Dimanche 22 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Alerte : La fièvre Ebola frappe la Guinée

Single Post
Alerte : La fièvre Ebola frappe la Guinée

49 cas ont été recensés dont 34 décès. L ’épidémie de fièvre virale hémorragique qui sévit dans le sud de la Guinée est une fièvre Ébola et a fait 34 morts, selon un nouveau bilan, a annoncé à Conakry le chef de la division prévention au ministère de la santé et de l’hygiène publique, le Dr Sakoba Kéita. 


Le ministère guinéen de la Santé avait indiqué vendredi soir qu’une épidémie de fièvre virale hémorragique avait provoqué la mort de 29 personnes depuis le 9 février en Guinée. Il n’avait pas précisé la nature de cette fièvre. L’épidémie est une fièvre Ebola, selon le diagnostic fait à Lyon, en France, a expliqué le Dr Kéita. «  Dans la journée d’hier (vendredi) nous avons eu les premiers résultats venus de Lyon qui nous ont annoncé la présence du virus de la fièvre ébola comme étant à l’origine de cette flambée de fièvre fébrile en Guinée Forestière principalement », a-t-il déclaré. «  Au jour d’aujourd’hui, nous avons recensé 49 cas dont 34 décès », a-t-il ajouté. 


La maladie se manifeste par une poussée de fièvre, des diarrhées, des vomissements, une fatigue prononcée et parfois un saignement. L’organisation médicale internationale Médecins Sans Frontières (MSF) a annoncé samedi le lancement d’une intervention d’urgence dans le pays. « Vingt-quatre médecins, infirmiers, logisticiens et spécialistes de l’hygiène et de l’assainissement sont déjà sur place alors que d’autres personnes vont renforcer l’équipe au cours des prochains jours », a précisé MSF dans un communiqué. Les autorités guinéennes avaient annoncé vendredi avoir décidé le « traitement gratuit de tous les malades dans les centres d’isolement », le «  recensement de toutes les personnes qui ont eu des contacts directs avec les malades décédés et ceux présentant les signes  » de la maladie.


Article_similaires

25 Commentaires

  1. Auteur

    Diaklé

    En Mars, 2014 (17:02 PM)
    nafa yam dé,ebola mome bakhoul.
  2. Auteur

    Moro

    En Mars, 2014 (17:27 PM)
    nafa yam nit kou bakh douko wakh ,nianalen moudiekhfa ta bania aksi fi mo geun

    Auteur

    Gorilla

    En Mars, 2014 (17:30 PM)
    Comment la fièvre ebola peut-elle réapparaître au 21ème siècle ? C'est une honte pour les autorités guinéennes. Ces irresponsables nous mettent directement en danger.
    Auteur

    Dialtabe1960

    En Mars, 2014 (17:32 PM)
    J espere que le Ministere de la Sante et la Direction de la Protection Civile ont deja pris les dispositions necessaires dans le cadre de la prevention des risques.....Les flux migratoires entre la Guinee et le Senegal sont tres importants!
    Auteur

    Diop

    En Mars, 2014 (17:35 PM)
    Il n'y aura malheureusement pas d'autres solution que d'isoler temporairement la Guinée.
    Auteur

    Lamarrrana

    En Mars, 2014 (17:43 PM)
    s'il vou plait, freres



    faites vos achats dans les supermarches, evitez d'acheter chez les boutiquiers guineens, evitez les tanganas et restos guineens.



    Evitez les Fruits venant de Guinee , allez vers Pout en acheter ou dans les supermarches.











    faites vos achats dans les supermarches, evitez d'acheter chez les boutiquiers guineens, evitez les tanganas et restos guineens.



    Evitez les Fruits venant de Guinee , allez vers Pout en acheter ou dans les supermarches.

















    faites vos achats dans les supermarches, evitez d'acheter chez les boutiquiers guineens, evitez les tanganas et restos guineens.



    Evitez les Fruits venant de Guinee , allez vers Pout en acheter ou dans les supermarches.

















    faites vos achats dans les supermarches, evitez d'acheter chez les boutiquiers guineens, evitez les tanganas et restos guineens.



    Evitez les Fruits venant de Guinee , allez vers Pout en acheter ou dans les supermarches.





    Message WHO
    • Auteur

      Bubu

      En Mars, 2014 (20:08 PM)
      tu dois etre un guineen communautariste:

      ton nom n'est certes pas lamarana, mais plutot.......
      tu comprends bien ce que je dis. si tu safais au moins comment fonctionne l'economie d'un pays et combien une altercation communautariste couterais aux guineens en guinee, tu nous epargnerais tes balevernes.

      bon vent!
    Auteur

    Grave

    En Mars, 2014 (17:47 PM)
    Visiblement les Occidentaux envoient du matériel et des médecins en masse et mettent le paquet pour contenir le virus. Il y aurait des cas à Conakry même ce qui est particulièrement grave pour la contagion.
    Auteur

    Hams

    En Mars, 2014 (17:48 PM)
    j interpelle les autorites de notre pays pour que cele ne se propage dans notre pays y a trop de guinneens au senegal et ils vont ils viennent .yalnafa febar jiekh gneup aam jaam wa salam



    Auteur

    Keks

    En Mars, 2014 (18:01 PM)
    Comme nous avons une frontiere et la libre circulation entre la gUINNE et le SENEGAL nos autorites doivent sonner une ALERTE ET BIEN SURVEILLER SON EVOLUTION.
    Auteur

    Gass1

    En Mars, 2014 (18:12 PM)
    wouy sama ndéye....... Fermez les frontières
    Auteur

    Maimoune

    En Mars, 2014 (18:14 PM)
    La protection des POPULATIONS SENEGALAISES est de la responsabilités des autorités gouvernementales ! Je l'ai déjà souligné il y a quelques jours dès l'alerte. Qu'on ne vienne pas nous dire que les autorités sanitaire de notre pays ont été surpris, nous devons mettre en quarantaines ceux qui viennent par route dès le premier kilomètre dans le territoire Sénégalais, et supprimer les vol en provenance de la Guinée, c'est le minimum qui est fait dans pareille cas. Cette maladie est très contagieuse . Puisse Dieu par la science donnée à ses enfants puisse sauver nos frères guinéens et nous préserver.
    Auteur

    Guineen

    En Mars, 2014 (18:14 PM)
    la guinee forestière est très éloignée des frontières du sénégal (vers liberia et sierra leone) et les gens de cet zone voyagent rarement. par ailleurs, y a des pathologie plus graves qu'ebola au sénégal. donc restez calmes et attendez votre heure.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  
    • Auteur

      Asterix

      En Mars, 2014 (06:27 AM)
      @ guineen

      menteur! dis moi quelle pathologie est plus grave que la fievre hemoragique ebola dont la mortelle fulgurance est sans commune mesure?
    Auteur

    Kouf

    En Mars, 2014 (18:17 PM)
    PRIONS POUR QUE CETTE MAUDITE MALADIE SOIT ERADIQUEE LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE DE LA REPUBLIQUE SOEUR DE GUINEE ET QU ELLE EPARGNE BIEN SUR LES AUTRES PAYS. AYONS DE LA RETENUE DANS NOS PROPOS. PERSONNE NE DOIT SOUHAITER DU MAL A SON PROCHAIN.
    Auteur

    Kata

    En Mars, 2014 (18:43 PM)
    ce qui est surprenant dans toute histoire entre la Guinée et le sénégal , les sénégalais ont tendance à ignorer le nombre de sénégalais vivant sur le sol guinéen , la guinée pour ne dire les guinéens sont devenus du chewing-gum pour les sénégalais , une épidémie n’émane pas de l'incompétence d'"un gouvernement ,mais plutôt du tout puissant ALLAH ,
    • Auteur

      @kata

      En Mars, 2014 (19:00 PM)
      dieu aime la propreté. un musulman doit être propre..mais malheureusement ce n'est pas le cas en afrique...fait le tour des toilettes..et cuisines de certaines maisons. ils depensent pour meubler les salons... acheter de nouveaux habits ...de la pacotille elektro chinoise..alors k : non ma yame fofou..sakh
    • Auteur

      Lebaolbaol

      En Mars, 2014 (19:56 PM)
      "un musulman doit être propre" et les autres ? tu es vraiment drole ! qui a inventè le savon ,les produits detergents ,l'eau de javel etc....?
    Auteur

    Info

    En Mars, 2014 (19:24 PM)
    Pourquoi quand je lis le monde.fr je lis qu'il y a 59 mort et 80 cas et ici beaucoup moins. APres il ont mis en place tout ce qu'il faut pour isoler les cas suspect. A souhaiter que les porteur ne partent voyage pas trop
    Auteur

    Ebola

    En Mars, 2014 (19:53 PM)
    Il faut mettre un cordon sanitaire, contrôler le loumeu de Diawbè en demanda
    Auteur

    Lebaolbaol

    En Mars, 2014 (20:01 PM)
    C'est la FRANCE encore qu on fait appelle ....et le fameux NON de la guinèe de SECKOU TOURE devient le oui d'Alpha CONDE LE PRESIDENT AUX BAGUES ET AUX BLAGUES !

    L'independance des pays africains c'est à revoir vraiment ,ils peuvent rien faire sinon manger du manioc !
    Auteur

    Soub Bohoum

    En Mars, 2014 (20:03 PM)
    Je propose que le Sénégal envoie en Guinée une équipe auprès des médecins, infirmiers, logisticiens et spécialistes de l’hygiène et de l’assainissement de Médecins Sans Frontières (MSF) pour s'inspirer de leur savoir-faire pour l'appliquer chez nous. Gouverner c'est prévoir.
    Auteur

    @leba

    En Mars, 2014 (20:05 PM)
    euh non la ils appelle pas la France mais les ong principalement et la belgique la france n'intervient pas sur e terrain sauf pour annalyser les souches de maladies. Car oui les labo africain on du retard car les matériels ne sont pas adapter a vos climats principalement.
    • Auteur

      Gege

      En Mars, 2014 (09:26 AM)
      arrête de sortir des conneries ca te rendra plus intelligent ..........33 tonnes de matériels sont partis de france et de belgique dans deux avions .... quand aux ong a ton avis ils viennent de ou ?? de la planète mars peut etre ..
    • Auteur

      @

      En Mars, 2014 (11:19 AM)
      je veux bien mais au moins je sais lire. tes info viennent du même article de moi. donc relis le tu verra que le matériel part de france et belgique mais vient de msf et non des etat. et msf a la plupart de ces entrepots de stockage en france et belgique pour pouvoir réagir rapidement n'importe ou dans le monde. et juste comme je fais mon interressant je te donne la definission de ong pour etre sur que tu comprrenne bien que l'etat n'intervient pas "une organisation non gouvernementale (ong) est une organisation d'intérêts publics qui ne relève ni de l'État ni d'une institution internationale1. les ong n'ont pas le statut de sujet de droit international".il y a qu'au senegal ou je connais des ong piloter par l'etat pour aller chercher de l'argent.
    Auteur

    Moi

    En Mars, 2014 (21:04 PM)
    Un jour viendra ou tous les. Pays qui négligent la santé. Et la propreté. Disparaîtront de la carte décimés

    par des épidémies venues d' ailleurs ....
    Auteur

    Ada

    En Mars, 2014 (21:53 PM)
    c la propreté ki manque en guinée suis déjà allé mais aux frontière on nous a donné des bouteil d eau d javel pour kon lave nos mains avant d'entré en guinée pour n pa attrapé d microbes laba, vraiment c degulage en guinée trop sale pour aller laba faut tout prévoir coté repas
    Auteur

    Maïmoune

    En Mars, 2014 (22:37 PM)
    Une épidémie de fièvre Ebola fait au moins 59 morts en Guinée

    Le Monde.fr avec AFP | 22.03.2014 à 19h34 • Mis à jour le 22.03.2014 à 19h40



    Le sud de la Guinée connaît depuis début février une épidémie de fièvre virale hémorragique, qui a fait, selon un nouveau bilan, 59 morts, ont annoncé samedi 22 mars les autorités guinéennes. L'épidémie est une fièvre Ebola, selon le diagnostic fait à Lyon, en France, a expliqué le chef de la division prévention au ministère de la santé et de l'hygiène publique guinéen, le Dr Sakoba Kéita.

    « Dans la journée d'hier (vendredi) nous avons eu les premiers résultats venus de Lyon qui nous ont annoncé la présence du virus de la fièvre Ebola comme étant à l'origine de cette flambée de fièvre fébrile en Guinée forestière principalement », a-t-il déclaré. Le virus Ebola se manifeste par une poussée de fièvre, des diarrhées, des vomissements, une fatigue prononcée et parfois un saignement.

    « L'épidémie de fièvre Ebola qui sévit dans le sud de la Guinée, notamment dans les préfectures de Gueckédou et de Macenta depuis le 9 février dernier, a fait au moins 59 morts sur 80 cas recensés par nos services sur le terrain », a déclaré le Dr Sakoba Kéita. « Nous sommes débordés sur le terrain, nous luttons contre cette épidémie avec les moyens du bord, avec le concours des partenaires (OMS, MSF, UNICEF, etc..), mais sachez que c'est difficile, mais nous y parviendrons », a ajouté le Dr Kéita.

    INTERVENTION D'URGENCE

    L'organisation médicale internationale Médecins Sans Frontières (MSF) a annoncé samedi le lancement d'une intervention d'urgence dans le pays. « Vingt-quatre médecins, infirmiers, logisticiens et spécialistes de l'hygiène et de l'assainissement sont déjà sur place alors que d'autres personnes vont renforcer l'équipe au cours des prochains jours », a précisé MSF dans un communiqué.

    En collaboration avec le ministère de la santé guinéen, « MSF a mis en place une structure d'isolation des cas suspects à Guéckédou, et se prépare à faire de même à Macenta », deux localités de la région de Nzérékoré, dans le sud du pays, ajoute l'ONG qui recherche également les personnes susceptibles d'avoir été infectées lors de contacts avec des patients. Environ « 33 tonnes de matériel » vont être acheminées par deux avions au départ de la Belgique et de la France, a ajouté MSF.

    Les autorités guinéennes avaient annoncé vendredi avoir décidé le « traitement gratuit de tous les malades dans les centres d'isolement », le « recensement de toutes les personnes qui ont eu des contacts directs avec les malades décédés et ceux présentant les signes » de la maladie. Le ministre de la santé, le médecin colonel Remy Lamah, avait indiqué qu'une mission avait été dépêchée dans la zone où se sont déclarés les premiers cas pour identifier la maladie, et des prélèvements envoyés en France pour examen.

    Selon le colonel Lamah, les cas de « maladies fébriles » enregistrés depuis le 9 février l'ont été « dans certaines préfectures de la Guinée forestière et à Conakry. Ces cas ont été enregistrés dans les préfectures de Guéckédou, Macenta, Kissidougou et à Conakry », a-t-il précisé.

    APPEL À LA VIGILANCE

    La maladie à l'origine de l'épidémie actuelle « se transmet essentiellement d'une personne malade à une personne saine et aussi par des objets souillés appartenant à des personnes malades ou décédées. (...) La consommation de viande d'animaux de brousse infectés » peut « être également une source de contamination », a ajouté le ministre.

    Le gouvernement a invité les populations à la vigilance et à prendre les mesures préventives adéquates. Il a demandé aux services de santé de prendre toutes les dispositions nécessaires pour contenir la maladie et signaler tout cas suspect aux autorités sanitaires.

    Auteur

    Beuggue Diwou Tir

    En Mars, 2014 (07:54 AM)
    Attention à l'huile de palme vendue par les guinéens. Cette huile qui inonde nos marchés vient de cette partie forestière de la Guinée. Si Ebola traverse nos frontières, ce sera à travers ce produit très prisé par nos ménagères. A bon entendeur...
    Auteur

    Beug Askanwi

    En Mars, 2014 (09:22 AM)
    L'Etat a la responsabilité de prendre les mesures administratives à nos frontières les plus appropriées pour empêcher l'entrée de personnes porteurs du virus ou d'objets ou aliments souillées sur le territoire sénégalais. Toute une économie peut être anéantie avec une épidémie d'ébola.C EST PIRE QU'UNE MENACE DU TERRORISME A PARTIR DU MALI.
    Auteur

    Mann

    En Mars, 2014 (10:53 AM)
    Il faut que ces gens arrêtent de manger du singe. La transmission à l'homme se fait par cette voie. Manger du singe c'est un geste d’anthropophage qui peut coûter cher.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR