Mardi 18 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Revue Presse

La presse quotidienne constate l’échec de Bennoo à trouver un candidat de l’unité

Single Post
La presse quotidienne constate l’échec de Bennoo à trouver un candidat de l’unité

La presse quotidienne constate l’échec de la coalition Bennoo Siggil Senegaal à trouver un candidat de l’unité et du rassemblement.‘’Moustapha Niasse de l’AFP [Alliance des forces de progrès] et Ousmane Tanor Dieng du PS [Parti socialiste] seront finalement tous les deux candidats à la présidentielle de 2012’’, révèle Sud Quotidien.Le journal explique que ‘’la réunion dite + de la dernière chance+ à la Conférence des leaders qui s’est tenue hier, jeudi 1er décembre, […] n’a pas permis de désigner un candidat consensuel pour février 2012’’.A ce sujet, le Quotidien indique que ‘’faut d’un consensus, la Conférence des leaders a procédé au vote.

 Ce qui a abouti à la désignation de Moustapha Niasse’’.Selon le journal, c’est donc le leader de l’AFP qui ‘’portera les couleurs de la coalition’’. Toutefois, le journal note que ‘’Ousmane Tanor maintient sa candidature’’.Walfadjri précise que ce sont 19 des 33 partis qui forment la coalition qui ont voté pour Niasse, alors que les 14 autres se sont abstenus.Le journal indique que ‘’comme beaucoup s’y attendaient, le colosse va s’éclater en deux camps : la bande de Niasse d’un côté et celle de Tanor Dieng de l’autre’’.‘’Bennoo implose définitivement’’, constate de son côté l’AS, ajoutant que Tanor ‘’dénonce la procédure’’. ‘’C’est un coup de force, je suis le candidat officiel de Bennoo’’, martèle le secrétaire général du PS, alors que Moustapha Niasse affirme l’avoir ‘’battu à plate couture’’.Pour le populaire, Bennoo Siggil Senegal a choisi ‘’la division’’. 

Le chroniqueur du journal relève que la candidature de l’unité a ‘’fini dans l’impasse’’ et que ‘’la candidature plurielle a fini ainsi par s’imposer, mais à l’usure et par défaut, loin du schéma consensuel qui est le mode de fonctionnement et de prise de décision de BSS’’.Dans sa manchette, L’Observateur résume la situation par ce jeu de mots en écrivant que ‘’Niasse émerge du Tassaro’’. Le journal estime que ‘’l’échec de l’initiative annoncé depuis le début par les plus sceptiques s’est révélé au grand jour’’. 

Selon le journal, ‘’l’histoire politique du Sénégal retiendra que c’est une querelle de leadership qui a créé le +Tassaro+ et non l’intérêt de la Nation’’.Le quotidien EnQuête estime que c’est une ‘’victoire à la Pyrrhus’’ pour Moustapha Niasse. ‘’Après plusieurs mois de conciliabules, de tergiversations, de conclaves, de tête-à-tête, de contorsions… Bennoo a finalement a accouché. Par césarienne. Un accouchement tellement difficile, tellement pénible qu’on peut se demander si le bébé qui est ainsi venu au monde tiendra le coup d’une croissance saine, équilibrée et solide’’, s’inquiète le journal.Les autres titres renseignent aussi sur la gravité de la situation après le résultat auquel est parvenu la coalition dans sa recherche du candidat de l’unité. Focus décrit un ‘’Bennoo en deux morceaux’’, alors que le Point du jour parle d’une ‘’fin accablante’’ de Bennoo, en relevant que ‘’Niasse passe au forceps’’.

Express News évoque ‘’une coalition pour deux candidats’’ tandis que le Pays au quotidien souligne que c’est ‘’l’épilogue d’une longue farce’’.Au sujet de la publication de l’indice de perception de la corruption 2011, Rewmi Quotidien révèle que le Sénégal ’’se trouve dans la zone rouge établie par Transparency international’’. Le journal précise qu’il occupe la 112e place sur 182 avec un score de 2,9.Plusieurs autres journaux s’intéressent aussi à ce classement. ’’Le Sénégal pas loin de la queue’’, titre Walfadjri. ’’Le Sénégal sombre dans la zone rouge’’, affiche Sud Quotidien, tandis que selon Le Quotidien ’’le Sénégal fait un grand bon en arrière’’.

Le Soleil met en exergue l’ouverture de la 20e Foire internationale de Dakar dont l’invité d’honneur est le Mali. L’occasion pour le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, d’exprimer la volonté du Sénégal de ’’mettre le CICES sur un sentier de croissance et de performance’’.



15 Commentaires

  1. Auteur

    Qdg

    En Décembre, 2011 (12:41 PM)
    DANSOKHO est le politicien le plus dangereux du Sénégal. Il a fait dormir Tanor et les gens du PS alors qu'il travaillait pour NIASS en coulisse. C'est pas sérieux . Je comprends maintenant pourquoi WADE les a tous chassé. C'est une bande de manipulateurs qui ne sont guidés que par leur propre intérêt. Dommage WADE va passer au 1er tour.
  2. Auteur

    Boygaga

    En Décembre, 2011 (12:59 PM)
    on tire pas un cadavre ambulant, j'adore mon grand père Président Wade !! :up: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Citoyen Senegalais

    En Décembre, 2011 (13:02 PM)
    les sénégalais attendent l'inhumation de Bennoo au soir du 26 février puisque la mort de Bennoo est déjà annoncée,vous savez BENNOO était resté longtemps dans la divagation malheureusement le médecin de Bennoo Abdoulaye Mactar Mbow ne savait plus quelle ordonnance qu'il faut pré-inscrire à son malade Benno.Abdoulaye Mactar Mbow souhaitait prodiguer un bon traitement à son malade afin qu'il combatte Me Wade à qui les sénégalais font confiance par son bilan par ses réalisation ,par son programme de société .ALORS que le défunt bennoo a passé tout son temps à laisser plânir le doute dans l'esprit des sénégalais , à faire la musique des mots.

    Le peuple sénégalais vous présente ses condoléances ,que la terre soit légère à Bennoo.
    {comment_ads}
    Auteur

    Boy Pinetown

    En Décembre, 2011 (13:05 PM)
    BENNO a trouvè un candidat.lè partis composants Benno ont procèdès dèmocratiquement au vote è NIASS l'a emportè sur Tanor.ce son cè socialistes ki ont trahi BENNO.
    {comment_ads}
    Auteur

    Siga Diouf

    En Décembre, 2011 (13:22 PM)
    Une partie de la presse a beau supporter Benno dans la recherche de sa candidature unique mais voilà que rien n'y fait c'es l'échec total. Bennoo n'aura jamais un candidat de consensus. Chacun ira de son côté et ceci facilitera la tâche à la mouvance présidentielle
    Auteur

    Siga Diouf

    En Décembre, 2011 (13:25 PM)
    La presse partisane de l'opposition s'est complètement gourée. La recherche de candidature unique a échouée et personne ne pourra empêcher la prolifération de candidature fantaisiste de bennoo
    {comment_ads}
    Auteur

    Siga Diouf

    En Décembre, 2011 (13:29 PM)
    Bennoo explose. Pas surprenant c'était prévisible. Si Niass est choisi par ses la majorité de ses pairs Tanor lui se rebelle et s'autoproclame candidat de l'unité de bennoo.
    {comment_ads}
    Auteur

    Citoyen Du Monde

    En Décembre, 2011 (13:46 PM)
    c'est faut vous avez trahi le parti socialiste tanor ne peut pas se permettre se rallier derrière les petis partis (cabine téléphonique ) alors qu'il est à la tête d'un grand parti politique historique du sénégala même s'il est incapable de porte le destin du sénégal sur ses épaules il rest toujours maître de son parti c'est un polygamme de 10 femmes et Moustapha Niasse ne représente rien dans le serail politique ,les partis qui se sont associés à Niass sous forme de défunt Benno n'ont jamais atteint 0,05% donc rennaître un autre groupe qu'une forme de chantage et d'opportuniste effaré
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2022 (18:11 PM)
      Insulter Sonko ça peut passer,  mais aller jusqu'à humilié publiquement Sérigne Moustapha Sy qui a des millier de talibé apolitique, avec un Sénégal où la réalité chef religieux/talibé est parfois plus solide que n'importe quel article de la constitition, il faut faire attention et préservé l'équilibre sociale.
      soit le député de BBy se comporte comme des hummain soit ils se laissent utilisé par Macky comme des nimaux, et dans ce cas j'appelle vivement aux talibé au gatsa gatsa. pas la peine d'aller au tribunal. kou saaga souniou Sérigne on t'arrache les dent sans anesthésie😡
      à tous les indigné, commencé à condamné l'assassiné froide des 2 soldats
    {comment_ads}
    Auteur

    Réfléchir

    En Décembre, 2011 (14:48 PM)
    Est ce que réellement le PS sait où il se trouve, où il doit partir. Le PS doit savoir sa place dans l'arène politique sénégalais. Ce n'est pas avec Tanor que le PS se comportera comme un grand parti, il n'avait pas sa place dans les Assises s'il ne les contrôle pas. Comment s'allier avec tes adversaires qui ne te souhaitent que la mort. Le plus grand adversaire du PS ce sont les partis de gauche. Comment Tanor n'arrive pas à faire cette lecture. Moi je ne fais pas de la politique, mais je constate que le PDS que Tanor a choisi comme adversaire n'est pas son ennemi. Comment un Moustapha NIASS, enrichi par le PS, qui a été l'artiste de sa chute, peut il se mettre derrière un Tanor qu'il a toujours considéré comme quelqu'un qu'on a fait hériter ce qui lui revenait de droit. Le PS devrait contrôler l'opposition
    Auteur

    A. A.

    En Décembre, 2011 (16:45 PM)
    La mayonnaise se fait avec des oeufs et de l' huile... c' est connu!

    MAIS KÉNEU MOUNOUL DIAXASSÉ DIWLINE AX NDOX bamou nékka béneu! -C' est simplement IMPOSSIBLE  :dedet: 



    Voilà le résultat de l' expérience hasardeuse... de Benno: COUPS de CORNES par-ci, COUPS de MACHOIRES par-là et TAMANN-TÉ DEUMMME  :haha: 



    EN AVANT TOUTE POUR le "TaS s A Roo o" hi hi hi ! Glup!   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">     <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">     <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Réaliste

    En Décembre, 2011 (17:04 PM)
    En faite si le PS est aujourd'hui empétré dans des problèmes comme ça, c'est bien à cause de M. Ousmane Tanor DIENG qui n'a jamais voulu prendre ses responsabilités. Parceque, ce qu'il fallait faire à partir de 2000 de prendre acte de la défaite de son parti et faire une profonde introspection à son niveau et au niveau du parti. Aprés avoir recensé tous les facteurs qui ont été à l'origine de la défaite de son parti, d'élaborer avec ses camarades une stratégie de conquête de l'électorat perdu par son parti et démarcher les nouveaux votants constitué en grande partie par les jeunes .

    Il deavait se positionner comme patron de l'opposition parceque la majeur partie des formations politiques qui lui disputent son leadership étaient avaec Wade en 2000. Il devait être la tête et non le milieu et c'est pour cette raison qu'il a fini par se faire broyer par ceux qui se sont positionnés comme les tête de fil.

    c'est vraiment domage pour un aussi grand parti de ne pas avoir le leader qu'il faut. Aujourd'hui, il ne doit en faire qu'à sa tête car aulieu de courrir derriére les autre leaders c'est plutôt le contraire qui devait se passer
    {comment_ads}
    Auteur

    Rafetal

    En Décembre, 2011 (17:23 PM)
    pathétique!
    {comment_ads}
    Auteur

    Samayobante

    En Décembre, 2011 (19:34 PM)
    La nouveauté ultra importante sur samayobante. com !
    Auteur

    Madiabel

    En Décembre, 2011 (23:50 PM)
    En effet, l'erreur du PS de Tanor c'est d'avoir été trop naif pour cheminer avec les autres partis de l'Opposition sur la meme ligne, alors qu'il devait marcher devant et se faire suivre par les autres, etant donné qu'il est le plus expérimenté et le plus représentatif. C'est trés moche pour le PS de s'etre fait avoir par cet amas de groupuscules gauchisants représentant la majeure partie de Benno. Que faisait le PS dans cette galère? Il aurait du diriger et controler l'Opposition, exactement comme le faisait le P D S en son temps. Il aurait du dicter sa loi a l'Opposition qui navait d'autre choix que de le suivre. C'etait à prendre ou à laisser, etant qu'il n'avait pas besoin des partis-cabines téléphoniques de Benno pour reconquérir le pouvoir, au contraire de ces derniers. Autrement dit le PS nétait pas du tout conscient de sa force de frappe au milieu de l'Opposition, trop traumatisé qu'il etait par sa defaite de 2000. IL était trop timoré, alors qu'à lui seul il aurait pu faire face à Wade, sans l'appui des Bathily et Dansokho qui demeureront toujours revanchards et haineux à son egard malgré les apparences trompeuses. Il est temps que le PS sorte de sa torpeur et fasse cavalier seul en comptant avant tout sur ses propres forces, et ne plus se laisser controler par cet amas de grpoupuscules insignifiants que sont la majeure partie des membres de Benno. A vrai dire le PS n'a plus rien à faire dans cette coalition, qu'il doit quitter purement et simplement s'il veut se faire prendre au sérieux.
    {comment_ads}
    Auteur

    Gueulard

    En Décembre, 2011 (18:48 PM)
    Comment le P.S puisse dicter l'opposition, alors tous reunis n'arrivent pas meme pas à atteindre le score de Idrissa seck en 2007, je parle meme pas de Wade. Acceptons le Té Gueum Yalla, le P.S est mort politiquement. Regarder les sondages apres Wade c'est Macky ey Idy, tous des fils de Wade
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email