Samedi 21 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Revue Presse

L'Affaire de l'Interdiction du port du voile à Sainte Jeanne d'Arc en exergue

Single Post
L'Affaire de l'Interdiction du port du voile à Sainte Jeanne d'Arc en exergue

Les quotidiens font état de de positions "de plus en plus tranchées" dans l’affaire née de la décision du collège Sainte Jeanne d’Arc d’interdire à ses pensionnaires le port du voile islamique au sein de l’établissement, sujet le plus en exergue dans la livraison de mercredi de la presse quotidienne. "Dans cette affaire, les positions sont de plus en plus tranchées, alors que l’Etat tarde à arbitrer", constate le quotidien Enquête dont la manchette est également sans équivoque de cette analyse : "Le voile s’épaissit". "L’interdiction du port du voile à l’institution Sainte Jeanne d’Arc de Dakar continue d’alimenter la polémique.

 Le ministère de l’Education nationale a ouvert le dialogue. La direction de l’établissement campe sur sa décision et reçoit le soutien de l’UNAPECS", l’Union nationale des associations des parents d’élèves de l’enseignement privé catholique, écrit Enquête. Si cette dernière "prend fait et cause" pour l’institution Sainte Jeanne d’Arc, le khalife général des tidjanes, Serigne Mbaye Sy, lui "fustige" plutôt l’établissement et "interpelle les parlementaires", selon Enquête. L’Observateur note avec plusieurs autres quotidiens que le khalife général des tidjanes "demande la fermeture de Sainte Jeanne d’Arc" dont il assimile la décision de la direction "à un manque de respect et plaide pour la fermeture de l’établissement si, toutefois, il est impossible de leur faire entendre raison".

 "Même si sa réaction semble jeter de l’huile sur le feu, Serigne Mansour Sy l’assume pleinement et laisse libre les commentaires", souligne L’Observateur. "Réaction musclée du khalife des tidianes", renchérit Vox Populi, citant Serigne Mbaye Sy à sa Une : "Que ces écoles qui posent ces genres d’actes soient fermées. Jusqu’ici, le peuple dort. Quand il se réveillera, ce ne sera pas bon pour eux". Le journal Le Quotidien ajoute que le khalife général des tidjanes "appelle les autorités, notamment les députés, à faire valoir leur rôle de représentants du peuple en exigeant à cet institut de respecter la laïcité ou qu’il ferme ses portes au Sénégal". 

 Autre élément à rapporter à ce débat, Kritik signale que la présidente de l’association des parents d’élèves de l’institution Sainte Jeanne d’Arc, Véronique Darosa Sèye, a démissionné, faisant valoir que les religieuses de Sainte Jeanne d’Arc "ont traité cette affaire (d’interdiction du voile) sans état d’âme". "Le voile de la discorde", affiche ainsi Sud Quotidien, pour notamment évoquer une polémique "loin de connaître son épilogue. Au contraire !", alors même que le ministre de l’Education nationale Mamadou Talla a pris contact avec la direction de l’institution Sainte-Jeanne d’Arc "pour une solution de sortie de crise (...)".

 A ce sujet, le quotidien L’As annonce la tenue ce mercredi d’une rencontre entre le ministre de tutelle et les responsables de Sainte Jeanne d’Arc, "rencontre de la dernière chance", selon le journal. "Ça passe ou ça casse", écrit le journal. Walfquotidien s’intéresse à d’autres sujets, citant "tensions de trésorerie, hausse des prix, déficit bloqué, LFR 2, ...), avant d’afficher : "Les germes d’un ajustement structurel". "Après avoir retoqué les prévisions de croissance du Sénégal de 0,6%, le FMI a bloqué le déficit du pays, l’obligeant à limiter les projections budgétaires", avance le journal. 

 "Pis, écrit Walfquotidien, il lui demande une deuxième Loi de finances rectificative (LFR) qui est en cours de rédaction, des économies de 250 milliards et une vérité des prix avant tout nouveau programme avec le pays. Des exigences qui n’augurent rien de bon pour les populations et qui fleurent bon un ajustement structurel, en mode fast-tract". Le Soleil, enfin, traite de sujets liés à la santé à sa Une. "De nouveaux objectifs fixés aux districts", en matière de qualité des soins de santé et de gestion des ressources humaines, annonce le journal avec en appui la photo du ministre de tutelle Abdoulaye Diouf Sarr en première page, entouré de personnels sanitaires. BK

Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Verite

    il y a 1 semaine (12:10 PM)
    non je vois vraiment qu'il ya des personnes trés bètes au Sénégal c'est simple du dit bonjour tu veux que ta fille soit voilée améne la dans une école coranique et la il y aura aucun probleme.Tu respectes les réglements de l'école ou tu dégages vous qui n'accepté ^pas un chrétien dans une banque islamique ni ouvrir un compte les chétiens manquent de considération au sénégal et mm de respect .la RTS est la chaine publique les dimanches on a que 30mn pour le jour du seigneur et vous du matin au soir bien vrai que nous sommes minoritaires mais max de respects.Dans les banques tu peux mem compter les chrétiens .vous nous amerdé avec vos débats unitil. DITE AU KHALIF DE VENIR FERMER LECOLE BA HAME DAX NONOU LAYYE YOMBBER REK
  2. Auteur

    Imam Waax Deugg

    il y a 1 semaine (14:29 PM)
    spécialité du Sénégal, jacasser, pérorer, bavarder, sur des broutilles et faire de mutisme sur les vrais problèmes de ce pays.

    franchement si l'affaire du voile de l'institut Jeanne d'Arc est plus importante que ce que nous vivons tous les jours au point de nous angoisser et de désespérer alors le Sénégal est véritablement sur la voie l'immersion.



    chefs religieux et autres politicards véreux,mal intentionnés et irresponsables, vous feriez mieux de dénoncer l'anarchie qui s'est installée dans ce pays et de faire preuve d’honnêteté, de respect et de véritable patriotisme pour nous éviter de sombrer dans le chaos.
    Auteur

    1234

    il y a 1 semaine (15:57 PM)
    et pourtant eux ils refuse une construction dune église a tivaoune

    et il parle de respecter la constitution du senegal li grawna vraiment
    Auteur

    1234

    il y a 1 semaine (15:57 PM)
    et pourtant eux ils refuse une construction dune église a tivaoune

    et il parle de respecter la constitution du senegal li grawna vraiment
    • Auteur

      Anonyme

      il y a 1 semaine (21:09 PM)
      c'est vraiment triste de voir qu'on veuille nous imposer ce que eux n'accepterais jamais dans leurs établissements religieux. jamais un chrétien ne se comporterais de cette façon envers vous

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR