Mardi 04 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

‘’ La personne décédée à Bignona ne présentait pas de signes de fièvre hémorragique’’ (médecin-chef)

Single Post
‘’ La personne décédée à Bignona ne présentait pas de signes de fièvre hémorragique’’ (médecin-chef)

La personne décédée mardi matin à Bignona (Sud) ne présentait pas de diarrhée et encore moins de signes de fièvre hémorragique, a rassuré le médecin-chef de la région médicale de Ziguinchor, le docteur Maodo Malick Diop.

 

‘’Le médecin-chef du district sanitaire de Bignona m’a informé que c’est un malade mental dont l’identité n’a pas été révélée. Il avait élu domicile à la gare routière de Bignona depuis 2 mois. Il semblerait qu’il aurait des parents à Kolda’’ a-t-il dit, dans un entretien téléphonique avec l'APS pour dissiper les inquiétudes qui ont circulé sur la mort de cet individu.

 

D’après le Docteur Diop,’’les sapeurs-pompiers qui avaient évacué le malade mental au district sanitaire de Bignona avaient déclaré qu’il souffrirait de gastro-entérite’’.

 

Poursuivant ses explications, il a indiqué que ‘’le médecin-chef du district sanitaire n’a pas vu de diarrhée. Il ne présentait pas aussi de signes de fièvre hémorragique’’.

 

‘’C’est juste quelqu’un qui n’avait pas mangé depuis quelques jours’’, avait-il diagnostiqué, selon le médecin-chef de la région médicale de Ziguinchor.

 

Le Docteur Diop a assuré qu' ‘’il n’y a aucune inquiétude à se faire. Ce n’est pas un cas suspect. Et il ne rentre pas d’une zone suspecte’’ telles que la Guinée-Conakry, la Sierra-Leone et le Liberia.

 

Il a précisé que le malade mental est décédé mardi matin au cours de son évacuation au district sanitaire de Bignona. C’est à partir de là que son corps a été acheminé dans l’après-midi à l’hôpital régional de Ziguinchor, a-t-il dit.

 

Le directeur de l’hôpital régional de Ziguinchor, Abdou Cissé, a évoqué ‘’une incompréhension’’ pour évacuer certaines rumeurs qui ont cru à un cas de la fièvre Ebola.

 

‘’Les agents du service d’hygiène qui avaient accompagné le corps à l’hôpital régional avaient des masques. Les gens ont cru que la personne décédée souffrait de la fièvre hémorragique d’Ebola’’, a-t-il renseigné.

 

Le Docteur Cissé a rassuré que le corps a été pris en charge par les agents de l’hôpital régional en attendant les procédures administratives pour son éventuelle identification.


liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Bilo

    En Août, 2014 (01:23 AM)
    DIEU MERCI...PRIONS QUE CETTE MALADIE N'ARRIVE JAMAIS AU SENEGAL...LES AUTORITES' DOIVENT ETRE TRES TRES VIGILANTES A TOUS LES NIVEAUX
  2. Auteur

    Pakao

    En Août, 2014 (03:00 AM)
    cette "maladie" me laisse croire qu'il s'agirait d'une guerre bactériologique menée par les occidentaux, surtout avec le fameux serum aux usa qui ne sauva que des americains!! ab gueustou gné-alnagnou...

    affaire à suivre   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">     <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">     <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
    Auteur

    Honoris Causa Diom Ak Diomb

    En Août, 2014 (08:30 AM)
    OUI MAIS ENCORE UNE FOIS MADAME LE MINISTRE DE LA SANTE PUBLIQUE FERMEZ LES FRONTIERES AU SUD DE NOTRE PAYS AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD POUR FERMER LES FRONTIERES A CETTE ORDURE DE....
    • Auteur

      Ibra

      En Août, 2014 (09:46 AM)
      de grace mme le ministre il faut fermer les frontiere. n'attendez pas que le virus soi là pour prendre des decisions. il n'y a pas remed sûr pour l'instant je la moindre des choses à faire, c'est la fermeture des frontieres.
    Auteur

    S8là

    En Août, 2014 (12:05 PM)
    Pour rassurer la population et dissiper les inquiétudes sur la fièvre Ebola, le Dr s’exprime ainsi : ‘’C’est JUSTE quelqu’un qui n’avait pas mangé depuis quelques jours’’. Triste sort d’un malade mental mais surtout triste réalité d’un Sénégal indifférent à la pauvreté croissante, qui cautionne qu’on meurt de faim, un Sénégal indifférent à la prise en charge des cas sociaux.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email