Vendredi 22 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Gestion Covid-19 : Les blouses blanches prônent le combat communautaire

Single Post
Combat communautaire contre la Covid-19
Le coronavirus continue son long séjour au Sénégal. Demain le pays va boucler 4 mois de lutte contre cette pandémie. Les blouses blanches toujours au front évaluent la situation épidémiologique.

Pour le directeur de la prévention, Dr. Mamadou Ndiaye, l’incapacité des structures sanitaires à contenir les patients doit être comblée par le combat communautaire.

« On a pu organiser le système de santé d’une certaine manière. Il a une capacité mais cette capacité nous pensons également qu’elle doit être renforcer. Renforcer par l’engagement communautaire, l’implication des populations », soutient la blouse blanche sur IRadio.. 

L’expert en santé publique, le docteur Moussa Thior lui, est d’accord. Il ajoute que le taux de positivé est jusque-là stable mais pas le taux de létalité.

« Je pense que l’indicateur le plus fiable à mon avis, c’est de regarder un peu le taux de positivé qui est stable à peu près dans une fourchette de 7 à 12%. Donc je ne peux pas affirmer qu’il y a une augmentation de cas. Par contre, ce qu’on note, c’est qu’il y a une augmentation des décès; et il faut réfléchir pour voir les meilleures façons d’adresser cette problématique », précise Dr. Thior.

Une grande problématique certes, mais la communauté a la solution, soutient Dr. Mamadou Ndiaye.

« C’est un combat commun et non un seul combat d’un seul secteur comme le secteur de la santé mais le combat doit être global. C’est l’ensemble de la population et l’ensemble des secteurs qui doivent mettre la main à la patte pour que cette pandémie soit vaincue ».

L’intervention à base communautaire sauve plus que les hôpitaux, selon le docteur Moussa Thior.

« Au niveau du Sénégal, nous avons un tissu communautaire qui est bien organisé et si nous privilégions les interventions à base communautaire, nous pouvons éviter que les gens aillent au niveau des hôpitaux parce que quand ils aillent au niveau des hôpitaux, malheureusement le taux de décès est assez important ». 

116 personnes sont décédées du coronavirus dont 4 enregistrées dans les structures sanitaires, ce mercredi. Pour les blouses blanches, le combat communautaire est devenu une arme redoutable pour abattre cette pandémie. 


5 Commentaires

  1. Auteur

    Personnel De Santé

    En Juillet, 2020 (13:40 PM)
    affirmons nous tous de la tête jusqu'au pied autrement dit du ministère jusqu'à la case de santé que nous continuons à tâtonner. Macky SALL n'est pas expert de la santé mais il a compris que la meilleure manière de défendre est d'attaquer.

    confinons les vieillards et les personnes avec une comorbidité et sortons relever notre économie.
  2. Auteur

    En Juillet, 2020 (14:26 PM)
    Nos structures hospitalières ne sont ni équipées ni outillées pour correctement prendre en charge 'les cas graves". Cela met à nu l'effroyable échec de la politique sanitaire de ce gouvernement qui attend maintenant pour nous promettre des structures de Niveau 4. Leurs habituels mensonges après avoir gaspillé les ressources de ce pays dans des projets farfelus comme le TER, les stades, arènes et autres futilités. Qu'Allah vienne en aide à ce peuple. Amine.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (14:56 PM)
    Dire que notre froussard de président a affirmé le contraire dans sa diatribe mensongère



    En vérité, nous sommes dans un marasme sanitaire , nos prétendues garanties sanitaires ne sont que du vent

    les sénégalais étant indisciplinés, couplés avec les manquements de structures en REA, lits et matériel de protection , nous allons droit dans le mur



    la levée du couvre-feu et la fin du confinement est une folie que nous allons payer chèrement



    dès le début, pour éviter à la population de sortir, il fallait distribuer des vivres de première nécessité



    Auteur

    Boy Leboue

    En Juillet, 2020 (16:23 PM)
    ce sois disant Dr. Thior nous emmerde, il disait de laiser les gens circuler, ce qui as cause l'augmentation des cas. le pourcentage est de 11% ces dernier jours et il nous dit que c'est faible. ce poucentage doit etre below 2%. New York ou l'epicentre de l'epidemie maintenant est a 2% depuis 3 semaines.
    Auteur

    En Juillet, 2020 (16:57 PM)
    ...mettre la main à la pâte .... et non à la patte

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email