Dimanche 16 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Thierno Alassane Sall, portrait d'un rebelle

Single Post
Thierno Alassane Sall, portrait d'un rebelle

À 52 ans, l'ancien ministre de l'Énergie a pris son indépendance politique en claquant violemment la porte de l'Apr. À la tête de son mouvement, "République des valeurs", il s'érige en farouche opposant de son ex-compagnon, le Président Macky Sall.

Total
Le nom de Thierno Alassane Sall est associé à Total. Au mois de mai dernier, alors qu'il est ministre de l'Énergie, il refuse de signer le contrat d'exploration et d'exploitation de pétrole qui lie aujourd'hui le gouvernement du Sénégal et la multinationale française dont les plus hauts responsables étaient tranquillement installés dans une salle d'attente au Palais, le stylo affûté. Si la signature a bien eu lieu ce jour-là, comme programmé, les Français ont dû conclure le marché avec le Premier ministre, Mahammad Dionne, et non le patron du département de tutelle.

C'est que quelques heures plus tôt, ce dernier ne faisait plus partie du gouvernement. Officiellement, Thierno Alassane Sall a été limogé pour avoir défié l'autorité, refusé de donner suite à une directive du chef de l'État. Lui, assure avoir démissionné. Certainement- si bien sûr il a rendu le tablier- en adepte du principe, cher à l'ancien ministre français Jean-Pierre Chevènement, selon lequel "un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne". Dans les deux cas, la cause de son départ du gouvernement reste un de ces coups d'éclat dont Thierno Alassane Sall a le secret.

Juste deux repères, s'il en faut. Le premier : retour aux années Wade. Au cours d'une réunion, alors cadre à l'Asecna, il chauffe devant tout le monde, et sans ciller, le ministre des Transports, un certain Farba Senghor. La sanction tombe, il est envoyé au placard. Le deuxième : 2012, le Sénégal post-Wade. Fraîchement nommé directeur général de l'Autorité de régulation des postes et télécommunications (Artp), il rabote son salaire qui passe de 14 millions à 5 millions. Dans sa tête, confie un proche, il est inconcevable, dans un pays pauvre comme le Sénégal, qu'un agent de l'État puisse émarger à un tel niveau.

Thierno Alassane Sall serait-il fâché avec l'autorité ? L'enfant de Grand-Thiès porterait-il les germes de la rébellion que l'on dit propre aux habitants de la Cité du Rail ? Son entourage accourt pour préciser : Fâché avec l'autorité ? Non. Rebelle ? Sûrement. Celui qui, au lycée Malick Sy de Thiès, était chargé des revendications du Foyer, est dans tous les cas contre la soumission et l'injustice.

Issu d'une famille religieuse, Thierno Alassane Sall est le fils d'Amadou Tidiane Sall, défunt imam à la grande mosquée de Grand-Thiès. Pour dire toute la place qu'occupe la religion chez les Sall. Thierno, comme l'appellent ses intimes, à l'image de ses frères et sœurs, a reçu une éducation basée sur l'islam et ses valeurs. D'après certains de ses proches, son sérieux, sa rectitude et sa générosité envers ses semblables sont à chercher à ce niveau.

L'ancien ministre de l'Énergie a suivi de brillantes études pour une carrière professionnelle non moins éclatante. Cycle primaire à l'école des Hlm route de Dakar à Thiès. Lycée Malick Sy de la même ville. Bac en poche, il s'envole pour l'École nationale d'ingénieurs de Sfax, en Tunisie.

Devenu ingénieur en télécommunications et en aviation civile, Thierno Alassane Sall a passé 22 ans à l'Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna). Occupant de hautes responsabilités et prenant part à d'importantes missions internationales en tant que spécialiste de l'aviation civile. 

De la victoire de Macky à la claque d'Idy
Il est entré en politique par hasard. Et, fidèle à sa réputation, pour résister et combattre une injustice. La victime : l'actuel chef de l'État. Les bourreaux : Wade et les caciques du Pds. "Il a vu en Macky Sall quelqu'un de sérieux, rembobine Abdou Kassé, professeur des arts-plastiques et responsable de ‘République des valeurs' à Grand-Thiès. Ils ont parcouru ensemble le Sénégal pour demain, trouver du travail aux jeunes, développer le pays en sauvegardant ses richesses."

La victoire arrive en 2012. Macky Sall file au Palais et forme son premier gouvernement sans Thierno. Ce dernier est nommé directeur général de l'Artp. Après avoir divisé par presque trois son salaire, il réussit, d'après Abdou Kassé, à engranger d'importants résultats au bout de six mois. La récompense tombe. Il est nommé ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.

Responsable des cadres de l'Alliance pour la République (Apr), le voilà à une station où il pourra, certes montrer son attachement à sa ville, mais aussi asseoir le parti présidentiel à Thiès où Idrissa Seck règne en maître absolu. Il ne se fait pas prier pour multiplier les réalisations. Un proche : "À Thiès, toutes les nouvelles routes sont l'œuvre de Thierno Alassane Sall : cité Malick Sy, Sofraco, Parcelles Assainies, Grand-Thiès, l'Esplanade de la grande mosquée de Grand-Thiès, route de Diakhao, Fandène et Moussanté."

Mais puisqu'un responsable politique n'est jugé que par rapport à ses scores électoraux, Thierno Alassane Sall sera sanctionné au détour des Locales de 2014, perdues à Thiès devant Idrissa Seck. Il est viré du gouvernement. "Il a eu le mérite d'affronter et d'avoir d'excellents résultats face à Idy, nuance Abdou Kassé. Pour une première participation, alors qu'Idy était indéracinable. Tous ceux qui avaient perdu ont été sanctionnés."

Ce faux-pas ne l'empêche de poursuivre sa route avec en bandoulière, son engagement pour l'Apr et l'émergence du Sénégal. Kassé toujours : "Thierno Alassane Sall a continué le travail de massification de l'Apr, comme si de rien n'était. Il a repris son poste à l'Asecna. C'était la ruée vers sa permanence quand il a été limogé, les gens le portaient encore plus en estime. Il a continué le même travail de proximité. Les gens se sont rendus compte qu'il est incontournable à Thiès. Il a été réintégré dans le gouvernement plus tard."

Parallèlement à ses activités gouvernementales, Thierno Alassane Sall milite pour le bien-être des couches défavorisées. Mais là où beaucoup d'hommes politiques entretiennent la misère des populations, avec l'espoir d'en tirer des dividendes électoralistes, lui, dit-on, préfère des actions durables et qui permettent aux assistés de garder leur dignité en sortant de la misère par leurs propres moyens.

C'est dans cet esprit qu'il a initié les "Lékettes" (calebasses), des appuis financiers destinés aux groupements de femmes, lesquels pourront, avec ces fonds, développer des activités économiques génératrices de revenus. Apporte également des appuis aux jeunes regroupés en associations, aux conducteurs de moto Jakarta… Le tout, jure Abdou Kassé, sans s'arrêter sur la coloration politique des destinataires de ses actions.

Seneweb a appris que les travaux de réfection de certains établissements scolaires de Thiès sont à mettre à son compte : les écoles Aly Ba, Thierno Ciré, Hlm route de Dakar. Et, last but not least, la réfection du bâtiment E du lycée Malick Sy de Thiès, pour un financement de 100 millions de francs Cfa obtenu de Sonatel grâce, dit-on, à l'entremise de Thierno Alassane Sall. Un bâtiment dont la livraison, prévue ce 31 octobre, a été annulée par le ministère de l'Education nationale, "pour des raisons politiques", sourit Abdou Kassé.

Pas avare en dithyrambe, ce dernier ajoute : "Les branchements sociaux et extensions électriques à Mbour 3, Mbour 4 et autres, sont à mettre aussi à son actif. Il a fini de faire des proximités. C'est le seul ministre qui est à Thiès tous les weekends pour voir les gens. Il est fidèle en amitié. C'est pourquoi il est aimé par les Sénégalais. Ils voient en lui un leader de rupture, qui dit ce qu'il fait. Il est accessible, proche de la population. A chaque fois qu'il vient à Thiès, c'est la ruée vers son siège." 

Nouvelle page
Aujourd'hui, Thierno Alassane Sall est arrivé à un tournant de sa vie et de sa carrière politique. Il a quitté le gouvernement, pris ses distances avec Macky Sall et tourné définitivement la page de l'Apr. Et pour cause. "La gestion sobre et vertueuse" qu'on lui a vendue au moment de prendre la carte de l'Apr, est demeurée, selon lui, un slogan. La défense des intérêts du Sénégal, qui devait guider l'action du gouvernement, n'est pas, à son avis, le moteur du pouvoir en place…

Le 28 octobre dernier, il a lancé son mouvement politique dénommé "République des valeurs". Pour, dit-il, remettre les choses à l'endroit. Beaucoup de leaders de l'opposition ont fait le déplacement. Parmi eux, Idrissa Seck qui le dépeint en "leader capable de prendre les rênes du Sénégal et, avec des valeurs, le transformer en pays prospère et développé".

Les partisans de Thierno Alassane Sall espèrent que leur champion "se présentera aux élections locales et à la présidentielle" de 2019. Comme Idrissa Seck, ils voient en lui "le président qu'il faut pour faire revenir les valeurs et développer le Sénégal". Un sacré programme pour ce père de famille de 52 ans, amoureux de la lecture, cultivé. Qui n'a pas l'échine souple.


affaire_de_malade

52 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (14:37 PM)
     :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :rigolo:  :rigolo: 
  2. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (15:26 PM)
    Écoutez chers compatriotes : l'Homme providentiel n'existe pas et le Sénégal, notre beau pays, ne sera pas sorti de l'ornière du sous développement , non pas par un homme, aussi doué et intelligent soit il, mais par un programme de développement inclusif de chacune de nos regions prises individuellement et fédérant toutes leurs potentialités.

    On connaît nos faiblesses et pourquoi nous sommes sous développés: il nous manque la vision de ou mener ou le Senegal, avec quels moyens, selon quel plan.

    Mais de grâce, que l'on arrête de parler d'individus , de ces illusionnistes, ses vendeurs de rêves car de Wade à Maccky et avec quelqu'un d'autre , les déception ne seront que plus grandes car aucune vision pour le Sénégal, leur seul souci est l'accaparement du pouvoir d'abord avec beaucoup de mensonges et de démagogie et pour le reste, ils aviseront apres!

    Cessons d'écouter les sirènes et les baratineurs: nous avons déjà assez donné!
    {comment_ads}
    Auteur

    Courage

    En Novembre, 2017 (15:27 PM)
    TAS le chemin est parsemé d'embûches et d'hyènes et de charognards. Patience c'est le profil quil nous faut: un politicien PROPRE et c'est tellement RARE :taala_sylla:  :taala_sylla:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (15:42 PM)
    Puisqu'il a fait de bonnes choses pour Thiès, et rien que pour Thiès d'après l'article, alors il fera un futur bon maire de Thiès.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (15:42 PM)
    Rectifions quand même..Nommé Ministre, il a eu à exiger le remboursement de tout le manquant de son salaire à l'Artp.Et comme le dit le Post N°1, nous n'avons pas besoin d'un homme providentiel...!
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (15:46 PM)
    s'il y a eu des routes c'est pas grace à lui mais au president sall.

    Il ne represente rien, muuut mbaa mott rek
    {comment_ads}
    Auteur

    Iba

    En Novembre, 2017 (15:58 PM)
    Soutien total à Thierno..Un homme de valeur qui a tout sacrifié pour les autres et surtout son ex parti. Le Sénégal de 2017 n'aime pas les vertueux et les travailleurs. Complots, corruption, détournements de fonds, népotisme, injustice et poncepilatisme. Voilà tout ce que ce pouvoir à réussi à faire émerger depuis 5 ans. Triste et décevant.. Nous sommes là, à tes côtés et croyons en toi. DIEU te garde cher ami;

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (16:22 PM)
    oui, un patriote sans failles à l'évidence, on aimerait savoir s'il envisage les réformes recommandées par la tenue des Assises nationales. Le mal du Sénégal, c'est le système politique avec d'innombrables partis politiques qui profitent aux prédateurs économiques internationaux. Il faut mettre en place une organisation capable de générer un tel système que des patriotes (il nous semble qu'ils font légion) comme M. Sall feront fonctionner,
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (16:24 PM)


    ARRETEZ DE MAQUILLER LES CV ET LES FAITS POUR CREER DES HEROS EN PAPIER !!!!

    DITES AU MOINS LA VERITE !

    THIERNO SAIT ET NOUS SAVONS ; IL DOIT " TOUT" A MACKY SINON IL SERAIT ENCORE AVEC SA CAISSE A OUTILS A LA REPRESENTATION DE L'ASECNA !

    MAIS LA FAUTE A MACKY : COMME ABDOUL MBAYE QU'IL A SORTI DE NULLE PART , IL Y EN AURA BIEN D'AUTRES AVANT LA PRESIDENTIELLE

    SI VOTRE CHAMPION AVAIT UN TANT SOIT PEU UN PEU PLUS DE " MATURITE " IL AURAIT COMPRIS LE CARACTERE STRATEGIQUE DE LA DIVERSIFICATION DE L'OFFRE AUX PETROLIERS POUR QUE LE SENEGAL NE SE TROUVE PAS "PIEGE" ENTRE DES PARTENAIRES PRIVES PRESQUE TOUS SOUCHES AUX USA ! ET TANT QU'ON Y EST, IL FAUT MEME EN AJOUTER DES OFFRES IRANIENNES ET RUSSES !

    THIERNO SALL N'A PAS SIGNE TOTAL ET PREFERAIT UN " PRIVE" .VOUS NE SAVEZ PAS POURQUOI ... CA VA SE SAVOIR , VOUS CLAIRONNEZ TROP TOT !

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (16:29 PM)
    D'abord chapeau à Momar mbaye pour sa belle plume c'est un régal de te lire. Ensuite je souhaite bon courage à Thierno alassane SALL
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (16:36 PM)
    EN TOUT CAS UN SALL SE CONJUGUERA AU PASSE EN 2019 ET CE NE SERA PAS TAS ???
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (16:45 PM)
    https://www.youtube.com/watch?v=sxMxSX71B1I
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndell

    En Novembre, 2017 (16:53 PM)
    Pour cet Article, on a payé combien ???
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (16:54 PM)
    https://www.youtube.com/watch?v=-EwqEwC2J70&t=465s
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (17:25 PM)
    Un article sans intérêt  :thumbsdown: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (18:11 PM)
    AMADOU LAMINE Diouf New York city.

    Le pays a besoin des gens comme Thierno.

    I wish you good luck my brother Thierno. we are behind you.we know very well.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (18:11 PM)
    Thierno est un homme de valeurs.je le connais tres bien pour avoir partage avec lui la classe de cm2 et le lycee El hadji malick sy de thies

    .Good luck my brother Thierno.

    From AMADOU LAMINE Diouf New York city.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (18:34 PM)
    Bienvenue sur le meilleur site de rencontres de sexe >>> w­w­w.W­a­n­t­s­d­a­t­e.c­o­m
    {comment_ads}
    Auteur

    Trevisano

    En Novembre, 2017 (19:11 PM)
    BILAHI g jamais voté de ma vie..ni au Senegal que g kitè quand javais 35 ans,ni en italie ou je vis dep8 1999....g 53 ans,s8 Grand-pére...Wayé bilahi je voterai THIERNO 2019 boumafi bour Yalla bayyè. :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (19:26 PM)
    C'EST DU CINEMA
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (19:45 PM)
    QU'EST-CE QUE TAS POSSEDE DE PLUS QUE LES AUTRES SENEGALAIS? dites le moi. JE SUIS PRESSE DE SAVOIR.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (20:04 PM)
    C'EST CLAIR TAS N'A RIEN DE PLUS QUE LES AUTRES SENEGALAIS POINT BARRE./
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (21:02 PM)
    Conseils d'un observateur, si vous voulez réussir quelque chose évitez de vous faire cotoyer par Idrissa SECk, Abdoul MBAYE et tous ces politicards qui ont déjà roulé leur bosse et essuyer des échecs lamentables. Essayez de nouvelles têtes ou bien allez tout seul, ne vous faites pas ombrager. On veut vous utiliser, refusez le.
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegal

    En Novembre, 2017 (21:28 PM)
    Oui coalition Idrissa seck et Thierno ALSSANE, SONKO et d'autres opposants pour 2019 ine cha ALLAH. Macky doyna seuk seuk seuk ak barké .; macky xamoul meunoul, doyna way
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (22:35 PM)
    Le CV de Sall est tronqué d'erreurs. Sall nous dit qu'il a étudié en Tunisie à Sfax mais pour l'aviation civile il n'est pas un ingénieur de l'aviation civile. Il a fait une spécialisation à Niamey (Niger) mais cela n'en fait pas un ingénieur diplômé de l'aviation civile. Le diplôme d'ingénieur de l'aviation civile s'obtient après un concours sélectif et une formation minimale de 3 ans dans une grande école d'ingénieurs. Sall n'a pas passé de concours d'ingénieur de l'aviation civile, mais a suivi une formation complémentaire à Niamey. Les grandes écoles d'ingénieur en aéronautique se trouvent en France (ENAC) , au Canada, aux USA, au Royaume-Uni, mais pas en Afrique. Les technologies aéronautiques demandent un savoir-faire que les instituts de formation en Afrique ne maitrisent pas pour le moment. Dans 100 ans peut-être...

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (22:38 PM)
    Ce Sall manque de rigueur. N'est-ce-pas lui qui nous disait sans preuves que Karim Wade a volé 600 milliards CFA en 2013. Je me rappelle de sa conférence de presse un dimanche accusant Karim Wade d'avoir volé ce montant!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (23:11 PM)
    Bonjour, j ai bien lu Thierno. ce n est pas parceque je suis thiessois, ne au quartier som que,je suis De tout Coeur avec lui.je ne Le connais meme pas, bien que thiessois mais j ai aime ce que j ai lu. et, cru comprendre. I am with you Thierno , best wishes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (23:11 PM)
    Bonjour, j ai bien lu Thierno. ce n est pas parceque je suis thiessois, ne au quartier som que,je suis De tout Coeur avec lui.je ne Le connais meme pas, bien que thiessois mais j ai aime ce que j ai lu. et, cru comprendre. I am with you Thierno , best wishes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (23:56 PM)
    On n’ a pas besoin de chercher loin pour se rendre compte que le pays est devenu anarchique, sale, corruption à tous les niveaux. Il faut tout juste regarder la corniche, la baie de Hann, bref un littoral complément détruit. La violence et l’indiscipline dans les rues de Dakar ne semblent pas déranger. L’anarchie augmente dans nos milieux plublics ou dans nos villes. L’éradication des matières comme l’éducation civique ont conduit à une perte des valeurs citoyennes. Nos universitaires saccagent leurs propres campus, d’une part parcque qu’ils sont frustrés de la classe politique, mais aussi ils n’ont aucune idée des principes de respect de l’argent du contribuable ou des fonds publics. Le manque de verdure dans la ville de Dakar et l’inexistence des Services d’hygiènes et Eaux et Forêts ont conduit à la désertification de nos villes, maintenant nos rues sont décorées par des sacs en plastique. Le dernier scandale du baccalauréat, l’attribution des contrats, et la répartition des terres par la classe politique sont des facteurs vraiment déplorables. Encore pire , on est entrain de léguer des terres à des étrangers pour des prix dérisoires à des durées pas loin de l’espérance de vie au Sénégal. Le laxisme des autorités Sénégalaises et la corruption à tous les niveaux nous mènent vers des lendemains obscures. Du temps de Ablaye Wade on a vu des ministres qui voyageaient avec des passports Européens pour représenter le Sénégal aux instances internationales. Un pays où les gens s’amusent à dire « Khaliss ken douko ligueye, degnoukoye lidjente ti » Les cousinages ethniques sont maintenant replacés par des insultes dangereuse et alarmantes. À moins qu’on se ressaisisse, il faut vraiment être aveugle pour ne pas voir que le pire est encore dévant nous. La dégradation des valeurs et la perte des coutumes nous posent bcp de problèmes. On est entrain de léguer à nos enfants un Sénégal avec beaucoup de problèmes. Et pourtant, on n’a pas besoin d’être un pays riche pour faire face à nos problèmes . Le Cap-Vert, l’île Maurice, le Rwanda, le Botswana, la Namibie, le Maroc etc sont des pays qui ont fait bcp de progrès en terme de bonne gouvernance et qualité de vie. Je pense que l’heure est grave, et à moins qu’on ne reconnaisse les problèmes du Sénégal, on est pas encore prêts à les régler. Malheureusement, on commence à normaliser tous ces problems dont je viens d’évoquer. Bref, j’espère que le Sénégal réponde massivement à l’appel de TAS parceque l’heure est grave.



    On peut ne pas soutenir Thierno, mais on ne saurait en aucun cas salir ses valeurs éthiques, son courage, son intelligence, son patriotisme, et son amour pour le Sénégal. Le monsieur a fait preuve de courage et de détermination dans l’affaire totale. Dites moi combien de Sénégalais refusent de prendre 60% de leur salaire par principe de bonne gouvernance. Mes chers frères et sœurs Senegalais, mettons politique apart et prenons position pour le bien du Sénégal pour un lendemain meilleur. Mettons devant nous l’interet du pays, et pas celui d’un cousin, ou d’un frère, ou d’un voisin. On est dans l’obligation de laisser un Sénégal meilleur à nos enfants. Nous vivons un Senegal où le pauvre, le paysan, le citoyen moyen auront bcp de problème pour sortir de la pauvreté . La décadence de l’ecole publique, le fossé entre les riches el les pauvres, et la marginalisation des plus démunis nous mènent vers un tunnel très obscure. Et pourtant la classe politique continue de s’enrichir, ils se vendent les maisons de l’administration à des prix minables sachant que la valeur réelle dépasse les 500,000,000cfa. Les politiciens Sénégalais sont très souvent plus riches que leurs homologues Européens ou Américains. On ne pourrait pas être milliardaire dans n’importe quel pays développé après avoir fait 30 ans dans la fonction publique. On se dit musulman qud on fait fortune au dos du contribuable Sénégalais. On ne saurait nullement dire qu’on aime sa patrie quand on se sert des millards pendant que nos rues sont remplies de Talibes qui sont parfois torturés, victimes de viol, abusés sans que nos dirigeants soient concernés. On ne saurait dire qu’on est honnête quand on vole des millards pour distribuer des voyages à la Mecque. Regardons nous on face, il est évident qu’on ait perdu nos valeurs. Le mensonge, la tricherie, l’escroquerie sont devenues monnaie courante dans notre société.

    On a bcp de travail à faire parce que on a perdu tout ce qui faisait la fierté d’être Sénégalais—la tolérance, l’honnêteté, le respect de l’autrui et de soi-même. On ne saurait progresser ou aspirer au développement sans s’enraciner dans nos propres valeurs, dans notre culture, dans l’essence de nous même, tous en embrassant les valeurs dites universelles et après s’ouvrir au monde. Tout ce qu’on fait c’est tergiverser. Maintenant on a un président qui défend l’intérêt de Total avant l’intérêt du citoyen Lamda. L’affaire des écoles Turques en est un autre exemple. Arrêtons de rêver, le pays n’est pas dans les mains d’un leader quelqu’un prêt à mourir pour le Sénégal, quelqu’un dont la souffrance et la pauvreté de ses citoyens fait réfléchir. Pour conclure, on ne saurait nullement sortir de la pauvreté à moins qu’on ait un président qui pense à investir sur cette jeunesse Sénégalaise marginalisée qu’on appelle Talibes, délaissée par les parents, exploitée par des soi-disant marabouts, et ignorée par un président préoccupé par ses intérêts personnels et ceux de Total.

    À bon entendeur salut!

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (04:20 AM)
    UN PAYS SI PAUVRE AVEC 300 PARTIS POLITIQUES... CEST UNE HONTE... TOUT LE MONDE SE VEUT POLITICIEN.. ET NE FONT RIEN POUR LE PEUPLE..
    {comment_ads}
    Auteur

    Youdii

    En Novembre, 2017 (07:28 AM)
    Lui il est pas comme les autres parce qu'il claté la porte de l'apr pour la raison . Peut etre il mérite qu'on lui prete attention !!! Je trouve qu'il est idéaliste par rapport a sa conviction politique !!! :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (08:11 AM)
    Il nous rappelle Thomas Sankara, j'en suis convaincu qu'il peut changer positivement le senegal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (08:11 AM)
    Il nous rappelle Thomas Sankara, j'en suis convaincu qu'il peut changer positivement le senegal.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (08:11 AM)
    Il nous rappelle Thomas Sankara, j'en suis convaincu qu'il peut changer positivement le senegal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (08:11 AM)
    Il nous rappelle Thomas Sankara, j'en suis convaincu qu'il peut changer positivement le senegal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (08:11 AM)
    Il nous rappelle Thomas Sankara, j'en suis convaincu qu'il peut changer positivement le senegal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (09:20 AM)
    PAUVRE TYPE, TU N'AS PAS PU CONCRETISER LE MONOPOLE QUE TU AVAIS PROMI AUX AMERICAINS. POUR TA GOUVERNE LA LOI DU MARCHE, C'EST LA CONCURRENCE ET NON LE MONOPOLE. ET RETIEN LE TU N'ETAIS QU'UN PAUVRE MINISTRE? DONC BALLE 0 TERRE
    Auteur

    Point De Vue

    En Novembre, 2017 (10:04 AM)
    Il faut que les gens acceptent le jeu démocratique, Thierno était avec Macky dès les premières heures, ils ont cheminé ensemble et aujourd'hui il ne se retrouve plus dans ce que Macky est en train de faire, il a préféré quitter. Respectons les choix des gens.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (10:04 AM)
    Tous pareils les politiciens au sénégal, des menteurs et des voleurs . Ré écoutez les déclarations de wade ou de macky avant leur élection à la tête du pays et vous allez voir

    Cet homme là aussi reniera tous ses propos à l'exercice du pouvoir, et le peuple continuera de souffrir.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (10:18 AM)
    toujours la même rengaine, je suis parfait, j'ai un cv irréprochable plus épais et étoffé que celui de n'importe lequel d'entre vous tous, alignez vous derrière moi parce que je suis né pour être chef, bla bla bla

    Tout son projet politique ou du moins toute la communication de son projet politique porte sur sa personne. On a déjà vu avec Wade ce que cela a donné comme résultat.

    Merci, je n'achète pas, je ne vous interdis pas d'aller vendre cela à d'autres
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (10:30 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (10:34 AM)
    Naturellement c 'est la presse qui façonne les hommes politiques dans mon pays. Plusieurs des déclarations de ce journaliste sur la personne de TAS sont fausses surtout sur les sois disant qualités de l'homme.D'abord il est homme un homme imbue de sa personne, trop prétentieux déloyale, autosuffisant et arrogant qui n'a aucune considération sur les personnes qui s'opposent à lui. Dés son entrée à l'APR, il a tracé son propre agenda à travers sa permanence, à lui, ses manipulations ,a tortuosité, ses mensonges en un mot son propre monde contre la volonté du Président SALL et tous les autres leaders de l'APR surtout à Thies. Ses relations nébuleuses avec l'opposition datent de plusieurs années. IL a été même à l'origine de la défaite du parti aux locales de 2014 à travers la création de listes parallèles dans toutes les communes d'arrondissement. Si aujourd'hui il s'allie avec les ennemis du pouvoir, je ne suis vraiment pas surpris.
    {comment_ads}
    Auteur

    Pape Dieye

    En Novembre, 2017 (11:18 AM)
    Chers compatriotes!

    je vous invite une minute, un instant à mettre de côté vos appartenances Polico-ethniques au profit de votre patriotisme et impartialité.

    je comprends que chacun d`entre nous soutienne telle ou telle personne pour telle ou telle raisons pourvue qu`elles ne soient pas basées sur l`obsession matérielle ou la haine.

    On vous a fait savoir que Monsieur Thierno Alassane Sall avait fait dégringoler son salaire mensuel de 14 millions à 5 millions.

    Alors, une personne qui se retiens de prendre son propre dû le jugeant trop exorbitant par rapport à la situation économique du pays et qui a décidé de son propre chef de le réduire à son tiers javascript:AddSmiley(' :fblike: ') javascript:AddSmiley(' :fbhear: '). Pensez-vous que cette personne sera capable de voler les deniers publiques ?

    Monsieur Thierno Alassane Sall est le ministre qui a le moins utilisé les fonds politiques qui lui étaient attribués faisant même que certains militants (dont leur engagement n`a qu`une condition : L’argent javascript:AddSmiley(' :emoshoot: ') javascript:AddSmiley(' :frustre: ') ) de l`APR de Thies le taxe de ministre avare.

    Paraphrasant Monsieur Abdoul Mbaye qui disait : ``je vous ai vu refuser des choses dans le gouvernement que seul vous étant ministre de la république osiez refuser``.

    Comprenez par-là, chers compatriote, que l`affaire TOTAL qui a conduit au démission de Monsieur Thierno Alassane Sall n`est que la goutte d`eau qui a fait déverser la vase.

    Je ne dis pas qu`il est l`homme parfaite mais les actes qu’il a eu à poser jusque-là, les témoignages des personnes de sa localité de ses camarades de classe et même de ses adversaires politiques peuvent faire que nous gardions espoir quant à sa volonté de faire du SENEGAL une République des valeurs.

    SOUTENIR TAS C`est PROMOUVOIR LES VALEURS A LA PLACE DU MATERIEL. !!!

     :sunugaal:  :sunugaal:  :fblike:  :fblike:  :fbhear: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (11:55 AM)
    j'avoue qu'on ne peut pas connaitre un individu entièrement et en plus l'être humain n'est pas statique; mais pour l'avoir côtoyé dans sa jeunesse il est force d'admettre qu'il est vraiment sérieux et contrairement aux dire des journaliste thierno est depuis longtemps engagé en politiques. Je termine en disant qu'il nous faut des génies en politique mais aussi nous avons besoin d'opinion publiques très fortes et d'institutions politico- judiciaires indépendantes, sans quoi aucun saut qualitatif n'est possible.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (12:12 PM)
    On n’ a pas besoin de chercher loin pour se rendre compte que le pays est devenu anarchique, sale, corruption à tous les niveaux. Il faut tout juste regarder la corniche, la baie de Hann, bref un littoral complément détruit. La violence et l’indiscipline dans les rues de Dakar ne semblent pas déranger. L’anarchie augmente dans nos milieux plublics ou dans nos villes. L’éradication des matières comme l’éducation civique ont conduit à une perte des valeurs citoyennes. Nos universitaires saccagent leurs propres campus, d’une part parcque qu’ils sont frustrés de la classe politique, mais aussi ils n’ont aucune idée des principes de respect de l’argent du contribuable ou des fonds publics. Le manque de verdure dans la ville de Dakar et l’inexistence des Services d’hygiènes et Eaux et Forêts ont conduit à la désertification de nos villes, maintenant nos rues sont décorées par des sacs en plastique. Le dernier scandale du baccalauréat, l’attribution des contrats, et la répartition des terres par la classe politique sont des facteurs vraiment déplorables. Encore pire , on est entrain de léguer des terres à des étrangers pour des prix dérisoires à des durées pas loin de l’espérance de vie au Sénégal. Le laxisme des autorités Sénégalaises et la corruption à tous les niveaux nous mènent vers des lendemains obscures. Du temps de Ablaye Wade on a vu des ministres qui voyageaient avec des passports Européens pour représenter le Sénégal aux instances internationales. Un pays où les gens s’amusent à dire « Khaliss ken douko ligueye, degnoukoye lidjente ti » Les cousinages ethniques sont maintenant replacés par des insultes dangereuse et alarmantes. À moins qu’on se ressaisisse, il faut vraiment être aveugle pour ne pas voir que le pire est encore dévant nous. La dégradation des valeurs et la perte des coutumes nous posent bcp de problèmes. On est entrain de léguer à nos enfants un Sénégal avec beaucoup de problèmes. Et pourtant, on n’a pas besoin d’être un pays riche pour faire face à nos problèmes . Le Cap-Vert, l’île Maurice, le Rwanda, le Botswana, la Namibie, le Maroc etc sont des pays qui ont fait bcp de progrès en terme de bonne gouvernance et qualité de vie. Je pense que l’heure est grave, et à moins qu’on ne reconnaisse les problèmes du Sénégal, on est pas encore prêts à les régler. Malheureusement, on commence à normaliser tous ces problems dont je viens d’évoquer. Bref, j’espère que le Sénégal réponde massivement à l’appel de TAS parceque l’heure est grave.



    On peut ne pas soutenir Thierno, mais on ne saurait en aucun cas salir ses valeurs éthiques, son courage, son intelligence, son patriotisme, et son amour pour le Sénégal. Le monsieur a fait preuve de courage et de détermination dans l’affaire totale. Dites moi combien de Sénégalais refusent de prendre 60% de leur salaire par principe de bonne gouvernance. Mes chers frères et sœurs Senegalais, mettons politique apart et prenons position pour le bien du Sénégal pour un lendemain meilleur. Mettons devant nous l’interet du pays, et pas celui d’un cousin, ou d’un frère, ou d’un voisin. On est dans l’obligation de laisser un Sénégal meilleur à nos enfants. Nous vivons un Senegal où le pauvre, le paysan, le citoyen moyen auront bcp de problème pour sortir de la pauvreté . La décadence de l’ecole publique, le fossé entre les riches el les pauvres, et la marginalisation des plus démunis nous mènent vers un tunnel très obscure. Et pourtant la classe politique continue de s’enrichir, ils se vendent les maisons de l’administration à des prix minables sachant que la valeur réelle dépasse les 500,000,000cfa. Les politiciens Sénégalais sont très souvent plus riches que leurs homologues Européens ou Américains. On ne pourrait pas être milliardaire dans n’importe quel pays développé après avoir fait 30 ans dans la fonction publique. On se dit musulman qud on fait fortune au dos du contribuable Sénégalais. On ne saurait nullement dire qu’on aime sa patrie quand on se sert des millards pendant que nos rues sont remplies de Talibes qui sont parfois torturés, victimes de viol, abusés sans que nos dirigeants soient concernés. On ne saurait dire qu’on est honnête quand on vole des millards pour distribuer des voyages à la Mecque. Regardons nous on face, il est évident qu’on ait perdu nos valeurs. Le mensonge, la tricherie, l’escroquerie sont devenues monnaie courante dans notre société.

    On a bcp de travail à faire parce que on a perdu tout ce qui faisait la fierté d’être Sénégalais—la tolérance, l’honnêteté, le respect de l’autrui et de soi-même. On ne saurait progresser ou aspirer au développement sans s’enraciner dans nos propres valeurs, dans notre culture, dans l’essence de nous même, tous en embrassant les valeurs dites universelles et après s’ouvrir au monde. Tout ce qu’on fait c’est tergiverser. Maintenant on a un président qui défend l’intérêt de Total avant l’intérêt du citoyen Lamda. L’affaire des écoles Turques en est un autre exemple. Arrêtons de rêver, le pays n’est pas dans les mains d’un leader quelqu’un prêt à mourir pour le Sénégal, quelqu’un dont la souffrance et la pauvreté de ses citoyens fait réfléchir. Pour conclure, on ne saurait nullement sortir de la pauvreté à moins qu’on ait un président qui pense à investir sur cette jeunesse Sénégalaise marginalisée qu’on appelle Talibes, délaissée par les parents, exploitée par des soi-disant marabouts, et ignorée par un président préoccupé par ses intérêts personnels et ceux de Total.

    À bon entendeur salut!
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (13:13 PM)
    Thierno Alassane SALL 5 èmes Prisident de la République du Sénégal

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (14:19 PM)
     :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Vivant En France

    En Novembre, 2017 (15:28 PM)
    Du courage Monsieur SALL
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (15:50 PM)
    On n’ a pas besoin de chercher loin pour se rendre compte que le pays est devenu anarchique, sale, corruption à tous les niveaux. Il faut tout juste regarder la corniche, la baie de Hann, bref un littoral complément détruit. La violence et l’indiscipline dans les rues de Dakar ne semblent pas déranger. L’anarchie augmente dans nos milieux plublics ou dans nos villes. L’éradication des matières comme l’éducation civique ont conduit à une perte des valeurs citoyennes. Nos universitaires saccagent leurs propres campus, d’une part parcque qu’ils sont frustrés de la classe politique, mais aussi ils n’ont aucune idée des principes de respect de l’argent du contribuable ou des fonds publics. Le manque de verdure dans la ville de Dakar et l’inexistence des Services d’hygiènes et Eaux et Forêts ont conduit à la désertification de nos villes, maintenant nos rues sont décorées par des sacs en plastique. Le dernier scandale du baccalauréat, l’attribution des contrats, et la répartition des terres par la classe politique sont des facteurs vraiment déplorables. Encore pire , on est entrain de léguer des terres à des étrangers pour des prix dérisoires à des durées pas loin de l’espérance de vie au Sénégal. Le laxisme des autorités Sénégalaises et la corruption à tous les niveaux nous mènent vers des lendemains obscures. Du temps de Ablaye Wade on a vu des ministres qui voyageaient avec des passports Européens pour représenter le Sénégal aux instances internationales. Un pays où les gens s’amusent à dire « Khaliss ken douko ligueye, degnoukoye lidjente ti » Les cousinages ethniques sont maintenant replacés par des insultes dangereuse et alarmantes. À moins qu’on se ressaisisse, il faut vraiment être aveugle pour ne pas voir que le pire est encore dévant nous. La dégradation des valeurs et la perte des coutumes nous posent bcp de problèmes. On est entrain de léguer à nos enfants un Sénégal avec beaucoup de problèmes. Et pourtant, on n’a pas besoin d’être un pays riche pour faire face à nos problèmes . Le Cap-Vert, l’île Maurice, le Rwanda, le Botswana, la Namibie, le Maroc etc sont des pays qui ont fait bcp de progrès en terme de bonne gouvernance et qualité de vie. Je pense que l’heure est grave, et à moins qu’on ne reconnaisse les problèmes du Sénégal, on est pas encore prêts à les régler. Malheureusement, on commence à normaliser tous ces problems dont je viens d’évoquer. Bref, j’espère que le Sénégal réponde massivement à l’appel de TAS parceque l’heure est grave.



    On peut ne pas soutenir Thierno, mais on ne saurait en aucun cas salir ses valeurs éthiques, son courage, son intelligence, son patriotisme, et son amour pour le Sénégal. Le monsieur a fait preuve de courage et de détermination dans l’affaire totale. Dites moi combien de Sénégalais refusent de prendre 60% de leur salaire par principe de bonne gouvernance. Mes chers frères et sœurs Senegalais, mettons politique apart et prenons position pour le bien du Sénégal pour un lendemain meilleur. Mettons devant nous l’interet du pays, et pas celui d’un cousin, ou d’un frère, ou d’un voisin. On est dans l’obligation de laisser un Sénégal meilleur à nos enfants. Nous vivons un Senegal où le pauvre, le paysan, le citoyen moyen auront bcp de problème pour sortir de la pauvreté . La décadence de l’ecole publique, le fossé entre les riches el les pauvres, et la marginalisation des plus démunis nous mènent vers un tunnel très obscure. Et pourtant la classe politique continue de s’enrichir, ils se vendent les maisons de l’administration à des prix minables sachant que la valeur réelle dépasse les 500,000,000cfa. Les politiciens Sénégalais sont très souvent plus riches que leurs homologues Européens ou Américains. On ne pourrait pas être milliardaire dans n’importe quel pays développé après avoir fait 30 ans dans la fonction publique. On se dit musulman qud on fait fortune au dos du contribuable Sénégalais. On ne saurait nullement dire qu’on aime sa patrie quand on se sert des millards pendant que nos rues sont remplies de Talibes qui sont parfois torturés, victimes de viol, abusés sans que nos dirigeants soient concernés. On ne saurait dire qu’on est honnête quand on vole des millards pour distribuer des voyages à la Mecque. Regardons nous on face, il est évident qu’on ait perdu nos valeurs. Le mensonge, la tricherie, l’escroquerie sont devenues monnaie courante dans notre société.

    On a bcp de travail à faire parce que on a perdu tout ce qui faisait la fierté d’être Sénégalais—la tolérance, l’honnêteté, le respect de l’autrui et de soi-même. On ne saurait progresser ou aspirer au développement sans s’enraciner dans nos propres valeurs, dans notre culture, dans l’essence de nous même, tous en embrassant les valeurs dites universelles et après s’ouvrir au monde. Tout ce qu’on fait c’est tergiverser. Maintenant on a un président qui défend l’intérêt de Total avant l’intérêt du citoyen Lamda. L’affaire des écoles Turques en est un autre exemple. Arrêtons de rêver, le pays n’est pas dans les mains d’un leader quelqu’un prêt à mourir pour le Sénégal, quelqu’un dont la souffrance et la pauvreté de ses citoyens fait réfléchir. Pour conclure, on ne saurait nullement sortir de la pauvreté à moins qu’on ait un président qui pense à investir sur cette jeunesse Sénégalaise marginalisée qu’on appelle Talibes, délaissée par les parents, exploitée par des soi-disant marabouts, et ignorée par un président préoccupé par ses intérêts personnels et ceux de Total.

    À bon entendeur salut!

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (18:43 PM)
    TAS a des qualités, et des défauts comme tout être humain. La politique n'étant pas un jeu d'enfant je lui conseille de cessez de trop bavarder, d'assumer ses choix.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (20:55 PM)
    moi , une voix m'a dit qu'il aura un seul SALL qui Présidera le Sénégal jusqu’en 2024 et qu'après il faudra attendre 2074 pour voir un autre arriver à ce poste. Donc Khalifa et Thierno doivent patienter deh
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (22:58 PM)
    Petit monsieur, aigri, incompetent et de petite envergure qui mourra du venin qu'il distille !

    Aucune valeur !

    Un petit mec !

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email