Mardi 26 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sécurité

INSECURITE A THIES : Le Préfet aux trousses des bandits

Single Post
INSECURITE A THIES : Le Préfet aux trousses des bandits
Meurtres non encore élucidés, agressions en séries, circulation libre d'armes, vol de bétail. La ville de Thiès est gagnée par la psychose. Face à cette situation, le préfet, le commandement territorial et les forces de sécurité du département de Thiès engagent la bataille. Hier, une réunion sur la sécurité dans le département a été organisée, afin de prendre les mesures d’urgence. 

Des boutiques cassées, des pharmacies dévalisées, des boulangeries attaquées, des citoyens sauvagement agressés, la ville de Thiès est devenue par ces temps qui courent une terre d’insécurité. Pour remédier à la ''psychose et la terreur'' qui se sont installées dans la ville, le préfet de Thiès, Oumar Mamadou Baldé, a organisé hier une réunion d’urgence de sécurité. 

Devant les forces de l’ordre, les 16 maires du département, les délégués de quartier et les autorités religieuses, l’autorité administrative a soutenu que cette situation va connaître une réponse départementale. ‘’A Thiès, nous avons compris que nous devons nous occuper de notre sécurité, puisque si on ne s’en occupe pas, l’insécurité nous occupera. C’est pourquoi nous avons arrêté un ensemble de mesures qui seront perceptibles dans les semaines à venir’’.

Parmi ces mesures, des patrouilles des services de sécurité vont être intensifiées, pour sécuriser les endroits retenus comme criminogènes. Ces derniers, selon  le patron du département,  sont chargés de relever le niveau de vigilance au niveau de tous les bars ouverts régulièrement à Thiès. Le même niveau de vigilance sera aussi relevé au  niveau des bars clandestins appelés ‘’clandos’’. ‘’Nous engageons les forces de sécurité à intensifier le rythme de contrôle des vélotaxis Jakarta pour identifier ceux qui les prennent pour agresser ou commettre des violences sur les populations. Ceux-là seront poursuivis, traqués et arrêtés’’, a-t-il promis.

Brigades de vigilance citoyenne

La mesure phare, qui sera coordonnée par son adjoint Daouda Mbaye, reste la mise en place des brigades de vigilance citoyenne dans les quartiers. ‘’Nous allons convoquer les délégués de quartiers, les responsables d’associations et les personnes ressources à l’intérieur des quartiers pour la constitution des brigades de vigilance citoyenne. C’est l’aspect le plus important dans la prise en charge de cette question sécuritaire.

Si nous faiblissons à ce niveau, notre réunion n’aura servi à rien, parce que nous retournerons dans la situation hantée où seules les forces de l’ordre font les rondes et où on n’a pas l’implication des populations’’. Le préfet a tenu à mettre en garde les autorités religieuses. ‘’Je ne veux pas que les chefs religieux se mettent à intervenir pour faire libérer des gens que la police ou la gendarmerie a arrêtés en flagrant délit. Il faut bannir cela’’, a-t-il dit. En conclusion, Oumar Mamadou Baldé a voulu rassurer : ‘’Nous allons apporter une réponse globale à ce défi sécuritaire qui nous est posé et je suis convaincu que la situation va changer.’’



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email