Jeudi 22 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Covid-19 : Le Sénégal franchit la barre des 15000 cas positifs

Single Post
Covid-19 : Le Sénégal franchit la barre des 15000 cas positifs
Le nombre de contaminations au coronavirus est toujours en baisse dans le pays. Ce jeudi 1er octobre, 37 nouvelles contaminations à la Covid-19 ont été détectées sur un échantillon de 1351 tests, d’après le communiqué numéro 214 du ministère de la Santé et de l’Action sociale sur l’évolution de la pandémie au Sénégal. Ce qui donne un taux de positivité de 2,74 %.

5 cas importés à l’Aibd et 13 cas communautaires

Les résultats des examens virologiques ont indiqué que les tests positifs proviennent de 19 cas contacts suivis par les services dudit ministère, de 5 cas importés enregistrés à partir de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass et de 13 cas issus de la transmission communautaire. Ces derniers sont localisés dans les quartiers ou communes à savoir Pikine (2), Cité Douanes (1), Guédiawaye (1), Guinguinéo (1), Hlm-Fass (1), Mbao (1), Nord Foire (1), Richard-Toll (1), Rufisque (1), Saint-Louis (1) et Sicap Foire (1).

Selon le Directeur de la Prévention, Docteur El Hadji Mamadou Ndiaye, 6 patients sont gravement atteints actuellement et sont admis dans les services de réanimation pour leur prise en charge

A noter qu'aucun décès n’a été enregistré hier mercredi 30 septembre par les autorités sanitaires.

De plus, le porte-parole du ministère de la Santé et de l’Action sociale a annoncé la guérison de 101 personnes. Tout en rassurant que l’état de santé des autres malades est stable.

2169 sous traitement

Depuis le début de cette pandémie, le Sénégal a enregistré 15019 cas positifs au coronavirus dont 12538 personnes guéries, 311 décédés, 1 évacué (finalement décédé en France). Donc, ils sont 2169 malades à être sous traitement.

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale de recommander aux populations de respecter les mesures de prévention individuelle et collective. Docteur El Hadji Mamadou Ndiaye a surtout insisté sur le port obligatoire et correct du masque (bien ajusté couvrant le nez et la bouche), la distanciation physique d’au moins un (1) mètre dans les lieux de rassemblements ou publics et le lavage fréquent des mains pour rompre la chaîne de transmission du virus


liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    Ndongo Daara

    il y a 3 semaines (10:54 AM)
    Yalla bahna,



    Yalna Yalla dolli Soutoura
  2. Auteur

    il y a 3 semaines (10:56 AM)
    Ou sont les anti-balakas peureux et partisans acharnés de la fermeture des mosquées? subitement ils sont devenus introuvables, poules mouillées!
    Auteur

    il y a 3 semaines (11:31 AM)
    LA fermeture des mosquées a beaucoup contribué à la lutte contre le Covid, tu le sais bien
    Auteur

    il y a 3 semaines (11:57 AM)
    Fermer les frontières aériennes...ou tout individu testé positif (et venant d'un pays en zone) devra payer la note de sa quarantaine dans un hôtel de la place.

    C'est inacceptable que des cas importés nous apportent encore cette maladie.

    Auteur

    il y a 3 semaines (12:20 PM)
    les seneglais qui debraquent a áeroport , evitez dechanger votre argent en dehors de laeroport. beaucoup de modou modou qui viennent pour le magal son arnaques, ecoutet xalass dáujourdhui
    Auteur

    Le Poutois

    il y a 3 semaines (12:38 PM)
    D'après mes calculs le pique à été atteint le 19aout avec 4310 malades sous traitement.depuis cette date jusqu'à aujourd'hui soit 43 jours,le nombre de cas sous traitement baisse en moyenne de 50 cas par jour puisque nous sommes à ce jour à 2169 malades.prions pour que ça continue.tout en continuant à mettre nos marques
    Auteur

    il y a 3 semaines (15:50 PM)
    Nous sommes exactement dans le même situation qu'en Europe il y a quelques mois. l'Europe a connu une période de baisse alors qu'au Sénégal sur la même periode le nombre de cas positifs continuaient à augmenter. Actuellement ils sont en train de faire face à une deuxième vague. Ils sont en avance au moins de mois sur l'epidemie. Il faut qu'on se prépare en consequence une deuxième vague doit être envisagée.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email