Mercredi 27 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Kolda : arrêt de travail et sit-in à l'hôpital régional

Single Post
Kolda : arrêt de travail et sit-in à l'hôpital régional

Les militants de l’'Intersyndicale SAMES-SUTSAS-SYNTRAS du centre hospitalier régional de Kolda ont observé jeudi un arrêt de travail ponctué d'un sit-in pour dénoncer la gestion du directeur de cet hôpital, "le non paiement des primes de motivation et de responsabilité depuis cinq mois’’ ainsi que les "retards de salaires récurrents’’.

"Nous avons organisé un sit-in pour dénoncer la gestion du directeur et le non paiement des motivations, des primes de responsabilité notées depuis 5 mois et également les retards des salaires qui sont devenus récurrents au niveau de l’hôpital, etc.", a expliqué Amadou Tidiane Sabaly, le président de cette intersyndicale.

‘’La gestion managériale de la structure est partisane. Il ya des travailleurs de cet établissement de santé qui souffrent, du fait de la gestion du directeur qui, aujourd’hui, impacte négativement sur le fonctionnement de l’hôpital avec des services comme la radiologie qui ne fonctionnent pas’’, a-t-il ajouté.

Il a indiqué que ‘’la pyramide sanitaire est renversée avec des patients qui sont obligés d’aller vers la garnison des militaires pour faire des analyses’’. Alors que ‘’cela devait être le contraire’’.

Le secrétaire général du SUTSAS-SAS, Ngoma Niang, signale qu’il y a "un retard dans le paiement" des salaires des contractuels, avertissant : ‘’Nous allons installer les conditions du départ du directeur de cet hôpital.’’

"Depuis son arrivée, nous avons constaté qu'il est à l'origine d'une injustice dans le centre hospitalier, et nous allons lutter contre cela par tous les moyens légaux", a-t-il -martelé.

Interpellé à propos de ce mouvement d’humeur, le directeur de l'hôpital régional de Kolda, Amadou Fall, a rappelé que son rôle "est de faire fonctionner la structure sanitaire dans l'intérêt des populations ".

"J'ai trouvé une situation de blocage au niveau de l'hôpital, où le fonctionnement des services posait problème. Et il ya certes de petits problèmes, mais il faut souligner que beaucoup d’efforts ont été réalisés et nous œuvrons pour l’atteinte de nos priorités ", a-t-il indiqué.

Il a rappelé la situation antérieure de l’hôpital, estimant que des progrès ont été faits. ‘’Et aujourd’hui, nous avons deux grandes priorités : c’est d’abord les compétences et ensuite les équipements avec notamment le renforcement des services transversaux de l’hôpital.’’

Concernant les problèmes des indemnités, il a expliqué : ‘’J'ai trouvé une situation d'injustice. Et mois je ne répare pas l'injustice en créant de l'injustice. Mais ce qu’il faut dire, c’est que face aux charges énormes, nous ne pouvons pas payer les motivations au mois le mois, nous avons des dépenses qui dépassent de loin les capacités de ressources de l’hôpital".

"Face aux dépenses énormes, nous sommes obligés de nous fixer des priorités qui sont le paiement des salaires et l’achat de médicaments. Je reconnais qu’il y a des efforts à faire et nous sommes également obligés d’aller progressivement vers la résolution des problèmes ", a précisé M Amadou Fall.

Le centre hospitalier régional de Kolda, créé en 2002, semble traversé par une crise cyclique entre le personnel et la direction comme l’atteste ce mouvement d’humeur qui oppose pour la seconde fois son quatrième directeur au personnel affilé à l’Intersyndicale des travailleurs de la santé.

L’hôpital de Kolda compte 198 travailleurs dont 33 étatiques et huit agents du conseil régional. Les autres sont des travailleurs contractuels.

MG/ASG



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email