Mardi 31 Janvier, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Sécurité

Pathé Seck prône une approche commune de gestion des catastrophes

Single Post
Pathé Seck prône une approche commune de gestion des catastrophes

Le ministère de l’Intérieur, le Général Pathé Seck, a plaidé, lundi à Dakar, pour une approche commune en vue de faire face aux catastrophes naturelles qui frappent la majorité des Etats africains et qui, selon lui, ''vont sans doute s’accentuer'' dans les années à venir avec l’impact des changements climatiques.

‘’Il nous faut une approche commune pour faire face aux catastrophes naturelles qui frappent la majorité des Etats africains et qui vont sans doute s’accentuer dans les années à venir avec l’impact des changements climatiques’’ a souligné Pathé Seck.

Il s’exprimait à la première réunion des experts des parties de la Mutuelle panafricaine de gestion des Risques (ARC). L’ARC est un projet innovant de l’Union africaine (UA) visant à renforcer les capacités de gestion des risques et à améliorer les mécanismes actuels de réponse face aux crises alimentaires. 

Pour le ministre de l’Intérieur, ‘’seule une approche coordonnée de nos gouvernements permettra de faire face collectivement à ce risque accru d’insécurité alimentaire et de protéger les avancées du développement’’.

L’ARC, en tant qu’initiative panafricaine de solidarité, permettra, selon M. Seck ‘’aux Etats membres de l’Union africaine de réaliser des économies de plus de 50% sur le capital et le coût de réponse nécessaire, économies qui pourraient être réinvesties dans des projets de développement à long terme’’. 

Cette rencontre, qui se tient sur quatre jours (25-28 février), a réuni plusieurs experts de l’Afrique pour réfléchir sur la recherche d’une solution continentale à des crises consécutives aux catastrophes naturelles.

Avec l’appui du Programme alimentaire mondial (PAM), la Commission de l’UA a lancé le projet African Risk Capacité (ARC) qui est une mutuelle panafricaine. Celle-ci fournira aux gouvernements africains des fonds de secours rapides, avantageux et fiables en cas de catastrophes naturelles liées à la sécheresse.

Au Sahel déjà, a rappelé le Général Pathé Seck, ‘’ la crise alimentaire de l’année dernière a concerné plus de 18 millions de personnes, non seulement dans notre pays mais aussi au Burkina Faso, au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Tchad ou encore au Soudan’’.

Cette conférence des experts va proposer à la conférence des ministres qui va suivre, des organes de gestion susceptibles de prendre en charge le fonctionnement normal de cette nouvelle institution. 


SKS/AD



2 Commentaires

  1. Auteur

    Un Ancien Gendarme

    En Février, 2013 (19:28 PM)
    Le Président Macky SALL se trompe en pensant que le Général Pathé SECK est "l'Homme qu'il faut à la place qu'il faut" au ministère de l'intérieur. A mon avis, il échouera lamentablement car il n'a pas "un esprit innovant" pour apporter des réponses adaptées à la sécurité des sénégalais. C'est un grand complexé qui s’emmure derrière ce visage de dur. Il a eu la chance de commander la Gendarmerie Nationale au moment où il y avait des officiers de grandes valeurs : c'est tout mais il n'a aucun mérite !!!

    Les seuls vrais généraux de la Gendarmerie Nationale sont Jean Alfred DIALLO, François GOMIS, Mamadou NIANG et Alioune DIEYE. Le premier a bien géré l'après crise de 1962. Et le second a été très proche des gendarmes. Les deux derniers sont aimés par tous les gendarmes pour leur professionnalisme.

    Le Général WALY FAYE était un grand despote qui outrepassait ses droits. Le pire de tous les généraux est le général Abdoulaye FALL qui détient le record des scandales sous son commandement depuis sa nomination surprise en 2005 par le Président Abdoulaye WADE. Il a profité de son fin de règne pour se faire nommer général de corps d'armée. Avec ce soit disant général, le Sénégal n'est pas au bout de ses surprises. Cordialement
    Top Banner
  2. Auteur

    Blablablabla

    En Février, 2013 (22:40 PM)
    toujours dans les séminaires et les conférences qui ne règlent aucun problème, chaque année, les inondations nous font perdre le peu de biens que nous possédons, ces messieurs arrivent après la tempête et nous promettent d'y remédier et ainsi de suite chaque fois. L'argent dépensé dans ces réunions de griots pourrait servir à autre chose de plus urgent que leur papotages stériles et non avenus vu que rien de concret ne se passe . Allez au prochain hivernage on les convoque sur le terrain et qu'ils mettent en pratique leur savoir de salon de thé !
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email