Samedi 16 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Grève du Sutsas de Louga : Les blouses blanches passent à la vitesse supérieure

Single Post
Grève du Sutsas de Louga : Les blouses blanches passent à la vitesse supérieure

Le ton se durcit entre les blouses blanches de la région de Louga et l’administration.  La décision prise par le Médecin-chef de Région de muter trente-deux agents infirmiers chefs de poste de Louga a fini d’irriter les agents de santé. Jugeant cette décision arbitraire, le syndicat des travailleurs de la santé, regroupé au sein du Sutsas qui a opposé un bras de fer farouche à l’administration a décidé de passer à la vitesse supérieure.


Après que des gendarmes aient expulsés des infirmiers chef de poste de leurs lieux de travail et que leurs bureaux aient été mis sous scellés, le Sutsas a promis « une réplique à la hauteur de l’agression ». En assemblée générale extraordinaire, les camarades d'Ibrahima Diallo ont martelé avec force, leur engagement à aller jusqu'au bout pour s'opposer à cette décision. Après avoir décrété une grève de 72h, ils ont promis l’enfer à leurs détracteurs.

« Ce que nous réclamons est un acquis démocratique, sur la base d'un accord avec l'État du Sénégal. On ne comprend pas par quelle alchimie, le commandement territorial local veuille remettre cela en cause », peste Ibrahima Diallo, dans les colonnes du quotidien Libération.



6 Commentaires

  1. Auteur

    Sakoki

    En Décembre, 2013 (15:05 PM)
    S'il vous plait, laissez notre ICP Nouha Tamba avec nous a Koki. Il vaut mille fois le Chef du District nouvellement ffecté a Koki et qui passé le temps a tourner les pouces. La population a confiance uniquement a Tamba comme on l'appelle affectueuement dans le terroir. Tout cet imbroglio a été monté par les politiciens en perte de vistesse.
  2. Auteur

    Santéforever

    En Décembre, 2013 (18:16 PM)
    La situation sanitaire catastrophique de Louga na que trop duré!

    En effet depuis des lunes des agents de cette région sont laissés à eux mêmes, faisant tout ce qu'ils veulent

    sans aucun respect aux autorités sanitaire et administrative. Ainsi ils sont entrain de causer des préjudices énormes aux populations dont ils sont chargés de la gestion de leur état de santé car refusant entre autres des

    formations, les supervisions formatives( quand on sait l'importance de ces différentes activités dans le domaine de la santé ou les connaissances doivent être mises à jour constamment).

    En temps que ancien infirmier ayant servi dans la zone,je demande aux camarades de revenir à de meilleurs sentiments et surtout de se remettre au travail pour le bien des populations ( c'est ça notre, mais pas ce syndicalisme anarchique!)

    Il faut enfin que force reste à la loi
    • Auteur

      Amkhel

      En Décembre, 2013 (20:05 PM)
      en s'engageant dans ce métier, je pense que ces agents de santé se sont donnés pour mission de sauver des vies. aujourd'hui arretons de politiser la
    Auteur

    Xeme

    En Décembre, 2013 (19:19 PM)
    Mais pourquoi Eva Marie ne se prononce pas sur le cas pathétique des dialysés empoisonnés par Khalifa Sall et ses partenaires américains. Comment un ministre de la santé et l'état peuvent-ils se taire face à une centaine de mort par négligence humaine ?
    Auteur

    Assoukatène

    En Décembre, 2013 (20:33 PM)
    Le comportement de ces agents de santé qui se prennent pour des syndicalistes interpelle l'autorité de l'état dans toute sa puissance dans l'intérêt des populations de la région de Louga. Ces pseudo syndicalistes font honte à tous les corps du ministère de la santé. Il ne s'agit plus d'une lutte syndicale mais plutôt de l'anarchie qui résulte d'une mauvaise éducation et d'une absence totale de toute conscience professionnelle. Cela suffit!!! Que l'état se dresse dans toute sa rigueur et toute son impersonnalité devant ses fossoyeurs de la santé qui ne méritent pas du tout d'appartenir à ce noble corps des hommes qui soulagent la douleur de leur semblables. Je demande aux populations de la région de Louga d'assumer leurs responsabilités citoyennes en refusant d'être prises en otage par ces hommes sans scrupules qui sont assis sur leur serment de s'occuper correctement de leur santé. SALAM!!!
    Auteur

    Lecteur!

    En Décembre, 2013 (22:54 PM)
    Journaliste trop nul. Depuis quand un médecin chef de région peut-il muter des agents de santé? Vous pouvez être corrompu mais au moins prenez la peine de comprendre l'administration du pays notamment la gestion du personnel. Le Ministère de la Santé est responsable de cette situation car, il s'y est immiscé et à entravé l'administration. Merci Monsieur le Gouverneur de Louga, vous rendez à l'Administration sa fierté. 12 000 infirmiers et sages femmes chômeurs sont prêts à les remplacer au pied levé.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Léép

    En Décembre, 2013 (23:34 PM)
    bien fait pour ce salaupard de diallo, il prend en otage toute une région

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email