Jeudi 11 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Le paludisme intéresse peu : parce qu’il concerne d’abord l’Afrique ?

Single Post
Le paludisme intéresse peu : parce qu’il concerne d’abord l’Afrique ?

Cette maladie peut pourtant être facilement prévenue et traitée, mais il faut des crédits pour le faire.

On parle quelques fois du Sida, quasiment jamais du paludisme. Pourtant en 2010, il y a eu 216 millions de cas de paludisme dans plus cent pays, selon le dernier rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

L’indifférence de nos médias s’explique-t-elle parce que l’Europe n’est pas concernée ? 81% des cas et 91% des décès dus au paludisme sont en effet survenus en Afrique. Et le nombre des morts est important : 655 000 décès en 2010.

 

Pourtant, rappelle l’OMS, le paludisme est “une maladie qu’il est tout à fait possible de prévenir et de traiter”. La preuve, “les taux de mortalité attribuables au paludisme ont baissé, depuis 2000, de plus de 25% au niveau mondial et de 33% dans la Région africaine de l’OMS.”

 

Et alors que “le paludisme tue toujours un enfant par minute”, on risque de voir les credits affectés à la lutte contre fléau diminuer sous l'effet de la crise économique.

 

Il existe des solutions comme les moustiquaires à imprégnation durable qui “sont l’un des moyens les moins onéreux et les plus efficaces de lutter contre le paludisme.”

 

“Les fonds internationaux destinés à la lutte antipaludique ont atteint 1,7 milliard de dollars en 2010 et 2 milliards en 2011, ce qui reste sensiblement en deçà des 5 à 6 milliards annuels nécessaires pour atteindre les cibles mondiales.” explique l’OMS, qui ajoute que “le financement de la lutte antipaludique subira une légère contraction en 2012 et 2013 et risque d’être ramené à 1,5 milliard de dollars par an d’ici 2015.”

 

Outre la baisse des credits, il y a une autre menace : “Le problème de la résistance du moustique aux insecticides semble également s’aggraver (…) 45 pays ont constaté une résistance à l’une au moins des quatre classes d’insecticides utilisées pour la lutte antivectorielle, dont 27 en Afrique subsaharienne.”

 

Il est donc temps de se mobiliser et d’agir pour éviter “de remettre en cause les réalisations obtenues au prix d’efforts considérables au cours de la dernière décennie.” Comme le souligne l’OMS.


affaire_de_malade

13 Commentaires

  1. Auteur

    Mustik

    En Décembre, 2011 (04:54 AM)
    meme les moustiques sont plus fort que les africains
    Top Banner
  2. Auteur

    Islah2011

    En Décembre, 2011 (07:14 AM)
    STATISTIQUE...........les darnières statistique que on a fai montrent que les INTERNAUTES du SENEWEB sont très intéressé par les articles qui liés au SEX et qui relatif à TOUBA que les autres articles ........comité de science LE /10/12/2011
    {comment_ads}
    Auteur

    Soyons

    En Décembre, 2011 (07:35 AM)
    Soyons propres , cest ca la reponse.. arretons de verser des saletes sur les eaux stagnantes..tu vas a la Medina, Yeumbeul, Gedieuwaye, Gueule tapee etc...........rigoles yangui fess dell akk ndokhou potite..ndokhou douss..ca attire les moustiques...L'AFRIQUE SE TUE ELLE MEME..changeons nos habitudes sales..et l'africain de surcroit senegalais dafa salete... yonaam nekoul si proprete...rien rien...
    {comment_ads}
    Auteur

    Cheres

    En Décembre, 2011 (08:56 AM)
    Cheres soeurs, mamans, grandmeres, tantes...Cheres femmes SENEGALAISES..je vous incite a aller faire la RADIOGRAPHIE des seins...cest important et ca sauve des vies...n'oubliez pas aussi le test du frottis..meme si vous avez 25 ans...Je vous incite..pour celles qui n'ont pas les moyens..faites le depistage vous meme..Apres chaque menstruation sous la douche mettez votre bras derriere la tete et avec l'autre bras palper le contour de vos seins au moins 3 fois pour toute anomalie..et faite le aussi pour l'autre sein...Javais une amie...a 25 elle est partie tres jeune..due a la negligence. le GRAND C du sein n'epargne personne.



    Marie Ndiaye Mayacine
    {comment_ads}
    Auteur

    Farida

    En Décembre, 2011 (09:05 AM)
    Il existe un Un medicament qui est au depart contre l acnée et qui s avere efficace contre le palu.. Bien moin cher que les autres traitements! C 'est de la doxyxycline(1600 fcfa) la boite. Attention aux effets secondaire ( probleme de photosensibilité). Mais il est vrai qu'il serait bien avant de construire des maisons partout à Dakar de prévoir le rejet des eaux. C est quand même pas normal que les gens se retrouvent innondés a chaque saison de pluie! Il faut que l état intervienne et fasse une loi pour que ce soit une condition pour obtenir un permis de construire. L eau usée est porteuse de bactéries et attire les moustiques. Et quand on voit des gamins s amuser avec cette eau, c est quand même scandaleux! Ce doit être l urgence avant meme la construction d autoroute! M. Wade si vous mettiez tout l argent utilisé inutilement dans cette campagne electorale donné a des personnes qui ne sont pas dans le besoin, et que vous exigiez la construction de systeme d'égout pour tous, voilà qui servirait chacun au sénégal! C est pour cela que le peuple paie des impots! Salam
    Top Banner
    Auteur

    Afreekun

    En Décembre, 2011 (09:27 AM)
    Il faut aussi qu' on se sorte le doit d'où je pense et qu' on commence enfin de bosser un peu. Non seulement nous sommes des mendiants mais également nous sommes mal gouvernés mais nous les méritons certainement. Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt. Pardon!
    {comment_ads}
    Auteur

    Simple Mind

    En Décembre, 2011 (10:52 AM)
    si le palu continue ses ravages c'est la faute aux autorités sanitaires africaines qui n'ont pas el sens des priorités. et pour cause : dans tous les pays africains le palu est le premier motif de consultation et par conséquent le premier tueur !

    si les universités, les agents de santé et les politiciens faisaient preuve d'un peu plus de jugeote mais , on pourrait par exemple aller vers un plan africain d'éradication de la malaria... qui n'est point utopie.
    {comment_ads}
    Auteur

    Vrai

    En Décembre, 2011 (10:55 AM)
    voila un article tres interessant. Voila ce dont il faut parler. Dommage que l´OMS n est la que pour tromper. Bravo pour l article
    {comment_ads}
    Auteur

    Fond Mondial Malaria

    En Décembre, 2011 (11:25 AM)
    L'Afrique est peuplé de près d'un milliard de personnes ce qui est énorme vu le territoire désertique grandissant sur le continent. La malaria élimine naturellement les plus faibles. C'est une régulation démographique naturelle. Il y a trop d'enfants sur ce continent très pauvre. Trop d'humains c'est trop de problèmes pour accéder à la nourriture.  :dedet: 
    Top Banner
    Auteur

    Zzzz

    En Décembre, 2011 (12:36 PM)
    Les moustiques sont racistes...
    {comment_ads}
    Auteur

    Sommes Nous Sados

    En Décembre, 2011 (15:20 PM)
    Sommes nous sados ?

    Nos pays sont-ils incapables d'unir leurs efforts pour créer des labos et industries exclusivement dédiées aux maladies tropicales ?



    C'est à croire que les seuls les fonds issus des puissances occidentales sont capables de soigner les maux de l'Afrique.



    Il est peut être temps que nous nous réveillions, aux africains de régler les problèmes africains. Le temps du rêve est terminé, l'occident est empêtré dans une crise, qui l'emportera peut être. Ce sera sans doute un mal pour un bien. Cela poussera peut être les africains à prendre leur destin en main.



    Wassalam !
    {comment_ads}
    Auteur

    Satiour

    En Décembre, 2011 (18:37 PM)
    Le paiement des heures supplémentaires, la plus grosse connerie du ministre de la santé sous l’ère libéral ?

    Dans quelle planète sommes-nous au point de tenir à payer des heures supplémentaires à des agents de santé fonctionnaires de l’état qui, dans la réalité des choses, n’ont jamais, de fait, effectué d’heures en plus de la fourchette horaire requise. Au contraire, on a toujours assisté à l’absentéisme, au retard et surtout à l’anticipation sur l’heure normale de sortie de travail de la quasi-totalité des agents de santé étatiques. Du coup le temps normal à consacrer dans son lieu de travail est largement insuffisant par rapport au temps normal préconisé par le code du travail. Dans la plupart des structure de santé, nombreux sont des agents qui, 12 mois sur 12, n’ont jamais au plus grand jamais effectué d’heures supplémentaires. Et ceux qui en font en assurant certaines gardes de nuit, ont quartier libre le lendemain ; ils restent chez eux toute la journée sans travailler même si cela risque de déteindre négativement sur le bon fonctionnement de la structure de santé car il y a un manque criard de personnels dans bon nombre de ces structures. Le supplément de la veille est compensé par le ‘’droit’’ de s’absenter de lendemain. C’est aberrant.

    Vraiment ce ministre de la santé se moque éperdument des contribuables sénégalais qui voient leur argent aller à des gens qui ne le méritent pas du tout. C’est une énorme somme d’argent distribuée à la volée, quand on sait que des instructions auraient été données pour que tous les agents fonctionnaires de la santé, chacun selon son indice ou autre, soient listés pour bénéficier de cet argent immérité. Ce ministre est vraiment entrain de faire du n’importe quoi dans un secteur ou l’injustice n’a pas sa raison d’exister. Il faut que le paiement des heures supplémentaires soit destiné effectivement à ceux qui remplissent les conditions. C’est comme cela seulement qu’on pourra motiver les agents à remplir leur contrat vis-à-vis de leur employeur et fermer la porte aux agents tricheurs qui, dieu sait, sont légion dans ces structures de santé. Et que cet injustice par rapport aux agents non fonctionnaires cesse au plus vite. Dieu sait que dans certains centres de santé comme le centre de santé de Thiadiaye des filles sans diplômes ni formations, recrutées par népotisme parmi les femmes de ménage à Dakar, bombardées agents de santé aujourd’hui, vont en bénéficier au détriment d’autres plus méritants.

    Satiour dieng

    {comment_ads}
    Auteur

    Brou

    En Décembre, 2011 (09:30 AM)
    BIN OUI C'EST UNE DES MALADIES LE PLU RENTABLES!!! A EN JUGER PAR LE NOMBRE DE MÉDICAMENT QU'ON NOUS VEND ET QU'ON CHANGE TOUT LE TEMPS SOUS MULTIPLES PRÉTEXTES  :up:  :up:  :up:  :up:  :up: 
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email