Mardi 22 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Yaya Niang : « Comment Macky crée son dauphin en perspective de 2024 »

Single Post
Yaya Niang : « Comment Macky crée son dauphin en perspective de 2024 »

Pour le docteur Yaya Niang, spécialiste en droit public, à travers ce projet de révision constitutionnelle qui sera adopté le 4 mai prochain, le président de la République Macky Sall chercherait aussi à « créer » son remplaçant en perspective de l’élection présidentielle de 2024. A l’en croire, en rendant compatibles les fonctions de ministre et de député, le chef de l’Etat peut démissionner à 6 mois de la prochaine présidentielle et « imposer » un remplaçant.

En réalité, la réforme constitutionnelle annoncée par le chef de l’Etat Macky Sall ne porte pas seulement sur la suppression du poste du Premier ministre, cette réforme en cache une autre : celle de rendre maintenant compatible la fonction de membre du gouvernement et celle de député. C’est du moins l’avis du constitutionnaliste Yaya Niang. «Jusque-là, ces deux fonctions étaient incompatibles. C’est prévu par la constitution et le code électoral. Mais, il est prévu dans l’exposé des motifs de la révision constitutionnelle que ‘’la volonté de reconsidérer le statut de député se traduit par la possibilité désormais offerte à celui-ci, nommé membre du gouvernement de reprendre son siège à la cessation de ses fonctions ministérielles’’ », confie-t-il à SeneWeb.  

« Le schéma est constitutionnellement possible au vu des nouvelles dispositions des articles 56 et 57 de la constitution », pense Yaya Niang qui trouve « impertinent » qu’on puisse être élu député, nommé ministre et pouvoir continuer à garder son statut de député.

Parlant en effet de « réforme cachée », le juriste ajoute: « Les gens n’en parlent pas. Mais, contrairement aux Législatives de 2017 où les ministres comme Mouhamed Boun Abdallah Dionne, Amadou Ba, entre autres, étaient tenus de démissionner, si le projet de loi est adopté, un membre du gouvernement, qui était déjà élu député, peut à tout moment retourner à l’Assemblée nationale et qu’on mobilise les moyens juridiques et politiques pour faire de lui le président de l’Assemblée afin qu’il devienne le dauphin du Chef de l’Etat ».

Démission à 6 mois de la présidentielle

En clair, d’après lui, lors des élections législatives de 2022, les membres du gouvernement, candidats pour ces échéances au cas où Benno Bokk Yaakaar obtient la majorité, ces ministres élus députés ne seront pas obligés de démissionner de leur fonction de députés même s’ils ne siégeront pas à l’hémicycle. S’ils veulent, ils peuvent à tout moment retourner à l’Assemblée nationale.

« Dans ce cas-là, ils peuvent, avec la majorité parlementaire, ramener le mandat du président de l’Assemblée nationale de 5 à 1 an pour élire le dauphin constitutionnel du président de la République. Dès que celui-ci démissionne à 6 mois de l’élection présidentielle de 2024, c’est le président de l’Assemblée nationale qui deviendra d’office le président de la République le temps qu’on organise les élections », raisonne le constitutionnaliste.

A l’en croire, « le nouveau président intérimaire peut, en l’espace de 6 mois, s’asseoir, activer son réseau, hériter de tous les pouvoirs du président de la République pour préparer tranquillement l’élection. Il aura plus de chance de la gagner »,  analyse-t-il.


Article_similaires

35 Commentaires

  1. Auteur

    Aziz Sow

    En Avril, 2019 (18:08 PM)
    Docteur Yaya Niang..

    Merci pour les éclairages, mais je crois qu'il faut compléter cette lecture par une approche politiste:

    - la personnalité politique de Macky Sall qui n'oserai jamais entrer dans ces histoires de ndaw rabine (danse mbalakh endiablée) constitutionnel...

    - la maturité du peuple sénégalais, tjours prêt à en découdre avec les tailleurs constitutionnels

    - la séparation des pouvoirs ( à travers le conseil constitutionnel)



    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (18:45 PM)
      trop de blabla au sn.
      le seul calcu derriere la sppression du poste de premier ministre, c' est pour eviter une cohabitation car il sait qu' il a perdu les legislatives. tous les autres points ad hoc ce n' est qu' un habillage de keufeulu.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (19:11 PM)
      @aziz sow ! kanna ndaw rabine peul yi ak dring yi moy mbalakh endiable !!!! domeraam ! tu ne connais même les cultures et tradition de ton pays ??? sa tounnou ndeye
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (21:38 PM)
      arrêter de raconter des inepties. golo mo le gueuneu kham fa gaiende lakhou. si macky démissionne à 6 mois des élections, le président de l’assemblee assure l’interim et organise les élections conformément au calendrier républicain. le peuple est assez mature pour se laisser rouler. et puis lolou sakh wakh ko djotagoul donc ne nous divertissez pas par ces plainsanteries de mauvais gout. les sénégalais n’aiment pas les dauphins. demandez à karim si vous en doutez.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (15:54 PM)
      absolument, les sénégalais n'aiment pas les dauphins. ils préfèrent les requins mdrr.
    • Auteur

      Serignetoubab

      En Mai, 2019 (10:29 AM)
      je me demande de quels sénégalais nos journalistes et analystes politiques parlent quand ils évoquent la maturité des citoyens sénégalais.
      si les sénégalais étaient des citoyens murs, abdoulaye wade ne serait pas réélu en 2017 au premier tour car on sentait déjà sa trahison et sa soif d' argent et de pouvoir.
      si le peuple sénégalais était mur comme on nous le répété tous les jours, un gars comme macky sall ne serait jamais devenu président de la république. nous avions des candidats comme mamadou lamine diallo et mame adama gueye qui n' ont pas réussi a obtenir 5%.
      un peuple mur n' aurait pas accepté d' être gouverné par une famille, fut-elle la plus brillante du pays au nom de la démocratie.
      si les sénégalais étaient murs, après la formation du nouveau gouvernement de macky sall, ils se seraient soulevés contre la nomination de ministres dont la gestion des deniers publics a été décriée par des services de contrôle de l' état.
      un peuple mur n' aurait pas accepté que les règles du jeu soient changées durant le processus électoral avec des lois comme le parrainage pour n' en citer qu' un seul.
      comment un peuple mur pourrait-il accepter que son président se dédise dans beaucoup de dossiers et lui mente sans conséquence?
      les images des mineurs qui votaient au fouta, la première dame qui distribue des millions a tour de bras même a des énergumènes comme ouzin keita devraient choquer un peuple si celui-ci était mur.
      un peuple mur ne marcherait pas pour un khalifa sall qui a reconnu d' avoir distribué frauduleusement de l' argent public avec l' aide de fausses factures, mais un peuple mur manifesterait contre son président si celui-ci emprisonne et exile ses opposants pour des motifs purement pouvoiristes. donc oui je condamne khalifa sall pour sa mal gestion des deniers de dakar, mais je suis contre le fait qu' il croupisse en prison non pour sa gestion mais uniquement pour s' être déclaré candidat a l' élection présidentielle car si c' était uniquement a cause de sa gestion, la justice aurait pu récupérer la caution qu' il était prêt a déposer, au moins la ville de dakar aurait pu récupérer le préjudice subi.
      de meme, on gracie karim wade et on l' exhile sans qu' il ne paie aucun franc detournee malgre le fait qu' il ait ete condamnee.
      et quand il a voulu rentrer, le ministre de la justice et le president lui-meme brandissent les menaces d' une contrainte par corps pour recuperer ce qu' il a detournee, ce qui veut dire que tant qu' il reste a doha, il peut tranquillement profiter de l'argent qu' il a volee mais des qu' il rentre au pied, il sera contraint de payer. dans tout cela ou est l' intérêt du pays?
      arretons nous de nous glorifier. ce peuple sénégalais n' est pas mur autrement un cisse lo ou les farba ngom et senghor ne seraient jamais devenus des dignitaires.
      et que dire de ces vieillards comme tanor et niass ainsi que des vieilles dames aminata et aissata tall qui ne ressentent aucune vergogne, qui ' accrochent aux ors de la république pour s' engraisser et sucer jusqu' a la dernière goûte le sang de ce peuple passif, inculte, fetard, pleurnichard, égoïste et masochiste qui semble même jouir du traitement de sujet et d' esclave qu'il ne cesse de subir a longueur d' années.
      ce peuple est maudit car il connait toutes les failles de son pays, toutes les turpitudes de ses dirigeants politiques, économiques et religieux, il sait bien ce qui manque, ce qui ferait avancer le pays mais il préfère s' abstenir, vaquer non a son travail mais a ses distractions favorites a savoir les gamous, thiants, leumbeul, baptemes et le champ du marabout.
      un peuple mur se serait soulevé chaque fois que de besoin contre ces 5 singes qui siègent au conseil constitutionnel dont la seule occupation est d' avaliser les desiderata du machoulde devenu roi.
      un peuple mur n' aurait pas permis l' application de la loi du parrainage, encore moins ce projet de révision constitutionnelle votée a la hâte a l' assemblée au lieu de passer par un référendum.
      un peuple mur n' aurait pas accepté les résultats de l' élection présidentielle passée dont les résultats ont été fabriqués de toute pièce car dans un pays qui se respecte mais la fraude d' un seul électeur ou l' impossibilité d' accomplir son droit citoyen de vote de la part d' un seul électeur pourrait faire annuler tout le scrutin et combien sont-ils les sénégalais ayant droit qui n' ont pas pu participer aux élections car ne détenant pas de pièces d' identité ou de cartes électorales ou tout simplement qui avaient toutes les pièces mais qui ne savaient pas ou aller voter car n' étant pas sur les listes? et ce peuple accepte sans rien dire.
      si vous voulez voir un peuple mur, ce n' est pas au sénégal qu' il faut chercher car le peuple sénégalais est dans son ensemble enfantin et dans sa majorité même lâche.
      heureusement qu' il y' a une minorité qui maintien sa dignité, sa clairvoyance et qui choisit le meilleur pour le pays a la place du meilleur pour un parti, une famille, une ethnie ou un clan.
  2. Auteur

    En Avril, 2019 (18:09 PM)
    Macky domerame la
    Auteur

    Leuk Sene

    En Avril, 2019 (18:13 PM)
    Il faudrait donc introduire comme disposition qu’en cas de démission du président de la République, le Président intérimaire qui finit le mandat ou organise les élections présidentielles suivantes, ne peut pas se présenter comme candidat à cette élection, comme à Madagascar par exemple.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (20:30 PM)
      et comme à madagascar (merci d'avoir cité cet exemple pertinent), le président en exercice, s'il veut se porter candidat à un deuxième mandat, doit démissionner 2 mois avant la tenue de l'élection présidentielle. de la sorte, il ne pourra pas utiliser les moyens de l'etat pour faire campagne.
    Auteur

    Fode

    En Avril, 2019 (18:19 PM)
    Le peuple va s opposer a cette revision constitution belle.

    Faut arreter cette bande de rats
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (23:04 PM)
      ce même peuple qui a voté pour macky qui lui a volé des milliards?? tu rêves toi.
    Auteur

    Fode

    En Avril, 2019 (18:19 PM)
    Le peuple va s opposer a cette revision constitution belle.

    Faut arreter cette bande de rats
    Auteur

    Fode

    En Avril, 2019 (18:19 PM)
    Le peuple va s opposer a cette revision constitution belle.

    Faut arreter cette bande de rats
    Auteur

    Fode

    En Avril, 2019 (18:19 PM)
    Le peuple va s opposer a cette revision constitution belle.

    Faut arreter cette bande de rats
    Auteur

    Fode

    En Avril, 2019 (18:19 PM)
    Le peuple va s opposer a cette revision constitution belle.

    Faut arreter cette bande de rats
    • Auteur

      Serignetoubab

      En Mai, 2019 (10:45 AM)
      ce peuple ne mérite pas mieux que macky sall puisqu' il l' a élu ou du moins il a accepté qu' il le gouverne avec des mensonges et manigances.
    Auteur

    En Avril, 2019 (18:21 PM)
    Chacun va y aller avec ses hypotheses

    Pff

    Senegal moo nekh dal

    Il ny a que Macky qui soit capable de dire limiy waacc

    La seule constante est quil ne sen ira pas sans avoir assure ses arrieres
    Auteur

    Caporal

    En Avril, 2019 (18:22 PM)
    Il feraient mieux de ne pas tenter le diable....C'est la ou il sauront que la Grande Muette n'est pas sourde,ou bete.
    Auteur

    En Avril, 2019 (18:47 PM)
    tout ce qu il veut est de faire comme poutine: chercher son remplacant et revenir apres un mandat. ecoutez thierno alassane sall sur allodakar. il a fait une analyse pertinente
    Auteur

    Maotsetoung Biaye

    En Avril, 2019 (18:54 PM)
    MAKY SALL est en passe de devenir lun des plus brillants politiciens sinon le meilleur que le senegal na connu . Meme Wade le baobab meunul dara si mommmmm;;;;;;; cest comme de l.eau de mer ........... au premier regard on pense que cest buvable et que cest extrement potable mais ......................
    • Auteur

      Mayer

      En Avril, 2019 (20:10 PM)
      non ce n´est pas du génie ce que macky fait. ou peut être vous avez ironisé? c´est plutôt de l´irresponsabilité et de l´ingratitude envers le peuple sénégalais. n´importe quel président avant lui aurait pu agir de même. c´est juste qu´ils ne l´ont pas voulu. macky et son entourage sont très dangereux!!! quand une personne avec de hautes fonctions confiées par son peuple n´incarne plus aucune valeur et opte pour l´hypocrisie, la manipulation, le banditisme, le mensonge, le vol, la corruption, l´enrichissement illicite, le clanisme, l´intimidation, la répression etc...cette personne et son entourage deviennent une bombe à retardement, un cancer dans toute société . avec des conséquences que même lui ne peut pas prévoir. cependant l´histoire, même récente, nous a montré que ca finit toujours mal. plus particulièrement pour cette clique aveuglée par le pouvoir et l´argent.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (08:14 AM)
      ca dépend brillant dans quel sens. il a quand même réalisé l'exploit d'écarter de gros concurrents de la course à la présidentielle afin de se retrouver avec 3 bleus et un paria... tu appelles ça être brillant toi ?
    Auteur

    En Avril, 2019 (18:55 PM)
    "hériter de tous les pouvoirs du président de la République": un président intérimaire a des pouvoirs limités.
    Auteur

    Spartacus

    En Avril, 2019 (18:59 PM)
    LE POSTE DE PM N'EST PAS UNE INSTITUTION.IL FAUT RESTER FORMEL RELATIVEMENT A LA VOIE REFERENDAIRE AGITEE PAR L'OPPOSITION EN CE QUI CONCERNE LA SUPPRESSION DU POSTE DE PREMIER MINISTRE . LE POSTE DE PREMIER MINISTRE N'EST PAS UNE INSTITUTION ET IL FAUT AJOUTER QUE LE RECOURS A LA CONSULTATION POPULAIRE N'EST PAS UNE OBLIGATION. BONNE LECTURE
    Auteur

    En Avril, 2019 (19:01 PM)
    en tout cas ce sera un Toucouleur ils savent que avec tout le bordel qu'ils ont foutu le jour ou ils perdent le pouvoir retour du bâton
    Auteur

    Niasse Mor

    En Avril, 2019 (19:11 PM)
    Faisions un petit scénario : le parti au pouvoir va aux élections en investissant 20 ministrables (et leurs 20 suppléants). Supposons qu'il perde la majorité avec, disons un écart de 10 députés. La formation du gouvernement va entrainer le remplacement des ministres par leurs suppléants(En principe ).

    Le parti peut simplement récupérer sa majorité en renvoyant ses ministres à l'assemblée en plus des suppléant. Arrêtez de ruser avec le peuple. Et qu'en sera-t-il du nombre de députés à l'assemblée il pourrait simplement doubler par un jeu de nomination/démission de députés au gouvernement, à moins d'organiser des législatives partielles et de supprimer la suppléance dans les listes électorales. De grâce aidez les sénégalais à croire en leurs dirigeants

    Nliasse Mor
    Auteur

    En Avril, 2019 (19:19 PM)
    Il oublie de préciser que le président de l'assemblée assurant l'intérim dans le cas hypothétique d'une démission du président de la république ne peut se présenter comme candidat à cette élection qui doit etre tenue au plus tard 6 mois après la démission du PR.
    Auteur

    Mariama

    En Avril, 2019 (19:37 PM)
    Belle Analyse Docteur Niang.Heureusement que vous l'avez compris.Les juristes sont vraiment intelligents .Macky ne va jamais partir sans couvrir ses arrières il va se le faire en douce et trouver secrètement un remplaçant c'est au Sénégalais d'ouvrir les yeux et de voir à qui confier vraiment notre pays de la teranga.
    Auteur

    Douggy Duck

    En Avril, 2019 (19:44 PM)
    Soit vous nous prenez pour des idiots soit vous ne connaissez pas Macky depuis qu'il fait ses singeries. Vous pensez une fois dans vos rêves que Macky va démissionner 6 mois avant la fin de son mandat pour laisser la place à quelqu'un d'autre, lui qui ne veut qu'une seule chose, c'est succéder à lui même. Sachez une chose, Macky ne quittera le pouvoir que si on lui fout des coups de pompes au cul.
    Auteur

    Baye Sikim

    En Avril, 2019 (20:36 PM)
    Cette hypothèse tient la route sur le papier. Mais ne comptez pas sur Macky pour réduire son mandat même d'un demi-journée.

    s'il peut prolonger il prolongera. Sinon ce sera 12 ans pile !
    Auteur

    En Avril, 2019 (21:11 PM)
    félicitations á LUC ANDRE DIOUF,premier noir,africain et sénégalais qui va entrer au parlement et au congrés espagnol
    Auteur

    En Avril, 2019 (21:13 PM)
    Cissé Lo Dauphin et apres President, ndeyssane tokk lene fofou rekk ba cissé lo nekk sene president
    Auteur

    Zas

    En Avril, 2019 (21:13 PM)
    ce argumentaire est tiré par les cheveux c'est de la politique fiction. AUCUNE lueur de science
    Auteur

    Fast Track

    En Avril, 2019 (21:32 PM)
    le poste de premier ministre n'est une institution donc la voie référendaire n'est pas une solution en plus de cela ne nous emmerder pas avec un referendum on en a pas besoin que l'assemblée nationale fait son travail et passe a autre chose.

    Auteur

    Interfish

    En Avril, 2019 (21:46 PM)
    Quelle gymnastique intellectuelle incroyable
    Auteur

    Lemou

    En Avril, 2019 (21:47 PM)
    Franchement j'ai pitié de certains crétins! La constitution est claire au moins sur un point, en cas de démission du ou d'empêchement du président de la République, le président dans l'Assemblée nationale le remplace et organise des élections dans les six mois, élections où il ne peut pas être candidat...D'autre part, si une personne est élue député, ensuite nommé ministre, il laisse son poste de député à son suppléant, donc, il n'est plus en ce moment là député...Il est ministre de la République..Comme ça se passe en France!
    • Auteur

      Mensonge

      En Avril, 2019 (00:12 AM)
      vous savez , dans ce pays, il faut arrêter de former des constitutionnalistes .
      a la limite, ils nous emmerdent avec leurs theories. deuxième mandat , troisième mandat , dauphin, franchement , ils nous tympanisent
    • Auteur

      Serignetoubab

      En Mai, 2019 (15:22 PM)
      si le député nomme ministre est remplace par son suppléant alors pourquoi mettre dans la constitution qu' on peut cumuler la fonction de ministre avec le mandat de député?
      et que se passerait-il si un ministre député quitte le gouvernement, pourrait-t-il reprendre son mandat au parlement et renvoyer le suppléant ou bien une fois nommé ministre, le parlementaire élu perd-t-il son mandat des lors qu' il démissionne?
      si c' est le cas alors pourquoi macky sall tient-il a enlever de la constitution le non cumul?
    Auteur

    En Avril, 2019 (00:11 AM)
    Ce pays est décidément plein de crétins diplômés. Macky a été réélu triomphalement par le peuple Sénégalais. Il se consacre à la tâche que le peuple Sénégalais lui a confié. Tous les petits docteurs littéraires sans aucune utilité pour le pays passent tout leur temps à nous pomper l'air avec leurs analyses sur ce qui se passera en 2024 alors que ces idiots ne voient même pas le bout de leur nez. Pourquoi tant de bruit pour le départ de Macky alors qu'il vient à peine d'entamer son mandat. Je crois que ces pauvres cons veulent accélérer le temps car ils rêvent d'un poste ministériel. Lire les intentions de Macky n'est pas donné à un cancre, fut il docteur.
    Auteur

    Mensonge

    En Avril, 2019 (00:26 AM)
    C'est une contre-vérité de dire que Macky va rendre compatible les postes de ministre et de député . C'est faux .

    UN député nommé ministre qui retrouve son poste de député a la cessation de ses fonctions ministérielles, si c'est ça que le docteur appelle compatibilité , on a des problèmes avec nos constitutionnalistes, qui commencent a nous emmerder avec leurs théories de deuxième mandat, de troisième mandat, de dauphin, .

    Le ministre de l'enseignement supérieur doit faire des efforts en réduisant le nombre pléthorique de constitutionnalistes qui ne sont d'aucune utilité pour le pays. Il nous faut des ingénieurs sur le terrain, des médecins qui ne démissionnent pas du public pour créer des cabinets prives,
    Auteur

    Deug

    En Avril, 2019 (02:54 AM)
    Le prochain president du Senegal, les Sénégalais ne le connaissent pas encore ...
    Auteur

    Farba

    En Avril, 2019 (07:04 AM)
    Dr nous livre ses analyses. C'est des possibilités mais rien ne dit que les choses vont se passer comme il le dit. Analyser une situation telle qu'on le ressent, en tenant compte ses réalités du terrain, c'est son travail. Il ne vous dit pas que tel sera le cas. Arrêtez de vous emballer pour rien. Plus de respect envers le chef de l'état! Il n'est égal à aucun de nos pères(MDR).
    Auteur

    Deug

    En Avril, 2019 (10:04 AM)
    il a trop d esprit mal tourne qui voit le mal partout instaaler de faut probleme polemiquer rek.il y a des senegalais enemie du developpement de leur propre pays
    Auteur

    Lajeunesse

    En Avril, 2019 (10:16 AM)
    Que des accusations de combinés et de complot.

    Aller travailler, le développement est bcp plus a notre portée que la démocratie.

    Le premier nous accorde l'essentiel: untoit et a manger.

    Macky Sall a prouvé le contraires de vos accusations et prédictions.

    Si il devra s aventurer a ces jeux et minmacs, le peuple le sortira du Palais avant même la fin de son mandat.

    Laisser le travailler, et aller travailler.

    Auteur

    Souadou

    En Avril, 2019 (14:15 PM)
    MAKY SALL est en passe de devenir lun des plus brillants politiciens sinon le meilleur que le senegal na connu en route pour un Sénégal bcp plus émergent
    Auteur

    Neutre

    En Avril, 2019 (18:16 PM)
    Ce constitutionnaliste ne raconte que des conneries. Je ne sais pas où il a obtenu ses diplômes..Il ignore que le Président de l'Assemblée qui supplée le PR en cas d'empêchement ne peut qu'organiser les élections et ne peut en aucun cas cas être CANDIDAT. Minable constitutionnaliste qu'il est.
    Auteur

    Almamy Fouta

    En Mai, 2019 (08:25 AM)
    JE NE LIS PLUS VOS JOURNAUX JE NE SUIS PLUS VOS DÉBATS INSIPIDES SUR LES MEDIA ENCORE MOINS LES LIVRES BLANCS QUI NE RENSEIGNENT RIEN QUI NE SOIT DÉJÀ CONNU SUR LE ZORRO DU 24 FÉVRIER ET SA VILAINE FILLE TRISOMIQUE 23 BAPTISÉE POMPEUSEMENT VICTOIRE SALL ???? EST CE A DIRE DONC QUE ZORRO ÉTAIT L’ÂME VIVANTE DU 23 JUIN 2011 POUR CHASSER TOUT DAUPHIN AUTRE QUE LUI DE NOS EAUX EN 2012 ??? EN TOUT CAS LE PEUPLE SAIT CE QU'IL FAUT FAIRE A LA PLACE DES VOCIFÉRATIONS RADIO TELEVISEES !!!!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR