Lundi 17 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

[Dossier] (3/4) Covid-19 : La vaccination, un «rempart solide» contre le coronavirus

Single Post
[Dossier] (3/4) Covid-19 : La vaccination, un «rempart solide» contre le coronavirus
Coïncidence ou efficacité ? En tout cas, le taux de contamination lié à la 3e vague causée par le variant Delta, réputé dangereux et contagieux, a chuté depuis que les populations se sont ruées vers les vaccins. Ici, des experts soulignent les bienfaits de la vaccination.

C’est connu. La Covid-19 a ralenti le monde avec un impact considérable sur nos habitudes de vie que personne ne pouvait imaginer. Toutefois, la nouveauté du virus et la surabondance d’informations dans les médias traditionnels et les réseaux sociaux ont rendu difficile l’identification de l’information fiable et digne de confiance pour le citoyen et, en même temps, a favorisé la circulation des rumeurs qui ont compliqué la communication de crise dans nos pays.

Selon beaucoup d’experts, la vaccination constitue «un rempart solide» contre cette Covid-19. Mais, préviennent-ils d’emblée, elle doit être accompagnée par une bonne communication, afin de garantir sa réussite.

Le professeur Tandakha Ndiaye Dièye a travaillé sur l’expérimentation et l’introduction de plusieurs vaccins en Afrique. Membre du Conseil consultatif sur les vaccins et la vaccination au Sénégal (Ccvs), l'immunologiste a relativisé la polémique autour du vaccin AstraZeneca au début et estime que le Sénégal doit poursuivre sa campagne de vaccination. Ce qui a été fait.

«Contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité liées à la Covid-19 par la vaccination des populations cibles prioritaires»

«Les vaccins anti-Covid-19 contribuent à la réduction de la morbidité et de la mortalité liées à la Covid-19 par la vaccination des populations cibles prioritaires. Nos objectifs sont de vacciner au moins 90 % de la cible prioritaire (personnel de santé de première ligne, personnes âgées de 60 ans et plus, personnes porteuses de maladies chroniques) d’ici fin 2021 et de notifier et de prendre en charge 100 % des cas de manifestation post-vaccinales indésirables (Mapi) graves constatées après la vaccination», a fait savoir le coordonnateur du Programme élargi de vaccination (Pev), Docteur Ousseynou Badiane.

Selon l’épidémiologiste et spécialiste en santé publique, Docteur Abdoulaye Kébé Dia, le vaccin est un médicament qui permet la prévention des maladies infectieuses. «Son rôle principal est de protéger l’individu contre une maladie bien déterminée. Toutefois, si l’individu attrape quand même la malade, le vaccin peut lui éviter l’évolution vers les formes graves. Ce rôle secondaire du vaccin est un élément très important dans le contexte pandémique actuel de la Covid-19. La prévention des formes graves de la Covid-19 permet de diminuer à la fois le taux d’hospitalisation et de mortalité dû à la Covid», a-t-il déclaré.

Cependant, il est de notoriété publique que les médicaments ont souvent des effets secondaires. Et pour ce vaccin contre la Covid-19, «les effets indésirables les plus fréquents sont la sensibilité du point d'injection, douleur au point d'injection, enflure du point d'injection, maux de tête, fatigue, douleur musculaire, malaise, fièvre, frissons, nausée et douleurs articulaires».

«Prendre les éminents professeurs comme Moussa Seydi et Daouda Ndiaye et les médias pour lutter contre ces ‘’fakes news’’»

Directeur d’une radio communautaire à Pikine, dans la banlieue dakaroise, Mbagnick Diouf pense que la meilleure façon de faire face aux ‘’fakes news’’, c’est de riposter. Et cela doit être le travail des responsables de la vaccination qui seront accompagnés par les médias.

«On peut citer, par exemple, les éminents professeurs comme Moussa Seydi et Daouda Ndiaye pour lutter contre ces ‘’fakes news’’. Il appartient aux autorités de se préparer face aux rumeurs», propose le journaliste.

Avant de rappeler qu’«avec la poliomyélite, on disait que les deux gouttes qui sont administrées à l’enfant, c’est pour qu’il soit stérile. Aujourd’hui, l’histoire a donné raison à ceux qui étaient pour ce vaccin. Donc, pour la Covid, l’essentiel c’est de demander à toutes les autorités de se faire vacciner et demander aux chefs religieux de s’impliquer et essayer de revoir la communication pour déconstruire tout ce que les ‘’fakes news’’ ont déjà fait comme dégâts sur le terrain».

De l’autre côté, les membres de la Coalition des organisations de la société civile (Osc) exhortent l’Etat du Sénégal à valoriser leur travail en démédicalisant davantage la riposte, à reconnaître, pour le rectifier, que le système de santé ne se limite pas uniquement au ministère de la Santé et de l’Action sociale.

A les écouter, il est impératif d’impliquer tous les acteurs de la santé, allant du niveau stratégique au niveau communautaire. En sus de revoir les nouvelles politiques de prise en charge des cas de Covid-19 et penser à une stratégie hardie de vaccination visant à immuniser au moins 60 à 70 % de la population.

«Une bonne communication aiderait à obtenir l'adhésion de la majorité des Sénégalais et arriver à une immunité collective»

Quoique la prise de conscience individuelle et collective soit nécessaire. A preuve, la létalité du variant Delta a sans doute suscité cette prise de conscience de la population en général. Cela s’est traduit par le respect des mesures barrières et la ruée vers la vaccination. Laquelle connaît, depuis quelques mois, un ralentissement.

Alors que la Covid-19 a créé, en un temps record, des changements importants dans les habitudes de vie, les moyens de prévention avec gestes barrières qui, si elles sont respectées par 80% de la population feront disparaître le virus. Mais, malheureusement, le respect de ces barrières pose problème.

Avec la recrudescence des cas, la rapidité de la transmission avec une large circulation du virus dans la communauté, l'augmentation des cas graves et des décès, selon un rapport partagé avec l’Association des journalistes spécialisés en santé, population et développement (Ajspd), «la vaccination constitue un immense espoir pour les populations» et une bonne communication aiderait à obtenir l'adhésion de la majorité des Sénégalais et arriver à une immunité collective.


8 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2021 (14:14 PM)
    Mdr la vaccination, un moyen sûre d éliminer les africains .

    Après leur formation sur la tuerie aux vaccins les assassins de senpoubelle reviennent.

    Planifier.nous planifions aussi.

     
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2021 (14:46 PM)
      En tout cas un médecin allemand du nom de schmidt s'est suicidé et sur sa lettre il dit qu'il ne peut plus être complice de ce génocide mais seneweb eux ils peuvent et c est noter pour la 2éme vague qui ne tardera pas.
      Le prédisent brésilien bolsorano a été banni de YouTube pour avoir dit que le vaccinés ont le sida maintenant et seneweb l'avait publier.
      Le prix Nobel de la médecine luc montagnier nous dit que le vaccins tuent mais seneweb veut tuer.
      Ce qui veulent se vacciner sont libres mais si vous voulez une guerre totale dans ce pays forcer et on mourra tous ensemble
      En tout cas nous sommes prêts j'espère que vous aussi.
      Et croyez moi mes invisibles parmi nous sont plus nombreux que les visibles
      Wait and see
    {comment_ads}
    • Auteur

      Paludisme

      En Novembre, 2021 (14:59 PM)
      N'importe quoi ! Le PM français et 10 de ses ministres sont actuellement confinés pour covid, après moult rappels de vaccins. Allez voir vos vrais malades nombreux à l'hôpital et dans la brousse : paludisme, variole, tuberculose, cancer. Le palu tué plus de  42 000 personnes en Afrique, source OMS...par jour.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Xeme

      En Novembre, 2021 (16:21 PM)
      Xeme censuré sur tous ces articles mensongers de propagande du vaccin. C'est de bonne guerre, le mensonge doit obligatoirement s'accompagner de censure de la vérité. Sinon il n'a aucune chance de tenir. Cela veut dire que vous êtes bien conscients de l'incitation au génocide que vous faites. Des complices de crimes contre l'humanité écrivent des mensonges pour pousser les gens au suicide. Censurez. Censurez. Vous payerez vos crimes. Au procès de Nuremberg, des journalistes ont aussi été pendus pour leur propagande qui a été jugée comme complicité de crime contre l'humanité.
    Top Banner
  2. Auteur

    En Novembre, 2021 (15:08 PM)
    Bayi léne gni degniy thiakhane rek aller soigner les vrais malades qui se comptent par milliers dans les hôpitaux et ne voient aucune aide ou de médicament gratuit mais là le vaccin est gratuit mdr, khawma koléne yappp ndéém
    {comment_ads}
    Auteur

    Mass

    En Novembre, 2021 (15:23 PM)
    je dis pas le contraire mais en tt cas ca affablit aussi la puissance sexuelle, diangatt bobou la si am
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2021 (15:58 PM)
    meme aux usa il y a trop de reticence malgre que certain emplyeurs veulent forcer la vaccination.Mondialement elle a echoue car les hommes ont compris la malice derriere ca.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2021 (16:00 PM)
    Tous ces docteurs ne savent rien du vaccin de covid,ce qu'ils nous disent c'est ce qu'on leur demende de dire c'est tout.Ils ne savent rien de cette mascarade
    Top Banner
    Auteur

    Le Sabre

    En Novembre, 2021 (17:13 PM)
    il parle du professeur Daouda Ndiaye le quidam est un conseiller de l'OMS et un ami de bill Gates lle milliardaire éugeniste qui a un agenda pour reduire la natanilté chez les africains.
    {comment_ads}
    Auteur

    Réduction De L'humanité

    En Novembre, 2021 (22:40 PM)
    L'avènement de la bête à sonner 666 coups fatale a l'humanité 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2023 (12:44 PM)
    B­­­o­­­n­­­j­­­o­­u­­­r, j­­­e m'a­­p­­p­e­­­lle Alissia, j'ai 21 a­ns) Dé­­­bu­­t du mo­­dè­­le S­­­E­X­E 18+) J'a­­­ime êt­­re pho­to­­­grap­­hi­­­ée n­u­­e) V­e­­u­­­i­­­l­­lez no­ter me­­s phot­­os à l'adr­­­esse su­­i­va­­­nte - W­­­W­­W­­.­X­­2­­­1.­F­­U­­N id01362072
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email