Vendredi 01 Juillet, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Video - Pathé Mbodji-Journaliste, Sociologue : «  La société sénégalaise va très mal »

Single Post
Video - Pathé Mbodji-Journaliste, Sociologue : «  La société sénégalaise va très mal »

Observateur averti du paysage politique sénégalais depuis plusieurs décennies, en sa qualité de journaliste doublé d'un sociologue, Pathé Mbodji fournit dans cette émission des éléments qui peuvent permettre de comprendre beaucoup de faits d'actualités très commentés. 

A commencer par l'état de la société sénégalaise marquée par divers phénomènes et débats. “La société sénégalaise va très mal car elle vit une transition qui a vu la fin des mythes, des grands hommes, des révolutionnaires comme Senghor, comme Abdoulaye Wade”, dit-il dans “Ganou Seneweb”. La principale conséquence est un “problème de choix, notamment de ses hommes” avec des “présidents élus depuis 2000 au 1/4 de tour” et un choix “par exclusion avec un tout sauf” pour changer Diouf, puis Wade. Pour lui, “la société ne fait pas confiance totalement à celui qu'elle choisit”.

La raison de tout cela, selon le journaliste, est une véritable maturité des Sénégalais. Pour preuve, “tous ceux qui pensaient pouvoir manipuler les populations, en rusant, se sont retrouvés bons derniers” comme Idrissa Seck, Tanor, Moustapha Niasse.

Pathé Mbodji a condamné a également condamné la sortie de Wade contre Macky Sall, quoiqu'il affirme que “nous sommes tous esclavagistes” en traitant d'une certaine manière les bonnes, neveux ou nièces en provenance du village. “Nous sommes tous des animaux, quand on gratte un peu on retrouve la véritable nature”, dit encore l'ancien journaliste des groupes de presse Com 7 et Presse des Almadies (Prédal), pour expliquer l'indignation suscitée par les déclarations de Wade.




affaire_de_malade

14 Commentaires

  1. Auteur

    Freudy

    En Mars, 2015 (08:42 AM)
    ce pays est foutu car il est pourri
    Top Banner
  2. Auteur

    Peuls,

    En Mars, 2015 (08:47 AM)
    Les économistes, sociologues, psychologues, ethnologues, anthropologues, historiens, juristes, linguistes compétents-capables-expérimentés-francs-honnêtes-sincères-courageux-rigoureux-vigoureux-libres-incorruptibles-neutres connaissent l'origine des malheurs-horreurs-terreurs-déshonneurs-misères-drames-HONTES qui ravagent-souillent-déchirent-asphyxient-minent-abîment le Sénégal, l'exposent à sa première sanguinaire guerre civile généralisée. Depuis le 01.01.1963, quels sont les us-coutume-culture-éducation-langue-modes-manières-façons qui ont pris possession des parties vitales de la société, l'Etat, ses Institutions? La Constitution, les Institutions, les lois-règles-règlements sont-ils observés-respectés-appliquées partout? Où a-t-on vu des "religieux" qui prennent en otage l'Etat, la République qu'ils ne connaissent-ne reconnaissent pas, qu'ils méprisent, mais en usent-abusent à leur guise pour des abjects desseins? Que ces religieux puissent avoir des complices au sein de cet Etat.... Le Sénégal est dans les merdes à cause des ignobles culture-nature-éducation-langue-us-coutume-modes-manières-façons de certains-es-certainisés-es-archi-faux religieux du funeste axe de tous les maux-affluents. Cessez de dribler, d'escamoter, d'esquiver, de camoufler, de charcuter, de déguiser! APPRENEZ À DIRE CHAT-CHAT! Le CERTAINISME est la cause de toutes les HONTES! DE-CERTAINISONS! INTEGRALEMENT! TOUT LE SENEGAL ETERNELLEMENT ARCHI-PLURIEL EN TOUS! PEULS.
    {comment_ads}
    Auteur

    Peuls,

    En Mars, 2015 (09:14 AM)
    NOUS sommes au 21ème siècle! Dans ce siècle, il est question de démocratie, de laïcité, de socialité, de justice, d'éthique, d'équité, gages d'un développement économique-social-culturel-spirituel apte à sauver les peuples des ignorances-incultures-sauvageries-intégrismes-fanatismes-violences-crimes, à hisser les pays dans le cercle restreint des pays civilisés. Dans ces pays civilisés les démocratie-laïcité-socialité-justice-éthique-équité-civisme-civilité sont dans les natures de toutes les choses. Dès lors, les ignorances-incultures-sauvageries-mensonges-combines-complots-pactes diaboliques-trucages-déguisements-camouflages-charcutages-greffages-ajouts-rajouts-surajouts-escamotages-esquives-falsifications-haines-racismes-corruptions-prédations-trafics-mafias-magouilles-vols-viols-violences-crimes sont sévérement combattus. Le Sénégal ne s'en sortira jamais tant que la majorité plus qu'écrasante de ce pays ne décident pas enfin de prendre tous les taureaux par leurs cornes pour les massacrer. Pour cela elle doit mettre fin à sa naiveté qui fait qu'elle persiste à croire que certains-es-certainisés-es-traitres-archi-faux religieux du funeste axe de tous les maux-affluents sauront raison garder, changeront, s'adapteront aux réalités réelles du pays, s'ouvriront résolument au monde civilisé. Qulle naïveté naïve! Quelle illusion illusoire! DE-CERTAINISONS LE SENEGAL! PAS D'ALTERNATIVE! PEULS.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mansa Moussa

    En Mars, 2015 (09:42 AM)
    c'est un truisme ou vérité évidente mr le sociologue.
    {comment_ads}
    Auteur

    Psychologue

    En Mars, 2015 (10:04 AM)
    Le problème du foot sénégalais depuis 2006 c'est Mbaye Diouf Dia, un comploteur de premier acabit. Dafay mate di euf.

    Souvenez vous de ce mouvement de frondeurs, réunis dans un cadre appelé CCPC (Cadre de concertation des présidents de clubs) dans lequel, il y avait l’actuel président de la Fédération, Mbaye Diouf Dia qui venait de quitter la douane pour Touré Kunda, pour des divergences avec le Président de l’époque, Mbaye Ndoye. Le CCPC avait scindé le championnat national en deux créant le plus grand malaise du foot senegalais. Aucune sanction pour les frondeurs sinon des promotions parce que curieusement, apres l'installation d'un comité de normalisation dirigé par Diagna Ndiaye des élection ont eu lieu et lors de cette élection, le cadre de concertation s’est retrouvé en force dans cette équipe fédérale. Il s’agit, entre autres, d’Augustin Senghor, Amadou Kane, vice-président, Louis Lamotte, vice-président, Mbaye Diouf Dia, vice-président, pour ne citer que ceux-là. Une configuration qui avait été dénoncée, à l’époque, par les partisans de Mbaye Ndoye qui se voyaient trahis par le mouvement associatif qui entoure le football, et avait compris que l’objectif de ce Ccpc était d’avoir des places au sein de la fédération. Vient ensuite le candidat malheureux. Malick Gackou qui n’a pas fini de digérer cette défaite se retrouve patron de son adversaire d’hier, pour avoir été nommé à la tête du ministère des Sports. Mbaye Diouf Dia ne joue jamais les premiers rôle C'est un sniper qui tire les ficelles et s'arrange toujours pour avoir des positions intermédiaires. Là il a en charge la petite catégorie. Il nomme un pantin comme entraineur et lui impose ses gosse. De Mbour Petite Côte dont il est le Président, de Dakar sacré et Diambar dont il est actionnaire. Pensez vous que les Mbaye Ndoye, Malick Gakou, Souris, El hadji (Mbaye Diouf Dia avait juré que tant qu'il sera là s'en est fini de El hadji Diouf en equipe nationale) le laisseront travailler??? Et pour boucler la boucle des soi disant journaleux de mes deux à sa solde qui squatte chez lui il fait passer ce qu'il veut. Pauvre Senegal
    Top Banner
    Auteur

    Kanom

    En Mars, 2015 (11:39 AM)
    c'est évident on le sait il fo proposé des remèdes on ne sanctionne pas au sénégal trop de masla je m'en foutisse seul qques priéres de bons hommes de dieu nous préserve du ko.

    {comment_ads}
    Auteur

    Toto

    En Mars, 2015 (12:47 PM)
    toi aussi tu va mal avec tes sale bigotes
    {comment_ads}
    Auteur

    Gore

    En Mars, 2015 (14:07 PM)
    Tout simplement parce que c'est une société hypocrite.

    Une société où il ya deux poids deux mesures où on tape sur les uns et on n'ose punir ou rappeler les autres à l'ordre de peur que leurs disciplines ne votent pas pour eux!

    Autant de frustrations dans un pays risquent d'amener notre pays à la dérive!

    Comment on peut laisser un citoyen perturber tout un quartier les nuits de surcroît sont disant qu'il organise des thiant sans être inquiété par les forces de l'ordre; et quand un autre citoyen organise une manifestation quelconque il lui faut une autorisation.

    il faut que cela cesse.

    c'est la braise qui couve sous le feu et cela peut amener un incendie!

    Il faut que nos autorités prennent leur responsabilité !

    Pourtant Macky avait bien commencé en interdisant à Bethio ses thiant à mermoz; maintenant c'est transféré à Thies au quartier grand standing!
    {comment_ads}
    Auteur

    Leul

    En Mars, 2015 (14:12 PM)
    Tu as parfaitement raison, on ne dort plus et puis c'est les nuit et ça va jusqu'à 3 ou 4 h du matin, hier tous mes frères sont arrivés en retard au bureau et à l'école!

    Akh la!
    Top Banner
    Auteur

    Guiss Guiss

    En Mars, 2015 (14:19 PM)
    Les maux du Sénégal et de l’Afrique en général trouvent leur cause dans une attitude d’égal distance de l’homme africain et d’un système de dépendance économique et idéologique raffermi par les institutions internationales tels que l’ONU, la Banque mondiale ou le FMI et les dangers d’une mondialisation exponentielle qui mène à une domination issue du modèle anglo-saxon, à des systèmes de communication axés essentiellement sur les technologies de l’Internet, à une civilisation de plus en plus sevré de ses structures culturelles et spirituelles.

    Les références des grandes puissances économiques culturellement dominantes dégomment les identités caractéristiques des peuples surplombés.

    Nous sommes effectivement dans un summum de crise identitaire face à un environnement transmuant, pressé, excité, inquiet, avide et incertain.

    Notre société de consommation valorise les rationnelles financières et de courts termes, annihilant ainsi insensiblement tous nos référents moraux et les qualités humanistes.

    Pour se libérer de cette misère pas seulement économique mais également culturelle, la grande épreuve sera d’éveiller chez nous un esprit d’opposition, de lucidité, d’une prise de conscience collective de l’absurdité du monde tel que construit et imposé aujourd’hui par certains.

    {comment_ads}
    Auteur

    Atypico

    En Mars, 2015 (14:24 PM)
    Les grenouilles de la fable de LA Fontaine demandaient un roi ! Les sénégalais aussi ! Quel est le programme de IDY, et des autres, quels sont leurs priorités dans quel programme, quel sont les priorité dans chaque secteur prioritaire, avec qui comptent - t - ils gouverner , avec combien de ministres, combien de conseillers, quelle réforme institutionnelles comptent - t - ils faire, comment comptent - t - ils gouverner sans manger dans la main des marabouts et reculer devant chacune des exigences des petits fils maffieux d'anciens marabouts honorables, quelle politique internationale, quelle attitude vis à vis des intégristes, des Islamistes radicaux etc... Les électeurs sénégalais s'en foutent : Idy et ses concurrent Khalifa, Karim sont magiques ou Idy et ses concurrents sont satanique voilà à quoi se résume leur positionnement ...Et bien tant pis pour nous tous ! Un roi on veut un roi pour l'aier et le haïr ...
    {comment_ads}
    Auteur

    Vérité Absolue

    En Mars, 2015 (16:16 PM)
    Le senegal a déjà eu une société saine, pauvre mais saine. Les vraies valeurs de respect, de justice selon le mérite et le travail accompli ont déjà existé. Des fiers entrepreneurs comme NDiouga Kebe ou Djily MBaye étaient juste millionnaires malgré leur dur labeur et leur sang froid. Le poste de ministre était respecté et témoignait une compétence inéluctable chez la personne qui la remplissait. Puis vint Abdoulaye Wade!! Des braconniers de pire acabit sans mérite se sont retrouvés milliardaires. Des nullards à la farba se sont retrouvés ministre. Ce pays a goutté aux délices du principe du moindre effort. Tout le monde veut être riche mais personne ne veut travailler..voici le vrai mot de cette société de fénéants!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Gaz

    En Mars, 2015 (19:06 PM)
    C'est depuis que Wade a laisse tous les Mourides venir sur Dakar jusqu'au palais meme plus de classe.
    Top Banner
    Auteur

    Zoumbi

    En Mars, 2015 (19:38 PM)
    hôpital Abass ndao madame le ministre de santé,nous savons qu'un audit interministériel sur la gestion de youssou ndiaye est terminé et se trouve actuellement dans votre bureau pour une transmission aux hautes autorités de ce pays. Vous ne pouvez pas protéger des voleurs, des criminels comme youssou ndiaye, amath thiam, seydou diop ect... Il doivent répondre de leurs actes. Si les dossiers ne sont pas transmis tous les sénégalais seront informé.Il faut en plus relever ce directeur à ce nouveau hôpital Dalal Diam. Les structures ont besoin de jeune compétent. Madame le ministre nous vous encourageons pour le travail effectué à la Santé. bonne continuation.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email