Mercredi 19 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Sante

J'ai subi un "point du mari" après mon accouchement : ma vie sexuelle a été gâchée

Single Post
J'ai subi un "point du mari" après mon accouchement : ma vie sexuelle a été gâchée

LE PLUS. La semaine dernière, une sage-femme racontait sur Le Plus comment elle avait vu un médecin réaliser un "point du mari" sur une patiente. Autrement dit des points de suture plus serrés après un accouchement. Lorsqu'elle a lu la tribune, Adeline Mounier a été interpellée : elle a subi ça il y a plusieurs années, mais n'en a pris conscience que tardivement. Elle témoigne.

Récemment, j’ai pu mettre des mots sur un événement qui m’est arrivé il y a bientôt six années. Ces mots portent le "doux" titre de "point du mari".

 

J’ai donc appris, grâce à une tribune publiée sur Le Plus, que ce que je croyais être une erreur humaine était en réalité un acte volontaire réalisé par un professionnel de santé porteur d’un titre honorifique tel que celui de gynécologue-obstétricien.

 

Et parce que je ne suis pas la seule à avoir été victime d’une telle pratique absolument honteuse, je souhaite aujourd’hui témoigner de mon expérience.

 

Le prix à payer pour être suivie par un gynécologue expérimenté

 

Retour en arrière de presque six années. Je suis une jeune future maman, attendant son premier enfant. Inexpérimentée, je confie le suivi de ma grossesse ainsi que de mon accouchement au gynécologue chef de service de l’hôpital où j’ai choisi d’accoucher. On l’appellera docteur D.

 

Ce choix de confier cet événement aussi important fut motivé justement par mon inexpérience et le besoin rassurant "d’être entre de bonnes mains". Et qui de mieux pour tenir ce rôle qu’un grand ponte hautement qualifié et riche d’une expérience ancienne !

 

Peu m’importait alors de constater que ce docteur distant n’était pas à l’écoute et que j’avais l’impression d’être une madame X parmi des centaines d’autres dans son quotidien. Au moins, mon futur enfant était en sécurité.

 

J’ai mentionné plus haut que ce médecin a assuré mon suivi mais également mon accouchement. Administrativement parlant, cela signifie payer le prix fort pour avoir le privilège d’être suivie en "privé", et d’être accouchée par lui et non par une sage-femme.

 

Épisiotomie surprise et points de suture bâclés

 

Le jour tant attendu arriva. Je me suis donc présentée à la maternité, où j’ai été prise en charge par deux sages-femmes en roulement qui m’ont accompagnées durant les 11 heures qu’a duré ce premier accouchement. Je ne vais pas refaire un topo sur la pénibilité que représente une souffrance de 11 heures, mais je peux vous assurer qu’au moment où l’on sent notre enfant venir, on ne peut supporter d’entendre "Non, attendez, ne poussez pas, vous devez attendre le docteur D".

 

Et oui, je l’avais choisi pour m’accoucher, il devait donc être présent pour le faire. Et peu importe que je doive me contenir pour lui laisser le temps d’arriver. Il est finalement arrivé in extremis pour cueillir mon bonhomme.

 

Tout à mon bonheur d’être nouvellement maman, je n’ai pas remarqué que docteur D. préparait le matériel pour me recoudre. C’est donc surprise que je lui ai naïvement demandé ce qu’il fichait.

 

Stupeur, en plus d’arriver à la toute dernière minute, il en avait tout de même profité pour réaliser de sa propre initiative et sans même me le verbaliser une épisiotomie. Les sutures ont été faites tout aussi rapidement que le geste en lui-même, et mon obstétricien est reparti et bredouillant un bref "Toutes mes félicitations".

 

Mais peu m’importait finalement de l'épisiotomie et de ses suites puisque mon bébé était là et en parfaite santé.

 

Des douleurs terribles pendant les rapports sexuels

 

Les fameuses suites se sont imposées à moi au moment de la reprise des rapports avec mon conjoint. Ce n’était bien évidemment plus du tout comme avant. Je ne m’attendais pas à ce que cela le soit totalement, mais tout de même. Douleurs terribles et surtout l’horrible impression que tout a rétréci.

 

Naïvement, on en discute avec mon conjoint en se disant que Docteur D. a "trop recousu, pas fait exprès".

 

J’ai eu pour ma part de la chance car cet épisode de douleurs fut court comparé à d’autres femmes. L‘affaire de quelques semaines. La nature est bien faite, mon corps s’est réadapté.

 

Mais, et ce n’est pas une chose dont on discute forcément aisément, j’ai rencontré et entendu plusieurs femmes à qui la même chose est arrivée. Et le dénominateur commun est qu’elles ont elles aussi accouché sous les mains expertes d’un obstétricien ancien…

 

Un "point du mari" réalisé par un "vieux" professionnel 

 

Lors de ma seconde grossesse, forte de cette première expérience, j’ai souhaité accoucher à l’aide d’une sage-femme tout aussi compétente qu’un médecin. Et c’est cette dernière, qui m’a appris que ce que je qualifiais comme une erreur humaine était en réalité une épisiotomie parfaitement maîtrisée selon la technique d’un "vieux" professionnel.

 

Elle n’a pas employé le terme "point du mari", pour ne pas m’indigner et/ou m’effrayer encore plus j‘imagine. C’est à la lecture de l’article du Plus que je me suis encore plus interrogée à ce sujet.

 

En conclusion, mon témoignage ne se veut pas être une incitation à une prise de position stérile entre les "pro" et "anti". Je ne veux pas non plus que l’on croit que le "point du mari" constitue une généralité. Pour autant, cela reste une pratique chez certains professionnels, et suffisamment courante pour que dans le milieu médical on lui ait donné ce terrible titre.

 

Je souhaite juste faire prendre conscience au grand public que des professionnels prennent le droit de réaliser un acte qui, à mon avis, va à l’encontre de l’intégrité physique d’une personne. Et si j’allais plus loin, je dirais même à l’encontre du serment de l’Ordre français des médecins : 

 

"J'informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne tromperai jamais leur confiance et n'exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences."…



5 Commentaires

  1. Auteur

    Gooooo

    En Avril, 2014 (16:42 PM)
    boulene gnou sonal avc vos histoires de merde!!!!!
    Top Banner
  2. Auteur

    On

    En Avril, 2014 (18:51 PM)
    pouvez n expliquer le Point de mari je ne comprends rien
    {comment_ads}
    Auteur

    A On

    En Avril, 2014 (19:32 PM)
    pouvez n expliquer le Point de mari je ne comprends rien



    Si tu vois des conneries sur SENEWEB que tu ne comprends pas,

    Juste copie une partie du titre et copie ca sur google recherche.



    Tu verras des tonne de versions du meme article, meme en plus clair pour que tu puisses comprendre



    SENEWEB passe tout le temps a copier-coller a partir de differentes sources.
    {comment_ads}
    Auteur

    Zim

    En Avril, 2014 (23:18 PM)
    quel histoire
    {comment_ads}
    Auteur

    Didi

    En Avril, 2014 (02:00 AM)
    Jy pige kedal...no merr na trop ci minute yima consacrer à cet article
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email