Vendredi 14 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Tandem Ousmane Sonko-Diomaye : "La fin de l’état de grâce se fait sentir de plus en plus", Alioune Tine

Single Post
Tandem Ousmane Sonko-Diomaye : "La fin de l’état de grâce se fait sentir de plus en plus", Alioune Tine
Selon le fondateur d'Afrikajom Center, "la fin de l’état de grâce se fait sentir de plus en plus". Dans un message sur X, Alioune Tine affirme que des interrogations se posent sur le fonctionnement du tandem, notamment "par rapport à la distribution des pouvoirs, des compétences et des prérogatives des uns et des autres. Questions qui ne devraient pas beaucoup surprendre, au regard de la nature de notre démocratie et des dysfonctionnements graves du processus électoral, notamment sur la question de l’éligibilité. À la fin, nous avons eu une Présidentielle qui a accouché d’une double légitimité. Nous commençons à voir les effets d’une sorte d’exécutif bicéphale".

Il rappelle que pour anticiper les difficultés de gestion d’une telle situation, il avait sorti le terme "tandem", qui est un vélo où l'on  pédale à deux, ensemble, pour que ça roule. "Ousmane Sonko est Premier ministre, mais ce n’est pas n’importe quel PM. Il est leader du parti, leader reconnu et adulé par la jeunesse. Mais il reste PM avec des pouvoirs et une parole performative. Et c’est là où il faut qu’il s’ajuste avec intelligence, éviter les conflits d’intérêts dont lui-même soulève les difficultés en évoquant ses deux casquettes. Il faut, sur les questions diplomatiques, rester vigilant et ne pas prêter le flanc à la critique. Il y a déjà trop de fronts au plan national qu’il faut traiter. Sur tous ces fronts difficiles, les Sénégalais soutiennent les initiatives audacieuses et louables, la reddition des comptes, le foncier, les réformes agraires... Mais je reviens sur mes préoccupations : la réforme globale des institutions en tirant les leçons des transitions ratées de Wade et de Macky sur la gouvernance vertueuse et sur le respect de la Constitution concernant la limitation des mandats, une justice indépendante, un état impartial, etc. Diomaye et Ousmane doivent privilégier, en tant qu’hommes d’État, le bon fonctionnement de l’État et des institutions", de l'avis d'Alioune Tine.

Le fondateur d'Afrijajom ajoute : "Ils doivent aussi songer à réinterpréter la notion de représentation et de légitimité, qui doit aller au-delà de la sphère politique. Aller vers une conception sociologique qui intègre le citoyen dans un objectif de co-construction de la cité. En attendant, poursuivre le fonctionnement en tandem, solidaire et soudé."


34 Commentaires

  1. Auteur

    Un Passant

    En Mai, 2024 (20:14 PM)
    Paroles de sage connaisseur de la sociologie politique nationale et des enjeux dans la sous region..

    Je m'étonne qu'ils n'en fasse pas un conseiller 
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (20:55 PM)
      Le donneur de leçon nationale. Alioune Tine a absolument un avis sur tout. Il me gonfle de plus en plus et je ne sais ni ce qu'il veut ni de quoi il vit.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Morpheus

      En Mai, 2024 (21:12 PM)
      Ils n'ont jamais eu d'état de grâce.
      Ils ont subit 10 ans de répression et passé presque 1 an dans les geôles du monarque de Marrakech avant d'être portés au pinacle par le peuple souverain. Dès le jour de la passation de pouvoir, des critiques plus acerbes les une que les autres ont fusé de partout.
      Le PASTEF n'a pas besoin d'état de grâce, c'est une organisation qui carbure à la critique. Que les affidés du monarque de Marrakech, les futurs opposants, les journalistes vendus le comprennent ainsi. Critiquez pour donner des ailes au PROJET 
    Top Banner
    • Auteur

      Sévérité Malhonnête

      En Mai, 2024 (22:42 PM)
      Il va commencer à faire de la politique politicienne des droits de l'homme encore pour ce régime. Même pas encore 2 mois, même de politique générale du PM pour annoncer " le Projet ". Alioune va vieillir toujours très bavard. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (00:33 AM)
      Li gen bougou yen Alioune Tine ak Seudou Gassama moye Diomaye nek 1/2 PR Sonko nek 1/2 PR + PM. Lo lou souko Diomaye nangouwé c'est que daal il n'est pas digne d'être un successeur de Léopold Sédar Senghor
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (00:37 AM)
      20h32 "Diomaye s'estengagé devant tous à ne pas trahir Sonko"
      Par rapport à quoi? Est-ce que Sonko s'est engagé à ne pas trahir Diomaye qui en a fait son Premier Ministre?
       
      Diomaye est élu PR vous voulez que Sonko exerce les fonctions de PR et de PM? Top len Société civile bii nga khame ni kahmou gnou dara si Etat...La constitution est claire. Les prérogatives clairement établies. Bou len fii créer problème lillahi.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (02:51 AM)
      Ce Alioune Tune est le complice de ce tandem depuis l'opération. Il fait parti du secte Pastef, il ne parle même pas de la venue de Melanchon( tous payés par les lobby LGBTQ+)
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (09:22 AM)
      FIn observateur de la vie politique et hiomme cohérent dans ses principes. 
      J'espère que ceux qui l'acclamaient hier quand il critiquait Macky lui laisseront le droit de le faire avec le nouveau pouvoir, sans l'insulter et le calomnier. 
      On a besoin d'homnmes comme lui. 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Siley

      En Mai, 2024 (15:11 PM)
      Vous pensez vraiment que le Sénégal dans le trou depuis les indépendances va muer du jour au lendemain? C'est stupide car vous vous perdez en pointant le futile. On pourra avoir une certaine tendance dans 2 ans. État de grâce ou pas, ça passera aussi par des choix impopulaires. Les mecs croient que les choses se feront dans la douceur? Bande d'enfants même pas gâtés!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (11:23 AM)
      EXECUTIF BICEPHALE?
      En parlant de "tandem" tu dégoupilles une grenade aux pieds du couple exécutif.Et l'interprêtation de la constitution ne saurait sortir du ressenti de Africa Jom Center dont le rôle n'est pas de bâtir la Doxa en la matière.  
      Il n'y a pas de tandem aux termes de la constitution et la légitimité d'un élu au suffrage universel direct, comme M. le PR, ne peut équivaloire au poids d'une personnalité nommée comme le PM.
       Les Sénégalais n'ont élu qu'un seul PR qui nomme aux fonctions civiles et militaires. Et la 1ère fonction à la quelle il nomme c'est justement celle de Premier Ministre. Et il peut le révoquer à tout moment de son mandat. Donc d'un point pratique touchant à la nomination et à la révocation de Monsieur le PM, par le chef de l'Etat, il serait absurde de parler de tendem. 
      Le PR peut donc nommer et démettre le PM et il dispose de par son élection et aux termes de la constitution de ses prérogatives. Voiloir le mettre sur un même pied d'égalité que son subordonné hiérarchique et institutionnel, c'est créer une dyarchie qui ne peut pas être et l'évoquer c'est déja semer les germes d'un conflit. La Société civile ne saurait assurer la tutelle des isntitutions de la République. Elle en a souvent eu la tentation. Le pouvoir par son essence et sa substance ne peut l'accepter qu'au risque de sa perte. 
      Si le PM continue de faire de l'obstruction dans les domaines réservés du PR à savoir la Défense et les Affaires Etrangères ou à outrepasser ses prérogatives ou alimenter une campagne de presse par proches interposés pour siphonner les pouvoirs d'un PR élu au profit d'un membre du gouvernement, fut-ce le 1er d'entre eux, cela ne peut que déboucher sur une crise à laquelle nous n'avons rien à gagner.  
      Dans ce cas la question du redéploiement de Monsieur le PM dans une position moins conflictuelle se posera inéluctablement. 
      La légitimité de Monsieur Le PM, comme celle de toutes les personnes nommées, aux emplois civils et militaires, relève et découle uniquement de l'onction du suffrage universel du Chef de l'Etat.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Citoyen

    En Mai, 2024 (20:33 PM)
    alioune tine c'est toi qui decide de la fin de l'etat de grasse ou le peuple amon avis d'apres ce que je vois le peuple est toujours avec le regime actuel et leur laisse le temps car macky et ses souris ont dtruit le pays a tel point que il leur faut du temps
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (22:39 PM)
      Mdr "il faut du temps" togual fogou yow. Sils ne produisent  pas rapidement des resultats visbles par la population dinaniou kham ne lepp deugueule . Bayilene tappalé bi te ligueye
    {comment_ads}
    Auteur

    Mbaye Cisse

    En Mai, 2024 (20:35 PM)
    alioune tine a raison, en fait sonko semble faire de la diplomatie parelle et veut nous livrer à l aes et il s'occupe trop de sujets pour lesquels nous n 'avons aps elu Diomaye. c'est pas pour l'anti impérialisme ou pour lanti occidentalisme ou pour se plaindre tout le temps de la France, pour le néo colonialisme imaginaire, ce n 'est pas pour le panafricanisme aux forceps à la Kemi Seba et Nathalie Yam, ce n 'est pas pour etre pro putshistes et aller tenter de faire revenir des incultes dans la CEDAO, ce n 'est pas pour cela que nous avons elu

    Mais nous avons elu pour qu'ils s'occupent d'abord de nos probleme de cherté de la vie, des jeunes qui migrent en masse sans emploi, c 'est pour nous dire quel est le plan de développement industrielle, pour qu'il nous préserve notre démocratie avec une stabilité, c 'est pour qu'il ne s'occupe pas de vendetta de rédition des compte interminabels pour la chasse aux sorcières que nous les avons élus. lE RESTE à a savoir recevoir Melanchon faire la confusion sur l homosexualité, faire le tour des pays de l'aes, sortie du CFA on le verra apres. Sonko doit se montrer modeste sinon son panafricanisme solitaire et aux forceps, surtout sans l' afrique utiles et developpes les fèress anglophones et au sud du continent ou au nord du continent, serait une perte de temps. Allez a abuja a accra, a nairobi a alger a casablanca, on parle businesse developpement, c 'est les francophone les complexes coloniax tjrs dans le ressentiments et dans le panafricanisme  sans méthode mais émitionnel qui nous pompe l air avec leur panafricanisme brouillons et anti tel et anti tel. ON NE construit rien dans la negativité et l' anti, mais dans l 'attitude de pro. L' impériisme ne nous empeche pas du tout de nous developper. sONKO TRAINE encore dans sa posture populiste ou les jeunes croient que tout est acquis tout de suite, je dis et ca se fait, il ne nous dit meme pas quelle est la vision. POur le moment il semble rivaliser avec Diomaye donnant ainsi une incoherence a la tete de l' etat.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (20:48 PM)
    Patience, patience, monsieur tine , on besoin de temps pour, construire ce pays qui a été très mal géré.
    {comment_ads}
    Auteur

    Patriote Republicain

    En Mai, 2024 (20:57 PM)
    Certes on peut parler d une double légitimité mais de grâce, restons dans la légalité. Les sénégalais n ont élu qu un seul Président de la République et c est Bassirou Diomaye Faye. Évitons le tandem qui pedale a deux car cela mènera irréversiblement à la dualité au sommet de l état et bonjour la rupture Diomaye /Sonko.

    Un Président reste un Président et un PM un PM
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (21:20 PM)
    A quand la déclaration de patrimoine de nos néo-gauchisto-salafistes?Qu ils ns disent aussi comment ils ont acquis l'argent avec lequel ils ont construit leurs mansions.Sonko et Dio,deux voleurs au sommet de l'état .
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2024 (21:26 PM)
    Sonko est un bon a rien le nez en l'air  et diomaye dans son coin baisse les yeux 

    c'est pas gagné
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (21:29 PM)
    Réveillez vous les gars. Le pouvoir ne se partage pas . Ce n'est un vélo à deux pédales. Il y a les pro x et pro y. Le temps finira par vous ouvrir les yeux et déboucher vos oreilles. C'est fini ce tandem car chaque responsable a ses zones et sa ligne rouge. Ce que Diomaye négocie, son chef de parti n'aura qu'un tiers d'info car le pouvoir est jaloux 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (21:43 PM)
    La vérité est qu'il y'a une presse alimentaire habituée de recevoir des mallettes d'argent pour pourvoir payer ses salaires .A titre d'exemple Bougane du groupe D média était habitué à recevoir tous les mois 15 millions du palais de la république.Le groupe futur média corrompu qui a été à l'origine de l'assassinat de l'imam NDAO avait lui aussi beaucoup davantage notamment des conventions avec l'état du Sénégal et ne payer pas ses impôts.Youssou Ndour veut utiliser son média mille collines pour faire chanter les nouvelles autorités comme d'habitude mais c'est peine perdue.Les journalistes alimentaires sénégalais doivent doivent retourner à l'école ou bien ils vont de la manipulation pour se remplir les poches mais c'est peine perdue l'état ne cédera pas au chantage.TOK MOUY DOKH MOFI DIEKH
    Top Banner
    Auteur

    Lol

    En Mai, 2024 (21:50 PM)
    C'est la fin du système oligarchique qui tenait en otage ce pays depuis 60 ans.Ces corrompus qui ont détourné de l'argent et opposant milliardaires qui téléguident les pseudos journalistes.Pour la première fois au Sénégal et en Afrique un opposant est élu au premier tour ces 54% n'ont pas fixé un ultimatum au nouveau gouvernement.Ce sont les 35% de ndring qui ont voté pour Amadou Ba qui font de la manipulation.Mais vous les ndring vous aller payer carte de séjour ou dégager.Ce n'est pas la peine d'envahir les site internet pour dénigrer Sonko.Pastef sera là encore un siècle vous allez devoir souffrir de voir Sonko sortir le Sénégal de la pauvreté .
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (21:54 PM)
    Je voudrai dire à alioune Tine ; c'est que tout le monde doit savoir que ce qui est à la base de l'élection de ces garçons est plus fort , plus puissant et dépasse de très loin aussi bien les élus que les perdants . C'est une révolution qui sort de l'ordinaire dès révolutions habituelles . C'est un bouleversement qui change tout plus que bcp de gens ne peuvent imaginer . Aujourd'hui Diomaye et Sonko ont les moyens de soulever des montagnes de réussir des choses qu'aucun homme politique n'a eu l'opportunité de réussir . J'espère que nos jeunes dirigeants le comprennent bien et qu'ils profiteront de l'opportunité que leur offre l'histoire pour transformer l'essai . Bcp de gens ne se transposent dans la nouvelle situation et pensent que les choses vont continuer comme dans les traditions politiques depuis l'indépendance jusqu'au 24 mars dernier . Ceux qui pensent ainsi ont tout faux . Ils seront surpris par le nouvel ordre de gouvernance dans notre pays . . Même ceux qui sont dans le nouveau régime et qui ne le comprennent pas seront comme des corps étrangers expulsés sans autres formes de procès . 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (22:05 PM)
    De coutume les chef d'états sénégalais étaient élus avec l'accord de le France et la complicité de la mafia maraboutique.Pour la première fois un président est élu sans aucune lobbie derrière et à les coudées franches pour enclencher des réformes en profondeur n'en déplaise à l'oligarchie.Le chien aboie la caravane passe la diabolisation ne fait que renforcer Sonko 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (22:23 PM)
      On en a rien à foutre de vos soit-disants réformes. 
      Que le violeur populiste et Diogomaye osent s'en prendre aux intérêts du Sénégal et ils auront signé leur arrêt de mort ! 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (22:31 PM)
      Les réformes ce ne sont  pas pour les partisans du fonctionnaire milliardaire restez dans votre coin vous n'avez pas voté pour le projet rendez vous dans 100 ans 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (22:16 PM)
    Présidentielle qui a accouché d’une double légitimité.

    non dukon c est le baiseur de pute qui ne veut pas rester à sa place.....
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (22:17 PM)
    22h05..ta gueule pauvre merde, oublie nous !!

    @bebert.anti.etrons
    {comment_ads}
    Auteur

    Tourem

    En Mai, 2024 (22:42 PM)
    Ce tendem la fait honte Alioune, jusqu'à 2064, on peut leur laisser le pouvoir, ils ne réussiront pas inchaallah 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (22:58 PM)
    Alioune tine vieillit dangereusement tes paroles ne sont pas des paroles d'intellectuel tu es entrain d'attirer quelque chose aveuglément or les sénégalais ont confiance de ce tandem diomaye sonko et ceci dès le début de leur formation gouvernementale ce tandem non seulement sont des amis inséparables mais s'entendent sur les dossiers étatiques 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (23:30 PM)
    Les poula Fouta vont souffrir de voir Pastef 50 ans au pouvoir mdr 
    Top Banner
    Auteur

    Nianthio

    En Mai, 2024 (23:31 PM)
    Des conneries! Sur la trahison c bien qonko qu'il faut conseiller. A chacun son métier les vaches sont bien gardées. Sonko doit savoir qu'il ya un seul président et c M. Faye. Qu'il apprenne et reconnaisse les prérogatives d'un 1e ministre et s y limiter. Le Sénégal a une diplomatie très enviée dans le monde. Et vous qui critiquez la presse,sachez que c la corruption qui vous a amenés au pouvoir. De l'argent à été donnés à des journalistes corrompus pour embellir vos mensonges. Vous parlez de patience? Pourquoi ? Les vidéos là où sonko disait détenir les solutions.  Mensonges!!! Le PSE qui devait être jeté à la poubelle  est aujourd'hui choyée 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (23:35 PM)
    C'est un pastefien.il prefere mettre la tête dans le sable pour ne pas entendre les vérités crues des sénégalais qui ont elu ces tonneaux vides à la présidence comme si le pays est brusquement atteint d'indigence managériale. Les pastefiens sonten train de creuser la tombe de leur parti . Alioune Tine vous souffle subrepticement ce que vous devez faire vous l'insultez. Alors que le mec est un militant clandestin de pastef 
    {comment_ads}
    Auteur

    Changement

    En Mai, 2024 (00:31 AM)
    Sonko- Diomaye forever notre duo de choc.

    Les Senegalais ont ete inspirés de vous mettre à la tete du pays trop longtemps dirigé par des incapables très experimentés en discours et dans le vidage des caisses de l'Etat, la corruption et les courbettes devant leur maitre et les marabouts.

    On va en finir avec tout ça ne leur en deplaise.

    Laissez les harness transformer leurs reves en analyses politiques et critiques.Ils percent leur encre et leur salive.

    Que Dieu vous aide et guide votre action. Le Senegal et l'Afrique sont derriere vous.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (01:31 AM)
    on veut nos gueunons comme le gourou !!
    Top Banner
    Auteur

    Jambaar

    En Mai, 2024 (02:45 AM)
    Khawma tandem xawma bicéphale mais je sais que Alioune est une personnalité très dangereuse. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (06:23 AM)
    Décidément le pouvoir de Maky Sall qui a été défait le 24 mars reprends ses mauvaises habitudes après être sorti du coup ko qui lui a été infligé. Je recommande à la justice de les faire taire rapidement en le mettant en prison chaque fois qu'ils violeront la loi . Ces prédateurs , detourneurs de deniers publics se terreront  et se tairont rapidement parce qu'ils sont tellement habitués au confort que l'argent qu'ils ont détourné leur offre , que la prison deviendrait un enfer qu'il leur est impossible de supporter . Là ils parlent bcp et méchamment mais en les foutant en prison ils fermeront très rapidement leurs grandes gueules . Ils supportent pas l'inconfort de la prison tant ils sont habitués aux luxes que leur offre l'argent détourné au peuple .  Quand on a rien à faire de son peuple , quand on ne roule que pour soi meme et pour sa famille , quand on est prêt a sacrifié la majorité pour ses intérêts personnels on devient un danger à éliminer même si on doit le faire contre la démocratie . Je ne doute pas un seul instant que tous ces gens là qui montrent une fois encore leur inaptitude et irresponsabilité face a la détresse des sénégalais et tout cela au nom de la liberté et de la démocratie doivent extirper et punis sévèrement . Il y'a tellement de motifs valables et légaux de les punir que la justice n'a aucune hésitation à faire pour engager des procédures contre ces voyous qui nous ont fait si mal et qui ont failli détruire notre pays . Quant au menu fretin qui intervient dans les réseaux sociaux comme les nienthio et autres cretins mange mil , il faut les ignorer . Ce sont juste des énergumènes sans importance qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez puant et dont les paroles putrides ne portent pas plus loin que la chambre dans laquelle ils vivent 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (08:39 AM)
    Alioune tine n'est pas pro- Diomaye.

    Pour lui il est un pis- aller.

    Il aurait souhaiter un pays au pouvoir.

    Depuis, il rumine sa peine.

    Diomaye fera 5 ans et si le peuple est satisfait,il sera reconduit.

    Sinon, lui et son compère céderont la place.

    Tout simplement !

    Sonko a choisi Diomaye parce que ce dernier acceptera toutes les humiliations sans moufter.

    Ce qui n'aurait pas été le cas avec un Birame Souley par exemple.

    C'est pour cela qu'il peut se permettre d'empiéter dans le domaine réservé de Diomaye.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (09:00 AM)
    Sonko et diomaye, je les sentais très solides et fermes dans l'opposition, mais c'est tout le contraire depuis qu'ils ont commencé à exercer le pouvoir. Ils montrent une fébrilité à l'égard du pouvoir sortant sur la reddition des comptes qui peuvent les coûter cher sous peu.  Moi, je pense qu'ils sont entrain de se tromper lourdement de priorité, car la priorité pour laquelle ils ont été élus, ce n'est pas la réduction des denrées de 1ere nécessité, mais c'est de réparer les injustices causées par le gouvernement de macky sall durant ces 12 ans en terrorisant les gens, les libertés confisquées, les assassinats, les emprisonnements arbitraires, la confiscation des deniers publics, car ce n'était plus du vol, ils se gavaient avec l'argent public de façon volontaire et ostentatoire au vu et au su de tout le monde etc... voilà ce à quoi ces gens ont été élus avec plus de 54% au 1er tour. La première faute impardonnable, c'est de laisser le principal responsable de tout cela macky sall partir avec notre avion au service de la France et surement avec bcp d'argent à l'intérieur alors qu'il devrait être assigné en résidence surveillée dans le pays jusqu'à ce qu'il amène des explications claires sur les assassinats de 2021, l'achat des armes et le bradage foncier du littoral.  À cela s'ajoute la reddition des comptes qui tarde surtout avec des dossiers urgents que sonko même avait soulevés quand il était dans l'opposition comme l'affaire prodac, et les 94 milliards en plus de l'accusation du pds contre les magistrats du Conseil constitutionnel, une affaire, me semble-t-il les journalistes, l'état, la société veulent ranger aux oubliettes alors que c'est extrêmement grave. Voilà autant de choses de priorité que sonko et diomaye ont raté pour l'instant l'occasion d'en saisir ce qui a entrainé cette fin hâtive de leur état de grâce. Ils peuvent tjrs se ressaisir, car il n'est pas encore trop tard, mais qu'ils fassent vite avant que la population ne se décourage et exige justice par des marches, dans ce cas qu'ils soient assurés que c'est le début de la fin de leur mandat. D'autant plus que des chaines youtube et certains réseaux sociaux financés surement par l'ancien régime sont entrain de monter des manipulations et des mensonges pour les discréditer et s'ils ne mettent pas un terme à cela, plus la frustration et la déception de la population de ne pas voir l'injustice subie réparée, ils le payeront cher à leur dépens et c'est le début de la perte du pouvoir. En fin une autre erreur commise, c'est d'avoir nommé Ousmane digne ministre de la Justice, un homme qui tient plus à son image de magistrat orthodoxe et indépendant, alors qu'ils avaient besoin de quelqu'un d'abord pour réparer les assassinats et les vols de l'ancien régime avant de penser à des réformes pour une justice indépendante et impartiale, car malgré tout, on fait de la politique et en politique, on reçoit des coups et on en donne même si on doit tordre la justice d'autant plus que la majorité de la population veule l'arrestation et l'emprisonnement des faiseurs de troubles de l'ancien régime à commencer par macky sall parceque ce serait très facile pour lui de s'en sortir comme ça. On devrait le punir pour qu'il sache et sente dans sa chair les injustices et les douleurs et les tortures qu'il faisait subir à des gens qui n'ont de tort que d'être opposants ou même des innocents qui n'ont rien à voir avec la politique.
    Top Banner
    Auteur

    Barma Fall

    En Mai, 2024 (11:19 AM)
    Tout le peuple sénégalais vous est redevable d'une chose ultra vraie, monsieur Tine : vous avez fait éviter un carnage à notre chère République en vous donnant corps et âme pour la paix pendant la période pré éléctorale puisque face à la furie révolutionnaire des jeunes sénégalais, la barbarie d'état était prête, elle, à mitrailler . Tous les chefs de Pastef sont, selon moi, prêts à vous accueillir bras ouverts afin que vous leur prodiguiez les conseils désirés . Prenez donc votre bâton de sage et allez discrètement mais vraiment discrètement, au palais de l'avenue Roume entamer de véritables séances de critique et d'auto critique au lieu de parler à gauche et à droite pour ne rien dire sinon inciter les démons de la zizanie dans leur macabre travail de déconstruction de la consolidation de notre Démocratie justement mise en œuvre par Pastef et ses jeunes . Basta avec Rhétorique et Démagogie et soutenons par tous les moyens légaux nécessaires ces jeunes nouveaux élus !
    {comment_ads}
    Auteur

    Al

    il y a 3 semaines (15:54 PM)
    Le duo ou tandem a surtout intérêt à ne pas écouter Alioune tine. Il est dépassé et surtout pas objectif. Il n'avait aucune exigence avec Macky. Il n'elevait jamais la voix. Il était obséquieux. Ses tweets sont là pour en qttester. C'esit indubitable.

    Qu'il aille donner des conseils ailleurs
    {comment_ads}
    Auteur

    Dagga

    il y a 3 semaines (21:50 PM)
    Alioune Tine face à la réalité du pouvoir d'où son inquiétude face au tandem sonko Diomaye. N'est-ce pas lui qui coachait pour dégager  le pouvoir en place? Est il impuissant ou en rupture d'influence sur ses poulains? L'avenir nous dira ta vrai identité...
    {comment_ads}
    Auteur

    Alba

    il y a 3 semaines (01:33 AM)
    En tout cas les nouveaux ministres adorent Paris , mais ai moins qu'ils prennent Air Sénégal et non Air France pour ce trajet . 
    Top Banner
    Auteur

    il y a 3 semaines (07:44 AM)
    Sounou bonjour nekoussi 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndiaye Ousmane

    il y a 3 semaines (08:13 AM)
    Sonko n'acceptera jamais 1 second rôle ! Il est trop assoifé de pouvoir ! Au lieu d'organiser des conférences avec la bas du panier de la politique française, il ferait mieux de travailler et de répondre aux attentes des popuations qui ont faim et soif de travail, d'éducation et de santé !!!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Abou

    il y a 3 semaines (11:58 AM)
    L'équipe actuelle n'a encore rien compris ! Au lieu de s'occuper des affaires intérieures (museler et demandes comptes à l'ancien système) Diomaye passe son temps à voyager et Ousmane de palabrer a l'UCAD . Tout cela est trop tôt . Que Diomaye et Sonko comprennent que leur tâche ne sera ni facile ni facilitée par les anciens ténors et nantis de l'ancien système ! Aussi ils ont commis l'erreur de se décharger de la magistrature (c'est trop tôt ) . Attention Attention Attention la politique a ses réalités ce n'est pas une affairé d'enfants de cœur (gentil, poli, légaliste, Talibe... ) tout cela n'est que facteurs d'échecs ! 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (12:04 PM)
    Le reveil sera tres dur. 
    Top Banner
    Auteur

    Poutan

    il y a 3 semaines (20:36 PM)
    On parle d'une nouvelle gouvernance qui n'est en place que depuis... une quarantaine de jours ? Sur un mandat de 5 ans ?

    Avez-vous l'intention de foutre la paix aux sénégalais travailleurs qui peuvent enfin s'activer à la construction du pays ?

    Chaque jour un bilan est proposé par quelqu'un qui veut faire parler de lui... ou plutôt rappeler son existence ?

    Quand le sénégalais de Macky Sall a-t-il travaillé pour espérer récolter un dû ?

    Mrde à la fin !
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email