Samedi 24 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Revue Presse

Le Top depart de la campagne dans les quotidiens

Single Post
Le Top depart de la campagne dans les quotidiens

Les journaux parvenus lundi à l’Agence de presse sénégalaise mettent tous le focus sur le démarrage la veille de la campagne électorale précédant la tenue, le 24 février, du premier tour de l’élection présidentielle pour laquelle cinq candidats sont en lice. ’’Top départ pour vingt jours de promesses’’, écrit Walf Quotidien à sa Une, illustrée de photos en médaillon des cinq candidats devant briguer les suffrages des électeurs sénégalais, le 24 février.

Il s’agit notamment de l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Madické Niang, du président sortant Macky Sall, du professeur Cheikh Issa Sall et de l’ex-inspecteur des impôts Ousmane Sonko. ‘’Démarrage en trombe’’, affiche Le Soleil qui fait un focus sur l’ouverture de cette opération de charme en direction des électeurs à Dakar, Thiès et Diourbel, trois localités à forts enjeux électoraux.

Dans cette ambiance de forte mobilisation des différents camps, les candidats ne se sont pas privés de rivaliser de formules et de promesses pour séduire de potentiels électeurs. Il en est ainsi du président sortant qui promet la construction d’un parc industriel dans la cité religieuse de Touba. Que nenni, semble rétorquer l’ancien Premier Idrissa Seck.

Il prédit une défaite au chef de l’Etat sortant, tandis que Ousmane Sonko, dans les colonnes du même journal, évoque une ‘’restauration de la dignité de la nation’’, s’il était élu. Si le candidat du PUR (parti de l’unité et de rassemblement) s’est engagé à replacer la question sécuritaire au cœur des politiques publiques, Madické Niang a, de son côté, fait part de son intention de supprimer plusieurs institutions. Sud Quotidien compare l’ouverture de la campagne électorale au lancement d’une ‘’Course aux voix’’.

’’Thiès déroule le tapis rouge à Idy (Idrissa Seck). Macky annonce la couleur à Touba. Les trois axes de Sonko. Madické fait allégeance à Mbacké et Issa Sall charme la banlieue’’, mentionne en appel le journal pour résumer cette première journée de campagne électorale. ’’Des promesses et des attaques’’, retient Le Quotidien de cette première journée de campagne en préférant mettre à sa première page les images de la mobilisation des différents candidats au scrutin du 24 février.

’’Démarrage sur les chapeaux de roues !’’, s’exclame Le Témoin en détaillant au passage à ses lecteurs les premières, promesses, piques et joutes oratoires des candidats en lice. ‘’Il n’aura pas de combat à Touba et à Mbacké car la victoire est pliée’’, s’enthousiasme déjà le chef l’Etat sortant qui était en déplacement dans cette partie du pays. Pendant ce temps, la ville de Thiès s’était parée d’orange pour accueillir Idrissa Seck. ‘’Nous sommes les seuls à oser la rupture et la vraie rupture’’ s’enorgueillit pour sa part, le candidat Sonko dans des propos rapportés par la publication, alors que le PUR et son leader, Issa Sall ont débuté fort à Pikine, dans la banlieue de Dakar.

’’Le candidat de la coalition Benno Bok Yakaar (BBY, mouvance présidnetielle) mobilise à Touba et à Mbacké. Péril orange sur le régime à Thiès (couleur de la coalition Idy 2019, de l’ancien maire de la Capitale du rail). Sonko reprend son discours antisystème, Issa Sall déroule dans la banlieue, tandis que Madické Niang a fait sensation à Mabacké’’, mentionne le journal Enquête.

Le journal L’AS s’est également inscrit dans cette ambiance en choisissant de mettre en exergue les images des candidats, des mobilisations et des premières piques. ‘’Je vais les laminer tous’’, promet le président de l’Alliance pour la République (APR). Madické Niang n’en est pas moins confiant, lui qui pense pouvoir arrêter sa campagne, étant convaincu d’avoir déjà gagné.

Dans les colonnes du journal Idrissa Seck déclare : ‘’Macky Sall sera le seul président à faire un seul mandat’’. La publication souligne par ailleurs que Sonko a été porté en triomphe à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). L’Observateur met en relief la logistique déployée par les équipes de campagne en faisant savoir que les candidats ‘’chevauchent des monstres’’ en référence à la rutilance des véhicules spécialement utilisés dans la quête des suffrages.

’’Le premier jour de campagne a été fort en propos, mais ce sont surtout les véhicules des candidats qui attirent le plus l’attention. Pour paraître en +beaux leads+, histoire de remporter la guerre de l’image, les cinq prétendants se sont tous mis au bolide. Des véhicules de luxe, grands bouffeurs de carburant et inaccessible à un Sénégalais lambda’’, fait remarquer le quotidien du Groupe futurs médias (GFM). AKS/OID

Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR