Dimanche 25 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Reportage

Trafic international de drogue : La partition des mariages mixtes

Single Post
Trafic international de drogue : La partition des mariages mixtes

Des confidences faites par des agents de l’Office central pour la répression de l’enrichissement illicite (Ocrtis) révèlent que les trafiquants de drogue, traqués de toutes parts, changent de stratégie. Leur nouvelle trouvaille consiste à profiter de la naïveté des jeunes filles, voire leur incompressible envie d'aller explorer les vertes prairies européennes, pour les embarquer, via les mariages mixtes, dans des réseaux inextricables.

 

Les mariages mixtes sont nombreux de nos jours. Beaucoup de filles ne rêvent que de convoler en noces avec un blanc. Qu'importe ce qu'il fait dans la vie. L'essentiel est qu'il soit capable de les emmener en Europe pour qu'elles sortent de la galère sahélienne. 


Une aubaine pour les «marchands de la mort» (comprenez les trafiquants). Ils s’engouffrent dans la brèche, casquent des sommes colossales, et acceptent même de se convertir à l’Islam, si telle est une exigence de la belle famille.


Mais très souvent, ces sommes dépensées ne sont qu’un investissement. Le prix à payer pour passer entre les mailles des forces de sécurité, sans éveiller le moindre soupçon. Un visa pour valser entre Dakar et l’Europe avec un alibi de taille : «ma femme est Sénégalaise, je viens pour la voir». Une manière d’éviter le «ciblage», une technique assez efficace pratiquée par les policiers de l’Ocrtis basés à l’aéroport.


Malheureusement pour les jeunes Sénégalaises qui s’engouffrent dans ces «mariages idylliques», trop souvent, ce sont ces «messies», qui étaient censés les sortir de la dèche, qui les plongent dans la galère. 


Ils ouvrent des comptes au nom de leurs «femmes» et y font migrer toutes les sommes provenant de leurs activités délictuelles. Si la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) intercepte ces transferts douteux, ce sont les femmes qui trinquent, elles qui sont régulièrement domiciliées au Sénégal.

S’ils envoient des colis ou des containers, c’est toujours avec le nom de leurs «femmes». Résultat : les Sénégalaises qui purgent des peines dans des prisons sont nombreuses.


Dans les prisons pour femmes de Liberté VI à Dakar et de Rufisque, on dénombre de nombreuses détenues incarcérées pour avoir eu des activités liées aux stupéfiants. Une Sénégalaise purge une peine à São Paulo pour avoir été prise avec une valise contenant 18 kg de cocaïne que son «mari» lui avait demandé de convoyer sans qu’elle ne sache le contenu. 


Toujours au Brésil, une autre Sénégalaise a été arrêtée avec 5,6 kg de cette drogue, dans les mêmes conditions. Des compatriotes de sexe féminin, en possession de cocaïne, ont aussi été arrêtées à l'aéroport de Casablanca, alors qu'elles étaient en transit pour l'Europe. Une concitoyenne, dont le mari est Roumain, est activement recherchée par les éléments de l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis) pour une histoire de cocaïne. Une autre  Sénégalaise avait été impliquée dans l’affaire des 8 tonnes de haschich, planquées dans un container découvert au Port autonome de Dakar. Un colis provenant de la Malaisie et que la Sénégalaise devait, dit-on, réceptionner pour le compte de son mari, un Français.


Au moment où ces innocentes et naïves femmes trinquent parce qu’attirées par l’appât du gain facile, leurs maris de dealers vaquent tranquillement à leurs occupations et nouent d’autres relations dans d’autres pays pour parvenir aux mêmes fins.


Le réveil est toujours douloureux et les larmes versées ne feront qu’accroître le sentiment de culpabilité.


liiiiiiiaffaire_de_malade

15 Commentaires

  1. Auteur

    Mounos

    En Novembre, 2014 (18:13 PM)
    EN PRINCIPE, quand ces maris voyous envoient de la drogue à leur épouse restée au Sénégal, ils ne s'en sortent pas aussi facilement, en cas d'arrestation de la femme, s'ils sont en Europe. J'ignore comment cela se passe pour les trafiquants d'Amérique du Sud ! Les Imams, les communicateurs traditionnels, les artistes à travers des films, des pièces de théâtre, devraient s'activer pour que nos femmes, si avides de millions ne tombent plus dans ces pièges qui existent au Sénégal, au Nigéria comme en Amérique du Sud dans les années 90 à 2000 ! Dans les pays d'Amérique du Sud, personne ne se laisse plus prendre dans ces pièges, il n' y a que des Africaines qui ne sont pas encore sensibilisées !
    • Auteur

      Non !

      En Novembre, 2014 (22:13 PM)
      laissez les imams en dehors de ça. vous passez vos journée à les insulter.
      alors réglez vos problèmes de drogue entre vous.
  2. Auteur

    Bayefaal

    En Novembre, 2014 (18:14 PM)
    Il faut pas généraliser
    Auteur

    Ter

    En Novembre, 2014 (18:22 PM)
    Il faut pas generalisè
    Auteur

    Le Frustré De L'ucad

    En Novembre, 2014 (18:26 PM)
    le 05 ni virement ni salaire pour les travailleurs de l'UCAD. Un recteur incapable de payer les salaires a temps... Macki nomme pour nommer voilà ce que sa donne pitié pour les pères de familles... Monsieur le recteur dégage si tu ne peux pas gèrer.
    Auteur

    Menteur Yaw

    En Novembre, 2014 (18:28 PM)
    Qui racconte cette sous-estime la capacite de la senegalaise en theme de escroquer,ruser et delinquer!combien de toubabs ont vu leur existence s'abattre sur les rochers de toubabdialaw,de mbour et ziguinchor? Ne parlons des couples toubabs qui ont vu fondre leur union com mme du beurre sous le soleil a cause des senegalaises menteuses et gourmendes! Un toubab trahit
    • Auteur

      Yugo

      En Novembre, 2014 (20:10 PM)
      100% vraie.mais savez vous qu'une senegalaise de bonne moeurs ne frequente pas ces lieux que vous avez cites.aucun senegalais bien eduque dans la bonne tradition et quelque soit son appartenance ethnique ne cherchera femme parmis les filles senegalaises qui frequentent les zones touristiques.toute senegalaise qui se respecte ne peut se permetre de frequenter la petite cote ou les lieux frequentes par les touristes a la recherche de mari.tres souvent les africains qui abordent les blancs ou les blanches le font pour des questions d'interets.
    Auteur

    Yugo

    En Novembre, 2014 (18:42 PM)
    naivete,et stipudite.j'ai meme froid au do quand je vois une fille se marier avec quelqu'un qu'elle ne connaiy meme pas,rien sur sa vie ni son passe ni sa famille.pas seulement des senegalaises mais beaucoups d'africaines sont dans les prisons en afrique et en dehors du continent.quant on voit le comportement de certains africains homme comme femme devant l'etranger ,on n'a aucune fierte d'etre africain.la dignite est une notion inconnue par certains africains.le gain facil les rend aveugle.je me demande comment l'africain issu d'un couple mixte,avec le ou la patenaire blanc ayant l'age des parents de l'africain,peut supporter tous ces regards le ou la qualifiant d'objet sexuel.dignite,dignite,dingite waye
    • Auteur

      Nation Unies

      En Novembre, 2014 (20:28 PM)
      la patenaire blanc ayant l'age des parents de l'africain,peut supporter tous ces regards le ou la qualifiant d'objet sexuel.dignite,dignite,dingite waye



      tu n'es qu'une hypcorite comme la plupart des gens du pays , combien de vieux plus 50 60 ans se tapent des jeunes filles qui ont l'age de leurs filles au senegal ? pourtant ca ne derange personne
    • Auteur

      Pepe

      En Novembre, 2014 (21:53 PM)
      humm, tu dois etre marier a un blanc l'age de ton pere ou mere! un noir de 50 ans est mieux presentable qu'un blanc de 50 ans
    Auteur

    Tay La Warou

    En Novembre, 2014 (19:18 PM)
    Yugo : nombreux sont les enfants issus de couples dont le mari pourrai être le grand père de son épouse et qui sont bel et bien sénégalais, là c'est un autre sujet et je suis bien d'accord qu'il existe partout des gens immorales
    Auteur

    Purification

    En Novembre, 2014 (19:21 PM)
    J'ai fait 3 lignes, 3 secondes et je me suis dit voilà un texte authenthique non plagié , et non déformé, de l'AFP, Reuters ou autre agence de presse internationale. Donc du pur sénégalais dans toute sa splendeur , toute sa gloire et je n'ai même pas lu. C'est un tort me direz-vous ?

    Et bien si je me suis trompé et que c'est pur chef-d'oeuvre, je jure d'aller à genoux jusqu'à la Mecque le restant de mes jours.

    On va voir enfin la prose Sénégalaise. Ce doit-être un délice !

    a consommer de suite.

    Auteur

    Ndate

    En Novembre, 2014 (19:26 PM)
    dama warou sakh .danio khamoul toubab rekk . toubab noumou mel mosss kou bouguoul sa boppou moy nekkeu ak niomme .
    Auteur

    Fala

    En Novembre, 2014 (20:02 PM)
    j voi des sagnols noirs ds les commentaires !!   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    Auteur

    Ziar

    En Novembre, 2014 (20:30 PM)
    c'est dommage de rabaisser les couples mixtes à ces affaires de drogues...et même s'il yen a croyez moi que cela ne concerne même pas 10% de la totalité des couples mixtes.bon sans parler des commentateurs qui sont tout simplement contre les mariages mixtes...vous êtes en retard!! séne khel yé ndeukhh!!
    Auteur

    Titen

    En Novembre, 2014 (21:04 PM)
    franchement vous etes ridicules !!!! cela ne concerne pas tous les couples mixtes , que se soit blanc ou noir les filles se marient a 70% pour leur interet . les plus grands dealers sur notre continent sont 100% africains .

    pour l''age il ne fut as oublier que dans la sous region et meme parfois dns les grandes villes des jeunes femmes sont marièes a des vieux africains qui pourraient etre leur grand pere . Donc avant de critiquer les couples mixtes parler dabord de nos couples .
    Auteur

    Chief

    En Novembre, 2014 (21:47 PM)
    le quran nous interdit "almayçar" qu'on traduit par carte mais qu'en realité c tout gain facile. Les fains faciles detruisent les hommes, les societes et meme léconomie,
    Auteur

    Cheikisma

    En Novembre, 2014 (12:20 PM)
    je suis toubab marié avec une sénégalaise nous avons des enfants je suis plus agé que mon épouse je ne pense pas qu une fille puisse epouser un homme pour etre malheureuse l age n a pas d importance c est le bonheur dans le couple qui est essentiel le racourci est facile dire que dans un couple mixte le mari entraine sa compagne dans la galere des trafics je ne crois pas que les femmes africaines soient moins intelligentes que les autre femmes de la planete et qu il y a dans les couples dit traditionnels plus de maris qui trafiquent et qui entrainent leurs épouses dans des galeres que dans les couples mixtes
    Auteur

    Gege

    En Novembre, 2014 (12:54 PM)
    article complètement débile ......... utiliser 1 cas qui a pu se passer (a vérifier ) pour une généralité , c ' est simplement une manipulation des esprits , cela relève des tribunaux pour incitation a la haine raciale !!!!!!!!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email