Lundi 15 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Les aliments en conserve pourraient nuire à notre digestion

Single Post
Les aliments en conserve pourraient nuire à notre digestion
Des chercheurs américains ont étudié la concentration des nanoparticules d'oxyde de zinc dans les aliments en conserve et leurs effets sur la santé. Résultat, elles diminueraient l'absorption des nutriments par l'intestin.
 
Les boîtes de conserve contiennent de l'oxyde de zinc sous forme de nanoparticules. Il est utilisé pour ses propriétés antimicrobiennes et pour empêcher la coloration des aliments producteurs de soufre. Cependant aucune étude informe sur la quantité de nanoparticules qui se retrouve dans les aliments et si cela à un effet sur notre santé. Des chercheurs de l'université de Binghamton, aux Etats-Unis, ont donc voulu creuser un peu plus la question et ont découvert que ces nanoparticules avaient des conséquences sur la digestion. Les résultats de leurs travaux sont parus dans le journal Food and Function.
 
JUSQU'À 100 FOIS L'APPORT JOURNALIER EN ZINC
Dans un premier temps, les chercheurs ont voulu connaître la concentration d'oxyde de zinc dans des aliments en conserve comme le thon, le maïs ou les asperges. Il a été constaté que la nourriture pouvait contenir jusqu'à 100 fois l'apport alimentaire journalier en zinc. Afin d'en observer les effets sur le tube digestif, les scientifiques ont mis en culture cellulaire un modèle d'intestin grêle. Les cellules ont ensuite été exposées à des doses réalistes de nanoparticules d'oxyde de zinc et soumises à une simulation de digestion. Le but était d'observer la transformation que pouvaient subir ces nanoparticules au cours de la digestion.
 
UNE BAISSE DE L'ABSORPTION DES NUTRIMENTS
Ils ont découvert que l'oxyde de zinc pouvait modifier la façon dont l'intestin absorbait les nutriments, ainsi que l'expression des gènes et protéines intestinales. En effet, les nanoparticules ont tendance à se fixer sur la paroi intestinale et peuvent provoquer un remodelage ou une perte des microvillosités (les minuscules plis augmentant la surface d'absorption). Cette perte de surface peut entraîner une diminution de l'absorption des nutriments.
 
Les nanoparticules, en forte dose, pourraient également augmenter la perméabilité de l'intestin, faisant passer dans le sang des composés qui ne devraient pas s'y retrouver. Les conséquences sur le long terme n'ont pas encore été étudiées. Après ces premières observations sur des cultures cellulaires, les chercheurs étudient maintenant les effets de ces nanoparticules sur un modèle animal.

affaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email