Lundi 10 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Centres de traitement des épidémies : En colère, les médecins doctorants tournent le dos aux malades de Covid-19

Single Post
Colère des médecins doctorants
Le Collectif des médecins doctorants des centres de traitement des épidémies (Cte) de Diamniadio et de Dalal Diam sont en grève. «Nous souhaitons vous notifier la cessation de toutes les activités de prestation médicale dans les centres de traitement des épidémies de Diamniadio et de Dalal Diam, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, à compter du jeudi 25 juin à 19 h», ont-ils écrit dans une circulaire d’information reçue à Seneweb.


«A l’impossible, nul n’est tenu !»

Suite aux rencontres, avancent-ils, avec des autorités compétentes du ministère, à savoir le directeur des Ressources humaines (Drh) du ministère, le Dage et le Dlm à la date d’hier, il leur a été dit, entre autres : «Hormis les primes de motivation mensuelles de 150 000 F CFA octroyées à tout le personnel des Cte, sur demande du président de la République, nous ne pouvons rien percevoir du ministère, car n’ayant aucun lien légal avec lui et que même cette prime nous est versée ‘’sur demande du ministre et de par sa bonté’’.» De plus, «aucune attestation ne leur sera délivrée à la fin de cette épidémie, et pour cause ! Le ministère ne nous a pas engagés et aucune garantie, ni couverture ne sera faite par le ministère à l’endroit des médecins doctorants et s’il se passait quelque chose en cours d’exercice médical, notre responsabilité serait directement engagée».

«Ceci constituant ainsi une situation très délicate pour nous tous, déjà très motivés dans la lutte patriotique contre la Covid-19. Mais à l’impossible, nul n’est tenu», ont fait savoir les médecins doctorants.

«Nous regrettons la tournure que cette situation prend et qui nous met mal à l’aise vis-à-vis de l’opinion publique»

 
Toutefois, ils ont tenu à préciser : «Nous appellerons ainsi à la compréhension de tout un chacun et regrettons la tournure que cette situation prend et qui nous met mal à l’aise vis-à-vis de l’opinion publique et de nos concitoyens alités dans les centres, à l’heure où toutes les forces vives devraient être engagées dans la lutte contre la Covid-19.»

Avant de poursuivre : «Nous en profitons pour appeler à plus de vigilance de la part de nos populations et au respect strict des mesures d’hygiène, afin de bouter la Covid-19 hors de nos frontières.»

Le Collectif des médecins doctorants des Cte de Diamniadio et de Dalal Diam a été sollicité et engagé par le Centre des opérations d’urgence sanitaire (Cous) sur la base d’un contrat moral, depuis l’ouverture du centre de Diamniadio, le 17 mars 2020, et celui de Dalal Diam, le 25 mars 2020. «Nous sommes restés sans informations concrètes à propos de nos contrats pour les prestations de services qui, au début, étaient rémunérées à un montant revu à la baisse par rapport au montant de départ, jusqu’à ne rien percevoir depuis la date du 3 mai 2020», ont-ils renseigné.

Aussi, dénoncent-ils «le non-respect des engagements du ministre de tutelle, lors de sa visite dans le centre de Diamniadio, à la date du 29 mai dernier et après avoir reçu nos doléances devant nos chers maîtres».

liiiiiiiaffaire_de_malade

15 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2020 (14:42 PM)
    Diop Sy, Faye,Thione et Bouga lèvent les yeux au ciel....Birima et Baba Maal vérifient la pression des pneus...Ouf tout va bien, Aliou n'a pas perdu son Livre.

    Seul souci: où sont les bretons?
  2. Auteur

    En Juin, 2020 (14:51 PM)
    Oh les gars il y a du relâchement.

    PAS UN TITRE SUR LA FRANCE AUJOURD'HUI ?

    Va falloir s'améliorer..
    Auteur

    Lom

    En Juin, 2020 (14:52 PM)
    Le sénégalais et le surenchères.

    C'est pareil sur le prix des denrées ou des moutons à l'approche des fêtes.

    Gérez d'abord la crise et après on verra!
    Auteur

    Patience

    En Juin, 2020 (14:53 PM)
    Pendant ce temps les milliards sont distribuées aux artistes, musiciens et à la clientèle politique...c'est ça s'occuper des sénégalais !!!



    C'est un crime d'état de laisser partir ses doctorants qui sauvent les gorgorlous !!!
    Auteur

    En Juin, 2020 (15:07 PM)
    Ils ont raison en plus du risque que ces médecins courent l’état du Sénégal ne les considère pas il les sous paye , instaure le relâchement et la reprise des cours sans écouter les médecins .
    Auteur

    En Juin, 2020 (15:09 PM)
    C'est triste. Il y'a aucun pays au monde dirigé par des noire qui est développé.
    Auteur

    Unknow.sn

    En Juin, 2020 (15:13 PM)
    Avant de revendiquer il faut avoir un statut. Vous êtes encore des doctorants donc toujours étudiants..... Essayez d'acquérir plus d'expérience c'est mieux que de râler ou faire du chantage.....
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (15:43 PM)
      dans ce cas qu'on ne les mobilise pas alors puisqu'ils ne sont pas encore medecins.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (16:09 PM)
      bougnou nekker ay doctorant ta meune lignouy def ba takh gnou mobiliser lene dougnou lene respecter. ta wathiok gnome. jaloux va laba
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (00:55 AM)
      pourquoi les faire travailler alors .
      c'est de la mauvaise foi que de vouloir s'en débarrasser en leurs faisant porter la responsabilité de leurs renvois après les avoir exploiter pour gérer l'urgence des premières heures de la covid19 au sénégal.
    Auteur

    Massa Les Travailleurs Du Publ

    En Juin, 2020 (15:25 PM)
    C'est le sort que l'Etat du Senegal reserve à la majorité de ses employés. Des conditions de travail exécrables, beaucoup de jeunes qui vont dépasser 35 ans avant d'etre recrutes dans la fonction publique, une "lenteur administrative" qui est instituée à dessein avec des agents qui attendent des décennies pour avancer et recevoir l'argent que l'Etat leur doit, des salaires derisoires, etc etc. A part ceux qu'on appelle haut fonctionnaires et les dealers de l'administration, travailler pour l'Etat revient à vivre dans la dèche dans ce pays. Dur d'etre patriote au Senegal
    Auteur

    En Juin, 2020 (15:41 PM)
    Qu'ils soient doctorants ou pas, on a besoin de leurs services. Il fallait leur faire un contrat de prestation de service et mettre le paiement, après service fait, comme cela est le cas dans toute l'administration. Les vacataires sont ainsi payés. Il y avait plusieurs scénarii pour s'éviter ce genre d'action, que je ne cautionne pas, même si je les comprends parfaitement. Mais c'est la faute de l'État, COUS et MSAS.
    Auteur

    En Juin, 2020 (15:57 PM)
    Quelle honte. Déjà que l'argent mobilisé contre covid a été utilisé ailleurs sauf dans le secteur de la santé. Maintenant les médecins ne sont pas payés ou sont sous payés alors que le Sénégal enregistre depuis toujours un nombre de guéris supérieur aux cas en cours de traitement. Ce qui témoigne d'une bonne performance de ces médecins. J'ai honte. Rentrez chez vous c'est mieux chers médecins
    Auteur

    Marre

    En Juin, 2020 (16:15 PM)
    Pendant ce temps des PCA recoivent 7 voire 10 millions par mois

    Honoriat à la CES pour 4.5 millions par mois
    Auteur

    En Juin, 2020 (17:38 PM)
    Il faut régler ce problème au plus vite, M. Le Président
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2020 (17:52 PM)
    Dans tous les pays du monde les étudiants en médecine ont joué un rôle important dans la lutte contre la pandémie d'autant plus que le déficit en ressources humaines est mondial. Il fallait juste agir en amont en créant un cadre médico-légal encadrant leur rôle. Ce travail devait justement être initié par le DRH du MSAS. Le sieur (soit dit en passant est à la retraite et maintenu à son poste) verse vraiment dans un juridisme de mauvaise foi: ces doctorants sont les piliers du système publique avec les DES (Etudiants en spécialisation), exerçant comme faisant fonction d'interne (FFI) ou vacataires dans les structures périphériques.
    Auteur

    En Juin, 2020 (17:57 PM)
    17:32Money.

    Plus de 30 milliards de dollars vont être nécessaires pour mettre au point les tests, vaccins et traitements contre le Covid-19, indique vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), à la veille d'une conférence des donateurs.
    Auteur

    En Juin, 2020 (22:15 PM)
    Le discours du drh santé a été humiliant pour ces braves jeunes qu'il qualifie d'étudiants doctorants que le ministère ne reconnaît pas. Pourtant ces jeunes l'ont sûrement un jour pris en charge lui ou ses proches dans les hôpitaux.

    Par ailleurs ils na même pas fait la moitié des études que ces jeunes ont déjà bouclé.

    Médecin yi nio wara am fouleu les politiciens ne feront rien pour le mérite. Tout s'arrache. Arrêtez d'être cool boy

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email