l'autre, c'est certain.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (18:51 PM)
    C qui ce monsieur encore ? Un autre rebelle ou quoi? Foumou toth ? 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (20:30 PM)
      Un mauvais avocat de plus au Sénégal. Sûrement son cabinet ne le fait pas vivre.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (22:31 PM)
    SEneweb, faites l'effort d'esayer de savoir et de nous dire quelles sont les motivations du non de la cour suprême.

    Ah là là
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email