Dimanche 17 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Ebola: premier cas d'infection diagnostiqué aux États-Unis

Single Post
Ebola: premier cas d'infection diagnostiqué aux États-Unis
Le premier cas d'un malade ayant contracté le virus Ebola a été diagnostiqué aux Etats-Unis, a indiqué aujourd'hui un porte-parole des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Le malade, un homme, avait voyagé au Liberia et est actuellement hospitalisé au Health Presbyterian Hospital à Dallas, au Texas (sud).

Plus tôt dans la journée, l'hôpital texan avait indiqué dans un communiqué avoir admis ce même patient. "Au regard des symptômes et des récents voyages effectués nous l'avons admis à l'hôpital et placé en quarantaine pour déterminer s'il a été infecté par le virus Ebola", était-il précisé sans autres indications. Son infection a donc été confirmée par des analyses effectuées par les CDC (Centers for diseases control and prevention). L'hôpital n'a pas indiqué l'identité du patient ni son âge.

Dimanche, un médecin américain en contact avec le virus Ebola en Sierra Leone a été rapatrié et placé en quarantaine dans une clinique des Instituts américains de la santé (NIH). Le patient dont l'identité n'a pas été révélée travaillait comme volontaire dans un centre de traitement d'Ebola en Sierra Leone. Deux médecins américains et une missionnaire aide-soignante rapatriés aux Etats-Unis après avoir contracté le virus au Liberia ont été dernièrement guéris. 

L'épidémie d'Ebola, la plus grave depuis l'apparition du virus en 1976, a franchi le cap des 3.000 morts, le virus ayant tué près de la moitié des quelque 6.500 personnes infectées recensées, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Sur un total de 6.574 malades d'Ebola dans cinq pays d'Afrique d'Ouest, 3.093 sont mortes, précise l'OMS dans un dernier bilan arrêté au 23 septembre.


16 Commentaires

  1. Auteur

    Alarm

    En Septembre, 2014 (21:55 PM)
    Dallas hospital diagnoses first patient with Ebola

    Liz Szabo, USA TODAY 5:40 p.m. EDT September 30, 2014



    The Centers for Disease Control and Prevention has confirmed the first case of Ebola in a patient diagnosed in a U.S. hospital, officials announced Tuesday.

    The patient -- who has been isolated since his symptoms were recognized -- is an unnamed man at Texas Health Presbyterian Hospital in Dallas. It is not known if he has exposed others. Healthcare workers noted his case because of his symptoms and recent travel history.

  2. Auteur

    Kill Bill

    En Septembre, 2014 (21:59 PM)
    Yup c vrai , ici a Dallas , Ebola
    • Auteur

      Mboldé

      En Septembre, 2014 (22:15 PM)
      doul rek.

      il y a 23 cas de ebola aux usa :-)

      encore une fois il suffit d'un titre de journal pour fabriquer une vérité. tout ceci ne sert qu'a la restriction des passages aux frontieres a mettre en place de nouvelles mesures de controle.
    • Auteur

      Eh Bin!!!

      En Septembre, 2014 (22:20 PM)
      ?????
      ou quand la cretinerie et le complot imaginaire remplace la reflexion...
    • Auteur

      Frontieres

      En Octobre, 2014 (01:54 AM)
      tu as tout faux mon gars. vous voyez le complot partout. president obama is right when he labeled the ebola outbreak a “security threat” and calling on the international community to step up its response. “nobody’s that isolated anymore,” warned president obama. “oceans don’t protect you; walls don’t protect you. and that means all of us as nations and as an international community need to do more to keep our people safe.”
    Auteur

    Boy Pourtou

    En Septembre, 2014 (22:07 PM)
    Il faut fermer les frontieres...

    On ne veut pas de Ebola ici...
    Auteur

    Mbeur-doff

    En Septembre, 2014 (22:25 PM)
    OMS IL FAUT LES USA AU ZONE ROUGE ALOR COMME VOUS LAVER FAITE POUR NOTRE PAYS LE SENEGAL
    Auteur

    L'obs

    En Septembre, 2014 (22:29 PM)
    Cliquer là :



    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/les-etats-unis-s-excusent-d-avoir-inocule-la-syphilis-a-des-guatemalteques_924436.html
    Auteur

    Cinéma C Du Cinéma

    En Septembre, 2014 (23:46 PM)
    C du cinéma il ne faut pas croire a ces films de science fiction.

    Auteur

    Liders

    En Octobre, 2014 (00:03 AM)
    La mort sévit partout dans le monde et touchés toutes les couches de la société et les maladies aussi n'épargnent aucune communauté.
    Auteur

    Vardy

    En Octobre, 2014 (00:29 AM)
    Pour nous declarer apres-demain que le patient est gueri :down:  :tala-sylla: .

    Le serum existe bel et bien mais pas pour les Africains :down:  :tala-sylla: 
    Auteur

    Santé

    En Octobre, 2014 (00:52 AM)
    Kel sont les cinq pays
    Auteur

    Bayi Ci Xel

    En Octobre, 2014 (01:46 AM)
    Voila les amis faisons une remarque qui demontre encore une fois que la maladie Ebola n'est elle pas aussi grave que l'on pense si et seulement si elle a touche les occidentaux vous avez bien lu le titre de l'info alors je vous donne rendez vous d ici quelques jours pour un autre titre qui va vous confirmer la guerrisons de ce dernier le serum exist belle et bien mais l'afrique ne le verra jamais certe que la traitre negrier est aboli mais aujourdhui on vit pire ebola n juste qu'un strategie pour detruire le continent noir au niveau de la population, ebola est l bete noir de l'economie du pays touche mais sa ne va pas arreter juste la mais en afrique si on ne reagi pas la dependance continue pour toujours ah oui s'il nous faut tendre la main pour ns nourire



    Pays africains reveillons !! Nous sommes trop occuper a feter l independance de tel sorte qu on devient de plus en plus colonise
    Auteur

    Oui

    En Octobre, 2014 (04:33 AM)
    Faut fermer la fontiere avec les usa cest tout
    • Auteur

      Suite Logique

      En Octobre, 2014 (20:02 PM)
      les usa sont maintenant sur la liste des pays "ebola", le sénégal va t'il fermer ses frontières avec les usa comme il l'a fait avec les autres pays africains touches ??? let's wait and see.....
    Auteur

    Toumane

    En Octobre, 2014 (05:28 AM)
    Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien



    inPartager

    0print



    © Pascal Guyot, AFP | Sur les 15 patients ayant reçu l’antirétroviral lamivudine, 12 ont survécu.

    Texte par Charlotte BOITIAUX

    Dernière modification : 30/09/2014

    Face à l’absence de traitement, un médecin libérien a testé sur des malades d’Ebola un antirétroviral administré pour lutter contre le VIH. Une démarche discutable mais "compréhensible", estime le professeur Delfraissy, spécialiste du sida.



    À situation désespérée, mesure désespérée, se défend le docteur Gobee Logan. Désemparé face aux ravages d’Ebola en Afrique de l’Ouest et face au désert thérapeutique entourant cette maladie qui a déjà décimé plus de 3 000 personnes depuis le mois de mars, Gobee Logan, un médecin libérien a récemment "testé" sur ses patients du lamivudine ou 3TC, un antirétroviral délivré pour soigner le VIH, le virus du sida.



    Expérience dangereuse ou découverte miraculeuse, il n’empêche que les résultats de cette tentative médicale se sont révélés surprenants. Sur les quinze patients ayant reçu l’antirétroviral, douze survivent. Ils avaient pris le médicament entre le 1er et le 5e jour ayant suivi l’apparition des premiers symptômes. Les deux autres malades, qui ont succombé à la maladie, l’avaient reçu entre le 8e et 10e jour.



    À lire sur France 24 : Pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?



    "Aujourd’hui, je me sens bien", raconte une des patientes du docteur Logan interrogée, sans masque ni protection, par la chaîne américaine CNN. Éthiquement parlant pourtant, le docteur libérien a procédé à un acte médical hautement discutable. Il est conscient d’avoir administré un médicament, sans être passé par des essais cliniques, sans avoir suivi de protocole médical, et sans avoir eu le recul nécessaire face à d’éventuels effets secondaires. "Vous parlez d’études et de recherches alors que tout le monde meurt, ici !", se défend-t-il auprès de CNN. "Je fais absolument tout ce que je peux en tant que médecin pour sauver ces vies. Je devais essayer quelque chose !"



    "Je peux comprendre ce médecin libérien"



    Dans son centre sanitaire sommaire, construit à Tubmanburg (au nord-ouest du Liberia), il doit veiller avec sa petite équipe sur près de 85 000 personnes. C’est en tâtonnant que le docteur Logan a découvert les vertus supposées du lamivudine sur Ebola. Au départ, raconte-t-il à CNN, il avait essayé de traiter un malade en lui administrant de l’acyclovir, un autre médicament utilisé dans le traitement anti-sida, sans succès.



    >> À lire sur France 24 : l'infirmière française contaminée reçoit un traitement expérimental



    Pour le professeur Jean-François Delfraissy, spécialiste du VIH et directeur de l'Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS), cet essai médical spontané est "compréhensible". "Il ne faut pas donner de faux espoirs […] mais dans la situation où nous sommes, face à une maladie orpheline de traitement, je peux comprendre le geste de ce médecin libérien", explique-t-il.



    D’ailleurs, reconnaît-il, les résultats de ce test sont "inattendus mais pas complètement aberrants". "On a un peu de mal à comprendre comment le lamivudine a pu agir. On sait que cet antirétroviral - utilisé par des millions de personnes - agit aussi sur l’hépatite B. Mais le virus Ebola et le virus du sida sont très différents", confesse ce grand ponte de l’immunologie, en précisant que ses équipes travaillent en ce moment même, en laboratoires, sur l'hypothèses émise par le docteur Logan.



    Et si cette hypothèse se révèle concluante, la nouvelle serait particulièrement réjouissante pour lutter contre l’épidémie de fièvre hémorragique. Contrairement à la mise au point d’un sérum, dont la mise sur le marché prendrait du temps et dont les quantités seraient limitées, "le 3TC existe déjà en Afrique. Tout le monde sait que ce médicament existe et qu’il est disponible. On pourrait donc en obtenir très vite et en quantité importante", précise encore Jean-François Delfraissy.
    • Auteur

      Idk

      En Octobre, 2014 (07:06 AM)
      la maladie d'ebola n'est pas une maladie que les gens peuvent obtenir en mangeant des singes. ebola est un virus mis au point par le pays appelé "x". afin de voir l'effet secondaire du virus, ils le jettent sur les africains de voir la réaction de se virus. il est temps pour nous «africains», de reprendre nos esprits et de penser !!! c'est le même cas avec le sida. ils ont dit sida vient d'afrique en raison des singes qu'ils mangeaient. jusqu'à quand afrique sera blâmé? that's enough blames!!! it must be stopped. esk on na deja vue un american qui la virus st dcd? don pense ils sont the seul pays qui on la vaccine de se maladie and i'm sorry if i misspell any french words i start forgetting how to write in french.
    Auteur

    The Truth

    En Octobre, 2014 (07:04 AM)
    La maladie d'Ebola n'est pas une maladie que les gens peuvent obtenir en mangeant des singes. Ebola est un virus mis au point par le pays appelé "X". afin de voir l'effet secondaire du virus, ils le jettent sur les Africains de voir la réaction de se virus. il est temps pour nous «Africains», de reprendre nos esprits et de penser !!!

    C'est le même cas avec le SIDA. ils ont dit sida vient d'Afrique en raison des singes qu'ils mangeaient. Jusqu'à quand afrique sera blâmé? That's Enough blames!!! It must be stopped.

    esk on na deja vue un american qui la virus st DCD? Don pense ils sont the seul pays qui on la vaccine de se maladie



    And I'm sorry if I misspell any French words I start forgetting how to write in French.
    Auteur

    -----------------

    En Octobre, 2014 (10:29 AM)


    --------

    DONC IL FAUT QUE L´OMS METTE LES USA SUR LA LISTE ROUGE DES PAYS ÉBOLÉS   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  

    LES ALLEMANDS DISENT DANS LEURS JOURNAUX (DANS LA PRESE) QUE LE SÉNÉGAL FAIT PARTI

    DES PAYS INFECTÉS PAR LE VIRUS ÉBOLA

    (informations et diagrammes dans les Journaux du Vendredi 26 , Samedi 27/Dim.28) Septembre 2014  :down: 

    ILS CITENT EXPLICITEMENT: LE SÉNÉGAL, LA GUINÉE, LA SIERRA-LEONE ET LE LIBÉRIA.

    ET COMME LE SÉNÉGAL AVEC UN CAS CONNU, GUÉRI SANS MORT EST CONSIDÉRÉ COMME UN PAYS ÉBOLÉ,

    DONC DE GRÂCE RESPECTEZ NOUS ET METTEZ AUSSI LES USA SUR LA LISTE ROUGE  :up: 

    SINON VOTRE PARTI PRIS ET VOS MENSONGES SERONT BÉANTS.

    (j´espère que mon commentaire ne sera pas supprimé par ceux qui sont grâcieusemt payés pour propager

    de fausses nouvelles et dénigrer leurs frères. je me demande même si ce site appartient encore à un/des sénégalais)

     :?:  :?:  :?:  :?:  :?: 

    --------
    Auteur

    Coka

    En Octobre, 2014 (12:36 PM)
    Cap-Vert, Rwanda, Cameroun, Ile Maurice,... Il faut aussi fermer vos frontières aux citoyens américains, eux aussi ils ont un cas importé  :haha:  :haha:  :haha: 



    Auteur

    Suite Logique

    En Octobre, 2014 (20:04 PM)
    Les USA sont sur la liste des pays "Ebola", le Sénégal va t'il fermer ses frontières avec les USA comme il l'a fait avec les autres pays Africains touches ??? Let's wait and see.....

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email