Jeudi 11 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Thierno Bocoum : "Macky Sall veut créer une fraude massive"

Single Post
Thierno Bocoum : "Macky Sall veut créer une fraude massive"

Les difficultés qui ont jalonné le processus électoral et les problèmes dans la délivrance des cartes d'identité biométriques découlent d'une volonté de la majorité de frauder aux élections législatives. Telle est la conviction de Thierno Bocoum.

"Nous avons constaté, avec le processus électoral, que le président Macky Sall veut créer une fraude massive pour tout simplement remporter les élections. Ce que nous n'accepterons pas. Nous demandons à ce que les cartes des Sénégalais soient rendues aux Sénégalais. Nous voulons qu'on donne à chaque Sénégalais la possibilité de pouvoir voter. Nous voulons avoir une majorité au soir du 30 juillet prochain. Nous ferons en sorte qu'il y ait de vraies ruptures à l'Assemblée nationale", a indiqué Thierno Bocoum en marge de la caravane de Mànkoo Taxawu Senegaal qui était aux Parcelles assainies ce mercredi.

Par ailleurs, le responsable du Rewmi s'est montré très confiant au terme de leur journée de campagne : "Cette mobilisation exceptionnelle effectuée ici au Parcelles Assainies et un peu partout  montre que Mànkoo est bien présent au Sénégal. Les élections nous connaissons comment ça va finir. Ce que nous demandons, c'est qu'il y ait des élections libres et transparentes", a déclaré Thierno Bocoum.


affaire_de_malade

19 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (23:51 PM)
    tout est réuni pour une fraude massive ,jusqu'à Paris on peine à retirer ces cartes .Beaucoup d'entre nous avons jeté l'éponge . Le pouvoir est en passe de réussir son coup
    Top Banner
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (00:27 AM)
    Ça en a tout l'air
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (00:35 AM)
    LE COMPLOT DE WADE POUR DÉSTABILISER LE SÉNÉGAL (Afrique confidentielle)



    LE COMPLOT DE WADE POUR DÉSTABILISER LE SÉNÉGAL (Afrique confidentielle)







    La marche avortée de Wade le mardi 25 juillet est le dernier jalon en date du plan diabolique ourdi pour par l’ex-président pour déstabiliser l’Etat du Sénégal. Cette tentative de subversion au cœur de Dakar est un choix désespéré après l’échec retentissant de l’envoi de la mule interceptée par la police à l’aéroport de Dakar-Yoff.



    Ce coup de maître des limiers dakarois doit beaucoup à la coopération des services américains. Ce sont eux qui ont alerté leurs collègues sénégalais sur les machinations machiavéliques de Wade père au Qatar.



    En effet lorsque le Sénégal a rappelé son ambassadeur à Doha pour consultation à la suite de la crise du Golfe, le rusé Wade a tout de suite sauté sur l’occasion pour réaliser son objectif n°1 à savoir libérer son fils Karim (en exil au Qatar) en se faisant financer par Doha pour déstabiliser le Sénégal. L’objectif ultime étant de favoriser la remise en selle politique de Karim empêché par son casier judiciaire et l’éventuelle contrainte par corps qui l’attend si jamais il foulait le sol sénégalais.



    C’est ainsi que Wade s’est rendu au Qatar avec un passeport diplomatique senegalais dont le numero est : 152204039 valable jusqu’au 12 octobre 2019. Il a été accompagné par Aidara Sylla(celui là même qui avait été arrêté à l’aéroport de Dakar le 1er Janvier 2013 venant de Doha avec des chèques de Wade).



    Sur place à Doha il a dit aux qataris que : « Macky Sall était contre eux comme il l’a prouve en rappelant son ambassadeur pour consultation ». Il a oublié de faire remarquer que Dakar n’avait ni rompu ses relations diplomatiques ni verser dans la surenchère. Mais pour Wade les entorses à la vérité sont acceptables pourvu qu’elles servent ses desseins.



    Ce qu’il a donc vendu aux qataris est qu’ils devaient chercher des alliés africains pour contrebalancer l’influence des saoudiens. Et lui Wade pouvait grandement y aider si des investissements qataris étaient proposes aux états africains. Ce qu’il a passé sous silence est qu’il ne compte plus aucun ami parmi les chefs d’Etat africains qu’il n’avait cessé de snober et de traiter avec arrogance lui « l’homme le plus diplômé(ce qui est faux) et le mieux élu(ce qui est faux également) ».



    Ce qu’il ne dit pas a ses hôtes, c’est qu’il voulait profiter de cette éventuelle manne financière pour mettre sur pied une milice pour déstabiliser le Sénégal.



    Pendant ses 26 ans d’opposant(avant de conquérir le pouvoir en l’an 2000) Wade avait déjà essayé d’avoir recours à des mercenaires jusqu’à finalement être impliqué dans l’assassinat de Maître Babacar Seye, vice-président du Conseil Constitutionnel du Sénégal. Cet homme a donc démontré qu’il était capable de tout pour arriver au pouvoir. Cette fois il jette ses dernières forces dans l’ultime bataille pour y faire accéder son fils.



    Une fois son idée fausse vendue à Doha, Wade a envoyé son garde du corps Baye Moussé Bâ sur place(Passeport n°0042X04 valable jusqu’au 16 novembre 2017). Ce dernier a pris contact avec des commerçants sénégalais que l’état a bien identifies. Les enquêtes se poursuivent. Baye Moussé Bâ avait pour mission aussi de préparer le déplacement de la mule qui sera arrêtée à l’aéroport de Dakar au mois de juin 2017.



    Celui-ci de nationalité camerounaise et qatarie venant de Dubai par vol de la compagnie Emirates est cueilli à sa descente à l’aéroport Léopold Sédar Senghor avec trois valises et des documents bancaires. Ses valises portent des insignes officiels du Qatar avec inscription : propriété du Qatar ».



    Le subterfuge n’a pas marché car les services sénégalais avaient déjà été informés par les américains et possédaient le signalement exact de la mule. L’individu interpellé avait exigé de parler à Karim Wade mais n’a pas eu gain de cause. À la suite de sa garde à vue au niveau de la division des investigations criminelles(DIC) il a été inculpé et mis en détention. Son cas est très sérieux et les informations déjà recueillies sont très instructives.



    L’arrestation de la mule avait mis k.o Wade qui a vu son plan diabolique tomber à l’eau. Qu’à cela ne tienne, la campagne des législatives est une nouvelle opportunité pour semer chaos et violence au Sénégal. C’est donc dans ce but que Wade a débarqué à Dakar .Les législatives ne sont qu’un prétexte car il ne se fait aucune illusion sur l’issue du scrutin.



    Aussi les problèmes liés à la distribution des cartes ne sont qu’un alibi pour appeler à une marche dans le centre –ville de Dakar .Et, ironie du sort c’est lui-même qui avait fait prendre un arrêté ministériel le 20 juillet 2011 pour interdire toute manifestation dans ce périmètre très sensible. Mardi 25 juillet il lui a donc été appliqué sa propre loi et sa marche n’a pas eu lieu.



    Aujourd’hui Wade est dans l’impasse : son plan diabolique a été éventé et son échec électoral va sonner le glas des ambitions de son fils. Mais comme il l’a dit en conférence de presse : il « ne va pas quitter ». Il va continuer à ourdir des complots et à tenter le diable pour nuire au Sénégal.



    La démarche de Wade est irriguée par la haine obsessionnelle. Il en veut a Macky Sall d’avoir été son tombeur ; il oublie les humiliations et les tentatives d’élimination qu’il avait initiées contre Macky Sall. Aujourd’hui Wade ne devrait blâmer que lui-même. Il est l’arroseur arrosé. Le lièvre piège par ses propres turpitudes. On ne force pas le destin. On le laisse s’accomplir. Quant à la volonté de nuire, elle se heurtera à la détermination et au professionnalisme des forces de sécurité républicaines.



    Afriqueconfidentielle
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (04:07 AM)
    Thierno bocoum sa date sa poup
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (06:52 AM)
    Donald Trump: "Il n'y a pas de raccourci vers la maturité, l'Afrique doit être recolonisée

    Parlant hier au Nebraska, Trump a déclaré que les Africains sont des esclaves vivant comme des esclaves dans leur propre pays, mais ils prétendent qu'ils sont indépendants.

    Trump répondait à une question d'un journaliste sud-africain quant à savoir s'il pensait que les dirigeants africains avaient raison de demander un retrait massif de la Cour pénale internationale basée à La Haye.

    "Il est honteux pour les dirigeants africains de chercher la sortie de la CPI. À mon avis, ces dirigeants veulent avoir toute la liberté d'opprimer leurs pauvres sans que personne ne leur pose une question. Je pense qu'il n'y a pas de raccourci vers la maturité et, à mon avis, l'Afrique devrait être recolonisée parce que les Africains sont encore sous l'esclavage. Regardez comment ces dirigeants africains changent les constitutions en leur faveur afin qu'ils puissent être des présidents de la vie. Ils sont tous gourmands et ne se soucient pas de la population commune " dit Trump

    "Quand je les vois faire du bruit contre la CPI, alors qu' ils ne peuvent même pas trouver une solution amiable pour le dilemme en cours au Burundi, je pensais que ces personnes manquaient de discipline et de cœur humain. Ils ne peuvent pas donner l'exemple. La seule chose qui les intéresse est d'accumuler de la richesse sur le dos de leurs pauvres contributeurs. Avant de penser à sortir de la CPI, ils devraient d'abord restaurer la paix au Burundi et d'autres pays déchirés par la guerre plutôt que de se rassembler comme des hyènes dans le but de finir les pauvres "Ajout de Trump.

         la vérité blesse



    Transféré tel qu'il a été reçu.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (07:40 AM)
    Les fraudeurs sont de ton côté
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (08:03 AM)
    OUSMANE SONKO OU L'ESCROQUERIE POLITICO-MEDIATIQUE



    La diaspora sénégalaise respecte-t-elle notre pays et notre démocratie ? En effet, cette diaspora vit dans des pays démocratiques, où aucun candidat (aux législatives, à la présidentielle et même pour des primaires) ne peut avoir comme coordonnateur ou principal collaborateur un patron de presse (télé, radio, journal ou site internet). Dans le cas d'une telle collaboration, le patron de presse démissionne. La démission ou le congé étant aussi la règle pour le journaliste ou l'animateur. Ce fut le cas d'Audrey Pulvar, lors des primaires du PS français en 2012, alors qu'elle était la compagne d'Arnaud Montebourg.



    Ces règles de bonnes mœurs démocratiques, les émigrés les connaissent parfaitement et les apprécient en Occident. Mais, concernant notre propre pays, ils bafouent ces règles, comme si le citoyen sénégalais ne méritaient pas la meilleure démocratie. En effet, des émigrés sont sur la liste de Sonko et d'autres sont prêts à voter pour lui, alors que son coordonnateur n'est autre que Demba Makalou, le Directeur Général de Seneweb, le site d'information le plus regardé par la diaspora et les Sénégalais.



    Sonko, qui passe son temps à dénoncer et accuser, sait parfaitement que sa relation avec Mr Makalou s'appelle COLLUSION ou CONFLIT D'INTÉRÊT. Donc s'il était honnête avec nous, ses compatriotes, il ne serait pas dans ce cas. Et pire, Mr Makalou figure en très bonne position sur la liste nationale de Sonko.

    C'est comme si Mr Racine Talla, DG de la RTS, était en très bonne position sur la liste nationale de BBY. Personne ne l'aurait accepté. Donc pourquoi la diaspora l'accepte dans le cas de Sonko ? Surtout, comment Sonko, le donneur de leçon, peut bafouer à ce point les valeurs qu'il évoque sans cesse ?



    Nous ne sommes pas en temps de guerre, et donc, actuellement, notre patriotisme se mesure à notre engagement à servir civilement notre pays. Ce qui commence par le respect de nos compatriotes. Un respect qui n'est pas observé par Sonko. Ce qui est d'autant plus grave dans son cas qu'il ne cesse de dénoncer les fautes des autres et d'accuser tout le monde.



    Naturellement, Sonko et Demba Makalou n'avoueront jamais leur flagrante escroquerie, comme ils ne s'expliqueront jamais. Mais vous les émigrés, en tout cas ceux d'entre vous qui souhaitent à notre pays une démocratie irréprochable, ne voteront pas pour un tricheur (Sonko, BBY, Manko Taxawu, Manko Watu, etc.), car celui qui triche pour conquérir une position trichera pour la conserver. Donc avec Sonko, ce n'est pas le meilleur qui attend notre pays, mais la poursuite de la tricherie.



    La diaspora aime notre pays, les sénégalais aiment le Sénégal, donc qu'ils tournent le dos à tous les tricheurs, surtout les plus jeunes, parce qu'ils vont gérer le pays pendant 50 autres années. Une catastrophe !!!



     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (08:48 AM)
    Les deux thierno de thies,des exemples.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (09:04 AM)
    Thierno Bocoum, Maître Aissata Tall Sall, Héléne Tine, je vous dis bravo :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 

    vous étiez de vrais députés.....

    Si l'Assemblée pouvait se remplir de ces bonnes graines  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  :  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (09:21 AM)
    LA DIASPORA SENEGALAISE ET LES LEGISLATVES DU 30 JUILLET : LE TEMPS DE LA RESPONSABILITÉ !



    Chers compatriotes Emigrés, n’êtes-vous pas la première force économique, sociale et intellectuelle de notre pays ? Qui donc, plus que vous, serez en mesure de sortir notre pays des ténèbres dans lesquels il est plongé par la médiocrité de nos prétendues élites ? Assurément, pas les corrompus qui gravitent autour des différents pouvoirs depuis l’indépendance. Une des raisons pour lesquelles, nous avons fondé Sunu Naatangé Réew / Rassemblement pour la Dignité et la Prospérité (SNR / RDP), un parti politique dirigé par Damel Maïssa FALL, officiellement reconnu, et le premier qui soit né de la volonté d’hommes et de femmes de notre Diaspora. Historique !

    Et, chers compatriotes Emigrés, valez-vous moins que les mouvements « 5 étoiles » en Italie, « Podemos » en Espagne ou « En marche » en France ? Au regard du soutien inestimable que vous apportez à notre pays, aucun d’entre eux ne vous égale. Donc qu’attendez-vous pour investir massivement l’espace politique ? que les politiciens professionnels vous associent à l’exercice du pouvoir ? Alors vous attendrez en vain, parce que le pouvoir, quel qu’il soit, se conquiert. Cela procède d’une ambition et celle de SNR, tout aussi saine que profonde, n’est autre que la vôtre.

    Notre volonté d’exercer avec vous le pouvoir politique est d’autant plus forte que c’est grâce aux milliers de milliards que nous envoyons au Sénégal que la classe politique parvient, depuis des décennies, à se maintenir en place. En effet, nos centaines de milliards garantissent la paix et la stabilité, évitant ainsi à notre pays de sombrer dans un chaos qui emporterait pouvoirs et institutions.



    Servir les intérêts de notre Diaspora, c’est être au chevet du Peuple sénégalais tout entier. Donc nous avons décidé de participer aux législatives du 30 juillet 2017, sous notre propre bannière. Une situation inédite dans l’histoire politique de notre pays. En effet, notre Diaspora n’a jamais participé à une élection nationale en tant que force politique autonome et pour sa première expérience, elle récuse toute forme d’alliance, pour porter le discours qui est le vôtre.

    Notre ambition est porteuse de la Vraie Rupture rêvée par notre population. Une perspective qui effraye le personnel politique actuel. Ce qui a valu à SNR d’être ostracisé, diffamé et bloqué par les partis qui se partagent le pouvoir depuis les indépendances et, surtout, par l’APR du président Macky Sall. Mais la force de notre ambition étant supérieure à toute conspiration ou trahison, SNR est plus que jamais debout et davantage déterminé, pour donner à notre Diaspora une opportunité jamais eue : porter sa propre parole au cœur du débat politique.



    Constitués en force politique autonome depuis avril 2011, nous allons donc solliciter le suffrage de nos compatriotes et avons confiance quant à leur adhésion à notre ambition.



    En effet, au regard de notre contribution à l’économie nationale et à la paix sociale, ils peuvent avoir l’assurance que nous continuerons d’être à l’écoute de notre pays, pour le rendre Digne et Prospère, d’une Dignité et d’une Prospérité toujours plus grandes.



    Après avoir renouvelé notre engagement à servir notre pays, nous confirmons que la Diaspora autonome que nous sommes :

    Refuse de voter pour des politiciens qui ont trahi et ruiné notre pays.

    Refuse d’abandonner notre pays à des politiciens corrompus.

    Refuse de confier l’avenir de notre pays aux pilleurs du passé.

    Refuse de laisser de vieux prédateurs privatiser notre Etat.

    Refuse d’être éloignée de notre pays par des corrompus.

    Refuse de remplacer le pire par le moins pire.

    Refuse de choisir entre prédateurs et prévaricateurs.

    Refuse de cheminer avec une opposition corrompue.

    Refuse de participer à tout rassemblement incohérent et inconséquent.

    Refuse d’être le dindon de la farce politique sénégalaise.

    Refuse donc les députés des partis responsables du pillage de notre pays.

    La Diaspora autonome que nous sommes, convaincue que notre pays mérite le meilleur qui puisse exister, propose un personnel politique digne, pour garantir :

    L’indépendance et la sécurité nationale.

    L’engagement et le patriotisme.

    La liberté individuelle et l’intérêt général.

    Le travail et la paix sociale.

    La dignité et la prospérité.

    Pour y parvenir, il faudra l’élection de députés SNR. En effet, chers compatriotes émigrés, le comble de la crédulité serait de croire qu’un député défendra autre chose que les intérêts de son parti. Donc les quinze (15) députés qui seront élus dans la Diaspora, s’ils appartiennent à d’autres partis que SNR, ils ne seront jamais vos députés, parce que pour sauver leur mandat en 2022, ils exécuteront les dix commandements de leurs partis. A l’inverse, les députés SNR que vous élirez, s’ils souhaitent préserver leur mandat en 2022, ils défendront notre Diaspora et par conséquent les plus modestes familles sénégalaises. Donc plus ils seront nombreux à l’Assemblée nationale, mieux vos intérêts et ceux de notre pays seront pris en charge.

    Chers compatriotes émigrés, SNR est une singularité dans le landerneau politique sénégalais : il n’est pas né d’une confrontation ou d’une frustration, d’une trahison ou d’une exclusion, ce climat de tension qui marque la création des partis connus de notre pays. SNR est le fruit d’une ambition saine, à savoir le désir d’opérer la Rupture dont notre pays a tant besoin, une urgence que les partis traditionnels n’ont pas le courage d’affronter. SNR, c’est le premier parti qui propose de vous constituer en force politique autonome, capable de rivaliser et de battre les politiciens auxquels vous ne faites plus confiance. SNR, c’est le premier parti à vous offrir l’opportunité de vous présenter à des élections locales et nationales. SNR, c’est le parti qui s’est engagé à défendre vos intérêts grâce à des députés qui seront investis et élus par vous. SNR, c’est le seul parti qui soit allé à votre rencontre dans plus de 120 villes à travers le monde, pour vous écouter et faire de vos récits un rapport remis au Chef de l’Etat le 6 juin 2014 et intitulé « Il faut une alliance Etat-Diaspora pour assurer l’émergence de notre pays ». SNR, c’est le seul parti qui soit allé dans les quarante-cinq (45) départements de notre pays pour annoncer à la population que la Diaspora réalisera la Rupture tant souhaitée, l’occasion de rencontrer des hommes et des femmes qui rejettent la classe politique actuelle. SNR, c’est enfin le parti d’hommes et de femmes qui ne sont ni responsables ni complices du pillage de notre pays.

    Au regard de ce qui précède, comment un émigré pourrait-il voter pour un autre parti que SNR ? Nous avons pris nos responsabilités en fondant SNR et ne doutons pas que vous prendrez les vôtres en votant pour LA VRAIE RUPTURE, le bulletin jaune, avec les mains vertes synonymes de propreté.



    POUR UN SENEGAL DIGNE ET PROSPERE !!!

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (11:13 AM)
    voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegalvoter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal  :sunugaal:  voter manko taxawu senegal
    {comment_ads}
    Auteur

    Amy Sarr

    En Juillet, 2017 (11:55 AM)
    Au Sénégal il est impossible de frauder tant notre système électoral est sécurisé. 70% des cartes d'identité ont été distribuées. tous les moyens possibles sont déployés pour faciliter aux sénégalais l'obtention de leurs cartes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (12:18 PM)
    tous les halpoulars qui ne votent pas pour Macky sont des vaut rien de tres haut niveau.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (13:48 PM)
    sale menteur  :emoshoot:  :emoshoot: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (13:56 PM)
    he' doul waye ,je suis de bby mais ta pensèe est maladroite.senegal affaire de race ,d"ethni ,de religion khadioufi;con rek .SAMA KHALAT.....pour thierno bocoum,je t aime bien ,toi et abdourahmane diouf sama diam bi mais malheureusement sen prèsident NENA SI ON LE BAT A THIES IL VA LAISSER LA POLITIQUE, il sera battu,apres tout ce que tu crèeras avec abdourahmane j"y adhèrerai,suis pas seul et nous somme prets.YALLA NANIOU GAGNER IDY POUR MOU BAYI POLITIQUE.CAR DAFA NDIOUMBLANG.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme Fans

    En Juillet, 2017 (13:58 PM)
    ilfaut etre tres vigilent les votants ne doivent pas sortir avec des buletins des bureaux de vote car certaines coalitions achetent des cartes non mises aux urnes ensuite avis aux consulats il y a des valises pleines de passeports diplomatiques et de services que certaines coalitions distribuent aux votants et votantes donc les plus grands pourvoyeurs d emigres c est bien l etat de toutes les manieres les detateurs de ces passeports ne pourront pas entrer dans le cheguen donc que les miltants ne se laissent pas duper et avec les passeports diplomatiques et services les detateurs ne pourront rien obtenir avec tous les consulats sont avises enfin ceux qui voteront pour bby et coalitions gagnants vendent leur dignite et leur honneur car ils saven que toous ces projets qu on manipule a la veille des elections ne sont que de la manipulation de la corruoption ceux qui votent pour ces coaltions bby et gagnante ne peuvent etre consideres que comme des esclaves rien de moins il y a deuc camps celui de cheytan et celui des croyants a vous de choisir
    {comment_ads}
    Auteur

    Veridique

    En Juillet, 2017 (15:18 PM)
    ARRETEZ DE MENTIR

    TOUT LE MONDE SAIT QU IL EST IMPOSSIBLE DE FRAUDER AU SENEGAL

    SOYEZ HONNETE INTELECTUELLEMENT AU LIEU DE CHERCHER UN PRETEXTE A VOTRE FUTURE DEFAITE
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (17:59 PM)
    va chercher du boulot même tes copains ne t'ont pas admis comme candidat . :thumbsdown: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (18:36 PM)
    Tout le monde sait que Benno va gagner.inchallah
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email