Jeudi 02 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Voici le message du chef de l' Etat à l'occasion de la fête du 4 avril

Single Post
Voici le message du chef de l' Etat à l'occasion de la fête du 4 avril
Mes chers compatriotes,

Je suis heureux de m’adresser à vous, à l’occasion de la célébration du 55e anniversaire de l’indépendance de notre pays, demain, 4 avril 2015.
En gardant toute sa solennité, l’évènement sera marqué, cette année, par une prise d’armes que je présiderai à la Place de l’indépendance.

La fête nationale, symbole de notre liberté retrouvée, est toujours un moment fort de rassemblement autour des valeurs cardinales qui forment le socle de la Nation sénégalaise : valeurs de paix, de solidarité, de fraternité humaine et de cohésion sociale. 

Fête de la jeunesse, le 4 avril porte aussi le souvenir inaltérable des sacrifices que nos vaillants résistants et nos braves anciens combattants ont consentis pour la défense de la liberté. 

Au nom de la Nation, je vous salue avec respect, chers anciens combattants. Puissent le courage et la dignité que vous avez toujours incarnés servir de viatique aux générations actuelles et futures. 

A vous, Officiers, Sous-officiers et militaires du rang, je renouvelle ma confiance et celle de la Nation. 

J’exprime toute notre fierté et notre reconnaissance à nos Forces de défense et de sécurité, engagées en opérations, au service de la Nation et de la paix, en Afrique et dans le monde. 

Où que vous soyez, gardez toujours le sens de l’honneur qui s’attache à la devise de notre Armée : ''On nous tue, on ne nous déshonore pas''. 

Dans l’esprit des mesures déjà prises pour la revalorisation des conditions de vie du militaire et de sa famille, je tiens, particulièrement, à la poursuite du programme de réinsertion des militaires libérés et des blessés de guerre. 

De même, l’Agence pour le logement des Forces armées, mise en place en 2014, devra pleinement s’acquitter de sa mission. A cette fin, en dehors de la vie en caserne, le logement doit être envisagé comme un facteur de stabilité sociale du militaire et de renforcement de la quiétude d’esprit indispensable au succès de son engagement.

Dans la bonne disposition des choses, c’est l’esprit, en effet, qui commande l’action. Il est heureux, par conséquent, que le thème de la fête nationale porte, cette année, sur ''La formation dans les Forces de défense et de sécurité : focus sur les Ecoles''. 

En raison des mutations profondes dans le monde et des nouveaux paradigmes sécuritaires de notre environnement immédiat, la formation revêt un rôle tout particulier. 

Au-delà de leur diversité et de leurs spécialités, il est donc essentiel que nos Ecoles de formation militaire continuent de transmettre aux futurs cadres de l’Armée les connaissances et aptitudes que requiert la conduite de leur carrière et de leur vie de citoyens accomplis et disciplinés. 

La discipline, justement, est aussi la règle d’or des Nations qui marchent résolument vers le progrès. 

Comme le suggère le thème de cette édition de la fête nationale, il sied de rappeler à notre conscience collective les propos du Président Léopold Sédar Senghor à la cérémonie de distribution des prix à l’Ecole militaire préparatoire, le 27 juin 1968. 

''La discipline, disait-Senghor, c’est l’obéissance à une règle de conduite établie en vue du bien commun et qui, partant, s’impose à tous les membres de la communauté … Ce qui est vrai de l’Ecole et de l’Armée l’est, encore, beaucoup plus, de la Nation''.

Cette vérité garde toute son actualité. 

C’est pourquoi, mes chers compatriotes, nous devons tous cultiver la mystique du travail et du civisme, veiller à l’égalité de tous devant la loi, concilier la liberté et la responsabilité et allier l’exercice des droits à l’observance des devoirs citoyens.

En définitive, dans une société qui se veut libre, démocratique et prospère, c’est ce corpus de valeurs qui fonde et sacralise le contrat social entre citoyens d’une même Nation, égaux en droits et dignité. 
Aujourd’hui que notre destin est entre nos mains, c’est sur nous-mêmes que nous devons gagner les batailles futures de notre indépendance. 

Car, à l’évidence, l’indépendance politique n’est ni une fin en soi, ni un état statique, mais une dynamique en construction, dont les flux et les reflux se mesurent à l’aune de nos propres efforts, de notre génie créateur et de notre esprit de dépassement.

Je salue, à cet égard, le consensus réussi autour de la Loi-cadre sur les universités. Je félicite l’ensemble des acteurs et partenaires sociaux qui ont rendu possible cet Accord historique, qui contribuera, sans doute, à l’évolution qualitative de l’enseignement supérieur sénégalais. Le Gouvernement reste tout aussi disposé au dialogue, s’agissant du secteur scolaire. 

Mes chers compatriotes, 

Dans mon message à la Nation à l’occasion du nouvel an, je vous avais entretenu des projets et programmes, déjà achevés ou en cours, après l’adoption, en février 2014, du Plan Sénégal Emergent, le PSE.

Le Gouvernement continue d’œuvrer à la réalisation du PSE. En attestent les projets que j’ai inaugurés lors de ma tournée économique dans les régions sud en février. 

Entre temps, nous avons lancé le projet d’autoroute Thiès-Touba et celui de la deuxième université publique de Dakar, dénommée Université Amadou Makhtar MBOW.

Au cours de ma tournée économique durant ce mois d’avril, je procèderai au lancement du projet d’université du Sine Saloum à Kaolack, qui comptera, en plus de Kaolack, des campus à Diourbel, Kaffrine, Toubacouta et Fatick.

Le rythme des réalisations du PSE sera maintenu, d’autant plus que le contexte macroéconomique y est favorable. 

En effet, en plus de la réduction progressive du déficit budgétaire, la bonne tenue des finances publiques, la maîtrise de l’inflation et une gestion prudente de la dette publique, nos recettes budgétaires ont connu une nette amélioration, passant de 1464 milliards de FCFA en 2012, à 1673 milliards en 2014. 

De 1,7% en 2011, notre croissance économique devrait s’établir à 5,4% en 2015.

Cette bonne assise macroéconomique de notre pays inspire confiance et lui permet désormais de mobiliser des ressources sur les marchés internationaux pour investir dans des secteurs stratégiques. 

De nouvelles opportunités s’offrent à nous. Ainsi, le Sénégal a réalisé en 2014 sa première opération de mobilisation de ressources dans la finance islamique à hauteur de 100 milliards de Fcfa ; ce qui a valu à notre pays le Prix du meilleur projet africain pour l’année 2015 de la finance islamique. 

De même, le renouvellement prévu de l’Instrument de Soutien à la Politique Economique, en collaboration avec le FMI, constitue un gage de crédibilité de notre engagement auprès de nos partenaires techniques et financiers, pour la préservation de la qualité de notre environnement macroéconomique.

Je me réjouis, également, de la vision dynamique et de l’action efficace de notre diplomatie, dont la voix est écoutée et respectée dans la promotion de nos idéaux en Afrique et dans le monde.

Mes chers compatriotes, 

Notre défi pour le présent et l’avenir, c’est de gagner notre indépendance économique en nous libérant du besoin de l’aide et de la dépendance de l’extérieur pour tout ce que nous pouvons produire par nous-mêmes. 

Atteindre l’autosuffisance alimentaire, faire reculer la pauvreté, combattre le chômage, réduire les inégalités, faciliter à tous l’accès au logement et aux soins de santé, construire des écoles et des forages, réaliser des infrastructures structurantes : voilà les fronts sur lesquels nous devons nous battre pour consolider notre indépendance. 

C’est tout le sens de notre objectif d’autosuffisance en riz dès 2017, en produisant 1.600.000 tonnes dans le cadre du Programme de Relance et d’Accélération de la Cadence de l’Agriculture Sénégalaise (PRACAS).

Nous sommes sur la bonne voie avec les 559.021 tonnes de riz paddy, produites pour cette première année de mise en œuvre du PRACAS soit une croissance de 28% par rapport à 2013, et des rendements moyens jamais atteints de 7,5 tonnes à l’hectare, avec des pics de 10 à 12 tonnes à l’hectare. 

En outre, l’accord du 20 mars 2015, entre les producteurs, les industriels riziers, les importateurs, les commerçants de l’UNACOIS, les banques et le Gouvernement, confirme la mobilisation de tous les acteurs concernés par la production et la commercialisation du riz local.

Si j’insiste tant sur l’agriculture, c’est qu’elle constitue, avec l’élevage et la pêche, les leviers indispensables de l’autosuffisance alimentaire, premier jalon de l’émergence.

Mais le Sénégal émergent, c’est aussi celui des entreprises et des travailleurs, qui créent la richesse et portent le progrès social. C’est dire que tout ce qui concourt à la vitalité de l’entreprise est pour moi une priorité nationale.

Voilà pourquoi j’ai décidé de mesures incitatives pour la relance du secteur touristique et l’allègement des frais de voyage de nos compatriotes de la diaspora. Ainsi, le visa payant pour l’entrée au Sénégal sera supprimé à compter du 1er mai 2015. La parafiscalité sur le billet d’avion sera réduite de 50%, pour baisser le prix du billet.

Seront concernées la redevance passager et la taxe de sûreté, dont le cumul s’élève à 8,4 milliards par an. Ces mesures s’ajoutent à la suppression du droit de timbres sur les billets d’avion. En outre, le Gouvernement engagera des consultations avec les compagnies aériennes à l’effet d’examiner la possibilité de réduire la surcharge carburant. 

Enfin, nous mettrons en place un crédit de 5 milliards de fcfa, en soutien au secteur hôtelier.

Mes chers compatriotes, 

A l’échelle de l’histoire, une Nation est encore jeune à 55 ans, aux prises avec les incertitudes et les turbulences de son âge.

Notre chance, c’est la sagesse de nos anciens, qui nous ont légué une Nation ayant muri avant l’âge, unie par un passé, un vécu quotidien et un destin partagés. 

Notre devoir, le mien en premier, c’est de nous rassembler et de travailler à la consolidation de l’œuvre de construction nationale, au-delà de toutes les contingences. J’y invite toutes les forces vives de la Nation. Chaque citoyen a sa place dans l’édification de cette œuvre.

Car, en définitive, si cette Nation n’est certes pas la plus grande en étendue et en richesses, pour nous, c’est la plus chère au monde. Parce que c’est elle qui nous couve ; parce que c’est elle qui nous protège. Et dans le même élan affectif, c’est elle que nous aimons ; c’est son amour indéfectible qui résonne dans nos cœurs.

Ce soir, alors que nous nous apprêtons à raviver la flamme de notre désir commun de vie commune, souvenons-nous de l’héritage de paix, de fraternité, de tolérance et de respect de la diversité que les anciens nous ont légué.

Ayons surtout à l’esprit que ce legs met à notre charge l’obligation impérieuse de tenir à l’endroit des générations futures les mêmes promesses que les anciens ont tenues à notre endroit. 

Ensemble, mes chers compatriotes, j’ai confiance que nous garderons cette Nation toujours libre, unie et conviviale, dans notre marche résolue vers nos fins communes.

Je continuerai, pour ma part, d’y consacrer toute mon attention, toutes mes forces et toute mon énergie.

Bonsoir et bonne fête de l’indépendance.

liiiiiiiaffaire_de_malade

25 Commentaires

  1. Auteur

    Citoyenbanlieue

    En Avril, 2015 (21:27 PM)
    Mon avis c'est qu'il a livré un discours empreint de patriotisme et économiquement ambitieux. Pour résumer, dans la discipline, il faut travailler avec droiture et méthode, pour un Sénégal émergent économiquement parlant. Yalla na fi Diam yaag.
    • Auteur

      Mansa Wali Diom Ak Diomb 2015

      En Avril, 2015 (14:44 PM)
      nous demandons au président macky sall de toujours continuer dans le sens de la vérité et des ruptures d\'avec tout ce qui est fausseté car le bilan d\'étape de la bonne gouvernance de son mandat passera beaucoup plus sur les avenues de la raison d\'ordre éthique ou politique que de tout autre chose qui ferait de bruit pour rien....l’Économie c\'est la réalisation du premier plan du sénégal Émergent
    • Auteur

      Mansa Wali Diom Ak Diomb

      En Avril, 2015 (08:17 AM)
      bizarrement dans un quotidien de la place de ce matin 4 avril 2019 le jour où nous fêtons notre indépendance titre à sa une médiatique de politique politicienne mercantile qu\'un certain \"médiateur de l\'ombre\" s\'active autour des dossiers brûlants du nucléaire iranien, de boko hram et du nord-mali et on ne sait quoi encore d\'une diplomatie de l\'ombre qui n\'existe pas sous nos yeux des cieux de l’internationale socialiste. c\'est du faux sur toute et certainement que c\'est notre diplomatie officiellement préventive de tous ces domaines privés ou réservés du président de la république,du sénégal qui apprécie à l\'aune de ce tout nouveau mensonge d\'un newlook politiquement débridé d\'incohérence et qui ira toujours montant et mentant dans ses montages du mensongerie malsaine et de malveillance obscène contre la décence éthique et politique de son propre peuple
    • Auteur

      Garmi Gaolo Guelwar Gueer Gorr

      En Avril, 2015 (10:10 AM)
      notre tassou national pour la patrie : gaindé dou golo @ ndiogoy wagou naak @ o baag wagou naak
  2. Auteur

    Xeme

    En Avril, 2015 (21:57 PM)
    Chose promis chose du. En trois en seulement vous avez transformé ce pays en petit paradis

    Baisse du cout du loyer

    Baisse des denrées de premières nécessités

    Baisse de l’essence

    Baisse du Gaz

    La construction du centre de conférence Abdou Diouf

    La construction du port de foundiougne

    La construction de deux Université UNIAK II et Sine Saloum

    La construction de l’autoroute Ila Touba

    La modernisation de cites religieuses

    La couverture maladie universelle

    Le lancement des DAC (domaine Agricole communautaire

    Les deux bateaux Aguéne et Diamogne

    La gratuité de la dialyse

    • Auteur

      Suite

      En Avril, 2015 (23:03 PM)
      promotion des toucouleurs aux postes strategiques(rts,bnde,finances,apix,snr,interieur,artp,etc.),imposition de la dynastie fayesall?promotion de son propre frere comme maire de guediawaye?transhumance et le bilan n'est pas exhaustif
    Auteur

    Paco

    En Avril, 2015 (22:22 PM)
    Où sont nos nuls journalistes politiques, M. Alassane Samba diop de la RFM en premier, qui dans ses extrapolations ce matin disait que le président allait surtout axer son discours sur le climat politique imterne en appelant tous les acteurs au dialogue. Retournez à l'école ou au moins essayez de vous cultiver davantage pour ne pas livrer en permanence des inepties que même les collégiens ne lanceront pas.
    Auteur

    @xeme

    En Avril, 2015 (22:22 PM)
    tchim yow démal feulé sa morom nervis yeup diarre naniou rebeuss walah gardavu bathie sérras massaly ak gni ssi déss waye yowe soubeu ba ngone youtube
    Auteur

    Gal Gal

    En Avril, 2015 (23:17 PM)
    Voilà un président esclave qui dirige des nobles. Cela est un signe de la fin des temps.



    La réalité est que les, sénégalais sont devenu plus pauvres plus fatigués.
    • Auteur

      Cheval

      En Avril, 2015 (23:38 PM)
      je comprend pourquoi un touriste m'avait dis en 2012 que la démocratie n'est pas fait pour les les africains
      le minimum de respect pour le président de la république celui de ton père et de ta mère que tu le veux ou non
      et si c'été ton pére qui été là a sa place? un peut de respect!!!!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2015 (07:28 AM)
      la betise humaine s\'incarne dans ton commentaire. oui je te tutoie je ne vois pas comment ne pas le faire avec des personnes aussi débiles! cest a cause de vous que le senegal n\'avancera jamais! faible d\'esprit que vous êtes pfff!
    Auteur

    Balde Mamadou

    En Avril, 2015 (23:34 PM)
    Bonne fête pour tous les sénégalais et sénégalaises partout de e monde soyons sénégalais(la paix le dialogue bannir la violence partageons l'amour entre nous chez nous et dans le monde entier) vive le senegal
    Auteur

    Mtr

    En Avril, 2015 (00:31 AM)
    POUR ÊTRE VRAI J AI PAS ÉCOUTÉ NI LU LE DISCOURS nnMAIS C KE L HOMME WOORKAAT AU 100KGS DE GRAISSE DOIT SAVOIR KE NOTRE nnBONHEUR NE PEUT PAS VENIR DE CEUX KI ONT BÉNÉFICIE DE NOTRE ESCLAVAGISTEnn
    Auteur

    Ba

    En Avril, 2015 (00:57 AM)
    merci , le Sénégal est une grande NATION svp ne nous insulter pas ,nous avons besoin d'inuté et de bien étre comme l'a dit le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ,nous sommes un graand démocratie, WADE a fait son temps , soyez fair play , inchala personne ne peux déstabiliser ce pays. UN PEUPLE UN BUT UNE FOIE







    Auteur

    Soldat Decu

    En Avril, 2015 (01:18 AM)
    President en 2014, vous aviez dit que le dossier des blesses et invalides est sur votre table et en attente depuis un an et un jour. Un president est plus qu un citoyen. Regles ce dossier svp. Le colonel keita a la tete FIM ne fait que bouffer l cargent. Il est en train de construire un immeuble alors que toute sa carriere il n avait pas une bonne tetrasse. Cette fondation est bidonne. Revalorisez nos pensions et on se debrouille avec.les blesses bont riposter avec forces en s imolant devant palais et tu auras honte





    Auteur

    Mimi

    En Avril, 2015 (02:18 AM)
    Faut corriger les fautes " ce qui est vrai pour "et non ce qui est vrai de"

    Auteur

    Lamine Cafe Touba

    En Avril, 2015 (02:29 AM)


    j'ai pas suivi le discours et cela ne fait rien car il répéte Senghor , Diouf et Wade et k'on a assez perdu du temps à écouter ces derniers.c'est le temps des actes mais pas discours.

    au boulot ;annnnhhh baaaakhna: 3 ou 2 ans ;ce n'est rien et passent comme un éclair

    je vois toujours pas l'importance de la fète du 4 avril du fait k'on est toujours à l'an zéro de l'indépendance.

    épargnez nous cette perte de temps, sil vous plait,

    au lieu de couper les chaines et se libérer , ils les ont rendu invisibles.

    et cela;il ne faut pas en vouloir aux colons car si on se comporte comme des enfants, on nous traite toujours avec des bonbon.

    nos dirigeant font semblant de vouloir se libér et au fond d'eux meme c'est des vrais disciples de babylone

    Auteur

    Amoulmorom

    En Avril, 2015 (05:58 AM)
    ensemble construisons l'avenir de ce cher pays. comme il l'a si bien dit; chaque citoyen a sa pierre à apporter à la nation pour qu'elle soit solide. nous réunissons des briques, ciment, fer pour enfin avoir un immeuble. DIEU NOUS A ORDONNE L'UNION. Pourquoi cher compatriotes nous ne pouvons pas être unis pour que la grâce divine pleuve sur nous pour atteindre les objectifs de ce PSE ??????????????????????????? :dedet: 
    Auteur

    Anonyme Peuls,

    En Avril, 2015 (06:20 AM)
    Le changement dans les propos, les actes, les démarches, les faits-arguments est net. À l'Ingénieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal, Peul pure Souche, donc digne-noble-courageux atavique, moins de 30 minutes suffisent pour parler clairement-dignement aux dignes-nobles peuples sénégalais, mettre en exergue toutes les questions fondamentales pour la République. Alors que le sinistre-sénile-toxique-méchant-raciste-ethniciste-claniste-tribaliste-régionaliste-confrériste-corrompu-prédateur-comploteur-manipulateur-manœuvrier-menteur-falsificateur wade avait besoin d'une 1 heure 30 minutes pour éjecter des sonores sornettes destinées évidemment à masquer-déguiser-camoufler les réalités réelles de sa calamiteuse gestion des affaires et des biens de l'Etat républicain. Une autre illustration illustrative des éternelles différences-diversités exponentielles qui séparent à jamais les peuples-divers-différents du Sénégal éternellement archi-pluriel en TOUT.
    Auteur

    Atypico

    En Avril, 2015 (08:50 AM)
    L'intervention militaire contre la population qui s'est révoltée au Yemen participe désormais des nouveaux affrontements entre pays impérialistes pour le contrôle du commerce du pétrole. Elle est le fait des états musulmans du Golfe qui ont soutenu les premiers mouvements islamistes terroristes et qui sont aujourd'hui en concurrence directe avec l'Iran, S'ils ont des moyens sophistiqués de destruction, ils manquent de troupes au sol pour tenter de mettre au pas les populations révoltées contre un pouvoir arbitraire qui était leur allié . C'est pourquoi ils en appellent à la solidarité active ( envoie de soldats pour faire le plus dur et sale "boulot" ) des pays comme le Sénégal en jouant sur les aides financières accordées aux religieux pour la construction de nouvelles mosquées et en jouant sur les investissements promis à l'équipe de Macky pour financer la réalisation de certains projets de son fumeux PSE . La seule attitude .digne et fraternelle c'est de refuser toute participation à cette nouvelle sale guerre entre états impérialistes qui , pour maintenir et étendre leurs dominations respectives, se servent du nationalisme et des divisions religieuses pour justifier l'injustifiable .
    Auteur

    Kalz

    En Avril, 2015 (11:38 AM)
    Quel est le point commun entre tous ces personnages que MACKY SALL est en train de chicoter sans tambours ni trompettes de fort belle manière?



    Me AMADOU SALL,

    SAMUEL SARR,

    BARA GAYE,

    MOISE RAMPINO,

    MOUHAMAOU MASSALY,

    ALASSANE SENE (le mare-à-boue de dakaractu).





    A MON AVIS CE NE SERA PAS DE SITÔT QUE D'AUTRES S'EN PRENDRONT A NOS INSTITUTIONS EN TOUTE IMPUNITÉ.



      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Bessell

    En Avril, 2015 (11:54 AM)
    Eh oui! Le Sénégal est devenu un paradis sur terre: tout le monde est riche, heureux. Grâce au PSE, chaque Sénégalais actuellement peut acheter sa miche de pain, du beurre, de la confiture et boire son bon café le matin. A midi, quel Sénégalais ne mange pas un bon Tieboudieune bien rouge avec de l'huile jusqu'aux coudes? Et le soir, poulet à volonté!!! Qui ose dire le contraire? Même les opposants sont devenus plus riches depuis 2012, sans parler des anciens pauvres de notre pays. Vraiment, avec Macky, le Sénégal n'a jamais été aussi riche et jamais nos compatriotes n'ont été aussi heureux! Tous ceux que vous entendez se plaindre, faire la manche, voler, s'enerver, se bagarrer, s'immoler ou prendre le pirogues pour l'espagne sont de mauvaise foi. Ils sont gratuitement méchants car vous savez bien que Macky a déjà régle tous leurs problèmes. Les enseignants sont en grève? Pure méchanceté gratuite car tous leurs besoins ont déjà été satisfaits par Macky. Ils sont juste jaloux de la beauté, de la jeunesse et de l'intelligence de Macky! Mais nak, bagn bagn beug! Macky forever!!!
    Auteur

    A Ndour Diouf

    En Avril, 2015 (12:18 PM)
    Excellent discours, qui est allé à l'essentiel Un appel à la mobilisation pour notre cher pays

    Les sénégalais doivent se mobiliser pour la réalisation des objectifs du PSE

    Les jalons qui sont posés prouvent que nous pouvons réaliser de très grandes choses pour notre pays si nous préférons l'action à la querelle permanente, insipide des"politiciens" professionnels et autres l'auditeur alimentaires



    Auteur

    Tambacounda People

    En Avril, 2015 (12:59 PM)
    Et les contrats signés pour les centrales solaires surtout pour celui de Tambacounda ou aviez promis la population que depuis décembre passé cela devrait etre disponible
    Auteur

    Thiam

    En Avril, 2015 (14:06 PM)
    j'ai bien lu le discourt du present mais je m'attendais pas qu'il oublie le probléme des professeurs pour qu'en fin notre éducation se mait en rail.I'agricultur n'est pas le seul facteur à bouster.
    Auteur

    ???

    En Avril, 2015 (15:00 PM)
    Mon DIEU, aidez - nous!!!
    Auteur

    Paco

    En Avril, 2015 (01:22 AM)
    Comment macky sall peut parler d’indépendance économique?,

    Comment peut-on parler d’indépendance économique? En crachant sur les 73 milliards des appels entrants, les 50 milliards pour le renouvellement de la licence de Tigo,L’ octroie a Necontrans du terminal à conteneurs et vraquiers, vendanger nos ressources halieutiques a l’UE, pour un kopeck, le centre de conférence de Diamniadio aux turques, la réfection du building-administratif aux Italiens, le garage [pompiers] aux marocains, signer les APE en catimini, fermeture de plus 500 entreprises,2,5 milliards pour la conception du PSE, l’autoroute [ila touba]aux chinois, le gâchis du siècle avec Arcelor-Mittal, le scandale Petro-Tim, la nébuleuse avec Africa-Energy,opacite totale sur la bourse sociale, CMU un slogan-effet d’annonce, l’arnaque du siècle avec la baisse des produits de premières nécessités,[le prix du baril du pétrole ne coute que dalle] et j’en passe...Je suis désolé mais le ridicule ne tue plus au Sénégal. Le mensonge et la manipulation sont devenus monnaies courantes, aucun progrès, aucune lueur d’espoir.

    Auteur

    En Avril, 2015 (08:19 AM)
    senegalais senegalaise es k le sang de nos ancetres ki ont libere la france ne peut pas ramplacer notre dette avec ce dernier?cet se k je me demande depuit k je suis neen :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Papi

      En Avril, 2015 (08:21 AM)
      senegalais senegalaise es k le sang de nos ancetres ki ont libere la france ne peut pas ramplacer notre dette avec ce dernier?cet se k je me demande depuit k je suis nee
    • Auteur

      Papi

      En Avril, 2015 (08:21 AM)
      senegalais senegalaise es k le sang de nos ancetres ki ont libere la france ne peut pas ramplacer notre dette avec ce dernier?cet se k je me demande depuit k je suis nee
    Auteur

    Ndo

    En Avril, 2015 (12:08 PM)
    merci SE mr le président k Dieu te donne force de terminer. tout le travail k tu à entrepris depuis ton accession au pouvoir . vive le pse
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (13:06 PM)
     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (13:06 PM)
     :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email