Lundi 18 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Ville de Dakar : «On est en train de chercher des terrains en centre-ville pour recaser les marchands ambulants»

Single Post
Ville de Dakar : «On est en train de chercher des terrains en centre-ville pour recaser les marchands ambulants»

« On a des soucis pour continuer le pavage en centre-ville ». Raison pour laquelle « on leur a clairement expliqué que durant le pavage, ils seraient recasés provisoirement », a indiqué Pape Ibrahima Ndaw, chef du service des halles et marchés à la Ville de Dakar, qui s’exprimait au sujet de la polémique sur le recasement des marchands ambulants de Sandaga. Des vendeurs à qui la mairie nie avoir posé un ultimatum. « On est en train de chercher des terrains en centre-ville pour les y recaser, en attendant que les travaux de Félix Eboué s’achèvent », a révélé Pape Ibrahim Ndaw. « Pour les cantines, ajoute-t-il, ils s’étaient accordés sur le prix proposé par le promoteur, qu’ils ont eux-mêmes choisi. Ils devaient verser 25% et payer le reste sous forme d’échéances au bout de 24 mois ».



24 Commentaires

  1. Auteur

    Terrain Agricole

    En Janvier, 2013 (11:22 AM)
    excusez moi si je fais hors sujet ,je suis a la recherche dun terrain agricole ds la region de thies ,pour en faire un verger ,soit 1h mon budget c 1million .merci davance pour ceux qui sauront maider ou me donner des infos
    • Auteur

      Lom

      En Janvier, 2013 (12:01 PM)
      dakar ne reflété que la dure réalité du vécu quotidien des sénégalais. laisser ses marchands ambulants se battre honnêtement pour survivre.

      on est entrain de chercher, cela signifie quoi même,.....?
      foutaise!!!!
    • Auteur

      Xeme

      En Janvier, 2013 (12:55 PM)
      une voie toute tracée pour le renflouement du groupe sud par le rachat du terrain de 1 milliard que diouf leur avait offert. mais, il faut savoir que le groupe sud avait obtenu ce terrain parce qu'il avait été déclaré d'utilité publique et on le leur a offert pour y ériger leur siège. il ne peut y avoir autre chose que le siège. la loi ne le permet pas. une personne physique ou morale ne peut obtenir de l'état un terrain pour y construire un hôpital, pour ensuite, le morceler et le vendre en parcelles à usage d'habitation.
  2. Auteur

    Ibou

    En Janvier, 2013 (11:22 AM)
    d'autres viendrons <> pour remplacer les autres ambulants. lool
    Auteur

    Assainissement

    En Janvier, 2013 (11:25 AM)
    pendant que la mairie fait le grand ménage, il serait bien aussi de supprimer les mendiants, talibés ( pauvres gosses, tributaires de marabouts véreux et honte du Sénégal ! ) ainsi que le parcage sauvage des voitures sur les trottoirs. Tout un programme de salubrité publique monsieur le Maire !!!!
    Auteur

    Alphaone

    En Janvier, 2013 (11:29 AM)
    Une piste de recherche: Les terrains offerts indument, aux anciens dignitaires de toutes sortes.
    Auteur

    Allezoust

    En Janvier, 2013 (11:34 AM)
    vous n'êtes pas obligés de les recaser, dégagez les tous.
    Auteur

    Seck

    En Janvier, 2013 (11:38 AM)
    Il est con ce khalifa sall :down: 
    Auteur

    Répétition

    En Janvier, 2013 (11:50 AM)
    Bonjour M. Le Maire,

    Certes vous avez le soucis de réglementer les choses et de donner une belle image de notre Capitale. Mais vous ignorez complètement que ce n'est pas un problème de recasement donc de places car combien de centres commerciaux ont été construits durant les 10 dernières années dans la Capitale. l'exemple des 4 C est là qui n'est même rempli. C'est une habitude bien encrée dans la culture commerçante et commerciale du Sénégal. C'est beaucoup plus une stratégie commerciale des grossistes qui envoient leurs "collaborateurs" sur le terrain qu'autre chose.

    Toutes mes excuses si quelqu'un se sentirait blessé
    Auteur

    Hujl

    En Janvier, 2013 (12:02 PM)
    Khalifa Sall j'aime
    Auteur

    Dom Rewimi

    En Janvier, 2013 (12:09 PM)
    De grace est-ce que marchand ambulant c' est un métier ou une fonction ? Regardons l'état de dakar et le sénégal ne se limite pas à dakar de grace que nos gouvernants état prennent l'état de dakar au sérieux c'est une ville au bord de l'explosion construisons une nouvelle capital pas moins de 350 kms de dakar qui permettra de résoudre le probléme des inondés .Il faut une vraie politique de décentralisation économique inciter fiscalement les sociétés et entreprises a aller s'installer dans les régions comme Matam ,tamba, guinguénéo etc ..nos gouvernement africains font jamais une politique à long terme.ils gouvernent à vue du jour au jour.Dommage DANS LES ANNEES 60 -70 DAKAR ETAIT LA PLUS BELLE VILLE D'AFRIQUE SINON DU MONDE MAINTENANT C'EST LE CIMETIERE DE LA MISERE A CAUSE DE L'EXODE RURAL.
    • Auteur

      Alphaone

      En Janvier, 2013 (13:52 PM)
      "dans les annÉes 60 -70 dakar Était la plus belle ville d'afrique",
      je suis bien d'accord sur ce point, moi je dirait 60/65
      à l'époque ou le fleuve était encore navigable toute l'année.
      puis ça se dégrade, tous les ans un peu plus, dommage.
    Auteur

    @tweoplerepublic

    En Janvier, 2013 (12:17 PM)
    Si tu n'avais pas trouvé de terrains alors il ne fallait pas donner un ultimatum aux ambulants pour fin 2012.

    c'est n'est du management mon pote.
    Auteur

    Kholal

    En Janvier, 2013 (12:31 PM)
    Voila un pays ou on érige l'indiscipline en droit. Des sénégalais se lèvent un jour, occupent les trottoirs de la ville sans aucune légalité, quand l'état veut restaurer son autorité, ils réclament des droits. C'est quand même fou, je dénie pas à ces marchands ambulants le droit de vouloir subvenir aux besoins de leurs familles c'est même noble, mais est ce qu 'ils savent qu'ils empiètent sur la liberté d'autres sénégalais? Un pays non organise ou chacun fait ce qu'il veut ne pas avancer. Probablement des personnes sont mortes parce qu'elles marchaient sur la chaussée à défaut de pouvoir utiliser les trottoirs qui leur sont alloués. Il ne faut pas se voiler la face , si chaque citoyen faisait de son pays sa propre maison on impulserait le développement . Personne ne souhaite le désordre chez soi. Alors l'instaurer sur le bien commun?. Quand je vois des jeunes à la force de l'âge qui auraient servir leur pays soit dans l'agriculture ou autre, trainer dans la rue du matin au soir en levant l'index aux automobilistes pour leur demander s'ils veulent se garer, je me dis que voilà des forces qui se perdent. Ce n'est pas un métier. Organisons les en gie ou autres avec des moyens adéquats pour cultiver la terre c'est ainsi que nous arriverons peut être un jour à l'autosuffisance alimentaire, base de tout développement durable.
    Auteur

    Mouham

    En Janvier, 2013 (12:33 PM)
    lese marchands ambulants amouno droit de ocuipè les routs danou wara deme kou am nga giande kou amoul ngasiti lene gnoum danoo beugue lo yombo lol il a trop de moral au senegal 1990 avant may deme europe je vais le ambulants mais damadan weur ci mbedayi mais li meuste am senegal leppou abdoulaye wade rekka la mou yakha rèwmi le senegal yatouna lageeybi barina mais ne vonts pas le travealle. mrci
    Auteur

    Cest Vrai

    En Janvier, 2013 (12:57 PM)
    c'est vrai KALIFA SALL a un look de kaw kaw .Nez, lèvre supérieure relevée ; tous les attributs d'un adjor adjor.
    Auteur

    Con

    En Janvier, 2013 (13:41 PM)
    Mais c'est stupide...tous les pays qui veulent se developer n'ont pas des marchands ambulants qui trainent en longueur de journée dans les rues avec des marchandises de dernière qualité. Un pays qui se dit émergeant, les gens étudient, les gens sont diplômes, eduques et entreprenants...PAS DES MARCHANDS AMBULANTS, Ca destabilise l'économie et le GDP d'un pays. Marchands ambulants: qui ne paient pas de taxes, qui ne contribuent en aucun cas dans l'économie...en général, ils sont des middle men, les marchandises ne les appartiennent pas mais distribuées par une troisième personne. Quelqu'un va en chine, remmène la marchandise, le vend a une deuxième personne qui elle , liquide la marchandise sur place..REFLECHISSEZ !!! CE PAYS NE VA JAMAIS SE DEVELOPER. Comment pouvons nous nous developer si les hommes d'affaires qui tiennent des boutiques a SANDAGA, PAYANT DES IMPOTS EXHORBITANTS A L'ETAT par rapport a ces BADOTS QUI SONT DES SANS ABRIsS, LIQUIDENT DES MARCHANDISES SUR DES TROTTOIRS ETC...et en plus emmerdent les gens...LE REVEIL SERA BRUTAL
    Auteur

    @ A

    En Janvier, 2013 (13:43 PM)
    ré ba tass @ A Ndo khalifa sall mome dafa civilisé woul dara ,il fallait le voir comment il regardait les feux d'artifices un vrai kaw kaw dit à ta femme de te trouver des baumes pour lévre seche :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D 
    Auteur

    Mbassou

    En Janvier, 2013 (14:03 PM)
    Je me demande de qui ou de quoi le maire de DAKAR et les autorités de l état ont peur pour

    agir face à ces citoyens comme tous qui, me semble t- il , n ont que des droits.
    Auteur

    Nero

    En Janvier, 2013 (14:36 PM)
    Nous te faisons confience M. Le Maire, nous te doutons pas de ta sincerité et de ta perspicacité. Ils degageront et ils le savent'def dé niak def dé, def té dé mo ko gueune'
    Auteur

    Bounkhatab

    En Janvier, 2013 (14:51 PM)
    LE PROBLEME DES MARCHANDS AMBULANTS NE SERONT RÉGLÉS QUE LORSQUE LES TECHNICIENS DU MINISTERE DU COMMERCE ET DES MAIRIES SE RENDRONT EN FRANCE POUR VOIR COMMENT CES GENS SONT ORGANISES. C'EST UN EFFORT QUE NE FOURNIRONT PAS NOS DIRIGEANTS PARCEQUE CELA DEMANDE UNE RIGUEUR QUI LEUR MANQUE. ILS PREFERENT RESTER DANS LEURS BUREAUX ET MONTER DES DEALS AVEC LES COMMERCANTS. CE PAYS NE CHANGERA JAMAIS TANT QU'IL EST DIRIGE PAR DES POLITICIENS BEAUX PARLEURS.
    Auteur

    Macbookpro

    En Janvier, 2013 (15:26 PM)
    Il ne faut pas négocier avec cette bande de sauvages qui n'ont aucune notion du cadre de vie. Ils en ont absolument rien à foutre ! Il faut les dégager puisqu'ils ont occupé illégalement les artères de la ville. Recasement ? laissez moi rire ! Comme s'ils avaient construits ou acquis des biens immobiliers.

    Nous avons des forces de l'ordre, alors qu'ils servent à quelques chose. Le peuple ne peut pas se laisser prendre en otage par ces villageois sans aucun savoir-vire, ni savoir-être.

    Merde finalement. On s'est battu contre Wade et sa bande de malfaiteurs, alors je pense que des citoyens sont encore prêts à faire face à ces fouteurs de bordel.

    Salam
    Auteur

    Phil

    En Janvier, 2013 (16:23 PM)
    Cette situation de non droit ne peut durer, ce commerce informel porte préjudice à l'équilibre de la Société Sénégalaise. Tout le monde doit payer des impôts et déclarer ses revenus. Cette situation inadmissible doit trouver une issue définitive. La rue n'appartient pas au citoyen, il est de la responsabilité de l'état et de la mairie de faire respecter les règles, trop souvent baffouées. Le Sénégal n'est pas un pays de non droit, la permissivité et un tel laxisme doivent cesser. En ce qui concerne la mendicité, celle-ci doit être éradiquée une bonne fois pour toutes. Ce pays doit se reprendre, l'avenir de celui-ci ne se joue pas dans les mosquées et n'est pas entre les mains de Dieu.

    Au boulot, en nous retroussant les manches, dans le respect des règles et dans l'accomplissement de nos devoirs afin de sortir le pays de ce chaos.
    Auteur

    La Paix

    En Janvier, 2013 (17:43 PM)
    Monsieur le maire,

    Recaser les marchands ambulants ne pourra jamais être une soluble durable.

    Il faut reconnaître que ces soi-disant marchands ambulants sont des agriculteurs à la base, c'est parce qu'ils jugent que l'agriculture ne peut satisfaire leurs besoins qu'ils se sont rués vers Dakar.

    La mairie n'est pas apte à gérer ce phénomène, c'est l'Etat qui doit mener une politique efficace de retour vers l'agriculture. Il faudra organiser les jeunes et financer leur installation en tant que producteurs professionnels.

    Il faut assurer une politique de commercialisation des produits agricoles efficace pour développer notre agriculture. L'exemple de l'arachide est là, c'est parce que ce produit est assez rémunéré que les paysans font toujours l'arachide donc si l'Etat faisait la même chose pour les autres spéculations bea
    Auteur

    Ndoye

    En Janvier, 2013 (18:53 PM)
    Jean Paul Dias nopil bala nioulay wakh kouy sa papa  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Auteur

    Fall

    En Janvier, 2013 (19:43 PM)
    monsieur le Maire

    Bravo mais des terrains existent:le marché SANDADA en état de dégradations avancées.Construisez en hauteur alors.

    Merci et bon courage
    Auteur

    Mec

    En Janvier, 2013 (21:49 PM)
    je vs encourage au moins vs essayer n oublie pas de voir la gestion des ordures dakar est tres sale .je me demande ou est veollia c né plus com avant.thiey senegal

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email