Samedi 01 Octobre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Victoire de l'opposition à Kolda : Le "vote paysan" sauve les deux députés de Benno...

Single Post
Victoire de l'opposition à Kolda : Le "vote paysan" sauve les deux députés de Benno...
Une chaude alerte a été sonnée à Kolda où Benno a été sérieusement rudoyée par l’opposition. N’eût été le vote paysan, comprenez, l’engagement politique constant du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Moussa Baldé, dans le monde rural, la mouvance présidentielle aurait perdu les deux députés dans la commune. Il reste que la menace plane toujours sur le pouvoir car, en 2012, Wade et le Pds se sont écroulés après une défaite cuisante dans la commune en 2009. Décryptage.

« C’est une victoire à la  Pyrrhus ! » C’est la répartie servie par Demba Diao, membre actif de l’opposition dans la commune de Kolda, interpellé sur les Législatives dans ce département. Enseignant de profession, Diao fait allusion au roi Pyrrhus dont l’armée a trop souffert des pertes en dépit des victoires engrangées. Et à la mainmise de l’opposition sur la commune. En effet, dans presque tous les centres de vote de la commune de Kolda, l’opposition conduite par les coalitions Wallu-Yewwi a devancé la coalition présidentielle. Des chefs de file de Benno, notamment Mame Boye Diao, maire de la ville se sont inclinés dans leur propre bureau de vote mettant ainsi en exergue la lourde lame de fond qui a eu raison de Benno dans la ville.

Les caravanes monstres et les diverses actions de bienfaisance du maire et de ses alliés n’ont pas réussi à séduire et à capter l’électorat de la commune décidé à sanctionner le pouvoir. Alors qu’il y a six mois, face au maire apériste sortant, Mame Boye Diao porté par une liste parallèle s’est largement imposé. La foulée de cette écrasante victoire a été amortie net par l’inter coalition Wallu-Yewwi. Même certaines communes de l’intérieur comme Dioulacolon ont voté contre le pouvoir laissant croire, un instant, que Benno allait mordre la poussière dans l’ensemble du département. Il n’en a finalement rien été. Car le vote de la ville n’a eu aucun effet d’entraînement sur les ruraux visiblement cramponnés à l’Apr. Il fallait, en effet, compter sur les « paysans » dont Mao, semble-t-il, disait qu’ils étaient des traîtres.

Un résultat à l’arrachée que d’aucuns attribuent au ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Moussa Baldé. Plutôt porté vers un engagement politique marqué dans la campagne, Moussa Baldé dont les fonctions obligent à sillonner le monde rural en a vraisemblablement profité pour porter la parole de Benno. Et convaincre les populations de l’intérieur à faire confiance à Benno. Visites de champs, distributions de semences ou d’engrais, remise de matériels agricoles, autant d’activités largement bien vues par les paysans. Cette proximité avec la campagne s’est donc révélée concluante pour le Maer.

Président du conseil départemental de Kolda, Moussa Baldé a une large vue sur le monde rural dont il est l’administrateur politique direct. Il en reçoit les doléances, en tâte régulièrement le pouls et vole à leur secours au besoin. La posture du ministre était donc plus confortable que celle de Mame Boye ou d’Abdoulaye Bibi Baldé, tous deux responsables politiques dans la commune.  

La bouffée d’oxygène porteuse de succès venue de l’intérieur s'explique pour Moudjibou Rahmane Baldé, membre de la société civile « par le fait que dans les grandes villes, les populations sont plus informées sur les enjeux de l'élection ». Pour lui, « il faut qu'ils (responsables de Benno) changent leur fusil d'épaule pour les échéances à venir sinon la même chose risque de se répéter ».


« Au regard des moyens déployés par la mouvance présidentielle durant la campagne électorale, rien ne peut expliquer la perte d’une commune dans la région », analyse Moudjibou Rahmane Baldé. A l’en croire, l’histoire est en train de se répéter : « en 2009, le Pds d'Abdoulaye Wade avait subi le même sort en perdant les grandes communes. Et cette défaite s'était avérée lors de la présidentielle de 2012 qui a vu la victoire de Macky Sall ».

D’autres facteurs expliquent la déroute de Benno pour ce membre de la société civile qui cite pêle-mêle le troisième mandat, la cherté de la vie, la manipulation supposée de la justice, la bonne gouvernance et, entre autres, la priorisation des axes pour le développement de la santé, l’éducation, etc. »


6 Commentaires

  1. Auteur

    Babacar Sadikh

    En Août, 2022 (11:21 AM)
    C'est ce qu'on appelle le syndrome des grandes villes car Benno a perdu toutes les communes des capitales régionales exceptées Fatick et le Fouta. Le cercle religieux a tourné le dos au Pr, un signal très fort en vue des joutes de 2024
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2022 (13:21 PM)
      Babakar Sidikh , je n'arrrive à comprendre pourquoi certains sénégalais comme vous continuent à croire que les " paysans" sont des citoyens de seconde zone et que seuls les "citadins " comprennent l'enjeu d'un vote ?  Et puis etre battu dans son propre bureau de vote n'a rien de "honteux" et n'augure pas de l'issue d'un vote à moinsque tous les inscrits de ce bureau soient la "proprieté" du dirigeant politique en question, ce dont je doute ! Monsieur Sidikh ceux que vous appelez  " les ruraux" ou les "paysans" avec condescence et meme mepris sont des citoyens parfois beaucoup honnetes que les " citadins" et plus reconnaissants en plus. Pour eux , le discours remplis de promesses mirobolants et de mensonges grossiers ne compte pas , seuls comptent à leurs yeux les faits . Et les faits sont tetus . Pour ces populations démunies , abandonnées et meme méprisées , la considération de Macky pour eux comptent plus que les histoires de cohabitation, de troisème mandat et patati patata . Ces gens veulent des aménagements agricoles, des pistes rurales , de l'eau potable, de l'électricité , des écoles , des centres de santé , des semences, de l'engrais, des intrants vétérinaires, des aliments pour bétail et surtout de la considération qui fait d'eux des citoyens à part entière .Et quand on justifie la victoire de BBY par le " vote paysan" il faut dire que cette coalition a des beaux jours devant elle car elle s'appuie sur des gens honnetes, loyaux et reconnaissants .
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Employé Poste

    En Août, 2022 (11:25 AM)
    Ce que le régime a fait pour Kolda depuis l'indépendance il l'a pas eu !!!  Ce qu'on retient principalement c'est que BBY a gagné la région de Kolda avec tous ces siéges de député
    {comment_ads}
    • Auteur

      Bana

      En Août, 2022 (15:06 PM)
      Toi employé poste va dire à ton mentor de quitter la poste où il a tout détruit avant de venir parler ici.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (11:58 AM)
    Il faut dire le VOL PAYSAN 
    {comment_ads}
    Auteur

    Aut

    En Août, 2022 (12:28 PM)
    Prochaine mission pour finir l'abattage:

    - Revoir le fichier électoral pour régler le problème du Fouta

    - Contrôler les zones à forte concentration peul

    - Contrôler le vote en zone rurale

    le problème n'est pas parceque ces gens ne veulent pas le changement, mais ils n'ont pas les moyens et la connaissance requise pour éviter le vol.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Tamega

    En Août, 2022 (12:35 PM)
    arrêtez d insulte les paysans. le vote c est le vote 
    Top Banner
    Auteur

    Sendebu

    En Août, 2022 (13:30 PM)
    Si vous pensez que c'est dù à Moussa Baldé, vous vous trompez lourdement! C'est une tradition que le monde rural a toujours respecté avec le parti au pouvoir car, sans leader politique dans ces zones, le pouvoir a toujours la main mise sur des votes innocents sans trop se poser de questions. Le monde paysan refuse de "grandir" et d'ouvrir les yeux pour mieux comprendre ce qui se passe. Les paysans ne connaissent personne que le pouvoir c'est une vieille tradition qu'il faut d'ailleurs combattre. L'opposition devrait faire des sacrifices pour s'incruster dans la campagne et essayer d'ouvrir les yeux de ces électeurs qui commencent d'ailleurs à bouger un peu mais timidement quand même!
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email