Dimanche 09 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Portrait

[PHOTOS] Saër, bélier Ladum : De l'or blanc au nom d'Allah !

Single Post
[PHOTOS] Saër, bélier Ladum : De l'or blanc au nom d'Allah !
Saër, 18 mois, est un bélier de race Ladum qui attire l'attention des amoureux des ovins. Sa couleur blanche, sa taille et son poids fait de lui un des mastodontes rêvés par de nombreux pères de famille. Saër est aussi la preuve du glissement de la société sénégalaise du sacrifice d'Abraham à du tape à l'œil, source d'une concurrence sans merci.

Sa voix rauque attire l'attention, ses coups des têtes imposent le respect et les pas de ses pattes hyper puissantes ne passent pas inaperçus. A la moindre occasion, Saër en profite pour trottiner au milieu de ses congénères. Il sniffe de temps à autre l'odeur de l'urine, et d'un signe de la bouche fait fuir les autres béliers comme s'il essayait de marquer son territoire dans la bergerie Ndèye Astou Diokhané, sise à Grand-Dakar, aux abords de la route qui longe le cinéma El Mansour.

Au milieu d'une cinquantaine de moutons, exposés pour les besoins de la fête de l'Aïd-el-Kébir, communément appelée Tabaski, ses bêlements le fait sortir du lot. Impossible pour un chef de famille qui emprunte cette voie de ne pas jeter un regard sur Saër. Et surtout quand on n'a pas encore trouvé un mouton pour le rituel tant important pour un musulman.

En fait, Saër est un mouton de race Ladum, un mâle dominant. Sa couleur blanche éclatante fait de lui une espèce qui attire les peinards et qui fait rêver les personnes aux revenus modestes. Il porte le nom de l'oncle de son propriétaire, Mamadou Dioum. "Je lui ai donné le prénom de mon tonton qui est décédé", sourit-il.

À quelques jours de la fête, le mouton en général et ceux de la race de Saër ne laissent personne indifférent au Sénégal où le rituel du sacrifice abrahamique est devenu un lourd fardeau chez les musulmans.

Un colosse à 18 mois qui vaut un million

Issu d'une mère née d'un croisement de bali-bali et de Ladum et d'un père Ladum pure sang, les mensurations de Saër sont étonnantes. La bête fait 118 cm au garrot et 143 cm de longueur pour un poids qui dépasse les 150 kg. Son cou majestueux est entouré d'un collier sur lequel, est accrochée une cloche. Ses courtes cornes sont parfaitement symétriques sur sa tête qui ressemble à celle d'un veau.

À 18 mois seulement, Saër est déjà un colosse. "Il y a d'autres Ladum pure sang dans la bergerie, mais ce qui fait la différence entre Saër et les autres, c'est sa taille, sa longueur. Il n'a même pas deux ans et il pèse plus que les autres. Mais cela est dû à ses origines. On a étudié parfaitement le croisement pour l'avoir", confie Mamadou Dioum.

Mais entretenir cette bête n'est pas chose aisée. "Son alimentation varie, il mange beaucoup de foin parce qu'il faut savoir que c'est un ruminant. Maintenant, pour l'engraisser, on lui donne du maïs de l'haricot et de l'aliment de bétail. Il est aussi dans de très bonnes conditions d'hygiène", renseigne Mamadou Dioum.

Très docile avec les personnes, Saër mène presque une vie de prince chez son propriétaire. Sa nourriture quotidienne dépasse celle de certains Sénégalais. Sans oublier tout un petit monde toujours à ses petits soins. "Il est très bien pris en charge et est choyé à la maison. Mes enfants jouent toujours avec lui et montent même sur son dos", lance son propriétaire.

Imam Babacar Ndiaye : "Mon mouton coûte 500 000 F Cfa"
Cependant, pour des questions économiques, il est temps pour Mamadou Dioum de se séparer de son "tonton". Mais pour avoir Saër, il faut débourser un million de F Cfa. Une somme qui n'est pas à la portée de nombreux pères de familles, surtout à cette période de pandémie. Pourtant, malgré la crise économique causée par la Covid-19, certains sont prêts à des folies financières pour fêter la Tabaski. Et Saër ne sera sans doute pas invendu cette année. "J'ai déjà un acheteur. C'est ami transitaire qui veut l'acheter. Ce mouton peut valoir plus que ça ", informe son propriétaire.

Aujourd'hui, acheter un mouton cher n'est pas une affaire des richards. Même les moins nantis, qui n'ont pas les moyens de se payer un Saër, vont remuer ciel et terre pour décrocher un bélier bien cornu. "Si j'avais la possibilité de l'acheter, je l'aurais fait, mais je n'ai pas cette somme. Je rêve un joueur d'acheter ce genre de mouton" promet Moussa Diop croisé au point de vente de Patte d'Oie.

Ameth Ndao ne conçoit pas les choses de la même manière que Moussa. Ce jeune cadre sénégalais n'imagine pas dépenser plus de 200 mille pour un mouton de Tabaski. "C'est compréhensible pour certaines personnes. Mais la majeure partie des Sénégalais n'a pas ce pouvoir d'achat et il y a d'autres priorités. Débourser un million F Cfa pour un mouton et avoir un problème de 50 mille le lendemain, ce n'est pas raisonnable", soutient-il.

Mais Imam Babacar Ndiaye fait partie des prêcheurs qui soutiennent que le mouton de Tabaski doit être de la trempe de Saër. "Quand on parle du mouton de l'Imam, c'est qu'il répond aux normes décrites par Dieu. Et il n'y a pas de différence entre le mouton de l'Imam et celui des autres. Donc, ce n'est pas contraire aux recommandations d'acheter un mouton à un million F Cfa si votre volonté est seulement de faire le sacrifice comme le recommande Allah" dit-il. Avant d'ajouter : "moi, j'achète un mouton qui coûte 500 mille F Cfa."

Le profil typique du sacrifice abrahamique
Si certains considèrent la race de Saër comme étant le mouton des nantis, pour d'autres, acheter un mouton de cette carrure pour seulement la Tabaski relève de pure extravagance des Sénégalais qui aiment se faire voir.

Faux ! Rétorque Imam Babacar Ndiaye. "Dieu a décrit comment doit être le mouton de Tabaski. Il a dit qu'on a échangé la vie d'Ismaïla à un grand mouton. Donc vous imaginez comment ce mouton doit être grand si c'est Dieu lui-même qui parle de grand mouton", prêche-t-il.

Saër est donc le profil typique du mouton de Takaski comme l'a décrit Dieu, selon Imam Ndiaye. Mais ce n'est pas une obligation pour tout le monde. "Il faut préciser que, ceux qui n'ont pas la possibilité de se procurer un mouton qui répond à ces critères, ne sont pas obligés de faire le sacrifice", ajoute Imam Babacar Ndiaye.

Mais le profil d'une bête de sacrifice pour la Tabaski a été interprété de manière plus exhaustive par les savants. Selon ces derniers, rapporte Oustaz Matar Sarr, le plus recommandé c'est un bélier, à défaut un bouc, sinon, un bœuf ou un chameau. Pour chacune de ces catégories, la femelle vaut mieux que le mal de l'espèce suivante.

D'après les explications Oustaz Matar Sarr, le bélier doit avoir entre 8 et 12 mois. Il ne doit pas être maigre, ni atteint d'une maladie comme la diarrhée. Il ne doit pas être borgne ou boiteux. Le mouton de Tabaski ne doit pas avoir des blessures saignant aux cornes et dans d'autres parties du corps. Si ses oreilles ou sa queue sont coupées ou lacérées sur deux tiers de sa longueur, l'animal ne peut pas être utilisé pour le sacrifice d'Abraham.

Et tout musulman qui a les possibilités, doit chercher un mouton qui répond à ses normes pour s'acquitter de ce rituel de la religion musulmane. Mais avec le temps, cette pratique a pris des proportions démesurées notamment au Sénégal. Elle semble être une sorte de concurrence à laquelle presque tout le monde s'adonne.

Pression sociale
Aujourd'hui, trouver le grand bélier de la trempe de Saër est même devenu une pression sociale. Et certains pères de famille sont prêts à tout faire pour le bonheur de leur femme et enfant. C'est le cas de l'histoire de cet homme, relatée par le journal L'Observateur la semaine dernière. Ce monsieur a donné sa voiture en garantie pour un mouton qui coûte un million de F cfa.

Doudou Codou Diop, propriétaire d'une bergerie raconte : "Un père de famille s'est pointé chez moi avec 500 000 F Cfa. Mais, comme c'est un adepte du m'as-tu-vu et qu'il craint les représailles de son épouse, une bourgeoise des quartiers huppés de Dakar, il m'a fait une proposition rocambolesque. Bien que je lui aie proposé un mouton acceptable pour la Tabaski, lui voulait un gros bélier pour épater sa dame, comme l'habitude. Il m'a proposé de laisser en garantie sa voiture, une belle Kya Sportage neuve, en échange d'un mouton à un million. (…) J'ai accepté le marché".

Une situation qui s'explique par un mode de vie, des croyances coutumières et traditions de la société sénégalaise qui sont perpétrés dans la religion musulmane. "Plusieurs d'entre nous ont adhéré à la religion musulmane sans savoir les tenants et les aboutissants. Pour beaucoup, il y a une méconnaissance réelle des textes. Pour d'autres, il y a la prolongation des pratiques traditionnelles qui accompagnent les exigences canoniques de l'Islam", analyse le sociologue Djiby Diakhaté.

Selon ce dernier, certains Sénégalais ont créé des syncrétismes et continuent "malheureusement" à émarger sur la tradition des us et des coutumes et croient être dans la religion. Ce qui a abouti à une sorte de compétition, dans certaines communautés. "Dans cette concurrence, chacun se dit, je ne dois pas être le dernier de la classe, note Djiby Diakhaté. Je ne dois pas avoir le bélier le plus petit. Il faut aussi ajouter à cela la pression de la belle famille.

Parce qu'il faut charcuter le mouton et le redistribuer aux différents éléments de la belle famille. Ce serait ainsi mal vu de donner à sa belle mère une cuisse qui refléterait celle d'un petit mouton."

Aujourd'hui, pour être le meilleur de la classe dans cette société sénégalaise, un seul choix s'offre à certains pères de famille : colmater par ci, par là pour se procurer un mouton Ladum, aux mensurations de Saër, qui hante le sommeil de bon nombre de Sénégalais.

liiiiiiiaffaire_de_malade

30 Commentaires

  1. Auteur

    Ama

    il y a 2 semaines (13:44 PM)
    Il n'ya pas de mal pour celui qui le peut d'acheter une très belle bête, bien nourrie, bien grasse , de très belle allure !

    L'important est qu'il n'y ait derrière cette acquisition AUCUNE VOLONTÉ DE SE GLORIFIER ou de FAIRE DANS LES MANŒUVRES OSTENTATOIRES, étaler sa puissance, montrer aux autres qui ont est ! Ca c'est VIL et ça détruit tout !



    Le jour où nous développerons l'agriculture, la nourriture pour le cheptel sera moins coûteux et le prix des moutons aussi.

    En attendant que chacun fasse selon ses moyens et surtout, surtout LI WADJ-HI LLAH ( agir exclusivement pour la FACE de DIEU Le TRÈS_HAUT ! )

    A toutes et à tous les croyant(e)s je souhaite par anticipation de très belles fêtes de TABASKI !

    Pour les DOUÉS d'INTELLIGENCE toujours à l'affût d'une opportunité de renforcer leurs comptes bancaires céleste, je me permets gentiment et humblement de vous rappeler que vous avez un nouveau rendez-vous exceptionnel avec les Faveurs d'ALLAH : ca sera le jeudi 30 juillet 2020, jour de Arafa ! Le jeûne de ce jour permet l'expiation des péchés de l'année écoulée et ceux de l'année en cours !

    Que DIEU vous accorde tous les bénéfices de ce mois sacré, et toutes les grâces contenues dans ces 10 jours précieux, amin



    Bien de choses à toutes et à tous.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (17:49 PM)
      si la qualité académique de vos écrits reflete votre personnalité,vous êtes une très bonne personne monsieur.
      qu'allah vous protége,vous et les vôtres.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (17:55 PM)
      ils ont oublier d'ajouter l'expression suivante : des billets de banque dans les poches du vendeur de ces ladum
    • Auteur

      Boy Yeumbeul

      il y a 1 semaine (21:04 PM)
      they sous développement mo meti. c'est l'ennemi de la religion.
      le sous développement (ou badola) est une maladie dont les symptômes se ressentent jusque dans la façon de faire la religion.
  2. Auteur

    il y a 2 semaines (13:54 PM)
    C est faux il ne peut pas peer plus de 150 kilo. 1 kg et cela 150 fois? No way
    • Auteur

      Diplomat

      il y a 2 semaines (14:22 PM)
      entre acheter un mouton à 1 million qui pèse 150 kg et en acheter 5 à 200000fr qui pèse chacun 100 kg qu'est ce qui est plus réaliste ? lol no galsen mo bari ay dof
    • Auteur

      ...

      il y a 2 semaines (14:35 PM)
      tu raisonnes en tant que quelqu'un qui calcule pour la viande ........ la tabaksi n'est pas faite pour ça. la tabaski c'est un acte d'adoration, nite-kounèk ak lileu_yallah _diaral ! kou yallah diaral rèndi kharoum 1 million dèfal !!! ta rétribution sera de toute façon supérieure ! la quantité de viande n'est qu'un corollaire, ce n'était pas ce qu'on cherche.
    • Auteur

      Ak Dégloo ! Ak Dégloo !

      il y a 1 semaine (15:55 PM)
      c'est dieu qui connaît les intentions de chacun et lui seul !
      encore uenfois, kou beugueu lou nèkh yallah bamou diaral-leu rèndi khroum 1 million acheté avec un argent licite, il n'ya aucune possibilité de le blâmer ! sauf de la bouche des aigris , car ceux-là ne sont d'abord pas satisfaits d'eux-mêmes, ils ne peuvent donc être satisfaits d'autrui, ces gens ne comptent pas, on passe !

      un musulman est libre de l'utilisation licite qu'il fera de son argent ! s'il a envie de s'acheter un bélier de race il n'a pas à culpabiliser ! donner à autrui reste une très bonne chose mais ce n'est forcément une obligation ! le musulman a des gens dont il ale devoir de s'occuper, les démunis tout démunis qu'ils sont ne sont pas prioritaires dans cette liste ! on donne d'abord aux gens dont la charge nous incombe, ceux à qui si on ne donne pas nous pourrions faire face à des sanctions ! une fois que ces gens sont pris en charge, subvenir à toute autre catégorie dépend des moyens de chacun, de son bon-vouloir ! point !
      que chacun s'occupe d'exécuter ce qui est une obligation légale lui incombant, après il pourra s'occuper de l'accessoire ! et normalement si chacun s’occupe de ses charges obligatoires, il ne devrait pas rester grand-monde qui ait besoin d'être aidé !
      c'est bien de parler mais c'est encore mieux d'avoir de l'ordonnancement dans les priorités !
    Auteur

    il y a 2 semaines (13:57 PM)
    publicité mensongère

    ce mouton ne vaut meme pas 250.000 f

    ou est CNRA ?????





    Auteur

    il y a 2 semaines (14:04 PM)
    Même si c'est 150kg si vous enlevez les cornes et la peau et les boyaux vous aurez au plus 120kg de viande avec les os. À 3500 F le kg cela ferait 420 000 F.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (15:25 PM)
      tu as oublié l air dans les poumons le sang et surtout l âme woooouuu c du lourd
    Auteur

    Saer Sur La Photo ???

    il y a 2 semaines (14:12 PM)
    Mais moi je suis éleveur mais si le bélier sur la photo est Saer, moi il ne m'impressionne absolument.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (14:57 PM)
      saway photo nak dou guéné khar dé, faut aller le voir de visu, peut etre tu vas changé d'avis
    • Auteur

      Saer Sur La Photo ??

      il y a 1 semaine (17:05 PM)
      peut-être de visu, mais je suis éleveur et connaisseur. je suis allé jusqu'au mali rien que pour acheter des bali bali. a part mafall , je fais partie des premiers qui ont introduit la race bali bali au sénégal. wassalam. eid mubarak à tous
    Auteur

    Boyphilly

    il y a 2 semaines (14:27 PM)
    Khar le rek
    Auteur

    Moi

    il y a 2 semaines (14:29 PM)
    une bourgeoise des quartiers huppés de Dakar?? cocasse.un pays sal et pauvre comme ca tu dit quoi
    Auteur

    il y a 1 semaine (15:18 PM)
    en espagne òu je vis.les prix des moutons ont grimpé du fait du covid 19,et les plus chérs coutent 200 euros environ 132000fcfa,quand je dis á mes amis qu'au sénégal un mouton peut couter jusqu'a 3000 euros environ 2 millions de fcfa,ils me traitent de loco(fou)
    Auteur

    Didi

    il y a 1 semaine (15:18 PM)
    Je ne comprends pas pourquoi les gens aiment frimer, acheter un mouton à 1000000 cfa et à côté de chez toi il y a des voisins qui peut pas se payer un mouton à 50 000. Et toi tu te paye un mouton à 1000000.



    L'année dernière j'ai passé tabaski au Sénégal, la veille je suis allé avec mon frère pour acheter un mouton, on a cherché pendant deux heures, avec 150 000 je pouvais presque pas acheter un mouton, je fini par rentrer chez moi, mes deux grands frères avait déjà acheté, leur mouton, avec mes 150 000 j'ai acheté des secs de riz, et des bidons d'huiles, après la fête on a reste trois mois sans acheter du riz et de l'huile.
    Auteur

    Diols

    il y a 1 semaine (15:21 PM)
    Parlant au nom d ALLA ya aucun critere qui fassa qu'un mouton puisse valoir ñlus de 200.000f cfa ni religieu ni temporel ni rien.Bilahi bayilene thiakhane.Diné senegal daga amm gaak gaak.Moy lénénn lolou ñou tekk si wetou ALLAHOU.

    Auteur

    il y a 1 semaine (15:28 PM)
    Sa couleur blanche, sa taille et son poids fait de lui

    FONT FONT FONT FONT
    Auteur

    il y a 1 semaine (15:33 PM)
    Hiiii MDRR Sénégalais lamigne bou reuyy

    Allez en Afrique du Sud au Zimbabwe en Namibie au Brésil en Argentine en Australie en Nouvelle Zélande et je n'ose même pas parler de l'Europe vous allez comprendre

    Angleterre akk pombiterrrr dou benna
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (16:55 PM)
      2020 laniou nekk
      meunn ngako khamal sa bopp
      wagnileeen deuwlin mbalakh akk thiant
    Auteur

    il y a 1 semaine (15:48 PM)
    BRAVO vrai effort de rédaction.

    Certainement l'un des meilleurs articles de l'année : réel effort pédagogique, descriptif

    Mais seuls bémols:

    *Sa couleur blanche, sa taille et son poids fait de lui FONT FONT FONT de lui

    *le mal ................. MÂLE MÂLE MÂLE
    Auteur

    il y a 1 semaine (15:52 PM)
    Regardes moi ces imams dangereux qui font la pub d'un mouton a 500 000 f? C'est ça l'islam
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (17:22 PM)
      si tu n'es pas musulman, si tu ne connais pas l'islam il faut aller geindre ailleurs .... on en am marre des récriminations permanentes de gens qui voient le mal partout .
    Auteur

    il y a 1 semaine (16:13 PM)
    La FIFA a annoncé ce mercredi la mise en place d'un plan d'aides à destination des associations membres et des confédérations de football impactées financièrement par la situation sanitaire. Au total, 1,5 milliard de dollars (soit environ 1,2 milliards d'euros) vont être «?mis à la disposition de la communauté du football, notamment le football masculin et féminin professionnel, le football de jeunes et le football de base?» , précise l'instance dans son communiqué.
    Auteur

    Diop

    il y a 1 semaine (16:14 PM)
    moi j'ai un salaire de 300 000 f je m'acheter un mouton de moin de 100 000 c'es tout senegal jem kanane je m'en fous
    Auteur

    il y a 1 semaine (16:31 PM)
    Un mouton n'est pas toujours et partout un mouton .Yappou Tabaski moom...! machallah.

    A travers les goûts entre Yappou Tabaski Al bènèèn yapp,damasiy Guiss lokho souniou boroom (s.w.t)...
    Auteur

    il y a 1 semaine (16:37 PM)
    Ladum ou ou pas une je préfère le mouton cuit .. le reste je laisse ça aux collectionneurs ????..
    Auteur

    il y a 1 semaine (16:54 PM)
    Oryx yi nak ci Tabaski bi?
    Auteur

    il y a 1 semaine (17:38 PM)
    Je me demandais quand l’article allait terminer dama lire Ba sama beute yi di dioye mou teuwa diekh
    Auteur

    Honteusement

    il y a 1 semaine (18:22 PM)
    Arrêter avec vos PRIX du MOUTON trop excessifs , abusés , et exagérés , et ça se dit des CROYANTS .
    Auteur

    Honteusement

    il y a 1 semaine (18:25 PM)
    Arrêter avec vos PRIX du MOUTON trop excessifs , abusés , et exagérés , et ça se dit des CROYANTS . LADOUM , ou pas la viande à le même goût dans nos assiettes . Kone xolate léne sén PRIX yii bou bakh .
    Auteur

    Honteusement

    il y a 1 semaine (18:26 PM)
    Arrêter avec vos PRIX du MOUTON trop excessifs , abusés , et exagérés , et ça se dit des CROYANTS . LADOUM , ou pas la viande à le même goût dans nos assiettes . Kone xolate léne sén PRIX yii bou bakh .
    Auteur

    Thiam

    il y a 1 semaine (20:21 PM)
    Blanchissemnt d'argent mossi am, mouton à 1 million légui kilo bi gnatta la, bayilene thiakhane
    Auteur

    Paco

    il y a 1 semaine (20:27 PM)
    1. Un croisé avec bali-bali n'est plus un ladoum. 2. Ses cornes et sa hauteur ne sont pas dignes d'un champion.
    • Auteur

      Saer Sur La Photo ??

      il y a 1 semaine (20:31 PM)
      vraiment, paco. je crois qu'ils se sont trompés de photo. saer qui est sur la photo n'a rien d'une belle race.
    Auteur

    il y a 1 semaine (20:39 PM)
    Ici en Espagne, moi jai payer mon mouton a 210€, mais le plus cher c,est 240€et cela est dû au covid 19...Les annees passes le mouton coute a .130euro pour la Tabaski. Mais apres la Tabaski le mouton coute 120euros. LADUM, BALI BALI ETC C,EST LE SACRIFICE EST PLUS IMPORTANT
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (13:52 PM)
      en france également on n'a jamais payé plus de 120 euros et avant l'euro c'était 110 francs en normandie, en bretagne et en corse. il faut des volontaires pour faire venir des races ordinaires françaises pour les placer dans chaque région par dizaines. croisées avec nos moutons, on aurait des bêtes de 60.000 au grand maximum et leur viande sont cuites en 7 minutes recto et autant sur le verso surtout les côtelettes. pour la viande de nos moutons, je mets au moins 30 minutes pour manger mes côtelettes et pour les morceaux il faut plus d'une heure !
    Auteur

    Negres Excessifs

    il y a 1 semaine (13:44 PM)
    Ce sont les Arabes qui nous ont convertis dans le monothéisme Abrahamique quels que furenty les intermédiaires nègro-Africains. Pourtant dans aucun pays Arabe même les plus riches, les croyants n'immolent des béliers à plus de 200 dollars Us. Je pense que les Sénégalais, contrairement aux autres musulmans noirs d'Afrique sont dans les excès qui devraient disparaitre à jamais !
    Auteur

    il y a 1 semaine (13:53 PM)
    En France également on n'a jamais payé plus de 120 euros et avant l'euro c'était 110 francs en Normandie, en Bretagne et en Corse. Il faut des volontaires pour faire venir des races ordinaires Françaises pour les placer dans chaque région par dizaines. Croisées avec nos moutons, on aurait des bêtes de 60.000 au grand maximum et leur viande sont cuites en 7 minutes recto et autant sur le verso surtout les côtelettes. Pour la viande de nos moutons, je mets au moins 30 minutes pour manger mes côtelettes et pour les morceaux il faut plus d'une heure !



    Auteur

    il y a 1 semaine (07:38 AM)
    quand je les vois chérir leurs bêtes, en les caressant toutes les 30 secondes. tout ca pour le vendre au premier inconnu qui se pointe avec des sous et qui l'égorgera atrocement le lendemain/

    sacré éleveur passionné et amoureux des bêtes!
    Auteur

    Athéna

    il y a 1 semaine (21:10 PM)
    Et après on va venir dire Auchan dégage alors que nos propres concitoyens n'hésitent pas à carrément exploser les prix dès que l'occasion se présente.Comment alors se battre contre l'exponentielle flambée des prix si on se permet de ventre surtout d'acheter à ces prix un mouton.



    Ce désordre philosophique met en évidence le matérialisme idéaliste d'une bonne partie du peuple !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email